entretien chaudière

Des questions liées à la rénovation énergétique, travaux ou aides ?

Nos conseillers répondent gratuitement à vos questions au :

01 82 88 99 59  
entretien chaudière

Des questions liées à la rénovation énergétique, travaux ou aides ?

Demandez un rappel gratuit auprès d'un conseiller Selectra :

Aide rénovation énergétique : suis-je éligible? et à quel montant ?

Mis à jour le
min de lecture

Du changement d'une fenêtre à une rénovation globale, de nombreuses aides existent pour la rénovation de votre logement. Pour les rénovations majeures, jusqu'à 85 % du coût peut être couvert par des subventions pour les catégories de revenus les plus modestes. En 2024, le plafond des aides sera augmenté. Découvrez le montant en fonction de votre profil, de vos critères d'éligibilité, etc. Restez à jour avec Selectra !

⭐Aides pour la rénovation énergétique en 2024 : en bref
Quelle aide ?Pour qui ?Quel avantage ?

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' classique : Pour les propriétaires d'une résidence principale construite il y'a plus de 15 ans. La prime MaPrimeRénov' Copropriété et MaPrimeRénov' Sérénité versées par l'ANAH sont octroyées aux propriétaires occupants au revenu modeste, d'une résidence construite il y'a plus de 15 ans. Loc'Avantages : propriétaires bailleurs (quel que soit le revenu).

PrimeRénov' classique : attribuée selon le revenu.

Montant MaPrimeRénov' Copropriété : couvre 25% des frais des travaux et 35% à 50% pour les ménages modestes et très modestes de la MaPrimeRénov Sérénité.

Loc'Avantages : de 15 à 65% de réduction d'impôt calculé des revenus bruts du logement loué.

Certificats d'économies d'énergie (CEE)

✅Propriétaire ou locataire de logement (résidence principale ou secondaire) construit il y'a plus de 2 ans.

Variable selon les fournisseurs d'énergie. Comparez les offres des fournisseurs !

Taux de TVA à taux réduit

✅Propriétaire ou locataire sollicitant un artisan RGE pour des travaux de rénovation.

Le taux appliqué aux travaux de rénovation passe de 10 % à 5,5 %.

Eco-PTZ

✅Propriétaires et locataires souhaitant réaliser des travaux de rénovation d'une résidence principale achevé il y'a plus de 2 ans.

Jusqu'à 50 000€ de prêt à taux 0 % octroyé par les banques partenaires.

Chèque énergie

✅Attribué chaque année à tout ménage, en fonction du revenu.

Montant du chèque en 2024 : de 48 à 277€

Exonération de la taxe foncière

✅Les propriétaires bailleurs bénéficient d’une défiscalisation avec le dispositif Denormandie pour la rénovation d'un logement situé en ville moyenne et d'une exonération de la taxe foncière.

Denormandie : réduction d'impôt de 12% pendant  6 ans, 18% pendant 9 ans et 21% pendant 12 ans. Taxe foncière : 50 % ou 100 % d'exonération pendant 3 ans si les dépenses de travaux sont supérieures à 10 000€.

Crédit d'impôt

✅Le crédit d'impôt est accessible aux propriétaires, locataires et occupants à titre gratuit, domiciliés en France.

Déduction fiscale égale à 75% du montant (les dépenses sont limitées à 300€/ personne et station de charge.

Travaux de rénovation énergétique : quelles aides puis-je obtenir selon mon profil ?

Selon que vous soyez locataire, propriétaire ou bailleur, plusieurs aides sont disponibles. Cependant, l’essentiel des aides est destiné aux propriétaires, car ils détiennent un pouvoir de validation.

👩‍👩‍👧‍👦 Famille propriétaire d'une maison souhaitant installer des panneaux solaires

Cette famille au revenu intermédiaire (65 000€) de 2 enfants, habite une maison dans la région bordelaise et souhaite installer des panneaux solaires d'une puissance maximale de 3 kWh. Si les panneaux solaires génèrent un excédent de puissance inutilisée, ils souhaiteraient pouvoir la revendre partiellement.

