Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Actualités - Les évolutions sur le marché de l'électricité et du gaz

Pages

Le marché de l'énergie est en pleine mutation. Sa libéralisation il y a une dizaine d'années a fait émerger de nombreux acteurs présentant de nouvelles offres, tandis que la transition énergétique s'amorce partout dans le monde. Retrouvez également les évolutions des prix du gaz et de l'électricité dès leur annonce.

En partie du fait des énergies renouvelables, l'été ne devrait pas être caractérisé par des coupures d'électricité.

Bonne nouvelle ! Les Français et touristes étrangers ne feront pas face à des coupures de courant cet été dans l'Hexagone. Dans un communiqué de presse, RTE, gestionnaire du réseau à haute tension, a fait savoir que même en cas de canicule, le réseau électrique français était capable de soutenir la demande. 

Les tarifs réglementés de l'électricité d'EDF vont flamber à partir de juin 2019.

Plus de 25 millions de foyers et 3 millions de PME verront leur facture d’électricité augmenter à compter du 1er juin 2019, date de la hausse officielle du tarif bleu d’EDF. Préconisée par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), cette augmentation du prix du kWh d'EDF TTC de 5,9% est un nouveau coup dur pour le pouvoir d’achat des Français.

Un câble électrique sous-matin reliera bientôt le Finistère-nord à l’Irlande du Sud.

Le projet de liaison électrique sous-marine Celtic Interconnector entre la France et l’Irlande obtenait un accord conjoint sur son financement le 25 avril 2019 entre la Commission de Régularisation de l’Energie (CRE) et son homologue irlandais la CRU.

La fin des TRV du gaz aura lieu en 2023. Toutefois, les consommateurs français peuvent déjà prendre en main leur fourniture d'énergie et opter pour une offre concurrente d'Engie pour réaliser des économies.

C'est officiel, suite à l'adoption de la loi Pacte, la fin des tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz aura lieu en 2023. Une réforme qui impactera le quotidien de nombreux Français. En effet, encore 40% des consommateurs de l'Hexagone raccordés au gaz naturel sont clients des tarifs d'Engie, soit 4,3 millions de foyers.

Les tarifs réglementés du gaz continuent à baisser en mai.

Après deux baisses consécutives de 0,73 % en février et de 1,91 % en avril, les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz continuent à diminuer. Ils ont baissé de 0,6% en moyenne au 1er mai. 

Le nouveau système de calcul devrait mieux prendre en compte le nucléaire dans la production d'électricité.

François de Rugy a annoncé que les tarifs réglementés de vente (TRV) de l'électricité seraient soumis à un nouveau mode de calcul. En effet, le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire souhaite que le futur calcul inclue davantage la part de l'atome dans la production d'électricité en France.

Entre 2015 et 2021, près de 35 millions de compteurs Linky seront installés en France.

En plein déploiement, le compteur connecté Linky génère toujours des polémiques devant la justice française. Le 23 avril 2019, le Tribunal de Bordeaux rendait un jugement en faveur de 13 plaignants opposés aux compteur mis en place par Enedis.

Encore 4,4 millions de foyers sont abonnés aux tarifs réglementés du gaz pratiqués par Engie en France.

C'est officiel, les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz vont bien disparaître. Dans le cadre de la loi Pacte, adoptée le 11 avril dernier, l'Hexagone a acté la fin des TRV du gaz. La date butoir ? Le 1er juillet 2023 pour les particuliers et 2020 pour les professionnels.

D'après l'Insee, les taxes pèsent de plus en plus lourd sur les factures électriques. En 2016, elles représentaient 35% des factures d'électricité.

C'est l'Etat lui-même qui le dit, "depuis les années 1960, les dépenses des ménages en électricité ont augmenté en valeur de 9% en moyenne par an". Aujourd'hui, la facture tourne autour de 960 euros par ménage pour une année. Et loin de stagner, elle devrait continuer à grimper dans les mois à venir. 

La facture d'électricité pèse de plus en plus sur le porte-monnaie des ménages français.

Selon les chiffres de l’institut de la statistique et des études économiques (Insee), la facture d'électricité moyenne des Français est d'environ 960 euros par an. Un montant qui devrait continuer à grimper au vu de la hausse de presque 6% à venir en juin prochain. Comment expliquer l'envolée des tarifs ? Comment la prévenir pour ne pas risquer d'avoir une facture trop lourde ? 

Pages