Apprendre à baisser sa consommation d’énergie par le jeu

Les tentatives de rendre les citoyens plus "éco-responsables ne manquent pas en France. Pour la première fois, l'Union européenne a choisi de financer un projet porté par les chercheurs de l'Université polytechnique de Catalogne afin de responsabiliser les foyers sur leur consommation énergétique.


Le jeu : nouvel outil pour responsabiliser les consommateurs

Depuis plusieurs années les bailleurs sociaux cherchent à innover dans le contrôle de la consommation d’énergie. L’utilisation de tablettes a par exemple déjà été testée, notamment dans les Hauts de France où Pas de Calais Habitat innovait en 2013. Le but ? Expérimenter le jeu en équipant les locataires de plusieurs immeubles de tablettes pourvues de l’application Energy Coach. Elaborée en interne par les ingénieurs de l’opérateur urbain, il s'agissait pour eux de proposer aux consommateurs une façon ludique de contrôler en temps réel leurs consommations de gaz, d’eau et d’électricité afin de les sensibiliser à leur consommation énergétique.

De même du côté de Vilogia l’un des deux bailleurs français qui participent au projet TRIME (Trias Mores Energetica), avec le parisien Logirep. Porteur du même but, le projet implique cette fois les résidents des quartiers en en faisant les « ambassadeurs » équipés d'une tablette pour suivre leur consommation.

«EnergyCat : The House of Tomorrow» : une nouvelle méthode incitative

Plus ludiques que le simple compteur électrique, ces équipements, ne suffisent plus pour les chercheurs de l'Université polytechnique de Catalogne. Ils ont donc créé d'un jeu vidéo appelé «EnergyCat: The House of Tomorrow», basé sur un système encore plus incitatif.

Simcity buildit n’a pas de secret  pour vous ? Les jeux de constructions en ligne sont au top de vos applications ? Et en plus vous trouvez les chats trop mignons ? Alors vous allez adorer le principe.

Pour permettre aux usagers d’économiser l’énergie de façon récurrente et surtout comprendre comment faire des économies, EnerGAware ne permet aux joueurs de progresser que s'ils remplissent des missions d'efficacité énergétique. C’est à Plymouth, en Angleterre que l’échantillon test de population a été désigné. Une centaine de personnes s'est vu dotée d’une tablette équipée du jeu et apprend désormais à consommer intelligemment en jouant.

Récompenses à la clé pour les "bons" consommateurs (le jeu récompense le fait d’éteindre les lumières par exemple) et petite correction des gestes pour les autres : un petit chat, héros du jeu, est là pour prodiguer des conseils plus écologique et économique aux joueurs malheureux. Un autre panel a également été désigné mais sans le jeu afin de savoir si les conseils et l’apprentissage simple des gestes suffisaient. Pour aller plus loin, l’application permet de publier ses résultats sur les réseaux sociaux ou encore de comparer ses réussites avec celles de ses voisins. Les défis évoluent et s’adaptent selon la saison et les évènements annuels de façon à retenir les gestes simples de façon continue.

De premiers résultats concluants

Pour le moment, les responsables de cette recherche mentionnent une réduction de  7% de la consommation énergétique observée chez les joueurs les 3 premiers mois. Avec un budget financé par l’Union européenne de 2 millions d’euros, l’initiative est innovante. EDF est par ailleurs partenaire de ce projet.

Mis à jour le