Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit
Menu
Annonce

Réduisez votre facture d'électricité/gaz
Pour profiter de 10% de remise sur le prix du kWh, contactez Selectra :

 

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée

Nous recommandons l'offre Directe

 

Fournisseurs historiques d'électricité et de gaz : EDF, Engie et les ELD

Engie et EDF sont les deux fournisseurs historiques du marché de l'énergie en France.

Les fournisseurs historiques sont les fournisseurs dont la présence sur le marché français de l'électricité et du gaz a précédé l'ouverture du marché à la concurrence dans les années 2000. Il s'agit d'EDF et de Engie, qui disposaient alors du monopole sur leurs marchés respectifs de l'électricité et du gaz. A ces deux très gros acteurs s'ajoutent les entreprises locales de distribution (ELD), petits acteurs historiques qui couvrent encore aujourd'hui 5% du territoire français. Ces fournisseurs sont les seuls à proposer les tarifs réglementés fixés par l'Etat.

Qu'est-ce qu'un fournisseur historique ?

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, la France comptait 1 450 entreprises de production, transport et distribution d'électricité et de gaz. Le 8 avril 1946, une loi ordonne la nationalisation de la plupart de ces entreprises, qui sont rassemblées en deux grandes entreprises d'Etat, EDF et GDF.  Ces entreprises profitent alors du statut d'EPIC (établissement public à caractère commercial), créé pour elles à cette occasion. EDF dispose alors d'un monopole de fait sur la production d'électricité, et GDF sur l'importation de gaz naturel, tandis que les deux entreprises disposent d'un monopole sur la fourniture (ou commercialisation) de leur énergie respective auprès des clients particuliers et professionnels.

En 1946, 90% des foyers français sont déjà raccordés à l'électricité, et la consommation d'énergie augmente de façon exponentielle sur les décennies qui suivent. Avec la création de ces deux géants nationaux, l'Etat français a pour objectif de sécuriser l'approvisionnement en énergie pour tous les Français et de soutenir la modernisation industrielle du pays.

Electricité de France

Pour faire face à la pénurie, EDF met en œuvre la construction de barrages hydrauliques, puis à partir de la fin des années 50, de nombreuses centrales à charbon et au fioul. En 1974, suite à la crise pétrolière, EDF initie le développement d'un parc nucléaire qui représente en 2015 75% de la production électrique française, et qui suscite aujourd'hui d'importantes interrogations environnementales. Dans la même décennie, EDF introduit le chauffage électrique dans les foyers français.

Qui est EDF ? Quel est son rôle ? Quelles sont les offres commercialisées par le fournisseur d'énergie et 1er producteur mondial d'électricité ? Pour le savoir, vous pouvez consulter la vidéo ci-dessous.

 

Gaz de France

Jusqu'à la fin des années 50, GDF est producteur et fournisseur de gaz de ville, un gaz de synthèse toxique. Par la suite, la découverte du gisement de Lacq permet à GDF de réorienter ses activités vers le gaz naturel. L'entreprise n'a de cesse de diversifier ses sources auprès des pays producteurs proches. A partir des années 1980, l'entreprise parvient à sécuriser ses sources en dépit des effets des chocs pétroliers. Son objectif devient alors de renforcer la demande domestique en gaz naturel, en développant de nouveaux usages. En 2008 naît une nouvelle entité : GDF Suez, dans le sillage de la fusion-absorption entre GDF et le groupe Suez. Au printemps 2015, GDF Suez se transforme de nouveau et change d'identité pour devenir Engie.

Qui est Engie ? Quel est son rôle et quelles sont ses offres d'énergie ? La vidéo ci-dessous répond à toutes ces questions et revient en images sur le fournisseur historique de gaz naturel.

 

Gestion des réseaux

Après la production d'électricité ou l'extraction du gaz, l'énergie doit être acheminée jusqu'aux client final via les réseaux : c'est les étapes de transport et de distribution. EDF et GDF, qui sont deux entités distinctes, partagent à cette époque un service commun, EDF Gaz de France Distribution, en charge avec RTE des réseaux de transport et de distribution. Cette entité met en œuvre le développement et le renforcement à marche forcée des réseaux pendant les Trente Glorieuses.

Les entreprises locales de distribution

La loi de nationalisation du 8 avril 1946 réserve une exception aux entreprises locales de distribution, régies contrôlées par des communes. Ces entreprises détiennent alors le monopole de la distribution sur leurs territoires respectifs.

