Offres Freebox et numéro Free : le guide complet Logo Free

Dernier venu parmi les principaux opérateurs sur le marché des télécoms, Free a rapidement comblé son retard sur la concurrence. En cassant les prix et en effectuant des choix stratégiques audacieux, la filiale d'Iliad a réussi à se hisser parmi les acteurs incontournables du secteur.

L'histoire de Free

Free en bref

Filiale du groupe de télécommunications Iliad, Free est présent sur le marché de l'internet fixe depuis 2002. Il propose aujourd'hui des offres haut débit en ADSL et très haut débit en fibre optique sur son propre réseau FTTH (Fibre jusqu'à l'abonné, de l'anglais Fiber To The Home).

Sa société-sœur, Free Mobile, est lancée en 2007 sur le marché du mobile. Il faut toutefois attendre 2012 pour voir ses offres 3G commercialisées, et 2013 pour que ses premières offres 4G soient disponibles.

Historique de Free

Après avoir investi le marché en proposant une offre bas débit sous le nom de "Free Telecom", c'est en 2002 que Free se lance dans le haut débit avec la version originelle de sa Freebox. Il s'agit alors du tout premier équipement triple play, c'est à dire capable de regrouper à la fois l'internet, la téléphonie fixe et la télévision. En 2003 est présenté le bouquet Freebox TV, composé initialement d'une centaine de chaînes. Les années qui suivent sont marquées par quelques échecs ou semi-échecs commerciaux : la Freebox HD ou encore le service TV Perso, pour des raisons aussi bien techniques que conjoncturelles, ne rencontrent pas le succès escompté.

freebox HD

La Freebox HD dans sa première version (2006)

Il faut attendre 2010 pour que Free reprenne véritablement des couleurs, avec la sortie de la Freebox Revolution, qui inclut les appels illimités vers les mobiles. Il s'agit de la mise à jour la plus conséquente depuis la première Freebox avec un changement d'interface, de design, de nouvelles fonctions multimédia, ou encore l'apparition d'un lecteur Blu-ray et de jeux vidéo.

Le 10 janvier 2012 marque un véritable tournant dans l'histoire de l'entreprise : au cours d'une conférence retransmise en live sur internet, le fondateur de Free Xavier Niel annonce le lancement de deux offres mobile : une formule illimitée comprenant 3Go d'internet à 19,99€/mois et un forfait à 2€/mois incluant 1 heure d'appels et 60 SMS par mois. Ces deux formules, alors très en dessous des prix pratiqués par la concurrence, vont changer la donne et bouleverser durablement le marché des offres mobile.

Les dirigeants de Free

Parmi les dirigeants les plus influents de Free, on retrouve :

  • Xavier Niel (1967-) : Figure de proue et actionnaire majoritaire de Free, il est le fondateur de la société de télécommunications Iliad, créée en 1991. Il est à l'origine du lancement des premières offres internet de Free, avant de véritablement se faire connaître du grand public en 2012 lorsqu'il annonce l'arrivée du groupe sur le marché du mobile. Entrepreneur "multifacettes", Xavier Niel investit successivement dans des secteurs comme l'information en ligne (Mediapart), la presse écrite (Le Monde), la musique (Deezer) ou encore les jeux en ligne (Bank of Poker). Il est également à l'origine de Kima Ventures, le fonds d'investissement de business angels leader dans le monde. Son parcours lui a valu plusieurs distinctions - puisqu'il est régulièrement classé parmi les patrons les plus influents dans son domaine - mais également des critiques : lui ont notamment été reprochées sa mainmise sur les organes de presse dont il est propriétaire et une attitude de dénigrement vis à vis de certains concurrents de Free.
     
  • Maxime Lombardini (1965-) : Il est l'actuel directeur général d'Iliad (il a succédé à Michaël Boukobza en 2007) et a également été Directeur Général de TF1 Production.
     
  • Rani Assaf (1974-) : Plus discret médiatiquement que Xavier Niel, il n'en est pas moins important dans l'évolution de Free. Cocréateur de la Freebox avec Sébastien Boudruche, il est le directeur technique et le responsable réseau de l'entreprise. Cet informaticien franco-libanais est également le 2ème actionnaire de la société. On le dit être le "bras droit" de Xavier Niel, qui le consulterait systématiquement avant de prendre des décisions importantes.

