SICAV : définition, rendement, avantages et inconvénients

Les SICAV, Sociétés d’Investissement à Capital Variable, constituent une solution de placement crédible à une époque où l’épargne conventionnelle n’a plus du tout la cote. Les particuliers se tournent davantage vers des formules alternatives d’investissement en bourse pour faire fructifier leurs économies avec un minimum de risques. Selectra vous éclaire sur les SICAV, leur fonctionnement, leur mode d’achat et les considérations d’ordre fiscal à connaître.


SICAV : l'essentiel à savoir
🎯 Objectif Investir collectivement dans des portefeuilles financiers
📁 Catégories de SICAV
  • SICAV monétaires
  • SICAV actions
  • SICAV obligations
  • SICAV à gestion alternative
  • SICAV à formule
💰 Fiscalité Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) sur les bénéfices
👍 Avantages
  • Accessibilité des fonds
  • Diversité des fonds disponibles
  • Cadre légal et juridique solide
  • Souplesse de fonctionnement
  • Compatibilité avec tous les profils d’investisseurs
👎 Inconvénients
  • Plus-values taxées
  • Frais de gestion importants
  • Aucune garantie du capital
🧐 Où investir dans une SICAV ?

🔎 Comment fonctionnent les SICAV ?

Une SICAV, aussi appelée « Société d’Investissement À Capital Variable » est une entité qui fait partie de la famille des « Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières », ou OPCVM. Ce type d’investissement repose sur le principe de la collecte d’épargne des particuliers pour la réinvestir ensuite dans des valeurs mobilières (titres interchangeables qui peuvent être cotés en bourse). L’investissement est délégué à une société de gestion.

Définition d’une SICAV et principes fondamentaux

Une SICAV permet de se constituer un portefeuille mixte de valeurs mobilières, c’est-à-dire des actions, des obligations, des certificats d’investissements, des titres participatifs (dans le cadre d’une opération de crowdfunding), etc. L’objectif de l’opération est de mutualiser les risques et les frais entre plusieurs investisseurs afin de les optimiser. Comme vous mettez en commun votre épargne avec d’autres investisseurs, les bénéfices sont répartis entre tous les investisseurs de la SICAV.

Ces sociétés d’investissement ont un statut juridique, celui d’une société anonyme. La personnalité juridique donne à la SICAV des droits et des devoirs. La société de gestion de la SICAV est actionnaire majoritaire et le souscripteur détient des parts proportionnelles à leur niveau d’investissement. Les souscripteurs siègent au conseil d’administration et disposent d’un droit de vote lors de l’assemblée générale annuelle.

SICAV monétaire et SICAV actions : zoom sur les différentes catégories de SICAV

L’organisme qui régit la bonne conduite des opérateurs financiers est l’AMF, l’Autorité des Marchés Financiers. Elle a classé les SICAV en plusieurs catégories distinctes, selon les actifs, qui sont :

☝️ Les SICAV monétaires

Les SICAV monétaires sont des investissements à court terme. Les valeurs représentées sont des certificats de dépôt ou des billets de trésorerie par exemple. Leur rendement est quasi nul, car pénalisé par l’effondrement des taux d’intérêt actuellement.

✌️ Les SICAV actions

Les SICAV actions, comme leur nom l’indique, investissent dans des titres émis par des entreprises. Ce sont des placements à risque, avec une volatilité parfois forte.

🙋 Les SICAV obligataires

Les SICAV obligataires : ces sociétés se spécialisent dans des titres comme des obligations, des bons du Trésor ou des titres de créances négociables. La volatilité est moins forte que pour des actions, et les risques sont plus modérés.

🤔 Les SICAV à gestion alternative

Les SICAV à gestion alternative : le rendement de la SICAV n’est pas indexé sur la hausse ou la baisse des marchés financiers. Le risque est très élevé.

🔎 Les SICAV à formule

Les SICAV à formule fournissent une performance définie à l’avance grâce à une formule de calcul basée sur les performances du marché. Le degré de risque est important, étant directement corrélé aux variations des marchés financiers.

🧐 SICAV et FCP : quelles sont les différences ?

Les FCP, ou Fonds Communs de Placement, appartiennent à la même catégorie que les SICAV, à savoir les OPCVM. Cette catégorie d’instruments permet d’investir sur les marchés financiers et offre au grand public un moyen simple d’accéder à la Bourse. Ce sont des supports d’investissement pour les particuliers qui peuvent être confiés à une société de gestion, comme par exemple Camignac gestion, La Compagnie Financière Edmond de Rothschild, Crédit Agricole Asset Management, AXA Investment Managers.