Qu'est-ce qu'a changé la libéralisation du marché de l'énergie ?

dinosaures énergie

A la fin des années 90, un ensemble de directives européennes ont conduit à la déréglementation du secteur de l'énergie dans les pays membres. Cette décision a amorcé un processus d'ouverture à la concurrence dans les pays qui ne l'étaient pas déjà. Elle part du constat suivant : l'approvisionnement en énergie étant sécurisé, les réseaux ayant été déployés, l'objectif devait être désormais de viser la réduction des coûts de fourniture pour les consommateurs en faisant jouer les mécanismes de marché. En France, la libéralisation du marché est engagée en 2000 pour les industriels, se poursuit en 2004 pour les entreprises et se termine en 2007 avec le marché des particuliers. Elle conduit à l'arrivée de fournisseurs dits alternatifs, lesquels proposent des offres de marchés concurrentes aux tarifs réglementés.

Restructuration chez EDF et GDF

Pour se conformer aux règles de la concurrence, EDF et GDF ont dû subir des restructurations de fond. En 2004-2005, EDF et GDF passent du statut d'EPIC (publique) au statut de société anonyme (privée), dans l'optique d'abolir ce que les promoteurs de l'ouverture du marché considèrent comme un "avantage concurrentiel insupportable" sur les fournisseurs alternatifs. Les deux sociétés sont introduites en bourse, mais leur capital reste majoritairement la propriété de l'Etat. En 2008 cependant, la fusion-absorption de GDF par le groupe Suez conduit à la formation d'une nouvelle entité, GDF Suez, dans laquelle la participation de l'Etat est minoritaire. En 2015, GDF Suez change de nom pour devenir Engie.

Il par ailleurs a été considéré que les activités de gestion des réseaux de distribution, en tant que monopoles naturels, devaient être séparées des activités de production et de fourniture (commercialisation) de l'énergie. Au 1er janvier 2008, ces fonctions ont donc été filialisées sous les appellations d'Enedis (ex-ERDF et filiale d'EDF) et de GRDF (filiale d'Engie). Ces entités théoriquement distinctes sur le plan comptable des fournisseurs historiques, ont pour mission d'assurer la distribution de l'énergie à tous les consommateurs, quel que soit leur fournisseur.

Approvisionnement des fournisseurs alternatifs

Grâce à son parc de réacteurs nucléaires, EDF produit à moindre coût l'essentiel de l'électricité consommée en France. Afin de permettre aux fournisseurs alternatifs de concurrencer l'offre en électricité d'EDF, la loi NOME de 2010 a imposé à EDF de revendre son électricité aux fournisseurs alternatifs à un prix correspondant au coût de production de l'électricité nucléaire. Ce dispositif, qui a pour nom l'Arenh, est entré en vigueur en 2011.

Aucune mesure similaire n'a été nécessaire sur le marché du gaz, dans la mesure où Engie (ex-GDF Suez) s'approvisionne sur les marchés internationaux au même titre que les fournisseurs alternatifs.

Entreprises locales de distribution

Les ELD sont aujourd'hui au nombre de 170, dont 17 pour le gaz. Avec la libéralisation du marché, elles ont conservé le monopole de la distribution d'électricité et de gaz sur leurs territoires. Elles ont cependant perdu le monopole de la fourniture d'énergie, les clients présents sur leurs zones de desserte ayant accès aux offres de marché au même titre que le reste des Français.

La libéralisation représente aussi pour les ELD la possibilité de "chasser sur les terres d'EDF" en étendant leur clientèle hors de leur territoire d'origine. A cette fin, Usine d'Electricité de Metz (UEM) a mis en place sa filiale Energem, un fournisseur alternatif, tandis que Seolis a créé sa filiale Sélia. D'autres fournisseurs alternatifs sont le produit d'un groupement commun de plusieurs ELD. C'est le cas d'Alterna et de Proxélia.

Qui sont les fournisseurs alternatifs ?

Malgré les offres avantageuses des différents fournisseurs, les historiques s'accaparent aujourd'hui la vaste majorité du marché des particuliers, dont l'ouverture reste donc très imparfaite en 2015. L'ouverture est légèrement plus prononcée sur le marché du gaz, notamment parce que les fournisseurs alternatifs profitent des faibles prix du gaz sur les marchés de gros, ce qui leur permet de proposer des offres plus avantageuses. Sur le marché de l'électricité, les fournisseurs alternatifs ont dû jusqu'à récemment racheter l'électricité produite par EDF, à un prix fixé par l'Etat (Arenh).

Qui sont les concurrents d'EDF et d'Engie (ex- GDF Suez) ? Pour tout savoir sur les fournisseurs alternatifs et leur rôle sur le marché de l'énergie, découvrez également la vidéo ci-dessous.

