Consommation climatiseur : comment la calculer et quel coût au total ?

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée

Estimez votre consommation d'énergie en ligne et comparez les offres

J'estime ma conso

Avec l’arrivée des beaux jours, les chaleurs augmentent et les particuliers cherchent des moyens pour pouvoir rafraîchir leur intérieur. La climatisation, qui s’est démocratisée au cours de ces dernières années, apparaît souvent comme une solution privilégiée. En effet, c’est l’un des équipement les plus efficaces pour obtenir de la fraîcheur, et son coût a baissé au cours du temps. Néanmoins, cela reste un appareil très énergivore. Alors à quoi faut-il s’attendre en termes de consommation avec un climatiseur ?


L'ESSENTIEL
  • Il existe deux types de climatiseurs : les climatiseurs monoblocs (moins chers mais moins efficaces) et les climatiseurs split (chers mais performants) ;
  • Le prix moyen d'un climatiseur monobloc est de 1 200€ tandis qu'un climatiseur split coûtera en moyenne 1 600€ (en plus des frais d'installation) ;
  • Les climatiseurs sont des dispositifs efficaces pour se rafraîchir, mais ils ont aussi un impact environnemental très négatif.

Quels sont les différents types de climatiseurs ?

Climatiseur Monobloc

Le principe de fonctionnement d’un climatiseur est qu’il va aspirer l’air chaud d’une pièce : ainsi l’appareil se réchauffe tandis que l’air de la pièce refroidit. Sans rentrer dans des principes physiques trop compliqués, il faut retenir que la chaleur ne peut s’écouler que d’un corps chaud vers un corps froid.

Ainsi, un climatiseur est plus froid que la pièce dans laquelle il se trouve, et va donc pouvoir “attirer” l’air chaud ambiant. Ensuite, l’air aspiré est refroidi et rejeté à l’extérieur (et non dans la pièce en question).

Cela signifie que, qu’importe le modèle de climatiseur choisi, il devra toujours avoir une sortie vers l’extérieur pour évacuer l’air. En dehors de cette caractéristique commune, les différents types de climatiseurs offrent chacun leurs propres particularités.

Les climatiseurs monobloc

Comme son nom l’indique, ce climatiseur est composé d’un seul bloc contenant l’ensemble du circuit frigorifique. Il possède une gaine flexible permettant d’évacuer l’air à l’extérieur, si bien qu’il doit être placé à côté d’une fenêtre.

Il s’agit du type de climatiseur le plus répandu en France, en premier lieu car il est le moins cher. Il est possible d’en trouver à 300€, mais les meilleurs modèles peuvent coûter jusqu’à 3 000€.

Il existe deux sortes de climatiseur monobloc : mural et mobile. Le premier peut être fixé au mur, ou même sur les vantaux d’une fenêtre (on l’appelle alors “climatiseur window”). C’est en moyenne le plus cher des deux types de climatiseurs monoblocs et il nécessite une installation relativement simple.

De l’autre côté, le climatiseur monobloc mobile est peu cher et ne nécessite aucune réelle installation : il peut être mis en service immédiatement. En revanche, son efficacité sera limitée à de petits espaces.

Comparaison des climatiseurs monoblocs
Climatiseur monobloc Avantages Inconvénients
Mobile
  • Peu cher
  • Pas de travaux
  • Facile à déplacer
  • Mise en service immédiate
  • Peu d’entretien
  • Efficacité limitée à de petits espaces
  • À placer obligatoirement près d’une ouverture pour l’évacuation (bouche d’aération, fenêtre…)
Mural
  • Installation simple
  • Coût raisonnable
  • Entretien assez facile
  • Efficace dans des espaces un peu plus grands
  • Fait du bruit (au moins autant qu’un frigo)
  • Besoin de percer le mur pour l’évacuation
  • Aération parfois peu esthétique

Comparaison effectuée sur la base des caractéristiques des modèles proposés par différents fabricants.

Les climatiseurs split

Climatiseur split

L’autre modèle de climatiseur est le climatiseur split. À l’inverse du monobloc, il est composé de deux parties : une intérieure et une autre extérieure. Les principaux avantages de ce type de climatiseur sont :

  • Ils peuvent rafraîchir des pièces de grande taille ;
  • Ils sont plus discrets ;
  • Ils sont aussi plus silencieux que les monoblocs ;
  • Ils sont souvent plus esthétiques.

En revanche, les climatiseurs split comportent également un certain nombre d’inconvénients non négligeables :

  • Leur prix est élevé (au moins 1 000€) ;
  • Ils nécessitent une installation importante, et donc des frais supplémentaires ;
  • Une révision annuelle est nécessaire (autour de 120€) ;
  • Leur consommation est très importante, et sont donc peu respectueux de l’environnement.

Souvent considéré comme le haut de gamme des climatiseurs, les splits présentent aussi l’avantage d’être installés dans différentes pièces tout en étant reliés à la même unité extérieure : on l’appelle alors monosplit. C’est d’ailleurs cette dernière partie d’où sort le bruit, et elle dérange donc très peu puisqu’elle est placée dehors.

