Comprendre la banque de A à Z

Les banques commercialisent une grande variété de produits bancaires que vous solliciterez très probablement un jour. Elles vous accompagnent au quotidien lors de votre souscription à un compte courant, votre demande de crédit à la consommation ou de votre crédit immobilier, ou même lorsque vous souhaitez concrétiser un projet d'épargne (livrets d'épargne, Assurance vie etc.). Découvrez nos différents guides dédiés au fonctionnement des services bancaires, du compte bancaire classique aux crédits en passant par tous les produits d'épargne. 


  • L'Essentiel
  • Nos guides vous permettent de comprendre toutes les notions liées aux produits bancaires.
  • Compte bancaire, carte bancaire, crédits, épargne, découvrez toutes les définitions et les éléments financiers à maitriser expliqués simplement pour plus d'autonomie.
  • Vous ne savez où trouver votre numéro IBAN ou vous avez besoin d'avoir recours à un médiateur bancaire mais vous ne savez comment faire ? Nos guides Comprendre sont là pour vous aider !

Comprendre le compte bancaire

En 2020, 99% des français sont bancarisés, c'est-à-dire qu'ils possèdent au moins un compte bancaire, ou compte épargne.  Plus de 82 millions de cartes bancaires étaient en circulation en France en 2018. Un compte bancaire est aujourd'hui indispensable pour percevoir un salaire, payer dans un commerce ou encore payer ses factures et gérer son budget. On fait référence à notre compte bancaire du quotidien selon différentes formules un compte de dépôt, compte à vue, compte chèque ou encore compte courant. Un compte bancaire est tout simplement un support pour déposer de l'argent au sein d'une institution financière permettant de sécuriser votre argent et d'y avoir accès à tout moment.

Parmi les comptes bancaires, on distingue le compte individuel du compte joint.

Le compte individuel n'a qu'un seul titulaire, tandis que le compte joint être détenu par plus de deux titulaires. Le compte joint peut aussi être un compte épargne ou un compte titre. À ne pas confondre avec le compte en indivision où chaque opération dépend de l'accord de tous les titulaires.

Les différents types de comptes bancaires

Le compte courant est le type de compte bancaire le plus fréquemment utilisé. Aussi appelé, compte de dépôt ou compte à vue, ce compte est utilisé pour les transactions bancaires courantes. Ce compte est associé à un IBAN et un RIB. Ce compte reçoit les virements, les dépôts de chèques ou d'espèces et permet aussi au détenteur d'effectuer des paiements par carte, retraits en DAB, virement et d'émettre des chèques. L'on compte aussi parmi les comptes bancaires :

  • Le compte épargne, aussi appelé livret d'épargne. Ce type de compte permet aux clients d'y déposer leur argent et d'être rémunéré par des taux d'intérêts variant en fonction du types de livrets et du temps de dépôt des fonds sur le compte épargne
  • Le compte professionnel, est un compte bancaire à destination des entreprises.
  • Le compte-titre permet au détenteur de vendre ou d'acquérir des valeurs mobiliéres sous formes d'actions ou d'obligations

Comment ouvrir un compte bancaire ?

Pour ouvrir un compte bancaire, il faut être une personne physique majeure capable résidant en France.

La banque demandera au client de fournir des documents attestant de son identité et de son lieu de résidence. Les documents les plus fréquemment demandés sont les suivants :

  • Une pièce d'identité en cours de validité : Carte Nationale d'Identité, passeport ou carte de séjour européenne en cours de validité
  • Un justificatif de domicile : facture d'eau, d'électricité, de gaz, internet, avis d'imposition ou titre de propriété. Si le client vit chez un tiers, il devra fournir une attestation de domicile en plus.

Le point juridique : le droit au compte bancaireUne banque a le droit de refuser l'ouverture d'un compte bancaire. Cependant, selon l'article L.312-1 du code monétaire et financier, toute personne physique peut saisir la Banque de France si elle se voit refuser l'ouverture d'un compte bancaire. La Banque de France désignera une banque, vers le lieu de résidence du demandeur ou dans la ville qu'il souhaite qui aura l'obligation de lui ouvrir un compte bancaire et de lui faire bénéficier de services basiques.

Comprendre le crédit

comprendre-credit

Qu'est-ce qu'un crédit ? Un crédit est une somme d'argent que vous prête une banque ou un organisme de crédit. Le souscripteur s'engage à rembourser le montant total du prêt et de verser des intérêts; mais aussi d'autres frais tels que l'assurance emprunteur ou les frais de dossier. Les différents modalités du crédit sont détaillées sur un contrat ratifié par les deux parties

On distingue deux grandes famille de crédits : le crédit à la consommation et le crédit immobilier.

Le crédit à la consommation

Qu'est ce qu'un prêt personnel ?