SICAV et FCP : l'esssentiel à retenir
  SICAV FCP
🏛️ Statut juridique Société anonyme Copropriété de valeur mobilière
🧑🏾‍🤝‍🧑🏽 Personnalité juridique Personne morale Aucune
🤔 Nombre de parts/actions Variable Variable
📆 Cotation Jour ou semaine Jour ou semaine

Différence de forme et statut du porteur de SICAV

Les SICAV et les FCP se différencient par leur statut juridique. En effet, les SICAV sont des sociétés anonymes dans lesquelles les épargnants investissent collectivement dans des portefeuilles financiers. Ces mêmes investissements leur allouent un droit de vote, et un certain pouvoir décisionnaire notamment lors des assemblées générales.

Les FCP sont, eux, des copropriétés de valeurs mobilières et ne sont pas administrés de la même façon. Ils sont gérés de manière passive : les portefeuilles financiers imitent les variations d’un indice boursier de référence. En d’autres termes, les produits financiers reproduisent les performances de l’indice boursier. Enfin, les FCP ne sont pas représentés par une personnalité morale.

Des tailles de portefeuille, des thèmes et des risques différents

Une SICAV permet de disposer d’un portefeuille financier de plus grande taille et potentiellement, d’obtenir des gains plus importants.

Les FCP sont le plus souvent spécialisés dans un type de valeurs précis, ce qui n’est pas le cas des SICAV qui peuvent intégrer une grande variété de produits. Un FCP peut tout à fait n’être composé que de titres français ou européens, ou encore représenter une thématique unique : fonds d’innovation, titres immobiliers (SCPI, société civile de placement immobilier), etc.

Un fonds commun de placement peut comporter autant de risques, voire davantage qu’une SICAV dans certaines conditions. C’est le cas des FCPR par exemple (FCP à risque). Leur spécificité vient du fait qu’ils comportent un investissement de 50 % dans des actions non cotées, hautement volatiles. Avant de choisir ce type de placement, il est recommandé de se renseigner sur les performances passées que vous pouvez retrouver sur le DICI.

👛 Comment faire pour acheter une SICAV ?

Les SICAV sont des instruments financiers vendus par des distributeurs (banques, courtiers, conseillers financiers etc.) ou par des sociétés de gestion (ex :La Compagnie Financière Edmond de Rothschild, Crédit Agricole Asset Management, AXA Investment Managers).

Pour en acheter, il faut préalablement avoir souscrit soit :

  1. Un compte-titres ;
  2. Un PEA ;
  3. Une assurance vie libellée en unités de compte.

Pour investir dans une SICAV et acheter des parts, il suffit de passer un ordre sur la plateforme de votre intermédiaire (Boursorama, Nalo, Yomoni etc.) qui sera transmis à la société de gestion de la SICAV pour l’exécuter.

Déléguer la gestion de son épargne à une société de gestion, est-ce faible ? Pour se protéger en cas de potentielle faillite, les sociétés de gestion confient vos investissements à un dépositaire, généralement partenaire. Ainsi, en cas d’incapacité financière, le dépositaire prend le relai et vous rembourse une partie de votre capital investi.

🤔 Comment choisir un fonds SICAV ?

Le choix d’une SICAV reste une décision stratégique individuelle qui découle de votre projet d’investissement. En d’autres termes, selon les individus, les meilleures SICAV ne seront pas les mêmes. Alors concrètement, comment choisir efficacement un fonds SICAV ? Voici les 4 étapes de nos experts à ne surtout pas négliger pour votres sélection :

  1. Connaître et analyser votre profil d’investisseur : identifiez le degré de prise de risque que vous souhaitez intégrer dans vos investissements pour ainsi sélectionner uniquement ceux qui correspondent à vos besoins.
  2. Définir votre stratégie d’investissement : selon votre projet (court, moyen ou long terme) les investissements réalisés ne seront pas les mêmes. Plus votre projet est long termiste, plus vous pouvez oser prendre des risques puisque ces derniers seront amortis sur une plus longue période.
  3. Choisir la bonne société de gestion : optez pour celle qui offre le portefeuille financier compatible avec vos besoins et au meilleur prix.
  4. Restez informés : même si vous ne gérez pas directement les placements, n’hésitez pas à consulter les évolutions du marché pour effectuer des optimisations et modifications si besoin.

Où investir dans un fonds SICAV ?

Aujourd’hui vous pouvez investir dans des SICAV auprès de quasiment tous les courtiers et sociétés de gestion. Toutefois, tous ne proposent pas les mêmes offres. Pour vous aider à faire votre choix, nos experts ont sélectionné les meilleurs acteurs du marché.

