Comparateur d'assurance prêt immobilier en ligne

Comparez les différentes offres d'assurance prêt immobilier permet en moyenne d'économiser 15 000 € !

L'accès à la propriété d’un appartement ou d’une maison s'accompagne généralement d'un emprunt et à la souscription d'une assurance prêt immobilier. Cette assurance emprunteur permet de pallier à des défauts de paiement en cas d’accident de la vie. Mais quelle assurance de prêt choisir ? Quelle est la meilleure assurance de crédit immobilier ? Prix, garanties, taux d’intérêt, remboursement : quels sont les critères à retenir dans un comparatif d’assurance prêt immobilier ? Pour y voir plus clair, suivez le guide de Selectra sur l’assurance crédit immobilier !

📊 Utilisez un comparateur d'assurance prêt immobilier !

Un emprunt immobilier implique d'obtenir une assurance prêt immobilier. Cette assurance sur le crédit immobilier représente un coût qui augmente le montant total du crédit à rembourser.

L’offre d’assurance emprunteur est pléthorique avec des tarifs qui peuvent varier du simple au double. Avant de souscrire à une assurance prêt immobilier, il est essentiel de prendre en compte le taux de l’assurance prêt immobilier. Le coût d’une assurance emprunteur peut facilement représenter jusqu’à un tiers du prêt immobilier en globalité !

Situé en moyenne autour de 0,20%, le taux d’assurance prêt (ou TAEA Taux Annuel Effectif d'Assurance) peut atteindre plus de 0,65% dans les contrats les moins avantageux. En prenant le temps de bien comparer les taux assurances prêt immobilier, mais également les caractéristiques afférentes (garanties minimales, exclusions de garanties, etc.), il est facile de choisir l’assurance prêt immobilier la moins chère et la plus adaptée à son profil d’emprunteur.

Pour ce faire, il est fortement recommandé de faire appel à un comparateur de prêt immobilier. Cette solution vous permet de faire une simulation d’assurance emprunteur et obtenir des devis personnalisés.

🤔 À quoi sert l’assurance prêt immobilier ?

Devenir propriétaire d’un appartement ou d’une maison est un rêve, mais également une source possible de stress pour de nombreux français. L’emprunt immobilier notamment, représente une charge financière importante.

Que faire lorsque l’on ne peut honorer le remboursement de son prêt immobilier à cause d’une maladie, d’un accident voire le décès de l’emprunteur ?

Généralement, le titulaire d’un emprunt doit souscrire une assurance de prêt afin de pallier à des éventuels défauts de paiement de ses mensualités liés à des accidents de la vie (décès, invalidité et maladie, perte d’autonomie, perte d’emploi, etc.). Cette assurance crédit immobilier n'est pas obligatoire légalement. Néanmoins, elle est exigée par la majorité des organismes prêteurs.

Le fonctionnement de l’assurance prêt immobilier remplit ainsi un double objectif :

  1. Couvrir l’emprunteur et ses proches en cas de sinistre reconnu dans les modalités du contrat d’assurance-crédit. Il est toujours sécurisant de pallier à un risque d’endettement, voire à la saisie de ses biens personnels en cas de défaillance personnelle ;

  2. Apporter une garantie en cas d’impayés à la banque « prêteur » en couvrant tout le cycle de remboursement d’un crédit immobilier. De ce fait, l’assureur prend en charge soit l’intégralité du paiement des mensualités non honorées par l’emprunteur, soit à minima une partie du montant des échéances impayées.

L'assurance emprunteur n'est pas limitative à un prêt immobilier. L'assuré peut garantir le remboursement de ses mensualités dans le cadre d'un crédit à la consommation, d'un prêt travaux, d'un crédit auto, etc.

💎 Pourquoi opter pour un courtier pour son assurance prêt immobilier ?

garanties assurance pret immobilier

L’assurance prêt immobilier permet aux emprunteurs de dormir sur leurs deux oreilles. En cas de pépins, le relais financier de l’assureur est une protection salutaire pour l’avenir de son bien immobilier et de son patrimoine. Que l’on se trouve dans une situation de délégation d’assurance ou un changement d’assurance-crédit, l’emprunteur est libre de choisir l’assurance prêt immobilier de son choix.

