Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée
Total Direct Energie

Selectra recommande l'offre Classique

Souscription en ligne

Quelles sont les offres d'énergie proposées par EDF en mai 2024 ?

Ecodéfi / défis utiles EDF EDF lance un éco-challenge pour inciter les particuliers à réduire leur consommation jusqu'au 28 février 2024. Celui-ci a commencé au mois de novembre.

EDF : Les offres d'électricité
Les offres Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC Budget et économies par rapport au tarif de référence
ZEN FIXE

🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
151,2 € 0,2054 € 1384 €
Une économie de
277 €
ZEN ONLINE

📣 Selectra Score : D
151,2 € 0,2287 € 1523 €
Une économie de
137 €
VERT ELECTRIQUE

🌱 Offre verte !
📣 Selectra Score : D
151,2 € 0,2423 € 1605 €
Une économie de
56 €
VERT ELECTRIQUE RÉGIONAL

🌱 Offre verte !
📣 Selectra Score : D
151,2 € 0,2488 € 1644 €
Une économie de
17 €
TARIFS RÉGLEMENTÉS DE L'ÉLECTRICITÉ

📣 Selectra Score : D
151,2 € 0,2516 € 1661 €
Tarif de référence

*Tableau mis à jour quotidiennement. Prix affichés pour une consommation d'électricité de 6000 kWh (6 kVA en option base) à Lyon.

EDF : Les offres de gaz
Les offres Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC Budget et économies par rapport au tarif de référence
AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ

📊 Des prix indexés !
📣 Selectra Score : C
238,32 € 0.0877 € 1115 €
Une économie de
36 €
AVANTAGE GAZ 2 ANS

🔐 Des prix bloqués !
📣 Selectra Score : B
241,44 € 0.1017 € 1208 €
Un surcoût de
57 €

*Tableau mis à jour quotidiennement. Prix affichés pour une consommation de 10000 kWh de gaz à Lyon.

Quelles sont les offres d'EDF pour l'électricité ?

J'estime ma facture d'électricité avec EDF

kWh
Chargement

Info Watt EDF : c'est quoi ? Le service Info Watt EDF permet aux clients du fournisseur historique de suivre en temps réel leur consommation d'électricité (en € et kWh). Attention toutefois, ce service est uniquement destiné aux bénéficiaires du chèque énergie et aux détenteurs d'un compteur Linky.

Le Tarif Bleu d'EDF (Tarif Réglementé de l'électricité)

EDF, comme fournisseur historique d'électricité, est le seul de tous les fournisseurs, hors ELD (Entreprises Locales de Distribution), à commercialiser les tarifs réglementés pour l'électricité. Il a existé plusieurs tarifs réglementés :

  • Le Tarif Bleu pour les particuliers (l'entité s'appelait alors EDF Bleu ciel) ;
  • Le Tarif Jaune et le Tarif Vert pour les professionnels, qui ont disparu avec la libéralisation du marché.

Seul le Tarif Bleu est aujourd'hui proposé à la vente, uniquement pour les particuliers. Il est révisé tous les mois, sur proposition de la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Ce prix du kWh réglementé sert de référence pour la plupart des fournisseurs alternatifs, qui proposent en général un pourcentage de réductions par rapport au TRV d'EDF.

Rares sont les fournisseurs qui proposent une réduction par rapport à l'abonnement, c'est-à-dire la partie fixe de ce qui est payé par le consommateur. Le prix de l'abonnement varie en fonction de l'option tarifaire et de la puissance souscrite par le client.

S'il n'existe qu'un Tarif Bleu EDF, il est possible de souscrire à trois options tarifaires :

  1. L'option de Base : le prix du kWh est le même quel que soit le moment de la journée, de la semaine ou de l'année ;
  2. L'option double tarif (Heures Pleines / Heures Creuses d'EDF) : le prix du kWh est plus bas 8h dans la journée ;
  3. L'option Tempo EDF : le prix du kWh varie en fonction de 3 types de journées, mais également en fonction du moment de la journée.
L'offre EJP d'EDFCertains clients sont encore abonnés à l'offre EJP d'EDF, mais celle-ci n'est plus proposée à la vente.

Grille tarifaire de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité par EDF en option base TTC
Tarifs réglementés de l'électricité
3404
Abonnement (€/an) Prix en €/kWh - Base
3 kVA 115.56 € 0.2516 €
6 kVA 151.2 € 0.2516 €
9 kVA 189.48 € 0.2516 €
12 kVA 228.48 € 0.2516 €
15 kVA 264.84 € 0.2516 €
18 kVA 301.08 € 0.2516 €
24 kVA 381.12 € 0.2516 €
30 kVA 449.28 € 0.2516 €
36 kVA 537.84 € 0.2516 €

Prix en € TTC de l'offre Tarifs réglementés de l'électricité du fournisseur EDF à jour au 29/05/2024

Utiliser le comparateur d'électricité Selectra exhaustif des offres d'EDF avec toutes les offres concurrentes en France. Annonce - Service Selectra non partenaire d'EDF