Les chiffres clés

Voici les principaux indicateurs opérationnels de Free en 2016 :

  • Un chiffre d'affaire de 4,5 milliards d'euros (dont 60% issu du fixe et 40% du mobile)
  • 11,7 millions d'abonnés mobile
  • 6,1 millions d'abonnés fixe
  • 8000 salariés dont 25% à l'étranger

Les activités du groupe

Iliad, propriétaire de Free et de Free Mobile, est présent à travers de nombreuses sociétés, aussi bien en France qu'au Maroc. Ces filiales sont spécialisées dans :

  • L'accès à internet : c'est le cas de Free mais également d'Alice, rachetée en 2008, qui propose une offre ADSL.
     
  • La téléphonie : à travers Free Mobile pour l'essentiel, mais aussi One.Tel.
     
  • Les solutions d'hébergement web : notamment avec Online, 2ème hébergeur français en nombre de domaines hébergés.
     
  • La fibre optique : avec IRE, Immobilière Iliad ou encore Free Infrastructures, chargée de la construction du réseau FTTH de Free.
     
  • Les centres d'appel : la plupart des filiales sont implantées à Marseille, à Bordeaux ou au Maroc.
     
  • Des activités diverses comme le courtage en assurance (Assunet), l'administration d'entreprise (IH) ou encore la production de la Freebox (société Freebox SAS).

En septembre 2016, Iliad/Free annonce son arrivée sur le marché italien du mobile. Free profite de la fusion entre Wind et H3G, libérant une place pour un 4ème opérateur. Le groupe récupère ainsi les fréquences et les antennes résiduelles issues de la fusion entre VimpelCom et CK Hutchison. A terme, Free ambitionne de se lancer également sur le marché du fixe en Italie.

Le positionnement de Free

Depuis 2012 et son coup de force sur le marché du mobile, la stratégie de Free et de Xavier Niel se veut en rupture de celle de ses concurrents.

Cette singularité est due, notamment, aux tarifs pratiqués par l'opérateur. Les forfaits mobile à 2€ et 19,99€/mois, très en dessous des prix du marché lors de leur lancement, ont permis d'attirer de nombreux abonnés. Très rapidement, ils ont aussi eu pour effet bénéfique de tirer l'ensemble des prix du marché vers le bas.

Free a également fait le pari de proposer des abonnements internet et mobile sans engagement. Le groupe a dès lors cherché à compenser cette absence d'engagement contractuel par un engagement "émotionnel" aux valeurs et à l'image du groupe. Ainsi, la simplicité des offres (très peu de forfaits différents) et leur transparence font partie des axes de communication favoris de Free, qu'il essaie d'ériger en opposition aux valeurs de ses concurrents.

Free a par ailleurs l'habitude de proposer ses offres en vente privée, à des tarifs très bas pendant 12 mois, avec pour objectif que les abonnés ainsi récupérés restent au sein du groupe au-delà de la première année. Enfin, en 2013 l'opérateur a mis sur pied un modèle alternatif au mobile subventionné, en proposant la location de mobile.

Le réseau de Free

Sur le fixe, Free a dégroupé plus de 8800 NRA, couvrant en haut débit environ 88% de la population. L'entreprise poursuit le déploiement de son réseau fibre optique en FTTH, avec la présence de 242 NRO (Noeud de Raccordement Optique) au 19 septembre 2016.

Côté mobile, Free possède un accord d'itinérance avec Orange sur la 3G, qui prendra fin en 2020. D'ici là, Free a annoncé que l'itinérance sera progressivement bridée sur le réseau d'Orange à partir du début d'année 2017.Sur son réseau propre en 3G, Free accuse encore un retard important par rapport à ses concurrents, avec à peine plus de 7000 antennes déployées, contre 2 à 3 fois plus pour les autres opérateurs (chiffres datant d'août 2016).

L'opérateur se classe également en dernière position en ce qui concerne la couverture 4G, avec 7816 sites actifs au 28 février 2017, couvrant environ 65% de la population.

Les offres commercialisées par Free

Free commercialise des offres d'accès à internet en ADSL (en zone dégroupée et non dégroupée) ainsi qu'en fibre optique sur son propre réseau en FTTH. Free Mobile, comme c'est le cas depuis le lancement de ses offres, ne propose que deux gammes de forfaits mobile.