Mais comment choisir la meilleure assurance emprunteur sur le marché ?

Face à des offres d’assurance souvent disparates, nous vous conseillons d’opter pour un courtier en assurance prêt immobilier. Armé de son expertise, il réalise différents comparatifs des meilleurs contrats d’assurance emprunteur pour trouver le tarif le plus compétitif sur le marché.

Par cette voie, le particulier reçoit des devis ultra personnalisés basées sur des simulations d’assurance prêt immobilier en fonction de son profil de risque (âge, profession, santé, etc.).

L’accompagnement d’un courtier en assurance de prêt permet également de se décharger de certaines démarches fastidieuses, telles que les vérifications d’équivalence de garanties. Pour le particulier, cette démarche pour changer d’assurance emprunteur est un gain de temps et d’argent appréciable !

En résumé, opter pour une assurance-crédit individuelle via un courtier en assurance de crédit immobilier apporte de multiples avantages :

  • réduire le montant de son taux de son assurance prêt immobilier et faire de substantielles économies ;
  • bénéficier de garanties plus étendues que le contrat d’assurance emprunteur « maison » de sa banque ;
  • profiter de renégocier son assurance-crédit en cours de prêt.

✅ Comparaison des garanties de l’assurance emprunteur

garanties assurance pret immobilier

Que l’on soit dans une démarche de changement d’assurance prêt immobilier ou dans une délégation d’assurance emprunteur, il est primordial d’étudier les garanties proposées dans une offre d’assurance de prêt. Le tarif de l’assurance emprunteur ne doit pas dicter uniquement le choix d’une offre par rapport à une autre.

La meilleure assurance emprunteur est celle qui propose un niveau de prise en charge adaptée aux risques couverts et à sa situation personnelle.

Mais pour comparer les assurances en prêt immobilier, voyons de plus près les critères à prendre en compte : garanties obligatoires et facultatives, les exclusions et les spécificités (quotité et limites de prise en charge).

Les garanties de l’assurance prêt immobilier

Une bonne assurance emprunteur présente des garanties optimales pour couvrir les risques liés à un défaut de remboursement de son crédit immobilier. L’ensemble de ces garanties sont modulables en fonction du niveau de prise en charge de l’assureur en cas de sinistre ou d’accident.

Exigée par la banque pour couvrir la partie de l’emprunt non remboursée, l’assurance prêt immobilier doit comporter à minima les garanties obligatoires suivantes :

  • Garantie décès, toujours présente quel que soit le contrat d’assurance emprunteur choisi. Cette garantie est indispensable pour préserver sa famille du remboursement du crédit en cas de disparition de l’assuré ;
  • Garantie Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA) ;
  • Garantie Invalidité Permanente Totale (IPT) ;
  • Incapacité Temporaire de Travail (ITT) ;
  • Garantie Invalidité Permanente Partielle (IPP).

L’emprunteur peut également souscrire à des garanties optionnelles en fonction de sa situation personnelle :

  • Garantie Invalidité Professionnelle (IP) pour les professions médicales ;
  • Garantie Maladies non objectivables (MNO) pour les maladies difficilement évaluables telles que la dépression ou le burn-out ;
  • Garantie Perte d'emploi (PE) ou assurance chômage.

Choisir une assurance emprunteur avec une clause d'irrévocabilité En cas de changement de situation professionnelle ou personnelle, la clause d’irrévocabilité de l’assurance prêt immobilier interdit tout modifications des conditions sur les garanties souscrites. Exemple, l’emprunteur débute un sport à risque ou devient fumeur. La clause d’irrévocabilité n’est pas systématiquement présente sur une assurance emprunteur. La vigilance est donc de mise lorsque l’on sélectionne son offre, dans un comparatif d’assurance prêt immobilier.

La garantie Décès (DC)

La garantie décès est une des garanties obligatoires de l’assurance emprunteur. En cas de décès de l’assuré, c’est l’assurance qui prendra en charge le paiement des mensualités restantes afin de rembourser l’établissement bancaire.