Un prêt personnel ou crédit à la consommation, est une somme d'argent accordée par un établissement financier (banque ou organisme de crédit) à un emprunteur. Elle peut être utilisée pour tous types de dépenses privées (à l'exception de l'achat d'un bien immobilier ou la construction immobilière). Acquisition d'équipements technologiques, d'une voiture, réalisation de travaux ... En contrepartie, l’emprunteur s’engage à rembourser de façon échelonnée la somme mise à sa disposition majorée des intérêts. 

Un prêt personnel doit être remboursé entre 12 à 60 mois et le montant ne doit pas dépasser 75 000 euros (les plafonds sont différents en fonction des organismes de crédit et des banques). 

Qu'est ce que le prêt affecté ?

On parle de crédit ou prêt affecté, lorsque la demande de prêt a pour finalité de financer un projet spécifique. Les plus fréquents sont les prêts affectés pour l'achat d'un véhicule ou pour la réalisation de travaux.

Pour souscrire ce crédit, le souscripteur doit apporter un justificatif de destination des fonds. Si la vente est annulée, le crédit l'est aussi.

Comment fonctionne le crédit renouvelable ?

Le crédit renouvelable aussi appelé crédit revolving ou crédit reconstituable, est une réserve d'argent étant mise à la disposition de l'emprunteur, pouvant être utilisée partiellement ou intégralement selon les besoins. Le montant disponible se reconstitue au fur et à mesure des remboursements de l'emprunteur. Les intérêts s'appliqueront uniquement sur la partie du crédit ayant été utilisée.

Il est possible de bénéficier de ce type de crédit chez un organisme de crédit ou via une banque. Le crédit renouvelable a pour support une carte de crédit. À ne pas confondre avec une carte de paiement.

Le crédit immobilier

Un crédit immobilier est une somme d'argent qui va être prêtée pour l'achat ou la construction d'un bien immobilier. Ce bien immobilier peut être une résidence principale ou secondaire, un achat locatif,...

Cependant pour obtenir un crédit immobilier, les étapes sont plus complexes que pour l'obtention d'un crédit à la consommation.

En effet, pour savoir de quel montant il peut bénéficier, le client doit montrer qu'il a une situation financière stable et qu'il sera en mesure de rembourser les échéances de son crédit. Pour cela, la banque demande que le client fournisse des documents attestant de sa profession, de sa capacité d'endettement, sa capacité à épargner et des relevés de ses comptes courants.

L'étude du dossier va inclure que le taux d'endettement du futur emprunteur ne dépasse pas les 33%, que celui-ci soit un bon gestionnaire et ne cumule ni découverts ni crédits.

Retrouvez notre article complet sur le crédit immobilier.

Comprendre l'épargne

comprendre-epargne

Qu'est ce que l'épargne ? l'épargne est ce qu'on appelle communément "l'argent de côté", c'est une partie des revenus qui est isolée du compte courant et mise sur un compte dédié. Il existe de nombreuses manière d'épargner. Les moyens les plus intéressants, aux taux de rémunération les plus importants sont souvent les plus risqués.

Comment bien choisir mon compte épargne ?

Avant de choisir un compte épargne, il y a certains points à prendre en compte :

  • Le profil de l'épargnant : l'âge, la situation professionnelle et personnelle ainsi que le patrimoine et les placements financiers en cours. Ce critère est un des plus importants, le placement idéal différe complètement qu'il s'agisse d'un jeune diplômé sans patrimoine ou d'un cadre supérieur propriétaire
  • Définir une capacité d'épargne : quel montant vous êtes capable d'épargner régulièrement ?
  • Comparer les différents modes d'épargne pour choisir le plus adapté : assurance-vie, livret réglementés, livrets non-réglementés,...
  • Quel est l'objectif de l'épargne ?
    • un projet de court terme : vacances, voiture, ou autre achat
    • Avoir une épargne de secours en cas d'imprévus
    • Placer des fonds sur le long terme sans but défini
    • Réduire ou optimiser ses impôts
  • Demander conseil : ce point-là s'adresse surtout aux clients souhaitant investir sur des comptes épargne avec un risque de perte en capital. Les banques proposent d'accompagner les clients dans la gestion de leur épargne.

Les différents comptes épargne

Il existe de nombreux moyens de placer son argent. Au moment d'épargner, il est important de garder en tête que risque accompagne souvent rentabilité.

Les livrets d'épargne réglementés

On appelle livret d'épargne réglementé, l'épargne dont les conditions et le taux de rémunération sont fixés par la loi. Ces livrets sont souvent intéressants d'un point de vue fiscal : ils sont généralement exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux.