La gamme Zen Électrique d'EDF

L'offre de base inclut un prix du kWh moins cher le week-end et les jours fériés et l'offre Zen Week-End Plus permet de profiter d'un jour de la semaine supplémentaire :

  1. Zen Week-End : de l'électricité 30 % moins chère le week-end ;
  2. Zen Week-End Plus : toujours de l'électricité 30 % moins chère le week-end + 1 jour au choix.

edf
Prix du kWh avec l'offre Zen Électrique EDF
30% moins cher le week-end

6 kVA

0.1209€
En semaine : 0.1562€

9 kVA

0.1237€
En semaine : 0.1600€

12 kVA

0.1237€
En semaine : 0.1600€

Tarifs exprimés en € TTC en option Base, mis à jour en octobre 2020.

Ci-dessous, la grille tarifaire complète de l'offre Zen Week-End :

Grille tarifaire de l'offre Zen Week-End par EDF en option hphc+weekend hphc TTC
Zen Week-End
3404
Abonnement (€/an) Prix en €/kWh - Heures Pleines Semaine Prix en €/kWh - Le reste du temps
6 kVA 158.28 € 0.2788 € 0.2027 €
9 kVA 200.52 € 0.2788 € 0.2027 €
12 kVA 241.56 € 0.2788 € 0.2027 €
15 kVA 280.8 € 0.2788 € 0.2027 €
18 kVA 319.68 € 0.2788 € 0.2027 €
24 kVA 401.28 € 0.2788 € 0.2027 €
30 kVA 475.56 € 0.2788 € 0.2027 €
36 kVA 550.56 € 0.2788 € 0.2027 €

Prix en € TTC de l'offre Zen Week-End du fournisseur EDF à jour au 29/05/2024

L'option Zen Flex d'EDF : un prix du kWh HT avantageux avec les Heures Creuses

L'option Zen Flex permet aux consommateurs de réaliser des économies. Concrètement, celle-ci inclut 345 Jours Eco par an, avec -15 % sur le prix du kWh HT en Heures Creuses (en comparaison avec le Tarif Réglementé de Vente). De plus, Zen Flex inclut deux fois plus d'Heures Creuses, soit 17h par jour.

Grille tarifaire de l'offre Zen Week-End par EDF en option zen flex TTC
Zen Week-End
3404
Abonnement (€/an) Prix en €/kWh - Jour Éco Heures Creuses Prix en €/kWh - Jour Éco Heures Pleines Prix en €/kWh - Jour Sobriété Heures Creuses Prix en €/kWh - Jour Sobriété Heures Pleines
6 kVA 158.28 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
9 kVA 200.52 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
12 kVA 241.56 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
15 kVA 280.8 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
18 kVA 319.68 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
24 kVA 401.28 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
30 kVA 475.56 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
36 kVA 550.56 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €

Prix en € TTC de l'offre Zen Week-End du fournisseur EDF à jour au 29/05/2024

Grille tarifaire de l'offre Zen Week-End par EDF en option zen flex TTC
Zen Week-End
3404
Abonnement (€/an) Prix en €/kWh - Jour Éco Heures Creuses Prix en €/kWh - Jour Éco Heures Pleines Prix en €/kWh - Jour Sobriété Heures Creuses Prix en €/kWh - Jour Sobriété Heures Pleines
6 kVA 158.28 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
9 kVA 200.52 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
12 kVA 241.56 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
15 kVA 280.8 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
18 kVA 319.68 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
24 kVA 401.28 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
30 kVA 475.56 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €
36 kVA 550.56 € 0.1795 € 0.27 € 0.27 € 0.7562 €

Prix en € TTC de l'offre Zen Week-End du fournisseur EDF à jour au 29/05/2024

L'offre Zen Online 100 % digitale d'EDF

L'offre Zen Online est 100% digitale et permet aux consommateurs de se fournir en électricité. Ce contrat 100% en ligne permet à chacun de profiter d'un prix HT équivalent au Tarif Réglementé de vente. Notons que les prix sont révisés jusqu'à deux fois par an.

Avec Zen Online, les clients EDF peuvent choisir l'option Base ou l'option Heures Pleines / Heures Creuses. Voici les tarifs en 2024 pour les deux options :

Grille tarifaire de l'offre Zen Online par EDF en option base TTC
Zen Online
3404
Abonnement (€/an) Prix en €/kWh - Base
3 kVA 115.56 € 0.2287 €
6 kVA 151.2 € 0.2287 €
9 kVA 189.48 € 0.2287 €
12 kVA 228.48 € 0.2287 €
15 kVA 264.96 € 0.2287 €
18 kVA 301.08 € 0.2287 €
24 kVA 381.12 € 0.2287 €
30 kVA 449.28 € 0.2287 €
36 kVA 529.8 € 0.2287 €