Comme très peu d'aides sont disponibles pour les systèmes solaires classiques, ils souhaitent se tourner vers un système solaire combiné qui produit donc à la fois de l'eau chaude sanitaire et de l'électricité et compte s’équiper d'un ballon d'eau chaude.

Aides pour l'achat d'un système solaire combiné
MénageMénage de 2 enfants au revenu intermédiaire
Éligibilité aux aides
  • 4000€ d'aide avec MaPrimeRénov'
  • Prime coup de pouce chauffage de 1500€
  • TVA réduite à 10%
  • 500 €/kWc de prime à l'autoconsommation (pour l'installation kWc) ;
  • Éco-prêt à taux zéro (jusqu’à 30 000€ accordé)
Devis
  • 16 000€ (somme pour une installation de 3 kWc, pose et matériel compris) - 4000€ (MaPrimeRénov’) - 500€ (prime à l'autoconsommation)
Reste à charge
  • 10 000€ HT (le reste à charge peut être couvert par un éco-PTZ).

👪 Famille vivant en appartement et souhaitant remplacer 4 fenêtres en simple vitrage par du double vitrage

Cette famille (2 adultes et 1 enfant) aux revenus modestes (43 000€) , habite un logement situé en région parisienne, classée G et souhaite remplacer quatre fenêtres en simple vitrage par du double vitrage.

Aides pour l'achat de fenêtres en double vitrage
MénageMénage avec 1 enfant au revenu modeste
Éligibilité aux aides
  • 80€/équipement avec MaPrimeRénov'
  • TVA réduite à 5.5%
  • Éco-prêt à taux zéro (jusqu’à 7000€ accordé pour les parois vitrées)
  • Forfait « bonus sortie de passoire énergétique » de 1000€
Devis
  • 2600€ (somme approximative pour 4 fenêtres) - 320€ (MaPrimeRénov’) - 1000€ (bonus sortie de passoire)
Reste à charge
  • 1280€ HT (le reste à charge peut être couvert par un éco-PTZ).

 ‍👦👩 Un couple habitant dans une maison ancienne souhaite rénover leur toiture

Un couple au revenu très modeste (23 000€) habite une maison dans le beaujolais et souhaite isoler leurs combles perdus de la maison avec de la laine de verre pour sortie du DPE énergétique G. Pour obtenir une résistance thermique suffisante, il faut poser une épaisseur de laine de verre comprise entre 22 et 25cm. Comme la maison est située en campagne et que les hivers sont rudes, le couple a acheté un isolant 30 centimètres. Pour une maison de 50 m², il faudra donc 15 m³ d'isolant (donc 50 m² d'isolant).

Aides pour rénovation toiture
MénageMénage sans enfant au revenu très modeste
Éligibilité aux aides
  • 25 €/ m² avec MaPrimeRénov'
  • TVA réduite à 5.5%
  • Éco-prêt à taux zéro (jusqu’à 15 00€ accordé)
  • 250€ (chèque énergie)
  • Forfait « bonus sortie de passoire énergétique » de 1500€
Devis
  • 1400€ (somme approximative pour pose avec artisan RGE et matériel) - 1250€ (MaPrimeRénov’) - 1500€ (bonus sortie de passoire) - 250€ (chèque énergie)
Reste à charge
  • 0€

👫 Un couple souhaite remplacer sa chaudière par une pompe à chaleur

Un couple, au revenu intermédiaire (40 000€), habite une maison en région PACA classée D et souhaite installer une pompe à chaleur air-eau en remplacement de leur chaudière gaz. Le coût des travaux est estimé à 14 700€. En 2024, les aides pour l'achat d'une pompe à chaleur vont augmenter et seront pour les revenus intermédiaires de la valeur suivante :

Aides pour l'achat d'une pompe à chaleur 
MénageMénage sans enfant au revenu intermédiaire
Éligibilité aux aides
  • 5500 € avec MaPrimeRénov' et le chèque énergie
  • TVA réduite à 5.5%
  • Éco-prêt à taux zéro (jusqu’à 15 00€ accordé)
Devis
  • 14 7000€ (somme approximative pour isolation) - 5500€ (MaPrimeRénov’ et le chèque énergie).
Reste à charge
  • 9200€ HT (le reste à charge peut être couvert par un éco-PTZ).

