Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

La chaudière : modèles, fonctionnement, prix et aides 2019

Contrat d'entretien de chaudière avec Engie
Nos conseillers vous aident à souscrire un contrat d'entretien et une offre de gaz naturel adaptée.

La chaudière aussi appelée chauffage central fonctionne avec différents combustibles – gaz, fioul, bois ou électricité – pour alimenter les chauffages de toutes les pièces du logement et même produire de l’eau chaude sanitaire. Les différents modèles - chaudière à condensation, chaudière à basses températures, chaudière biomasse, chaudière électrique - rivalisent de performances énergétiques grâce aux dernières technologies avec à la clé des économies d’énergie. Ecologiques, économiques et efficaces, il y en a pour tous les profils de consommation.

Les différents modèles de chaudières

Installer une chaudière ou la remplacer, un jour la question se pose de savoir : quelle chaudière choisir ? Et quel est le meilleur modèle en termes de rapport qualité/rendement énergétique et prix ? Quelle que soit la situation - remplacement d’une vieille chaudière, installation d’une chaudière dans un logement en construction, panne de chaudière – il est essentiel de prendre le temps nécessaire pour faire le bon choix comme les comparatifs de chaudières. C’est un choix stratégique de bon sens, d’autant plus que les derniers modèles de chaudières utilisent des technologies optimisant la consommation de combustibles (gaz, fioul, bois, granulés) et peuvent apporter de sérieuses économies d’énergies : jusqu’à 30% d’économies sur la facture d’énergie. Un bon point pour la réduction des émissions de CO2 et pour son porte-monnaie !

Lorsque l’on parle de remplacer sa chaudière, le maître-mot est l’anticipation : faire établir plusieurs devis, demander un bilan thermique complet de son logement, faire appel aux aides financières disponibles, etc. Toutes ces étapes, si elles sont réalisées hors périodes de chauffe, vont permettre de réaliser de substantielles économies sur l’achat d’une chaudière. Ne pas attendre la panne de chaudière pour tout faire dans la précipitation,etc. La catastrophe est assurée !

De la chaudière gaz basse température à la chaudière à granulés en passant par le modèle de chaudière fioul à condensation et la chaudière électrique, quel est le modèle le plus adapté à son profil de consommation ?

Il est essentiel de se poser les bonnes questions lorsque l’on envisage de changer sa chaudière.

  • Comment bien choisir son modèle de chaudière ?
  • quel est son profil de consommation ?
  • le nombre de personnes composant le foyer ?
  • la taille du logement ?
  • le nombre d’appareils de chauffage ?
  • présence d’un cumulus ?
  • combustible de type énergie renouvelable ?
  • position de la chaudière : chaudière au sol ou murale ?
  • rendement énergétique de la chaudière ?
  • marque de la chaudière ?

Les réponses obtenues pourront réorienter vers un modèle précis de chaudière avec une puissance adaptée à ses besoins.

La chaudière gaz basse température et condensation

La chaudière à gaz a deux types de modèles : la chaudière à condensation et la chaudière gaz basse température.

Chaudiere condensation

  • La chaudière à condensation - également appelée HPE pour à haute performance énergétique - est le modèle à succès sur le marché pour son rendement élevé (près de 110%) et ses promesses d’économies (jusqu’à moins 25% sur la facture de chauffage). Aussi facile à installer qu’une chaudière classique, son mode de fonctionnement est de récupérer l’énergie produite par la combustion du gaz naturel. La chaleur des vapeurs d’eau de la fumée produite alimente la chaudière. Avec une température de chauffe dès 50°, elle consomme moins de gaz que le modèle classique (température de chauffe 60-80°). La chaudière à condensation gaz est particulièrement adaptée pour les chauffages à basses températures type planchers chauffants.

Prévoir un conduit d’évacuation pour la fumée tels que conduit de cheminée ou chaudière à ventouse, ou une VMC gaz si le type de logement s’y prête comme en logement collectif.