Cette garantie dispose bien évidemment d’un montant maximal garanti, ainsi que de plusieurs exclusions. Ainsi, en cas de décès causé par une maladie non déclarée dans le questionnaire médical, un suicide ou la pratique d’un sport extrême, l’assurance emprunteur ne prendra généralement pas en charge le remboursement du crédit immobilier.

La garantie décès est indispensable, car en cas de disparition de l’assuré, elle permet à ses ayants droit d’hériter du bien immobilier sans avoir à prendre en charge le crédit contracté.

Quelle indemnisation en cas de co-emprunt ?Pour la garantie Décès, ainsi que toutes les autres garanties, le montant pris en charge par l’assurance dépendra de la quotité de l’assuré. Ainsi, si l’assuré décédé avait une quotité de 50 %, l’assuré restant devra toujours rembourser la moitié du capital dû. Il est donc recommandé de choisir une quotité de 100 % pour chaque tête : en cas de décès de l’un des deux assurés, l’assurance prendra en charge la totalité des mensualités restantes à rembourser.

La garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)

La garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, ou garantie PTIA, est également une garantie obligatoire de l’assurance emprunteur. Avec la garantie décès, elles forment le socle de base d’une assurance crédit immobilier.

La garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie intervient lorsque l’assuré se retrouve dans l’incapacité d’effectuer seul les gestes du quotidien avant l’âge de 65 ans : se laver, se nourrir, s’habiller, se déplacer… Cette perte d’autonomie peut survenir suite à un accident ou une maladie, et se traduire par une invalidité physique ou mentale.

Pour être couvert par la garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, l’assuré doit également être dans l’incapacité d’effectuer une activité rémunérée, qu’il s’agisse de son activité professionnelle de base ou non.

En cas d’invalidité avérée, c’est-à-dire reconnue par un médecin expert, l’assurance prendra alors en charge le remboursement total du capital restant dû à la banque. Bon à savoir : la pratique d’un sport ou d’un métier à risque peut constituer une exclusion de garantie pour la garantie PTIA.

La garantie Invalidité Permanente Totale (IPT)

En cas d’accident ou de maladie causant une invalidité totale et empêchant l’assuré d’exercer sa profession, et donc de rembourser son crédit immobilier, la garantie Invalidité Permanente et Totale de l’assurance emprunteur peut alors prendre en charge le remboursement des mensualités.

Pour bénéficier de cette garantie, l’assuré doit justifier d’un taux d’invalidité supérieur ou égal à 66 % (les taux minimums d’invalidité variant selon les assureurs, il est recommandé d’étudier les conditions générales de son contrat).

Le taux d’invalidité est en réalité la combinaison de deux critères :

  • L’invalidité professionnelle : elle caractérise l’incapacité à exercer son métier correctement ;
  • L’invalidité fonctionnelle : elle caractérise quant à elle le taux de déficience sur les gestes du quotidien (se laver, s’habiller, se nourrir,…).

La garantie Invalidité Permanente Partielle (IPP)

La garantie Invalidité Permanente et Partielle fonctionne exactement de la même manière que la garantie Invalidité Permanente et Totale, à la différence que le taux d’invalidité de l’assuré doit être compris entre 33 % et 66 %. Cela correspond donc à une invalidité de première catégorie selon le barème de la Sécurité sociale.

Avec les garanties IPT et IPP, la prise en charge des mensualités dépend entièrement du taux d’invalidité de l’assuré. Pour exemple, voici quelques sinistres et leurs taux d’invalidité correspondants :

  • Perte d’un doigt : de 5 % à 8 %
  • Perte d’un pied : 30 %
  • Perte d’une main : de 40 % à 50 %
  • Perte de l’audition : 60 %
  • Perte de la locomotion : 65 %
  • Cécité : 85 %

La garantie Incapacité Temporaire de Travail (ITT)

En cas d’arrêt de travail délivré par un médecin, l’assuré peut faire appel à la garantie Incapacité Temporaire de Travail (garantie ITT). Que ce soit pour cause de maladie ou d’accident, l’assurance emprunteur prendra alors en charge le remboursement des mensualités du crédit immobilier, jusqu’à la fin de l’arrêt de travail.