Barème des aides liées à MaPrimeRénov' en 2024

MaPrimeRénov' est un programme de financement de l'Etat lancé en 2020 dans le but d'inciter les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Elle est accessible à tous les propriétaires de résidence principale, présentant des revenus intermédiaires (définition ci-dessous).

Ce dispositif d'aide regroupe, MaPrimeRénov' classique, MaPrimeRénov'Sérénité et MaPrimeRénov' Copropriété. Enfin, l'aide comporte quatre bonus supplémentaires complémentaires et cumulables à l'aide MaPrimeRénov' :

  • Forfait « Bonus sortie de passoire énergétique » (sous condition de sortie des étiquettes énergie F et G) ;
  • Forfait « Rénovation globale » (à condition d'atteindre le gain énergétique de 35 % minimum) ;
  • Forfait « Bonus Bâtiment Basse Consommation » (pour récompenser l’atteinte de l’étiquette énergie B ou A).

Attention, un audit énergétique est obligatoire si vous souhaitez accéder aux bonus « Rénovation globale », « Bonus Bâtiment Basse Consommation » ou « Bonus sortie de passoire énergétique ». Toutefois, pas de panique, MaPrimeRénov finance l''audit énergétique afin que vous puissiez choisir les meilleurs travaux pour votre projet. Sachez enfin qu’à partir du 1er avril 2023, il sera obligatoire de réaliser un audit énergétique dans le cadre de votre vente d’énergie.

Mon accompagnateur Rénov', obligatoire depuis 2023 Depuis 2023, si vous souhaitez bénéficier des aides MaPrimeRénov', un tiers de confiance appelé Mon Accompagnateur Rénov doit obligatoirement vous accompagner dans votre projet pour les cas suivants : si vous sollicitez l'aide "MaPrimeRénov' Sérénité", le dispositif Loc’Avantage de l'ANAH ou un bouquet de travaux supérieur à 10k€ d’aide. Le but est d'accompagner chaque ménage dans les étapes de démarches administratives, mais aussi de définition des travaux à accomplir, des entreprises, etc. 

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov' ?

Pour bénéficier de l'aide, le logement est soumis à quelques conditions :

  • Il doit être occupé à titre de résidence principale ;
  • Il doit être situé en France ou en Outre-Mer ;
  • Le logement a été construit depuis plus de 15 ans en métropole et 2 ans en Outre-mer.

La plupart des travaux réalisés nécessitent des conditions pour bénéficier du soutien de MaPrimeRénov'. Les demandes de primes doivent être faites à l'avance avant le début des travaux. Enfin, lors de l'exécution des travaux, les modifications doivent être obligatoirement réalisées par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Pour faire votre demande, rendez-vous sur le site de MaPrimeRénov' !

L'aide s'adresse uniquement aux propriétaires occupants, aux bailleurs, aux copropriétés. Le montant des aides va dépendre du revenu du ménage. Il existe 4 catégories : les ménages aux revenus très modestes, ceux aux revenus modestes, intermédiaires et supérieurs. Ces catégories sont respectivement appelées "Bleu", "Jaune", "Violet", "Rose" par le dispositif MaPrimeRénov'. 