  • Le Livret A est le compte épargne le plus plébiscité par les français. Le premier versement est de 10 € minimum et le plafond de 22 950 €. Au 1er février 2020, le taux de rémunération du livret est de 0,50%.
  • Le LDDS ou Livret de Dévelopement Durable et Solidaire, comme le Livret A, est disponible dans toutes les banques. Il n'y a pas de minimum de versement établit par la loi, cependant, il peut être de 15 € en fonction des banques. Au 1er février 2020, le taux de rémunération est fixé à 0,50% et le plafond du livret à 12 000 €.
  • Le LEP ou Livret d'Épargne Populaire s'adresse aux individus disposant de revenus modeste, pour en ouvrir un, il faut fournir son avis d'imposition (ou de non-imposition). Le premier versement doit être d'au moins 30€ et le plafond est de 7 700€. Le taux d'intérêt annuel est de 1% non imposable.
  • Le CEL ou Compte Épargne Logement est un produit d'épargne qui avant 2018 permettait de bénéficier d'un prêt travaux ou immobilier ainsi que d'une prime d'État et les intérêts découlant du CEL étaient exonérés d'impôts, depuis 2018, ce n'est plus le cas. Le versement initial est d'au moins 300 € et le plafond est de 15 300 €. Les versements sont libres, mais contrairement au Livret A, au LDDS et au LEP, le montant n'est pas libre est doit être d'au moins 75 € par versement.
  • Le PEL ou Plan Épargne Logement est un compte épargne dédié à l'achat d'un bien immobilier. Les fonds sont bloqués pendant 4 ans. Depuis 2018, la prime d'Etat et l'exonération d'impôt ont été supprimés. L'épargnant bénéficie seulement d'un taux bonifié. Le premier versement est d'au moins 225€ et le plafond est de 61 200 €. Il faut y verser au minimum 540€ par an soit 45€ / mois.
  • Le PERP ou plan épargne retraite populaire est une épargne de long terme. Elle permet à l'épargnant d'économiser durant sa vie active pour une rente viagère ou un capital. Depuis 2019, il est possible de transférer le PERP sur le PER. Le fonctionnement est semblable à celui d'une assurance-vie, il existe trois types de contrats : contrat de rente viagère, en unités de compte et multi-supports. Les versements sont libres. Pour bénéficier de l'épargne, il y a deux moyens, par sortie anticipée ou sortie à l'échéance.

Les livrets d'épargne non-réglementés

Ce sont les livrets d'épargne proposés par les banques ou d'autres établissements financiers. Ces livrets proposent régulièrement des taux boostés sur des périodes courtes. Il faut saisir la bonne opportunité. Ces livrets non-réglementés sont soumis à l'impôt sur le revenus et aux prélèvements sociaux.

  • Les trois meilleurs livrets en 2020
  • Livret Distingo : le livret d'épargne de PSA Banque avec un taux de 0,8% brut
  • Livret Zesto : le livret d'épargne de RCI Banks and services avec un taux de 0,8% brut
  • Livret Hello+ : le livret d'épargne d'Hello Bank avec un taux évolutif allant de 0,10% à 0,20% en fonction des fonds

Retrouvez notre article complet sur les meilleurs livrets d'épargne en 2020.

L'assurance-vie

L'assurance-vie est un produit d'épargne et un placement financier, c’est-à-dire que vous investissez un capital que vous voyez grossir au moyen de rendements (intérêts perçus), variant en fonction du support d'investissement. Il en existe trois : le fonds euros, le fonds eurocroissance (plus rare) et les unités de compte. L'assurance vie est un excellent moyen d'épargner tout en optimisant votre fiscalité. Retrouvez notre article sur toutes les règles fiscales appliquées au contrat d'assurance vie.
Au moment de souscrire à une assurance vie, il faut être vigilant aux types de support de votre contrat et aux modes gestion choisis.

On distingue les Fonds euros des Unités de compte :

  • Les Fonds Euros : est un placement sécurisé dont le capital est garanti par l’assureur. Il peut prendre la forme d’obligations, d’emprunts d'État ou de bons du Trésor.
  • Les Unités de compte : sont des supports d'investissement, comme les fonds euros, issus des marchés financiers ou immobiliers ne garantissant pas le capital initial. Ces supports sont destinés à des épargnants souhaitant une rentabilité plus importante mais plus risquée. Ils peuvent prendre la forme d’actions, de SICAV, fonds de placements ou SCPI.

Pour en savoir plus, retrouvez notre article détaillé sur l'assurance-vie.

Remise de chèque : comment encaisser un chèque ?
Comprendre
Selectra

Remise de chèque : comment encaisser un chèque ?

Remise ou encaissement de chèque : découvrez le détail des étapes, les délais ainsi que comment effectuer une remise de chèque auprès d’une banque en ligne.