Les climatiseurs réversibles

De plus en plus de consommateurs souhaitent faire en sorte que leur climatiseur puisse les rafraîchir en été, mais aussi les réchauffer en hiver. Cette fonctionnalité est disponible sur absolument tous les modèles de climatiseurs, pour peu que l’on soit prêt à payer un peu plus cher.

Fonctionnant sur le principe des pompes à chaleur, on les appelle des climatiseurs réversibles. Le principal avantage de ceux-ci est qu’ils consomment peu pour restituer de la chaleur, en comparaison avec les appareil de chauffage classiques.

En revanche, ce climatiseur est aussi dépendant des conditions climatiques extérieures et deviendra très peu efficace sous la barre des 5º.

Avantages et inconvénients des climatiseurs réversibles/caption>
Avantages Inconvénients
  • Nécessite peu d’énergie pour produire de la chaleur
  • Contrôle de la température très précis
  • Évite d’avoir à acheter un appareil de chauffage à la place
  • Dépendant des températures extérieures (peut revenir 20% plus cher qu’une climatisation simple en cas de grand froid)
  • Fait du bruit, en intérieur et en extérieur

Avantages et inconvénients de la fonctionnalité réversible du climatiseur, et non de ses capacités de rafraîchissement.

Quelle est la consommation d’un climatiseur ?

Le climatiseur est un appareil réputé pour consommer beaucoup d’énergie afin de pouvoir rafraîchir une pièce. Il peut représenter jusqu’à un tier de la facture d’énergie d’un foyer, d’autant que parmi les climatiseurs, certains comme les split sont particulièrement énergivores.

Il existe certains moyens afin de connaître la consommation d’un climatiseur, ce qui va surtout permettre de savoir ce que cela représente en euros.

L’étiquette énergie

Le premier outil pour connaître la consommation d’un climatiseur lorsque l’on souhait en acheter un, c’est l’étiquette énergie. Entrée en vigueur en 2013, elle comporte plusieurs indications :

  • La classe énergétique : elle désigne le rapport entre le refroidissement obtenu et l’électricité consommée. Elle va de A+++ (la plus performante) à D (la plus énergivore par rapport à son rendement) ;
  • La consommation de l’appareil en kWh/an ;
  • La puissance frigorifique en kW ;
  • Le type de refroidissement (à air, à eau…) ;
  • Les indicateurs de chauffe (s’il s’agit d’un climatiseur réversible) ;
  • Le bruit en décibels (facultatif).

Le moyen le plus simple pour se rendre compte de la consommation d’une clim est donc de regarder sa classe énergétique, ainsi que sa consommation annuelle.

Cette dernière n’est qu’une moyenne donnée par le fabricant, mais en multipliant ce chiffre par le prix du kWh que le client paye auprès de son fournisseur d’électricité, il pourra avoir un aperçu de combien lui coûterait cet appareil chaque année.

Comment calculer la consommation d’une clim ?

homme doute

Comme précisé ci-dessus, lors de l’achat d’un climatiseur il est aisé de savoir à combien son utilisation va revenir au client : il suffit de multiplier la consommation indiquée (en kWh/an) par le prix du kWh que l’on paye chez son fournisseur d’électricité.

La consommation indiquée sur le produit est évidemment indicative, et chacun en a une utilisation différente, mais cela reste un bon moyen d’avoir une vision globale des coûts que cela représente sur une année.

En revanche, il arrive que l’on ait déjà une climatisation chez soi, et plus forcément la consommation de l’appareil indiquée. Dans ce cas, il faut procéder à un petit calcul de la consommation pour savoir ce que cela va coûter :

[nombre d'heures d'utilisation]  x [nombre jours d'utilisation] x ([puissance appareil en watts] / 1 000) = consommation de l'appareil en kWh/an

Par exemple, un climatiseur qui fonctionne 4 heures par jours pendant 4 mois (120 jours), et d’une puissance de 100W, reviendra a une consommation de 48 kWh. À partir de là, il suffit de le multiplier par le prix du kWh que l’on a chez son fournisseur.

Quel coût pour un climatiseur ?

Afin de se faire une idée de la consommation (et donc du coût) que représente un climatiseur, il est intéressant d’effectuer une comparaison entre les différents modèles existants, afin de pouvoir faire son choix.

Comparaison de modèles de climatiseurs monobloc mobiles
Modèle TROTEC PAC2010E ELECTROLUX WP71 BEKO BP112C
Prix d’achat 499,00€ 849,00€ 699,00€
Classe énergétique A A+ A
Réversible Non Non Non
Puissance frigorifique 2 100W 2 600W 3 500W
Consommation électrique* 945 kWh/an 1 170kWh/an 1 575kWh/an
Coût de la consommation** 146€/an 180€/an 243€/an

*Calculée par Selectra avec la puissance frigorifique indiquée par le fabricant sur la base d’une utilisation de 5h par jour pendant 3 mois. **Avec le tarif réglementé d’EDF en juin 2020, option base, 6kVA.