Prix en € TTC de l'offre Zen Online du fournisseur EDF à jour au 29/05/2024

Grille tarifaire de l'offre Zen Online par EDF en option hphc TTC
Zen Online
3404
Abonnement (€/an) Prix en €/kWh
Heures Creuses
Prix en €/kWh
Heures Pleines
6 kVA 156.12 € 0.1884 € 0.2453 €
9 kVA 200.52 € 0.1884 € 0.2 €
12 kVA 241.56 € 0.1884 € 0.2453 €
15 kVA 280.8 € 0.1884 € 0.2453 €
18 kVA 319.68 € 0.1884 € 0.2453 €
24 kVA 401.28 € 0.1884 € 0.2453 €
30 kVA 464.76 € 0.1884 € 0.2453 €
36 kVA 537.48 € 0.1884 € 0.2453 €

Prix en € TTC de l'offre Zen Online du fournisseur EDF à jour au 29/05/2024

Les avantages d'une offre 100% en ligne Avec l'offre Zen Online, chacun peut gérer son contrat en ligne et en seulement quelques clics. L'ouverture de contrat se fait en 5 étapes et sa gestion s'effectue directement depuis l'espace client EDF (application EDF & MOI). Le paiement et la facturation se font également de manière simple et automatique.

L'offre Zen Fixe d'EDF

La dernière offre d'électricité commercialisée par EDF s'intitule Zen Fixe. Celle-ci offre un prix de l'énergie fixe pendant 2 ans. Sans engagement de durée, cette offre peut être résiliée à tout moment.

Ici encore, les clients ont le choix entre l'option Base et Heures Pleines / Heures Creuses. Ci-dessous, les tarifs au 29 mai 2024 :

Grille tarifaire de l'offre Zen Fixe par EDF en option base TTC
Zen Fixe
3404
Abonnement (€/an) Prix en €/kWh - Base
3 kVA 115.56 € 0.2054 €
6 kVA 151.2 € 0.2054 €
9 kVA 189.48 € 0.2054 €
12 kVA 228.48 € 0.2054 €
15 kVA 264.84 € 0.2054 €
18 kVA 301.08 € 0.2054 €
24 kVA 381.12 € 0.2054 €
30 kVA 449.28 € 0.2054 €
36 kVA 529.8 € 0.2054 €

Prix en € TTC de l'offre Zen Fixe du fournisseur EDF à jour au 29/05/2024

Grille tarifaire de l'offre Zen Fixe par EDF en option hphc TTC
Zen Fixe
3404
Abonnement (€/an) Prix en €/kWh
Heures Creuses
Prix en €/kWh
Heures Pleines
6 kVA 156.12 € 0.1656 € 0.2288 €
9 kVA 200.4 € 0.1656 € 0.2288 €
12 kVA 241.56 € 0.1656 € 0.2288 €
15 kVA 280.8 € 0.1656 € 0.2288 €
18 kVA 319.68 € 0.1656 € 0.2288 €
24 kVA 401.28 € 0.1656 € 0.2288 €
30 kVA 464.76 € 0.1656 € 0.2288 €
36 kVA 537.48 € 0.1656 € 0.2288 €

Prix en € TTC de l'offre Zen Fixe du fournisseur EDF à jour au 29/05/2024

Zen Fixe est-elle avantageuse face au Tarif Réglementé ?

L'offre Zen Fixe affiche un prix du kWh d'électricité 9.9% moins cher que le Tarif Bleu EDF. Côté abonnement, celui-ci s'avère être 1.3% moins cher que le tarif de référence.

La gamme Vert Électrique d'EDF

En comparant les tarifs d'EDF, on constate que l'offre Vert Électrique propose un prix du kWh plus élevé que les autres et que le tarif réglementé (comme on peut le voir ci-dessous), du fait de son caractère écologique.

L'offre Vert Électrique se décline en trois offres :

edf
Prix du kWh avec l'offre Vert Électrique d'EDF
100 % d'électricité verte (garanties d'origine)

3 kVA

0.2423€
au lieu de 0.2516€

6 kVA

0.2423€
au lieu de 0.2516€

9 kVA

0.2423€
au lieu de 0.2516€

Tarifs exprimés en € TTC en option Base, à jour au 29 mai 2024.

Quelles sont les offres d'EDF pour le gaz ?

contrat de gaz

EDF est aussi un fournisseur alternatif pour le gaz naturel. Il est devenu le 1ᵉʳ fournisseur alternatif de gaz naturel, alors qu'ENGIE est le fournisseur historique de gaz. Fin 2023, le gaz avec EDF destiné aux particuliers se résume aux offres suivantes.

Quels sont les avis des clients EDF ?