L’incapacité d’exercer son activité professionnelle doit être totale, mais temporaire : une durée maximale de prise en charge est généralement définie par l’assureur. Attention, un délai de franchise, c’est-à-dire le délai avant la prise en charge des mensualités, est souvent associé à la garantie Incapacité Temporaire de Travail.

En règle générale, ce délai de franchise est de 90 jours : cela signifie que le remboursement des mensualités commencera à partir du 91e jour après la signature de l’arrêt de travail. Ce délai peut varier en fonction des compagnies d’assurance, prenez soin de bien lire les conditions générales de votre contrat !

Quotité, exclusions de garanties : les points de vigilances pour comparer les assurances prêt immobilier

En parallèle des garanties, l’assurance emprunteur comporte plusieurs composantes à étudier à la loupe sur tous les devis d’assurance crédit. De ces critères vont dépendre le niveau d’indemnisation de l’assureur face à un sinistre, mais également le tarif global de son assurance crédit immobilier.

Pour toute simulation d’assurance prêt immobilier, voici la liste des principaux critères de sélection à prendre en compte :

  • La quotité ou le taux de couverture de l’assureur. Exprimée en pourcentage, la quotité détermine le montant du capital emprunté couvert par l’assureur. On parle généralement de quotité dans le cas de co-emprunteur. Le taux de couverture est déterminé en fonction de la capacité financière de chaque emprunteur (50%-50% ou 70%-30%, etc.). La quotité étant de 100% par défaut pour un seul emprunteur ;

  • Les exclusions de garanties générales ou particulières, partielles ou totales. Ces exclusions de garanties limitent ou exonèrent la couverture de l’assureur. Ces exclusions de garanties peuvent être universelles à tout contrat d’assurance (guerre, attentats, etc.), ou spécifiques à un assureur (séjours à l’étranger interdits, maladies non-objectivables, etc.) ;

  • Les limites d’âge prévues au contrat qui peuvent suspendre la prise en charge de l’assureur à partir d’un certain âge (60-65 ans ou dès l’âge de départ à la retraite) ;

  • Plafonds d'indemnisation ou plafonds de garantie. Ce critère borde le montant de l’indemnisation de l’assureur sur une garantie particulière ou sur la totalité du contrat ;

  • Les délais de franchise de l’assurance emprunteur qui démarrent au moment du sinistre. Le remboursement de l’assureur n’intervient qu’après une période déterminée sur le contrat d’assurance. Le délai de franchise est appliqué le plus souvent, en cas de perte d’emploi ou d’incapacité temporaire de travail ;

  • Les délais de carence qui démarrent dès la souscription du contrat d’assurance-crédit immobilier. Pendant ce délai post-souscription, l’emprunteur ne bénéficie pas de la couverture de l’assureur sur certaines garanties précisées dans le contrat.

🆕 Comment changer d'assurance crédit immobilier ?

garanties assurance pret immobilier

Face aux innombrables démarches administratives à réaliser pour contracter un emprunt immobilier, le futur propriétaire opte souvent par défaut (ou par précipitation !) pour l’assurance prêt de sa banque.

Pas de panique sur ce point, il est possible de changer d’assurance prêt immobilier sous certaines conditions.

Délégation d’assurance prêt immobilier ou contrat assurance emprunteur de groupe ?

Lors de l’achat d’un bien immobilier, l’assurance-crédit est généralement imposée par la banque qui délivre l’emprunt. Cette assurance prêt immobilier est proposée sous le cadre d’un contrat d’assurance groupe. Ce type d’assurance emprunteur présente cependant, des garanties mutualisées et standardisées qui ne cadrent pas forcément avec les besoins personnels de l’emprunteur. Un emprunteur de 27 ans sans problème de santé particuliers présente moins de risques (sur le papier) qu’un emprunteur de 50 ans !