Comparaison de modèles de climatiseurs monobloc muraux
Modèle WINDY 3 H.P. FRICO SC21DCI NEWREVE WIFI 12
Prix d’achat 1 130,00€ 2 181,00€ 2 275,00€
Classe énergétique A A+ A+
Réversible Oui Oui Oui
Puissance frigorifique 2 000W 2 040W 2 350W
Consommation électrique* 900 kWh/an 918 kWh/an 1 057kWh/an
Coût de la consommation** 139€/an 141€/an 163€/an

*Calculée par Selectra avec la puissance frigorifique indiquée par le fabricant sur la base d’une utilisation 5h par jour pendant 3 mois. **Avec le tarif réglementé d’EDF en juin 2020, option base, 6kVA.

Le saviez-vous ?En choisissant l'offre "Online" du fournisseur Total Direct Énergie, il est possible d'économiser plusieurs dizaines d'euros par an sur sa consommation de climatiseur par rapport à EDF.
Appelez gratuitement Selectra au 09 73 72 73 00 (lundi-vendredi 8h-21h, samedi 8h30-18h30 et dimanche 9h-17h) ou demandez un rappel gratuit.

Comparaison de modèles de climatiseurs split
Modèle DAIKIN CONSOLE FVXM50F GREE BORA 09 MITSUBICHI MSZ-AP71VG
Prix d’achat 2 242,00€ 532€ 1 997€
Classe énergétique A+ A++ A+
Réversible Oui Oui Oui
Puissance frigorifique 5 000W 3 500W 9 100W
Consommation électrique* 2 250kWh/an 1 575kWh/an 4 095kWh/an
Coût de la consommation** 347€/an 243€/an 633€/an

*Calculée par Selectra avec la puissance frigorifique indiquée par le fabricant sur la base d’une utilisation 5h par jour pendant 3 mois. **Avec le tarif réglementé d’EDF en juin 2020, option base, 6kVA.

Comment réduire la consommation d’un climatiseur ?

Les consommateurs pensent souvent que leurs factures d’énergie sont élevées en hiver, dû au chauffage, et très faible en été puisqu’il n’y a plus besoin de se chauffer. Mais on constate que, pour les détenteur d’une climatisation, la facture peut parfois se révéler salée à la fin de l’été.

Premièrement, le meilleur moyen de réduire la consommation d’un climatiseur est évidemment de s’en procurer un peu énergivore. Les étiquettes énergie ainsi que la consommation annuelle indicative sont là pour permettre de faire le bon choix.

D’autre part, il faut faire attention à ce que son climatiseur ne soit pas en charge de rafraîchir une pièce trop grande. En effet, si c’est le cas on aura tendance à augmenter la puissance de l’appareil, et ainsi logiquement à consommer plus. On estime environ à 100W nécessaire pour chaque m2.

Enfin, afin de faire baisser sa facture de manière efficace, il est possible de changer de fournisseur pour souscrire un contrat moins cher. Pour cela, il suffit d’appeler Selectra au 09 73 72 73 00 (appel non-surtaxé) ou bien de demander un rappel gratuit. Les experts en énergie évalueront le profil de consommation du client pour trouver l’offre la plus adaptée.

Les effets de la climatisation sur l’environnement

ecosysteme

Si le climatiseur est devenu plus abordable qu’auparavant pour les foyers, il n’en reste pas moins extrêmement contesté pour son impact environnemental. En effet, comme précisé ci-dessus, ce sont des appareils qui consomment énormément d’énergie.

Certes, il en existe certains moins gourmands que d’autres en énergie, mais il n’en reste pas moins que tous rejettent par principe l’air chaud qu’ils absorbent. Cet effet de la climatisation est très néfaste pour le climat puisqu’il contribuerait en grande partie au réchauffement climatique.

Les prévisions ne sont pas rassurantes puisque, pour 1,6 milliards de climatiseurs en fonction aujourd’hui, on en prévoit 5,6 milliards dans le monde en 2050. Les populations vivant dans les régions les plus chaudes auront de plus en plus les moyens de s’en procurer, généralisant à l’échelle mondiale l’utilisation de la clim.

Cependant, des alternatives existent : tout d’abord, lorsque l’on compare les ventilateurs et les climatiseurs, on constate que ces derniers consomment jusqu’à 62 fois plus que les ventilateurs. Considérer l’achat d’un ventilateur plutôt que d’un système de climatisation peut donc être un geste efficace pour la planète.

Enfin, il est aussi possible d’utiliser de l’électricité verte en souscrivant un contrat auprès d’un fournisseur d’énergie verte. Ces offres permettent de compenser son empreinte carbone puisque l’équivalent de la quantité d’énergie consommée est achetée par le fournisseur auprès d’un producteur d’énergie renouvelable, et ensuite injectée sur le réseau.

Pour obtenir des conseils, il suffit d’appeler gratuitement Selectra au 09 73 72 73 00 ou bien de demander un rappel gratuit.

Mis à jour le