1.7 /5

Note moyenne basée sur 840 avis

5
10%
4
5%
3
5%
2
15%
1
65%
Marc 30/04/2024

A déconseiller impérativement. Travaux de mise aux normes suite à une pose de chaudière à condensation sans signaler au client les règles de sécurité à respecter. Devis effectué payé acompte, travaux non effectués car ce n’était pas la solution. Attente de remboursement de cet acompte depuis 2 mois. Réponse de l’agence : la demande a été faite au siège en signifiant qu’aucune date ne peut être donnée. Semaines ? Mois? Je me pose des questions sur le fonctionnement de cette entreprise. A déconseiller absolument

Voir plus Voir moins
Francois 14/03/2024

Le 12 mars 2024 j’ai reçu un e-mail dithyrambique “ M. X, vous remportez les Défis Utiles !”, “ vous êtes désormais un vrai champion des gestes utiles !”, etc. En effet, j’ai baissé ma consommation de 46,7% entre le 01/11/2023 et le 28/02/2024. Mais, fort curieusement, je n’ai remporté aucun des trois Défis Sprint! Pourtant, en vérifiant, j’avais remporté ces défis. Seulement, je ne sais pas comment, EDF a trouvé le contraire…. C’est donc facile d’imaginer que ce concours était bidon ou bien une mauvaise blague du début jusqu’à la fin et que nous n’avions aucun moyen de nous assurer que le déroulement du concours se réalise correctement. Au-delà de la blague des défis Sprint, je me suis dit: “Une autre blague!” lorsque j’ai reçu l’e-mail dithyrambique “ M. X, vous remportez les Défis Utiles !” que j’évoque en début de mon message. En effet, faire confiance à EDF qui nous dit, noir sur blanc, que nous n’avons pas réussi les défis Sprint alors qu’il s’agit du contraire, demande beaucoup d’effort. Mais, vu les messages répétés indiquant que j’ai remporté le défi Marathon et m’invitant à “choisir les 2 activités qui vous font plaisir”, je me suis prêté au jeu par curiosité. Conclusion: une autre mauvaise blague: les “activités” proposées s’adressent soit exclusivement aux personnes en situation de handicap, soit il s’agit de “15 minutes” offertes sous réserve de payer un forfait entier, bref… Il y a des catégories pour lesquelles il n’y a aucune “activité”… On dirait une collection bidon de broutilles qui n’ont rien d’ “activités” mais bien de petites offres promotionnelles à la marge qui ne valent même pas la peine de s’y déplacer car rien n’est gratuit. Alors, toute cette campagne “Défis utiles” d’EDF s’apparente à de la publicité mensongère ou au mieux à du buzz low cost qui ne restera que sur internet vu que les “prix” et les “activités” sont aussi vides que l’espace intergalactique… Qui, en effet, prendra au sérieux EDF désormais?

Voir plus Voir moins
Anonyme 11/02/2024

Contact nulissime ! Personne non sérieuse a rigoler avec "le personnel" derriere' je lui dis "vous vous foutez de moi" il me répond "oui. Oui je vous écoute" c'est une blague ?! Des bons à rien !

Voir plus Voir moins

EDF étant le premier fournisseur de Français, il est facile de recueillir des avis. Cependant, il faut bien noter que les forums donnent une vision déformée de la réalité ; on va rarement sur un forum pour dire à quel point on est satisfait de son fournisseur.

Voici les avis au sujet d'EDF :

  • Il s'agit d'électricité standard, non renouvelable (en dehors de sa gamme Vert Électrique) ;
  • En parlant d'origine de l'électricité, beaucoup regrettent qu'EDF soit encore trop tourné vers le nucléaire ;
  • Les offres de marché EDF proposées ne sont pas particulièrement compétitives ;
  • Le service client est parfois difficile à joindre, notamment lors de la rentrée de septembre.

Côté positif, on retrouve différents avis :

  • Le fait que les prix soient contrôlés par les pouvoirs publics a un caractère rassurant pour le consommateur ;
  • Le service client est globalement satisfaisant ;
  • Un suivi conso EDF de qualité via le site et une application EDF & Moi dédiée ;
  • Un recrutement EDF en France alors que beaucoup de ses concurrents délocalisent ;
  • Une offre d'autoconsommation avec EDF Mon soleil & Moi innovante et un paiement simplifié avec EDF OA Solaire ;
  • EDF fait montre de plus de souplesse vis-à-vis des impayés.

Quelle différence entre EDF et les autres fournisseurs ?

Avec l'ouverture du marché à la concurrence, une vingtaine de fournisseurs concurrents d'EDF sont apparus sur le marché. Les principaux concurrents d'EDF par ordre d'importance sont ENGIE (l'ex-GDF Suez), TotalEnergies et Eni.

Néanmoins, un grand nombre de Français restent toujours clients d'EDF et les parts de marché de ce fournisseur restent donc importantes :

En 2022, 68 % des ménages sont toujours abonnés à EDF (toutes offres confondues) pour l’électricité. À noter que l'on compte 64 % des ménages au tarif réglementé en 2022, selon la CRE.

En changeant de fournisseur :

  • La qualité de l'électricité est la même partout et les interventions techniques sont toujours dirigées par Enedis et GRDF ;
  • Tous les contrats sont sans engagement et donc résiliables à tout moment, sans frais ;
  • Il est possible de faire plusieurs centaines d'euros d'économies par an en trouvant une offre moins chère.

