Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Démission de François de Rugy : qui pourrait être le prochain ministre de l'Ecologie ?

Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la Transition Energétique, semble être la favorite pour devenir Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire.

C'est une nouvelle pour le moins surprenante ! A quelques heures de son passage devant les députés pour les traditionnelles questions au Gouvernement, François de Rugy, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire a annoncé sa démission. Pris dans une polémique, l'ancien ministre est accusé par Médiapart, d'avoir eu recours aux deniers publics pour financer des diners privés fastueux à l'hôtel de Lassay lorsqu'il présidait l'Assemblée Nationale. Alors que le projet de loi Energie Climat arrive au Sénat, le gouvernement a besoin d'un ministre de l'Ecologie. Qui pourrait donc remplacer François de Rugy ? 

Une démission surprise

Alors qu'il venait le lundi 15 juillet de se doter d’un nouveau directeur de cabinet, Jack Azoulay, François de Rugy fait finalement le choix de démissionner. "Les attaques et le lynchage médiatique dont ma famille fait l'objet me conduisent aujourd'hui à prendre le recul nécessaire - ce que chacun comprendra. La mobilisation nécessaire pour me défendre fait que je ne suis pas en mesure d'assumer sereinement et efficacement la mission que m'ont confiée le Président de la République et le premier ministre. Dès lors, j'ai présenté ma démission au premier ministre ce matin", a-t-il fait savoir sur Facebook. La démission a été acceptée par Emmanuel Macron qui fait le choix de respecter "une décision personnelle". 

Brune Poirson, "la chouchoute du Président", nouvelle ministre de la transition écologique et solidaire ? 

Dès lors, pour remplacer François de Rugy, plusieurs noms circulent... Celui qui revient le plus souvent reste celui de Brune Poirson, 37 ans, et déjà secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire en charge des questions d'économie circulaire. Diplômée de Sciences po Aix-en-Provence et de la London School of Economics, la jeune femme témoigne déjà d'un sacré parcours. Ancienne directrice du développement durable de chez Veolia et ancienne députée, proche d'Emmanuelle Macron, elle est nommée en 2017, secrétaire d'État auprès de Nicolas Hulot. Elle est alors en charge des sujets de biodiversité, de la mer et des océans. Suite à la démission de Hulot, elle reste secrétaire d'Etat, cette fois sous la tutelle de François de Rugy. Qualifiée d'"écologiste pragmatique", elle s'occupe alors des questions d'économie circulaire. 

Mais le parcours de Brune Poirson ne se limite pas à l'Hexagone, depuis le 20 mars 2019, Brune Poirson est devenue vice-présidente de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement (ANUE). Elue pour un mandat de deux ans, elle bénéficie donc d'une position de choix sur les questions environnementales internationales. 

Les autres personnalités susceptibles de remplacer Rugy 

Brune Poirson n'est pas la seule dont le nom a été évoqué. Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire en charge des dossiers liés à la transition énergétique pourrait, elle aussi, prendre du galon. Egalement proche d'Emmanuel Macron, elle a été très présente lors du Grand débat national en réponse à la crise des "Gilets jaunes". 

Les médias font également état de Julien Denormandie. Discret, déjà ministre en charge de la Ville et du Logement, il est de formation, ingénieur des eaux et forêts. Il connait donc bien les problématiques environnementales. D'autre part, il permettrait à Emmanuel Macron de placer à ce poste, une personnalité plutôt de gauche et d'équilibrer ainsi les forces politiques de son gouvernement. 

Pascal Canfin aurait également la tête de l'emploi mais il vient d'être élu président la commission européenne de l'environnement. Il est donc peu probable qu'il fasse son entrée au gouvernement, qui a aussi besoin de ce poste clé à Bruxelles.

Enfin, ont été soulevées d'autres pistes... Si l'on en croit ces dernières, Daniel Cohn-Bendit ou Pascal Durand, fondateur d'Europe-Ecologie les Verts pourraient également être nommés au poste de Ministre de l'Ecologie. Toutefois, elles restent tout de même moins probables. Quoi qu'il en soit, affaire à suivre... Le ou la ministre devrait être nommé assez rapidement !

Créé le