Plafonds des revenus des ménages résidant en Ile-de-France en 2024
Composition du foyerMénages aux revenus très modestesMénages aux revenus modestesMénages aux revenus intermédiairesMénages aux revenus supérieurs
1 personne22 461€27 343€38 184€>38 184€
2 personnes32 967€40 130€56 130€>56 130€
3 personnes39 591€48 197€67 585€>67 585€
4 personnes46 226€56 277€79 041€>79 041€
5 personnes52 886€64 380€90 496€>90 496€
Par personne supplémentaire+6 650€+8 097€+11 455€+11 455€
Plafonds des revenus des ménages résidant dans les autres régions en 2024
Composition du foyerMénages aux revenus très modestesMénages aux revenus modestesMénages aux revenus intermédiairesMénages aux revenus supérieurs
1 personne16 229 €20 805 €29 148 €>29 148 €
2 personnes23 734 €30 427 €42 848 €> 42 848 €
3 personnes28 545 €36 591 €51 592 €>51 592 €
4 personnes33 346 €42 748€60 336 €>60 336 €
5 personnes38 168 €48 930€69 081 €>69 081 €
Par personne supplémentaire+4 813 €+6 165 €+8 744 €+8 744 €

De combien puis-je bénéficier ? Logement individuel et copropriété

Le montant de l'aide MaPrimeRénov' pour un appartement individuel dépend de plusieurs critères, dont les revenus évoqués ci-dessus. Si vous remplissez les conditions de revenus et souhaitez faire réaliser les travaux par un artisan RGE, les montants de la subvention depuis le 1er février 2023 sont les suivants :

Montant de l’aide MaPrimeRénov' pour logement individuel en 2024
Équipements / travauxForfait MaPrimeRénov' Bleu (très modeste)Forfait MaPrimeRénov' Jaune (modeste)Forfait MaPrimeRénov' Violet (intermédiaire)Forfait MaPrimeRénov' Rose (supérieur)
Chaudières à granulés10 000 €8 000 €4 000 €Non éligible
Pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques10 000 €8 000 €4 000 €Non éligible
Système solaire combiné10 0008 000 €4 000 €Non éligible
Chaudières à bûches8 000 €6 500 €3 000 €Non éligible
Pompes à chaleur air/ eau4 000 €3 000 €2 000 €Non éligible
Chauffe-eau solaire 4 000 €3 000 €2 000 €Non éligible
Poêles à granulés10 000 €8 000 €4 500 €Non éligible
Poêles à bûches8 000 €6 500 €3 000 €Non éligible
Foyers fermés, inserts2 000 €1 500 €800 €Non éligible
Équipements solaires hybrides2 500 €2 000 €1 000 €Non éligible
Réseaux de chaleur ou de froid1 200 €800 €400 €Non éligible
Chauffe-eau thermodynamique1 200 €800 €400 €Non éligible
Dépose d’une cuve à fioul1 200 €800 €400 €Non éligible
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux0 €0 €0 €Non éligible
Isolation thermique des fenêtres (et parois vitrées)100 €/équipement80 €/équipement40 €/équipementNon éligible
Isolation des murs par l'extérieur75 €/m260 €/m240 €/m2Non éligible
Isolation des toitures terrasses75 €/m260 €/m240 €/m2Non éligible
Isolation des murs par l’intérieur25 €/m220 €/m215 €/m2Non éligible
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles25 €/m220 €/m215 €/m2Non éligible
Protections contre le rayonnement solaire (pour les outre-mer)25 €/m220 €/m215 €/m2Non éligible

Source : site MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' Copropriété est une composante spécifique de MaPrimeRénov. MaPrimeRénov' Copropriété vise à encourager les copropriétés à entreprendre des travaux de rénovation énergétique pour améliorer la performance énergétique de l'ensemble du bâtiment. Les bénéficiaires de MaPrimeRénov Copropriété sont les copropriétés, qu'elles soient constituées en syndicat de copropriétaires, en association syndicale libre, ou en indivision forcée.