Il n'y a alors aucune différence entre EDF et les autres fournisseurs d'énergie si ce n'est leurs tarifs, les grilles tarifaires en elles-mêmes, ou encore les services qu'ils proposent (service client, espace client, énergie verte, etc.).

Pour estimer ses économies en passant chez un concurrent d'EDF, il suffit d'indiquer sa consommation d'électricité ci-dessous :

Calculez votre budget annuel

kWh
Chargement
EDF est-il le seul fournisseur à proposer un service minimum d'électricité ?Depuis le 1ᵉʳ avril 2023, EDF n'est plus le seul fournisseur à continuer de fournir ses clients en électricité en cas d'impayés. L'ensemble des fournisseurs a l'obligation de continuer à alimenter les clients par un minimum de 1 kVA et pour une période minimale de deux mois.

Qui est le fournisseur EDF ?

EDF a été, de 1946 au début des années 2000, l'unique fournisseur d'électricité en France, avec les ELD. Malgré l'ouverture du marché de l'énergie en France, il reste le premier fournisseur des Français, que ce soit pour les particuliers ou les professionnels.

Sa principale différenciation avec les autres fournisseurs est d’être le seul à pouvoir proposer les tarifs réglementés de l’électricité, ainsi que sa très forte notoriété.

Quelles sont ses missions aujourd'hui ? Comment ont évolué les offres du fournisseur avec l'arrivée de concurrents de plus en plus importants et toujours plus nombreux ?

 
EDF - Fournisseur historique d'électricité
Nom du fournisseurEDF
SIREN

552081317

Siège social22 Avenue De Wagram 75008Paris
Téléphone Service Client09 70 82 15 51 (offres de marché)
3404 (tarif réglementé)
Adresse Service ClientEDF, service client
TSA 21941, 62978 ARRAS CEDEX 9
Site Internet
Espace Clients
Produits

Offres d'électricité et de gaz

L'histoire d'EDF

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France est exsangue. Non seulement le pays a subi la capitulation et la collaboration, mais son économie et son industrie sont détruites. Parmi les dispositions du Conseil national de la résistance figure en priorité l'unification des réseaux électriques ; elle sera mise en place par le Gouvernement provisoire de la République française.

Les Communistes n'ont alors pas de mal à convaincre leurs collègues de la nécessité du « retour à la nation des grands moyens de production monopolisée, fruits du travail commun, des sources d'énergie » pour aider le pays à se développer. Par ailleurs, l'électricité et le gaz naturel sont vus comme un bien commun à chacun au sein de la population dont il faudra par conséquent garantir l'accès au plus grand nombre.

logo EDF-GDF

EDF voit donc le jour le 8 avril 1946 avec la nationalisation de près de 1500 entreprises françaises de production, de transport et distribution à travers le pays. Les objectifs sont très ambitieux et la société prendra la forme d'un EPIC : Établissement Public à caractère Industriel et Commercial.

Après avoir reconstruit les réseaux électriques, elle devra assurer le développement des capacités de production électrique française afin de répondre aux besoins croissants des ménages et des entreprises. Pendant plus de 50 ans, EDF-GDF bénéficiera d'un monopole total sur l'électricité et le gaz en France, de la production à la commercialisation de ces énergies.

Il remplira d'ailleurs avec succès les missions qui lui seront données, à savoir accompagner le développement économique et social de la Nation, l'innovation et l'acheminement sans interruption de l'énergie aux foyers et aux entreprises. Aujourd'hui encore, les centrales EDF garantissent à la France d'être exportatrice d'électricité et aux Français de bénéficier d'un des prix de l'électricité les moins chers d'Europe.

 

La fin des années 1990 marque un tournant dans le secteur de l'énergie européen : la Commission européenne impulse une phase de libéralisation du marché de l'énergie avec les directives 96/92/CE du 19 décembre 1996 et 2003/54/CE du 26 juin 2003.

Dès le début des années 2000, de nouveaux acteurs (producteurs et fournisseurs d'énergie) viennent concurrencer EDF ; qui doit dans un même temps se restructurer pour répondre aux directives européennes. EDF se sépare de GDF et devient une Société Anonyme en 2004, date à laquelle elle est concurrencée sur le marché des professionnels en France.

Il entre en Bourse l'année suivante ; son capital étant aujourd'hui encore majoritairement détenu par l'État (84 %). L'ouverture se poursuit en 2007 avec l'arrivée de fournisseurs concurrents à EDF et ENGIE (anciennement EDF-GDF) sur le marché des particuliers. En outre, cela a permis l'émergence d'une vingtaine de fournisseurs, proposant des tarifs le plus souvent plus attractifs que ceux d'EDF.

Une nouvelle ère débute toutefois pour le fournisseur à partir du 8 juin 2023, puisque EDF signe sa renationalisation. À la clef : une sortie de bourse et un État français détenteur de 100 % du capital détenu par le fournisseur historique. Les actionnaires ont donc été contraints de vendre leurs parts, afin de finaliser la procédure. L'objectif ? Relancer le nucléaire et réindustrialiser la France, tout en tentant de décarboniser son économie.