 

Plusieurs facteurs expliquent le contrôle relatif dont les fournisseurs historiques disposent sur le marché de l'énergie, encore 8 ans après son ouverture :

  • le manque d'information des clients d'énergie vis-à-vis de l'ouverture du marché. Selon le médiateur de l'énergie, en 2014, 54% des Français savaient que le marché est ouvert pour le gaz naturel et 50% pour l'électricité, tandis que 31% savent qu'EDF et Engie (ex- GDF Suez) sont deux entreprises différentes et concurrentes. Des chiffres qui connaissent cependant une hausse régulière depuis 2007.
  • la puissance des marques d'EDF et Engie (ex-GDF Suez). Bien connues des Français, elles se rappellent régulièrement à leurs clients par le biais d'importantes campagnes de communication.  ;
  • des parcs de clients déjà établis. EDF et Engie (ex-GDF Suez) ont pour pratique de solliciter leurs clients afin de leur proposer de faire basculer chez eux leur autre contrat d'énergie (électricité ou gaz).

Depuis l'année 2014, les fournisseurs alternatifs semblent déterminés à opérer une percée. Cela est visible notamment :

  • par la forte croissance de parts de marché de Direct Energie, premier fournisseur alternatif en terme de taille, qui a vu son nombre de clients passer à 1,23 million fin 2014, notamment grâce à sa vaste campagne de communication de 2013 ;
  • par la campagne de communication à grande échelle lancée par le fournisseur de gaz eni, qui dispose désormais d'une bonne notoriété ;
  • par la reconduction en 2014 de l'achat groupé de gaz d'UFC-Que Choisir, mené au profit du fournisseur Lampiris.

Offres des fournisseurs historiques et alternatifs

La libéralisation a permis l'entrée sur le marché de plusieurs fournisseurs alternatifs, parmi lesquels Direct Energie, l'italien eni (gaz uniquement), Planète Oui et Enercoop (électricité verte uniquement), Lampiris, Energem, Alterna, Proxelia... Ces fournisseurs proposent aux clients d'énergie des offres à prix de marché, dont les conditions sont souvent plus favorables que les tarifs réglementés des fournisseurs historiques. On distingue notamment :

En réponse, les fournisseurs historiques ont lancé leurs propres offres de marché, dont certaines s'avèrent avantageuses, et d'autres beaucoup moins. Les tableaux ci-dessous présentent les offres de marché de quelques fournisseurs, mises en regard avec les tarifs réglementés.

Electricité pour les particuliers

Fournisseur Prix de l'abonnement HT Prix du kWh HT Caractéristiques Pour en savoir plus
direct energie
Offre Classique
Identique aux tarifs réglementés  % de réduction par rapport aux tarifs réglementés Une offre très compétitive pour les moyennes et grosses consommations (ex : chauffage électrique). Un prix garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés. Elu service client de l'année en 2017. 09 73 72 73 00
Me faire rappeler

Planète Oui
 % de réduction par rapport aux tarifs réglementés en vigueur (sous conditions) Identique aux tarifs réglementés L'offre la moins chère pour les petites consommations : la réduction porte sur la partie fixe de la facture (l'abonnement). Electricité 100% verte. 09 87 67 55 21
Me faire rappeler
engie
Elec fixe 3 ans
Identique aux tarifs réglementés Fixe pendant 3 ans Des prix fixes pendant 3 ans mais attention : le consommateur reste sujet aux augmentations des taxes (comme la CSPE) qui pèsent très lourd dans l'augmentation annuelle des tarifs réglementés Appeler Engie

Proxelia
Offre Domélia

 % de réduction sur le prix de l'abonnement  % de réduction sur le prix du kWh
Prix HT fixe 1 an
L'offre Proxélia permet de faire d’intéressantes économies par rapport aux tarifs réglementés. Un bon point : la réduction porte sur le prix du kWh et sur le prix de l'abonnement alors que la plupart des réductions de la concurrence ne portent que sur le prix du kWh. 09 75 18 80 39
Me faire rappeler
edf
Tarif bleu EDF
Tarifs réglementés Tarifs réglementés Le choix de près de 90% des Français. Appeler EDF

Gaz naturel pour les particuliers

Fournisseur Prix de l'abonnement HT Prix du kWh HT Caractéristiques Pour en savoir plus
Direct energie
Offre Classique Gaz
Identique aux tarifs réglementés - % par rapport aux tarifs réglementés n prix garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés. Elu service client de l'année en 2017. 09 73 72 73 00
Me faire rappeler

eni Astucio Eco

Identique aux tarifs réglementés - par rapport aux tarifs réglementés Prix fixe sur le kWh de gaz HT sur 4 ans, révisable uniquement à la baisse. 09 87 67 54 33
Me faire rappeler

engie
Tarif réglementé Engie

Tarifs réglementés Tarifs réglementés Le choix de plus de 80% des Français. Appeler Engie
Mise à jour le