Montant de l’aide MaPrimeRénov' pour les copropriétés en 2024
MaPrimeRénov’ Copropriété25% du montant des travaux si gain énergétique de 35% atteint
(plafonné à 25 000€ par logements).
Bonus sortie de passoire thermique500 € x le nombre de logements
Bonus Bâtiment Basse Consommation500 € x le nombre de logements pour l’atteinte d'une étiquette énergie B ou A sur le DPE.
Pour les copropriétés fragiles : abondement par l'Anah, non cumulable avec les CEE

3000 € x le nombre de logement si la copropriété :

  • Présente un taux d’impayé supérieur à 8% ;
  • Ou est située dans un quartier en renouvellement urbain (NPNRU).
Pour les autres copropriétés : aide complémentaireAccumulation possible grâce au certificat d'économie d'énergie (CEE). Cela correspond à une moyenne d'environ 2 000€ x nombre d'appartements, en fonction des économies d'énergie réalisées.

Source : site MaPrimeRénov'

Les Certificats d’Economies d’Energie ou CEE

Le dispositif des certificats d’Economies d’Energie (CEE) a été créé dans le but d’inciter les fournisseurs d’énergie (GPL, fioul, gaz naturel, électricité, bois, etc.) à promouvoir l’efficacité énergétique auprès de leurs clients. Dans le cadre de ce dispositif, les fournisseurs d'énergies sont obligés d’offrir une prime de rénovation énergétique aux clients qui veulent réaliser de tels travaux.

Suis-je éligible aux primes CEE ?

Les travaux éligibles à cette aide à la rénovation énergétique sont les suivants :

En plus des travaux cités ci-dessous, les ménages doivent satisfaire aux conditions spécifiques suivantes :

  • Être propriétaire ou locataire du logement concerné par les travaux de rénovation énergétique ;
  • Le logement doit avoir une existence de plus de 2 ans ;
  • Le logement doit être situé en France métropolitaine ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE ;
  • Toute demande doit être effectuée avant la signature du devis des travaux !

Enfin, les montants octroyés vont dépendre des ressources du ménage : détail ci-dessous.

De combien puis-je bénéficier ?

La prime CEE est versée à travers un dispositif : le Coup de Pouce Chauffage et le coup de pouce Rénovation Performante. Le coup de pouce chauffage permet aux propriétaires et aux locataires de bénéficier d'une prime lorsqu'ils décident de remplacer leur ancien système de chauffage par une solution plus performante et moins énergivore. Le montant de l'aide est déterminé en fonction du revenu des ménages. En 2024, le montant de la prime coup de pouce chauffage était de :

Montants de la prime coup de pouce Chauffage en 2024
Nature des travauxMénages modestesAutres ménagesMénages modestesAutres ménages
Remplacement chaudière au fioul parRemplacement chaudière au gaz/charbon par
Chaudière biomasse performante5000 €2500 €4000 €4000 €
Pompe à chaleur air/eau5000 €2500 €4000 €4000 €
Pompe à chaleur géothermique5000 €5000 €5000 €5000 €
Un système solaire combiné5000 €4000 €4000 €2500 €
Pompe à chaleur hybride5000 €4000 €4000 €2500 €
Raccordement à un réseau de chaleur énergies renouvelables ou de récupération1000 €900 €700 €450 €
Remplacement d'un chauffage au charbon par un équipement de chauffage au charbon--800 €500 €
Remplacement dans un bâtiment collectif du conduit d’évacuation incompatible avec des chaudières gaz à condensation--700 €450 €

Valable uniquement pour le remplacement d'une vieille chaudière individuelle fonctionnant au fioul, au charbon ou au gaz (hors condensation).
Source : Site du Ministère de la Transition Écologique

La prime coup de pouce rénovation performante est octroyée dans le cadre de rénovation globale (sur la base d’un audit énergétique) afin d'améliorer son DPE énergétique. Après audit énergétique, le ménage doit prouver que les travaux ont permis de réaliser au moins 55 % d’économies d’énergie pour une maison et 35 % pour un bâtiment collectif. En 2024, les montants sont les suivants :

Montants de la prime coup de pouce Rénovation performante en 2024
En maison individuelle : au moins 55% d'économies d'énergie primaireAprès travaux
Consommation d'énergie primaire ≤ 110 KWh/m2/an Consommation d'énergie primaire >110 KWh/m2/an 

350 €/MWh/an économisés (ménages modestes)