GDF a fusionné avec Suez, avant d'adopter un nouveau nom : ENGIE. Aujourd'hui, EDF et ENGIE sont complètement concurrents sur le marché de l'électricité et du gaz naturel. Pour trouver une offre plus compétitive que les tarifs réglementés, appelez votre conseiller Selectra au 09 73 72 73 00 (non-surtaxé) ou demandez à rappel gratuit.Annonce  - Service Selectra non partenaire d'EDF

Quelques chiffres clés d'EDF

EDF siège

Ci-dessous peuvent être retrouvés les chiffres clés du fournisseur historique sur l'année 2023 :

  • Chiffre d’affaires : 139,7 Mds € ;
  • Résultats nets : 10 Mds € ;
  • Effectifs : 171 490 collaborateurs dans le monde ;
  • Clients : 40,3 millions autour du globe ;
  • Production électrique : 431,7 TWh - 90 % de production sans CO₂.

La direction d'EDF

Le conseil d'administration d'EDF

siège d'edf

L'entreprise est très majoritairement détenue par l'État français et la gouvernance s'articule autour du conseil d'administration constitué de :

  • 6 administrateurs nommés par décret représentant l'État ;
  • 6 administrateurs nommés par l'assemblée générale des actionnaires.

La présidence du groupe est assurée par Luc Rémont depuis 2022. Le groupe était auparavant dirigé par Jean-Bernard Lévy depuis 2014.

Comité d'entreprise d'EDF

Parmi les originalités du fonctionnement de l'entreprise qui lui valent parfois certaines critiques figure la contribution de 1 % payée par chaque consommateur d'électricité en France sur le montant de sa facture hors taxe qui sert à financer le comité d'entreprise d'EDF, faisant de lui le "premier CE de France".

EDF et la bourse

Renationalisation EDF Depuis le 8 juin 2023, EDF n'est plus coté à la Bourse de Paris : le fournisseur historique entame sa renationalisation.

EDF S.A. fut une entreprise cotée jusqu'en 2023. À son entrée dans le CAC 40 en novembre 2005, l'action cotait à 32 €. Les performances boursières du groupe ont été décevantes et EDF est sorti du CAC 40 en 2015. Avant sa renationalisation, EDF était donc coté à la bourse de Paris et faisait partie du CAC Next 20.

Quelles sont les activités d'EDF ?

Dans le même temps et pour assurer une ouverture sereine du marché, EDF a dû séparer ses activités de production, de transport, de distribution et de fourniture d'électricité. N'ayant pas d'intérêt à ouvrir le marché de l'acheminement (transport et distribution), il est donc resté en monopole, sous l'égide d'EDF via ses filiales RTE et Enedis.

Ces gestionnaires des réseaux ont l'obligation de fournir un accès équitable et non discriminatoire à tous les utilisateurs au réseau de transport d'électricité. Enfin, leurs tarifs sont directement fixés par décret sur proposition de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE).

La production d'électricité : une des principales activités d'EDF

Centrale nucléaire

Avant toute chose, EDF est le 2ᵉ plus grand producteur d'électricité au monde, grâce à sa capacité de production installée. Il était le premier producteur mondial avant la fusion de deux géants chinois en août 2017 : Senshua et China Guodian Corporation. La capacité de production d'EDF lui permet d'être à l'origine de 20 % de l'électricité produite dans l'Union Européenne et près de 90 % de la production française.

L'entreprise utilise son électricité pour ses clients, mais il en vend une partie aux autres fournisseurs en France (à un prix fixé par les pouvoirs publics, compte tenu des avantages d'avoir été un monopole pendant des décennies : l'ARENH) et en Europe. Si l'énergie nucléaire représente 78 % de sa production totale, EDF est néanmoins le premier producteur hydroélectrique et d'énergies renouvelables de l'Union européenne.

Ci-dessous, le mix énergétique d'EDF au 31 décembre 2022 en France :

Graphique: Selectra - Source: edf.fr

EDF et le nucléaire

EDF, une passion française de l'atome

Areva et EDF ont toujours été à l'avant-garde de la technologie nucléaire. Si la France a pu développer sa production si rapidement dans la seconde moitié du XXᵉ siècle, c'est bien grâce à ses centrales. EDF compte aujourd'hui 56 réacteurs en France, construits pour la plupart il y a une trentaine d'années. Suite au premier choc pétrolier, Valéry Giscard d'Estaing fait le choix du tout nucléaire, comme alternative au pétrole.

François Mitterrand, son successeur, met un coup de frein à l'expansion du nucléaire en France. Les projets de centrales sont menés à bien, mais aucun nouveau projet de centrale ne voit le jour pendant ses deux septennats. Les réacteurs nucléaires ont donc été construits au plus tard dans les années 1980. C'est pourquoi il se pose aujourd'hui la question de l'allongement de leur durée d'utilisation - ou de leur remplacement. EDF reste encore aujourd'hui un avocat du nucléaire.

