Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 75 18 33 47 Rappel gratuit

Mon reseau mobile : qui a la meilleure couverture mobile en France ?

Couverture mobile France
Couverture mobile France

Savoir quel opérateur a la meilleure couverture mobile peut être très utile avant de souscrire un nouveau forfait. D'autant que toutes les régions ne sont pas égales en termes de qualité du réseau mobile. Grâce à monreseaumobile.fr, la carte de l'ARCEP, il est maintenant possible de connaître la couverture mobile pour chaque opérateur, que ce soit en 2G, 3G ou 4G.

  • L'essentiel
  • La qualité du signal dépend de la proximité des antennes-relais, avec lesquelles les mobiles établissent une liaison radio.
  • L'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) a réalisé "Mon Reseau Mobile", une carte permettant de suivre précisemment l'état de la couverture mobile en France
  • Les quatre principaux opérateurs se sont engagés à améliorer la couverture mobile.

Couverture mobile : comment ça marche ?

Pour passer et recevoir des appels, il faut se trouver à proximité d'une antenne-relais exploitée par son opérateur mobile afin de réceptionner un signal radio assez fort. En France, 4 opérateurs ont été autorisés par l'ARCEP, à utiliser les bandes de fréquence indispensables au déploiement d’un réseau mobile via les antennes-relais : Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. 

Le signal radio réceptionné par le téléphone est basé sur une technologie de réseau mobile (H+, Edge, 3G, 4G...) qui utilise des bandes de fréquences radio plus ou moins grandes (mesurées en mega hertz, de 800MHz à 2800Mhz). Quand un appel est passé depuis un mobile, celui-ci recherche en priorité l'antenne-relais de son opérateur la plus proche dans le but de les connecter via une liaison radio. 

Vous captez mal voire pas du tout ? Vous êtes peut-être trop éloignés de l'antenne la plus proche. En effet, afin de limiter les pertes de réseau, le téléphone portable évalue en permanence la qualité des signaux aux alentours. Si vous vous éloignez, il peut ainsi basculer vers une nouvelle antenne-relais pour éviter que la connexion ne se dégrade.  

Les fréquences radios françaises sont considérées comme un bien public : c'est donc à l'Etat de décider à qui les assigner selon l'usage (téléphonie mobile, TNT, etc) pour une période donnée. Mais c'est l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes), un organisme indépendant, qui est en charge du contrôle du marché des télécoms.

Il lui revient notamment d'attribuer les bandes de fréquence qui constituent le réseau mobile. Pour cela, l'ARCEP lance des appels à candidature lors des ouvertures de nouvelles bandes. Celles-ci sont alors mises aux enchères par blocs, et il revient aux quatre principaux opérateurs de réseau français (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) de faire des offres pour les obtenir.

 

Vous souhaitez souscrire un forfait mobile ou changer d'opérateur pour bénéficier d'une meilleure couverture mobile ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité

Ces mises aux enchères sont des moments cruciaux pour les opérateurs. D'abord parce que l'acquisition des bandes représente un coût non négligeable de leur part, qui peut atteindre les milliards d'euros - comme en 2011 au moment de l'attribution des bandes 800Hz, grâce auxquelles fonctionnent la 4G. Mais aussi parce que le nombre de blocs par opérateur (qui peut être limité par l'ARCEP) et leur répartition sur les bandes de fréquences déterminent au final la qualité de la couverture mobile des opérateurs sur le territoire : plus ils en ont et mieux ils sont placés, meilleur sera le réseau mobile. 

Quel est l'état de la couverture mobile en France ?

Afin de permettre aux consommateurs de connaître facilement et précisemment l'état de la couverture 4G en France, et dans un souci de transparence, l'ARCEP a lancé en septembre 2017 monreseaumobile.fr. Cette carte couverture mobile, actualisée tous les semestres, recourt à quatre niveau d'évaluation du réseau : pas de couverture, couverture limitée, bonne couverture, et très bonne couverture.

Mon reseau mobile, la carte de l'ARCEP

arcep-carte-couverture-mobile

Les données présentées sur monreseaumobile.fr sont fournies directement par les opérateurs, qui publient eux aussi leurs propres cartes de couverture. Ces dernières, réalisées à partir de simulations, montrent l'avancée du déploiement des antennes-relais mais ne peut en aucun cas servir de référence pour évaluer la qualité du service.

C'est pourquoi l'ARCEP a choisi de réaliser sa propre carte, sur la base de ces données qui sont ensuite affinées via un protocole de vérification sur le terrain, pour coller au mieux au ressenti des utilisateurs.