300 €/MWh/an pour les autres

250 €/MWh/an économisés (ménages modestes)

200 €/MWh/an pour les autres

En immeuble collectif : au moins 35% d'économies d'énergie primaire
En immeuble collectif : au moins 35% d'économies d'énergie primaireAprès travaux
Chaleur renouvelable > 50%Chaleur renouvelable <50%
Situation initialeChaudière charbon ou fioul (sauf condensation)500 €/MWh/an pour tous les ménages300 €/MWh/an pour tous les ménages
Autre400 €/MWh/an pour tous les ménages250 €/MWh/an pour tous les ménages

Source : Site du Ministère de la Transition Écologique

Utiliser le chèque énergie pour ses travaux de rénovation

Le chèque énergie est une aide destinée aux ménages français à revenu modeste pour les aider à payer leurs factures d'énergie. Le chèque énergie est attribué sous conditions de ressources automatiquement et ne peut être demandé.

Il est possible d'utiliser son chèque énergie pour financer une partie de ses travaux de rénovation énergétique. La seule condition pour bénéficier de cette aide est que les travaux soient réalisés par un professionnel certifié « Garant reconnu de l'environnement » (RGE).

Quant à la réalisation de travaux, deux cas de figure se présentent :

  1. Si les travaux sont facturés avant la date de fin de validité du chèque énergie : le chèque énergie peut être utilisé comme moyen de paiement pour payer la facture ;
  2. Si le financement des travaux est prévu après la date de fin de validité inscrite sur le chèque énergie : il faudra convertir le chèque énergie en chèque travaux valable pendant 2 années supplémentaires.

Il est possible de cumuler les chèques travaux sur une durée maximale de trois ans. Pour convertir son chèque énergie en chèque travaux, il faudra contacter l'assistance chèque énergie. 

L'éco-PTZ : un prêt à taux zéro pour financer mes travaux !

L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt sans intérêt destiné aux propriétaires ou aux copropriétés en France pour financer des travaux de rénovation énergétique.

Suis-je éligible au prêt à taux zéro pour mes travaux ?

Les propriétaires (bailleurs et occupants) et copropriétaires sont ceux qui peuvent accéder à l’éco-PTZ, qui est simplement un prêt à taux zéro accordé pour la rénovation des logements. Le logement doit remplir les conditions suivantes :

  • Achevé depuis plus de deux ans ;
  • Le logement est déclaré comme résidence principale ;
  • Concerne les travaux suivants : améliore la performance énergétique du logement, des travaux de systèmes d’assainissement non collectifs (fosse sceptique) ;
  • Les travaux permettent un gain de 35 % de la performance énergétique globale du logement (par rapport à avant travaux).

Tous les travaux visant à atteindre la performance énergétique globale d'un logement font l'objet d'un audit énergétique (financé par la PrimeRénov').

De combien puis-je bénéficier ?

Montant de l'éco PTZ en 2024
ActionMontant
Action seule15 000 €
7 000 € pour les parois vitrées
2 travaux25 000 €
3 travaux ou plus30 000 €
Performance énergétique globale50 000 €
Assainissement non collectif10 000 €

Source : ecologie.gouv.fr

Quelles aides à la rénovation énergétique sont cumulables ?

Les ménages ont la possibilité de combiner plusieurs aides financières afin de bénéficier d'encore plus d'avantages lors de la mise en œuvre des travaux de rénovation énergétique. Vous trouverez ci-dessous un tableau résumant le caractère cumulatif des aides :

Cumul des aides de l'Etat et des aides en 2024
 MaPrimeRenov'Eco-prêt à taux zéroPrime énergie - CEEAides des collectivités localesExonération taxe foncièreTVA à 5,5 %Chèque énergieDispositif Denormandie
MaPrimeRenov' 
Eco-prêt à taux zéro 
Prime énergie - CEE 
Aides des collectivités locales 
Exonération taxe foncière 
TVA à 5,5 % 
Chèque énergie 
Dispositif Denormandie