En 2023, la production nucléaire d'EDF était de 320,4 TWh, soit une hausse de 41,4 TWh en comparaison à 2022. Cette production représente 93 % de la production d'énergie d'EDF.

Plan de grand carénage d'EDF

En premier lieu, l'entreprise compte bien continuer à profiter le plus longtemps possible de son parc de centrales nucléaires français. Appelé plan de grand carénage, il vise à allonger la durée de vie des centrales d'une dizaine d'années. Ce plan est décrié, car il ne rassure pas sur d'éventuels problèmes graves en matière de sécurité, mais également pour son coût puisqu'il coûtera une centaine de milliards d'euros, au lieu des 55 milliards annoncés au départ. Il est ainsi en même temps critiqué par le mouvement anti-nucléaire qui compte chaque jour de nouveaux sympathisants, et par la Cour des comptes.

Le plan de grand carénage a finalement été lancé en 2014 avec pour prévision de prendre fin en 2025. Ce plan permet d'assurer un supplément de vie de 60 ans aux centrales nucléaires.

À noter toutefois que le plan de grand carénage a été un important frein à la production d'électricité en 2022, abaissant la disponibilité des réacteurs nucléaires : seulement 51,7 % étaient en fonctionnement durant cette période. La France traversait alors la crise énergétique, et ce manque de disponibilité l'a impactée dans sa production d'électricité, qu'elle a dû importer plus que de coutume. La répercussion s'est finalement retrouvée sur les factures des consommateurs, qui ont vu le prix de l'électricité augmenter, malgré le bouclier tarifaire.

EDF parie sur l'EPR

Parallèlement à cela, EDF compte sur l'EPR (réacteur pressurisé européen), le projet de réacteur nucléaire dit de troisième génération conçu par Areva NP. Actuellement, plusieurs réacteurs de type EPR sont en cours de construction : un à Flamanville en Normandie, depuis 2007, et quatre autres à Hinkley Point en Angleterre, depuis 2016.

EDF a également terminé plusieurs projets d'EPR :

  • Deux projets d'EPR en Chine, à Taishan dont la mise en service a eu lieu en 2018 et 2019 ;
  • Un projet d'EPR en Finlande à Olkiluoto, mis en service en avril 2023. Il s'agit du réacteur nucléaire le plus puissant d'Europe, représentant 14 % de la fourniture d'électricité de la Finlande.

Enfin, le producteur et fournisseur d'énergie français présente deux potentiels projets, encore en cours de réflexion :

  • Le projet pour la construction de six EPR à Jaitapur, en Inde, est actuellement en cours de négociation. S'il est concrétisé, le projet devrait voir le jour avant 2040 ;
  • EDF et RTE ont également pour projet la construction de six EPR en France, à Penly, en Normandie. Un débat public a été entrepris et devrait se terminer le 27 février 2023.

Néanmoins, la construction de ces réacteurs pose problème avec des délais multipliés par trois et des coûts multipliés par quatre ; de quoi amenuiser l'attractivité de ces projets donc les déboires dont régulièrement la une de la presse.

EDF Nouvelles énergies

Enfin, EDF investit massivement dans les énergies renouvelables. S'il dispose d'un parc hydroélectrique important, il compte aujourd'hui davantage se développer dans le solaire et l'éolien dont les coûts baissent d'année en année. De nombreux projets en France et dans le monde sont en cours, dans le but de passer sa puissance installée de près de 30 GW aujourd'hui à 50 GW en 2030. Cela fait alors de lui l'un des principaux acteurs de la transition énergétique, même si étant le leader mondial de la production électrique, il est critiqué par les ONG pour ne pas en faire assez.

En 2022, les capacités nettes d'EDF ENR pour le solaire photovoltaïque et l'éolien ont augmenté de 9,5 % par rapport à l'année précédente en passant de 12 GW à 13,2 GW en un an. Pour son plan solaire, EDF s'est fixé l'objectif ambitieux de 30 GW entre 2020 et 2035. EDF exporte aussi son savoir-faire à l'étranger :

  • Au Brésil, avec le parc solaire de Pira Pora et le barrage de Sinop ;
  • Aux Émirats arabes unis avec le parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum ;
  • En Inde avec 3 centrales solaires et 5 parcs éoliens ;
  • En Amérique du Nord, avec les centrales éoliennes de Rock Falls aux États-Unis et de Nicolas Riou au Canada ;
  • En Afrique du Sud, avec un total de 4 projets de parcs éoliens terrestres ;
  • Au Royaume-Uni, avec un total de 43 projets regroupant des parcs éolien off-shore et terrestres, mais aussi des projets solaires.
  • etc.

La filiale EDF Renouvelables est ainsi implantée dans de nombreux pays et ce sur l'ensemble des continents. Le total de ces projets présentait des capacités nettes de 11,4 GW.