Les offres internet de Free en ADSL et FTTH

Les offres internet de Free sont disponibles en ADSL, VDSL ou FTTH. Ci-dessous retrouvez leur contenu dans le détail :

Descriptif des offres internet de Free
Offres Bbox Principales caractéristiques et prix Profil de consommateur
Freebox Revolution
  • Tarif : 29,99€/mois + 5,99€/mois d'accès à la boucle locale + 1,99€/mois pour l'option Freebox TV
  • Technologies et débit : ADSL (uniquement en zone dégroupée) : 15Mbits/s ; FTTH : 1Gbits/s
  • Téléphonie : appels illimités vers les fixes et les mobiles en France et dans les DOM, ainsi que vers 108 destinations fixes et 12 destinations mobile à l'international
  • Freebox TV : 220 chaînes
  • Pour 10€ supplémentaires/mois, accès à l'offre Freebox Revolution avec TV by Canal et ses 50 chaînes exclusives
La Freebox Revolution se distingue par ses appels illimités vers les mobiles en France et vers quelques destinations à l'étranger, ce qui fait d'elle l'offre la plus complète de Free si l'on considère uniquement les critères essentiels (internet, TV, téléphonie).
Freebox 4K
  • Tarif : 29,99€/mois
  • Technologies et débit : ADSL (uniquement en zone dégroupée) : 15Mbits/s ; FTTH : 1Gbits/s
  • Téléphonie : appels illimités vers les fixes en France et vers 108 destinations à l'international, ainsi que vers 12 destinations mobile à l'international
  • Freebox TV : 220 chaînes
  • Android TV : accès au Play Store
La Freebox 4K est une box fonctionnant sous Android TV. Elle donne ainsi accès au Play Store et à ses musiques, jeux, vidéos, etc. La Freebox 4K, associée à un téléviseur 4K, permet de recevoir des chaînes en UHD (Ultra Haute Définition).
Freebox Crystal
  • Tarif : 35,98€/mois
  • Technologies et débit : ADSL (uniquement en zone non dégroupée) : 15Mbits/s
  • Téléphonie : appels illimités vers les fixes et les mobiles en France et dans les DOM, ainsi que vers 108 destinations fixes et 12 destinations mobile à l'international
Cette offre est destinée uniquement aux usagers implantés hors zone de couverture fibre optique et ADSL. L'offre ne comprend donc pas de bouquet TV. En revanche, elle inclut les appels illimités vers les mobiles en France et vers quelques destinations à l'étranger.

Les forfaits mobile de Free

La stratégie de Free repose sur la grande simplicité de sa gamme d'offres. Il ne propose ainsi que deux forfaits mobile sans engagement : l'un à 2€/mois, l'autre à 19,99€/mois. En associant un forfait mobile Free avec une Freebox, l'opérateur fait bénéficier à ses abonnés de remises tarifaires.

Descriptif des forfaits Free Mobile
Forfaits Free Mobile Caractéristiques du forfait Free Mobile

Forfait 2€ (2€/mois)

  • 2h d'appels (également depuis DOM et Europe)
  • SMS/MMS illimités
  • 50Mo de data en 3G/4G (également depuis DOM et Europe)
Forfait Free (19,99€/mois)
  • Appels SMS/MMS illimités (également depuis les DOM, Europe, Etats-Unis, Afrique du Sud, Australie, Canada, Israël et Nouvelle-Zélande)
  • Internet 4G : 100Go / 3G : 3Go (Débit réduit au-delà)
  • 25Go/mois en 3G depuis les DOM, Europe, Etats-Unis, Afrique du Sud, Australie, Canada, Israël, Suisse, Mexique, Algérie, Turquie, Thaïlande et Nouvelle-Zélande

Contacter Free

Pour contacter Free pour une offre Freebox, vous pouvez :

  • appeler le 1044 pour obtenir des informations
  • appeler le 3244 pour joindre l'assistance technique
  • vous rendre sur le site d'assistance de Free
  • vous rendre directement en boutique dans un Free Center
  • envoyer un courrier au service concerné (ex : Service National Consommateur), suivi de "75371 Paris Cedex 08"

Pour contacter Free Mobile :

  • appeler le 3244 pour joindre l'assistance technique
  • vous rendre sur le site d'assistance mobile de Free
  • depuis l'étranger, appeler le +33 1 78 56 95 60
  • transmettre un courrier à "Free Forfait Mobile 75371 Paris Cedex 08"

Siège social d'Iliad

Iliad
8 Rue de la Ville-l'Évêque
75008 Paris
Mise à jour le