  • La chaudière gaz à basse température – modèles dits types B1 et Nox - a toutes les caractéristiques de fonctionnement d’une chaudière à gaz standard mais avec un rendement supérieur. Là où la chaudière classique chauffe l’eau à partir de 60-80°, la température de chauffe de la chaudière à gaz basse température est à partir de 40°. Plus performante et moins énergivore, la chaudière à gaz basse température n’atteint pas cependant les performances de la chaudière à condensation qui utilise le même combustible – le gaz de ville ou gaz propane en citerne. Elle partage cependant le même type d’évacuation par conduit – cheminée ou VMC. De plus, elle fonctionne avec un combustible qui reste attractif financièrement par rapport à d’autres énergies, l’électricité en tête.

Les prix chaudières gaz à condensation et basse température

  • Par rapport à une chaudière classique, la chaudière à condensation gaz est plus chère à l’achat. L’investissement de l’ordre de 3000€ à 7000 € est certes plus élevé mais s’avère être rentable sur le long terme grâce à son haut rendement calorifique et sa consommation de gaz amoindrie.
  • La chaudière gaz basse température affiche des prix pouvant aller jusqu’à 3000 €. Moins chère que la chaudière à condensation, elle n’affiche pas toutefois les mêmes rendements.

Le chaudière fioul : à condensation & basse température ?

  • La chaudière fioul à basse température est un modèle de chaudière offrant des performances et un rendement bien supérieurs à une chaudière au fioul standard. Les économies d’énergies par rapport à une vieille chaudière de 15 ans sont estimées à 20% sur la facture énergétique. Comme son homologue fonctionnant au gaz, la chaudière au fioul basse température apporte un haut rendement calorifique de l’ordre de 95%. Ce qui en fait un investissement rentable sur le long terme.
  • La chaudière fioul à condensation fonctionne de la même manière que la chaudière gaz à condensation (rendement énergétique, consommation de fioul inférieure à celle d’une chaudière fioul standard), si ce n’est le combustible utilisé : le fioul.

Technicien devant citerne de gaz

Quel que soit le modèle choisi, un espace est nécessaire pour la cuve de stockage de fioul.

Attention, la chaudière gaz basse température et la chaudière fioul basse température sont amenées à disparaître dans les années à venir pour les maisons individuelles. La directive européenne ErP (Energy related Products) - dont l’objectif est de réduire la consommation des équipements électroniques et électriques ayant un fort impact sur l’environnement – vient d’en interdire la commercialisation dès septembre 2018. Elles pourront continuer à être installées dans les logements collectifs.

Quels tarifs pour carburer au fioul ?

  • Les prix moyens pour avoir une chaudière au fioul à condensation sont compris entre 8000 € et 12 000 €, fourniture du matériel et pose comprises.
  • Quant au modèle à basse température, les prix se situent entre 3000 € et 5000 € TTC, fourniture et pose comprises.

Les chaudières à granulés & bois

Appelée également chaudière biomasse, les chaudières à bois ou à granulés sont à la fois écologiques et économiques. Leurs combustibles – bûches de bois, granulés de bois ou pellets – sont d’origines renouvelables à 100% et moins chers que les énergies fossiles (électricité, gaz, fioul). Grâce à un rendement thermique élevée (85-95%), la chaudière à bois récupère l’énergie dégagée par la chaleur du bois en combustion et permet d’alimenter les équipements de chauffage ainsi que la production d’eau chaude sanitaire pour tout le logement (sous certaines conditions).

Elle peut fonctionner en totale autonomie (chaudière à granulés de bois) ou nécessite d’être alimentée régulièrement (chaudière à bûches de bois).

Quel tarif pour ce modèle économique ?

Pour acquérir ce modèle écologique, la fourchette de prix se situe entre 3000€ et 25 000 € selon les modèles. D’un coût bien plus élevé que les modèles de chaudières au gaz ou au fioul, elle bénéficie d’aides financières de l’Etat au titre de la transition écologique.