Tous les ans, des techniciens parcourent ainsi le territoire pendant plusieurs semaines, afin de réaliser des centaines de milliers de tests. Ces derniers sont réalisés en conditions réelles, dans plusieurs zones (campagnes, péri-urbaines, urbaines), en dehors et dans les bâtiments, ainsi que sur les grandes lignes de transport. L'objectif : permettre aux utilisateurs de comparer les services de quatre opérateurs mobiles, dans toutes les conditions d'usage.

reseau-couverture-mobile

Alors, qui a la meilleure couverture mobile ? D'après les chiffres de l'ARCEP, au 1er octobre 2018, la quasi totalité de la population (plus de 99%) était couverte par la 2G et la 3G via les quatre opérateurs. Mais tous ne couvrent pas uniformément le territoire. En 3G, c'est Orange qui remporte la palme de la meilleure couverture mobile, avec 98%, suivi par SFR (95%), Bouygues Telecom (90%) et Free (83%).

A ce jour, le grand défi pour les opérateurs reste la couverture mobile en 4G. Encore une fois, c'est la couverture mobile Orange qui est la meilleure, avec un taux qui dépasse 92% de la population et 65% du territoire. L'opérateur historique est au coude à coude avec SFR (91% et 65%), et tous les deux sont talonnés par Bouygues Telecom (90% et 61%). La couverture mobile de Free laisse quant à elle à désirer avec 82% de la population couverte en 4G, et seulement 48% du territoire.

Couverture mobile : le classement par opérateur et par région

C'est Orange qui se classe sur la première marche du podium en termes de couverture mobile : l'opérateur historique peut se targuer d'une couverture mobile quasiment homogène lorsqu'il s'agit des appels, à l'exception des Alpes du Sud, à la frontière avec l'Italie.

Ces performances s'expliquent par le fait que des quatre opérateurs mobiles français, c'est Orange qui possède le plus d'antennes-relais (18 686) d'après les chiffres de l'ANFR. Pour ce qui est d'Internet, Orange fait légèrement moins bien, notamment dans les Pyrennées, le Jura et les Vosges - les montagnes étant des zones où il est notoirement compliqué d'installer des antennes.

  • L'ANFR (Agence Nationale des Fréquences) est un organisme public chargé de la gestion et de l'assignation des bandes depuis 1996. Au 1e février 2019, il relevait 44 949 sites 4G autorisés, dont 40 447 en service. Ces deux chiffres ont connu une augmentation de 1% par rapport au mois de janvier 2019. Les mises en service se répartissent de la manière suivante :
  • Orange (18 435 sites, + 251 en janvier) ;
  • SFR (17 379 sites, + 150 en janvier) ;
  • Bouygues Telecom (17 011 sites, + 63 en janvier) ;
  • Free Mobile (12 159 sites, + 147 en janvier).

Bouygues Telecom, avec ses 17 074 antennes, fait légèrement moins bien qu'Orange : c'est ici le grand Sud-Est qui est la partie du territoire la moins bien quadrillée pour les appels et les SMS, avec une couverture nettement moins bonne au sud de l'Auvergne et autour des Alpes. Il en va de même pour le réseau internet, là aussi particulièrement éparse en zone montagneuse. Bouygues Telecom s'en sort pourtant mieux que SFR, alors que ce dernier exploite plus d'antennes-relais (17 529).

D'après les données d'ARCEP, l'opérateur, propriété de Patrick Drahi, a encore des progrès à faire en termes de couverture mobile dans un certain nombre de régions, et ce même pour les appels : du Centre aux Pyrennées-Orientales et des Landes aux Alpes, la couverture mobile SFR laisse parfois à désirer. Enfin, si Free ne se démarque pas spécialement lorsqu'il s'agit de la qualité des appels, on constate de vaste zones blanches internet dans presque toutes les régions à l'exception du Nord et de l'Ile-de-France. La couverture mobile Free est donc bien la moins bonne des quatre opérateurs.

Couverture mobile : les engagements du New Deal

Poussés par cette transparence, les quatre grands opérateurs font de sérieux efforts afin d'améliorer la couverture mobile en France, notamment dans les zones rurales. Ils s'y sont d'ailleurs explicitement engagés auprès de l'ARCEP dans le cadre du New Deal Mobile signé en janvier 2018.

Cet accord prévoit un renouvellement des licences mobiles 2G/3G pour SFR, Bouygues Telecom, Orange et Free : en échange, ces derniers doivent généraliser la 4G sur l'ensemble des réseaux mobile.

evolution-antennes-4G
Source : ANFR

Si le nombre d'antennes-relais 4G n'a pas cessé d'augmenter depuis 2012, les opérateurs sont encore loin du compte. Pour cela, ils se sont engagés à construire plus de 5 000 sites pour assurer la couverture des zones non ou mal couvertes, appelées "zones blanches".

L'Etat a ainsi fait remonter une liste de 485 sites d'antennes-relais à implanter d'ici 2 ans, concernant principalement la Bourgogne-Franche Comté, l'Occitanie et le Grand Est. Par ailleurs, 21 stations 5G expérimentales ont aussi été autorisées par l’ANFR en janvier 2019 : 10 pour Bouygues Telecom, 9 pour SFR et 2 pour Orange.

 

Vous souhaitez souscrire à un forfait mobile ou changer d'opérateur pour bénéficier d'une meilleure couverture mobile ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité

Mise à jour le