Toutefois, le particulier n’est nullement contraint de choisir l’assurance emprunteur de sa banque. Il peut librement choisir dans quel établissement bancaire ou d’assurance souscrire son assurance crédit immobilier.

Cette opération encadrée par la loi Lagarde (2010) est appelée délégation d’assurance. Elle consiste à refuser l’assurance prêt immobilier de l’organisme bancaire prêteur au moment de la signature de l’emprunt immobilier. Le particulier soumet à la banque un devis concurrent via un contrat d’assurance prêt individuel chez un organisme tiers.

Seule condition obligatoire : choisir un contrat d’assurance prêt immobilier avec des garanties équivalentes à celles de l’assurance de groupe ! Pour ce faire, la banque de l’emprunteur va comparer les garanties de l’ancien et du nouveau contrat par rapport aux modalités proposées (risques garantis par l’assurance emprunteur et les conditions de remboursement du prêt). Ce n’est qu’à cette seule condition que la banque ne peut opposer de refus de changement d’assurance prêt.

🔎 En savoir plus sur la délégation d’assurance prêt immobilier.

Comparer les assurances emprunteur avec la fiche standardisée d’information ! La Loi impose à l’organisme prêteur de transmettre toutes les informations relatives aux modalités de l’assurance emprunteur via la Fiche standardisée d’information (FSI). La FSI est remise à l’emprunteur dès la première simulation d’assurance de prêt immobilier.

Effectuer un changement d’assurance prêt immobilier dans les échéances !

Au cours du prêt immobilier, le changement d’assurance emprunteur est autorisé par la loi. Cette démarche appelée substitution d’assurance prêt immobilier est réalisable à différentes échéances clés :

  • Pendant la première année d’adhésion à une assurance emprunteur. Le particulier peut changer d’assurance prêt immobilier avant 1 an dans le cadre de la loi Hamon de 2014 ;

  • A chaque échéance anniversaire de son contrat assurance prêt immobilier, dans le cadre de la loi Bourquin. La résiliation de son assurance-crédit est possible en respectant un préavis de 2 mois.

Le changement d’assurance emprunteur est ainsi une belle occasion pour l’emprunteur de renégocier le taux d’assurance prêt immobilier et de faire des économies sur sa prime d’assurance.

Une fois, la nouvelle assurance prêt immobilier choisie, le particulier doit envoyer une lettre de résiliation de son assurance emprunteur à son assureur ou à sa banque.

🔎 En savoir plus sur la changement d’assurance prêt immobilier.

Le changement d’assurance prêt immobilier avant 1 an ou après 1 an est possible en respectant le principe d’équivalence de garanties par rapport au premier contrat.

💰 Coût de l’assurance emprunteur : les facteurs à risque

Nous venons de voir dans les parties précédentes que le tarif de l’assurance de prêt immobilier peut varier en fonction de multiples facteurs. Le calcul de l’assurance prêt immobilier prend en compte divers éléments, tels que le type de contrat d’assurance (assurance de groupe ou assurance emprunteur externe), e nombre de garanties souscrites, la quotité de chaque emprunteur, le taux moyen de l’assurance de prêt immobilier, etc. Autant de facteurs qui peuvent impacter à la hausse ou à la baisse le montant de la cotisation mensuelle ou le coût total de son assurance emprunteur.

D’autres critères « à risque » peuvent influer, voire faire flamber, le montant de sa prime d’assurance lors d’une simulation d’assurance prêt immobilier. Sachez qu’il est courant lors de l’étape de souscription d’avoir un questionnaire de santé sur l’assurance emprunteur. En fonction de l’âge de l’assuré et des réponses au questionnaire médical de l'assurance prêt (antécédents médicaux, pathologies actuelles, etc.), le taux de l’assurance crédit immobilier proposé par l’assureur peut être assez élevé.

💉 Vaccin Covid : l'assurance emprunteur est-elle valide ?

La crise sanitaire liée au Covid-19 a créé un climat de suspicion lié aux vaccins. Notamment une rumeur circule : l’invalidité de l’assurance prêt immobilier suite à la prise d’un vaccin contre le coronavirus.