La chaudière électrique

Facile à installer et à raccorder au réseau électrique, la chaudière électrique est disponible également à des prix plus qu’abordables. Attention toutefois, l’électricité étant l’énergie la plus chère, la consommation risque de s’envoler et la facture d’électricité également. Son installation sera indiquée seulement si le logement est de petite taille et/ou aux normes BBC bâtiment basse consommation. Ou pour une utilisation en chauffage d’appoint par exemple.

Les prix des modèles électriques

En fonction du modèle et de la puissance – chaudière électrique classique, par induction ou ionisation - la chaudière électrique prix est compris dans une fourchette allant de 1000€ à 5000 € pose comprise.

Quelles aides financières pour changer de chaudière ?

picto argent pièces billets

Plusieurs aides financières sont disponibles pour le particulier en quête de remplacer sa chaudière par un modèle plus performant et moins énergivore. Cumulables entre elles ou pas, ces subventions permettent d’alléger le prix d’une chaudière et d’accéder à un meilleur confort de vie pour certains ménages en situation de précarité énergétique.

En fonction du modèle de chaudière et de son niveau de ressources, le particulier pourra être éligible à une voire plusieurs de ces aides.

Parmi ces aides, on pourra citer :

  • Les certificats d’économies d’énergie ;
  • La prime coup de pouce économie d’énergie - prime conversion chaudière ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ;
  • Le programme « Habiter mieux » de l’agence national de l’habitat ANAH ;
  • La TVA à taux réduit ;

Installation de sa chaudière

L’installation d’une chaudière peut être plus ou moins complexe en fonction de la taille de la chaudière, du raccordement et de la tuyauterie, du combustible utilisé, du système d’évacuation en place ou à réaliser, de l’emplacement de la chaudière etc.

intervention technicien sur installation de chauffage

Il est donc plus que conseiller de faire appel à un professionnel chauffagiste pour la pose d’une chaudière – et la dépose de l’ancien appareil de chauffe. Lors de l’achat d’une chaudière, le prix de la pose peut être compris dans l’offre globale… ou pas ! Faites jouer la concurrence pour bénéficier de la meilleure offre commerciale !

De plus, certaines subventions de l’Etat en faveur de la transition écologique sont soumises à condition, comme de faire appel à un professionnel certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Pensez à l’entretien annuel ! Lors de l’achat d’une chaudière, il est conseillé de voir aussi les forfaits entretien chaudière souvent proposés par les chauffagistes. Ce type de forfait offre une sécurité pour le consommateur en cas de pannes intempestives et permet de réduire les risques pour la santé comme les intoxications au gaz monoxyde de carbone. De plus, une chaudière mal entretenue est une chaudière qui va consommer plus avec la facture d’énergie qui va avec !

Une chaudière, comment ça marche ?

chaudière

Le fonctionnement d’une chaudière est similaire quel que soit le modèle ou le combustible – gaz, électricité, bois, fioul – utilisé. Le principe de base reste inchangé :

La chaudière ou chauffage central, transmet de l’énergie thermique – chaleur ou calories – à un élément – soit de l’eau soit un liquide caloporteur – qui est transmis à des appareils de chauffe type radiateurs, planchers chauffants. Si le fonctionnement de base est le même, le rendement énergétique est différent selon le type de chaudière. Les modèles de chaudières à condensation présentent par exemple un plus haut rendement du fait que la déperdition d’énergie est limitée contrairement à d’autres modèles.

Qu’est ce que le rendement d’une chaudière ? Le rendement d’une chaudière est un indicateur permettant d’évaluer le niveau de performance énergétique de l’appareil. Il se définit comme le rapport entre l’énergie qui est produite et la quantité de combustible nécessaire pour la produire. Plus il est élevé, moins la chaudière va consommer pour un niveau de performance élevé. C’est donc un indicateur important pour qui veut faire des économies sur sa facture d’énergie. Certains modèles de chaudières sont dits chaudières mixtes ou double-service – car elles servent à alimenter le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Mise à jour le