Stockage de l'électricité par EDF

Le stockage est une donnée essentielle quand on parle de transition énergétique. En effet, les sources de production d'électricité verte sont dites intermittentes. Il est impossible d'avoir une influence sur les vents ou les jours d'ensoleillement. La production ne peut dont pas être continue, contrairement à l'énergie nucléaire. EDF investit donc dans la recherche sur le stockage de l'électricité, avec le Plan stockage électrique. Il est important de réduire le coût du stockage.

EDF et RTE : le transport de l'électricité

logo RTE

Les technologies de stockage de l'électricité n'étant pas encore assez développées, cette énergie se doit d'être transportée de son lieu de production à son lieu de consommation. En France, c'est le Réseau de Transport d'Électricité (RTE) - filiale à 50,1 % du groupe EDF depuis la cession de la moitié de son capital à la Caisse des Dépôts - qui est chargé de l'exploitation, de la maintenance et du développement du réseau public. Ce rôle est primordial dans la chaîne de valeur de l'électricité. À cause des problèmes de stockage, il faut en conséquence organiser les flux d'énergie de manière à équilibrer l'offre et la demande en permanence.

L'arrivée des compteurs Linky a permis à RTE d'anticiper les pics de demande, et ainsi mieux gérer la production en conséquence.

Pour garantir l'approvisionnement des clients, plus de 100 000 km de circuits HT et THT (plus grand réseau d'Europe) RTE dispose de 9 500 salariés en 2024.

La distribution de l'électricité d'EDF par le biais d'Enedis

logo ENEDIS

Enedis, ex-ERDF, est une filiale à 100 % d'EDF ; c'est le gestionnaire du réseau de distribution sur 95 % du territoire français. La filiale permet d'acheminer l'électricité aux consommateurs finaux quel que soit leur fournisseur d'électricité (EDF, mais aussi TotalEnergies, La Bellenergie, Eni, etc.).

En outre, il a la charge de la maintenance et de l'entretien des lignes basse tension et de tous les compteurs électriques. Ce sont donc les techniciens Enedis qui interviennent en cas de dépannage, d'ouverture de compteur pour EDF (ou tout autre fournisseur) ou pour effectuer les relevés de compteurs.

Ici encore, Enedis se doit de garantir "un accès sans discrimination au réseau, de façon objective et transparente". Cela signifie que le service et les prix pratiqués sont les mêmes pour tous les fournisseurs.

EDF, le fournisseur historique d'électricité

EDF

Avec plus de 26 millions de clients en France en 2023, EDF est le principal fournisseur d'électricité, notamment pour les particuliers. L'entreprise profite très largement de son image de fournisseur historique d'électricité, car de nombreux français ne savent pas toujours qu'ils peuvent choisir leur fournisseur d'électricité.

Bien que l'ouverture des marchés de l'énergie français à la concurrence ait causé des pertes de marché dans le domaine de l'électricité pour le groupe, elle lui a aussi permis de s'investir sur d'autres segments comme celui du gaz naturel, devenant concurrent direct de son ancien partenaire GDF, devenu ENGIE en 2016.

Offres d'EDF pour les professionnels

EDF a mis en place plusieurs offres à destination des entreprises. Pour celles qui n'ont pas besoin d'une puissance supérieure à 36 kVA, il est possible de souscrire au Tarif Bleu. Pour l'ensemble des entreprises, EDF Entreprises propose des offres de marché pour le gaz et l'électricité.

Auparavant, EDF proposait deux tarifs pour les professionnels dont la puissance de compteur était supérieure à 36 kVA :

  • Le Tarif Jaune, pour les professionnels dont la consommation se trouvait entre 42 et 240 kVA d'électricité ;
  • Le Tarif Vert, pour les professionnels dont la consommation dépassait les 250 kVA.

Ces deux offres d'électricité n'existent plus depuis le 31 décembre 2015. Les entreprises peuvent se tourner vers les offres de marché spéciales pour les pros proposées par les fournisseurs d'énergie, ou leur demander l'établissement de devis.

Offres EDF pour les collectivités

Les collectivités ont des besoins qui diffèrent de ceux des particuliers et des professionnels. C'est pourquoi EDF fait partie des fournisseurs qui ont instauré des offres spéciales collectivités locales, pour le gaz et l'électricité. Pour l'électricité, les collectivités territoriales ont le choix entre le Tarif Bleu (identique à celui des particuliers) et des offres de marché. Ces dernières proposent par exemple :

  • Un principe d'effacement, pour les collectivités qui peuvent basculer leur consommation vers un système de groupes électrogènes ;
  • Une offre spéciale éclairage public, à prix fixe ou indexé.
  • Une option énergie renouvelable en choisissant d'investir dans une électricité garantie 100 % d'origine renouvelable.

EDF propose également aux collectivités deux offres de marché pour le gaz :

  • Une offre à prix indexé sur le marché du gaz ;
  • Une offre à prix fixe.

Il est par ailleurs possible pour les collectivités de souscrire à une offre duale électricité + gaz.

Read more article about EDF