Sachez qu'il n’existe aucune clause stipulant une exclusion de garantie sur l’assurance emprunteur suite à un vaccin ou à un essai clinique expérimental. De plus, en cas d’invalidité permanente ou de décès suite à la contraction de la maladie du Covid-19, l’assurance prêt immobilier continue à prendre en charge le remboursement des mensualités non honorées par l’assuré.

🚨 FAQ : Assurance prêt immobilier

ℹ️ Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur, également appelée assurance prêt immobilier ou encore assurance crédit, est une assurance qui vous couvre lors d’un emprunt à la banque. Elle vous protège, sous certaines conditions, si vous êtes dans l’impossibilité de rembourser vos mensualités : c’est alors votre assurance qui se chargera de rembourser votre banque en partie ou en totalité.

En cas de co-emprunt, c’est-à-dire un emprunt avec une ou plusieurs personnes tierces, l’assurance ne remboursera que le montant du capital auquel vous aurez souscrit. Vous pouvez ainsi choisir d’assurer 100 % du capital emprunté, ou moins.

L’assurance emprunteur peut être souscrite pour vous protéger dans plusieurs cas :

  • Un crédit à la consommation ;
  • Un crédit immobilier ;
  • Un prêt professionnel ;
  • Un crédit travaux ;
  • Un crédit auto, etc.

L’assurance emprunteur est fortement recommandée, puisqu’elle couvrira les mensualités de votre prêt en cas de maladie, vous permettant d’avoir l’esprit tranquille.

⚠️ L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

Lors de l’obtention d’un prêt immobilier pour financer son achat de bien, l’assurance crédit immobilier est fortement recommandée par la banque. Cependant, légalement, aucun texte de loi ne stipule le caractère obligatoire de la mesure. Pour obtenir un prêt immobilier de sa banque, l’emprunteur doit proposer un minimum de garanties dont la souscription d’une assurance emprunteur. Néanmoins, il est libre de refuser l’assurance emprunteur de sa banque et opter pour une assurance prêt immobilier externe

🥇 Quelle est la meilleure assurance prêt immobilier ?

La meilleure assurance de crédit immobilier est celle qui cadre le mieux à son profil d’emprunteur. Il est recommandé de réaliser plusieurs devis et de passer par un comparateur d’assurance de prêt immobilier afin de dénicher les meilleurs tarifs.

❌ Que faire en cas de refus de prise en charge de l’assurance prêt immobilier sur certaines garanties ?

Le refus de remboursement d’une assurance crédit peut intervenir sur certaines exclusions de garanties. En dehors des exclusions de garanties générales (guerre, suicide la 1ere année, etc.), il peut exister des exclusions de garanties particulières au contrat (âge de l’assuré, pratique sportive ou activité de loisir interdite, etc.). L’emprunteur peut contourner ce refus de prise en charge par un rachat d’exclusions de garantie sur son assurance prêt immobilier.

🩺 Comment souscrire une assurance prêt immobilier si je suis malade ?

Les personnes atteintes ou en rémission de maladie/pathologie grave peuvent obtenir une assurance emprunteur dans le cadre de la convention AERAS (S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Cette convention permet aux personnes éligibles d’obtenir un emprunt et une assurance prêt immobilier aux conditions habituelles.

📉 Pourquoi les assurances externes sont les moins chères ?

En souscrivant à l’assurance emprunteur de sa banque, les garanties sont mutualisées par rapport à l’ensemble des souscripteurs. L’emprunteur ne bénéficie pas de garanties axées sur sa situation personnelle et professionnelle. En conséquence, son taux d’assurance crédit n’est pas adaptée et peut fatalement être élevé. En revanche, une assurance emprunteur externe permet de moduler son niveau de prise en charge sur des garanties adaptées à son profil.

🔍 Quelle est l’assurance prêt la moins chère ?

En quittant l’assurance de groupe imposée par sa banque (via la délégation d’assurance ou le changement d’assurance crédit), l’emprunteur a de grandes chances de trouver l’assurance prêt la moins chère du marché. L’appel à un comparateur de prêt immobilier est un moyen efficace de souscrire aux tarifs les plus compétitifs.