TOP 5 des meilleurs courtiers en SICAV
🏛️ Courtier ✨ Détail de l'offre 🔎 En savoir plus
DEGIRO
  • + 50 places boursières internationales
  • 841 fonds disponibles
Investir avec DEGIRO 
Logo Etoro
  • 431 fonds disponibles
Investir avec eToro 
Logo Trade Republic
  • 576 fonds disponibles
Investir avec Trade Republic 
Fortuneo
  • 700 fonds disponibles
Investir avec Fortuneo 
BforBank
  • 2 000 fonds disponibles
Investir avec BforBank 

Le Document d’informations clés de l’investisseur

Le Document d’Informations Clés de l’Investisseur, aussi connu sous le nom de DICI, est un document officiel qui doit être remis à l’épargnant avant toute décision. Celui-ci est exigible auprès de l’établissement financier émetteur de la SICAV. Il permet d’évaluer les rendements et les risques des placements financiers.

Le DICI doit contenir des renseignements clairs et précis, être une synthèse parfaite qui fera office de feuille de route. Ces informations sont :

Information Détails
1. La politique d’investissement de la SICAV C'est-à-dire les projets dans lesquels l’établissement émetteur va engager ses ressources financières. Les fonds devront être les plus productifs et rentables possible
2. Les objectifs de gestion Selon l’AMF, ils doivent décrire les raisons et le but financier à atteindre dans un langage clair et intelligible pour le grand public. Les choix de produits doivent justifier les résultats.
3. Le profil de risque et de rendement Il s’agit d’un indice symbolisé par un chiffre entre 1 et 7. Ce score est une estimation de la volatilité, c’est-à-dire du niveau de risque et du rendement potentiel du produit financier. Le 1 est le score le plus faible, le 7 est le plus élevé.
4. Un dossier récapitulatif Ce dernier doit présenter de façon détaille les performances passées et les frais d'entrée.

La fiscalité d’une SICAV

Toute société à capital variable, depuis le 1er janvier 2018, est soumise à certaines dispositions fiscales. L’État a instauré un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), quels que soient le type de SICAV. Le taux est établi à 30 % des bénéfices sur investissement et réparti comme suit :

  • 12,8 % sous forme d’impôt,
  • 17,2 % de prélèvements sociaux.

Il est important de savoir que :

  1. L’impôt sur le revenu peut être préféré au PFU si le calcul est plus avantageux pour l’investisseur.
  2. Les SICAV dont 75 % des actifs sont investis en actions ou parts de sociétés françaises ou européennes sont éligibles au Plan d’Épargne Actions (PEA), dont la fiscalité est avantageuse.

🌱 Rendement d’une SICAV : les meilleures SICAV

Bien que le taux de rendement d’une SICAV ne soit pas le seul critère pour évaluer la performance de vos investissements, il s'agit d'un des indicateurs essentiels. Vous trouverez ci-dessous notre comparatif de rendement des SICAV :

Notre sélection des meilleurs rendements des SICAV
✒️ Nom du SICAV 📝 Composition ✨ Performances au 1er janvier 📈 Performances moyenne sur les 3 dernières années
MS INVF US Insight Z
  • Technologies : 44,14%
  • Service de communication : 28,68%
  • Santé : 11,17%
  • Services financiers : 2,69%
  • etc.
+50,09% +76,63%
MS INVF US Growth Z
  • Technologies : 44,20%
  • Service de communication : 31,70%
  • Santé : 12,88%
  • Services financiers : 0,31%
  • etc.
+49,70% +117,75%
MS INVF US Growth ZX
  • Technologies : 44,20%
  • Service de communication : 31,70%
  • Biens de consommation cyclique : 5,35%
  • Matériaux de base : 0,25%
  • etc.
+49,67% +117,78%
MS INVF US Growth I
  • Technologies : 46,68%
  • Service de communication : 33,48%
  • Biens de consommation cyclique : 5,65%
  • Matériaux de base : 0,26%
  • etc.
+49,67% +117,14%
MS INVF US Growth IX
  • Technologies : 47,82%
  • Service de communication : 23,78%
  • Biens de consommation cyclique : 3,95%
  • Matériaux de base : 1,21%
  • etc.
+49,67% +117,49%
MS INVF US Growth F
  • Technologies : 49,64%
  • Service de communication : 33,48%
  • Santé : 13,60%
  • Consommation cyclique : 5,65%
  • etc.
+49,64% +117,14%
MS INVF US Insight A
  • Technologies : 49,47%
  • Service de communication : 21,99%
  • Santé : 11,10%
  • Immobilier : 1,12%
  • etc.
+49,47% +71,96%
MS INVF US Insight AX
  • Technologies : 45,19%
  • Service de communication : 29,37%
  • Santé : 11,43%
  • Consommation cyclique : 9,82%
  • etc.
+49,15% +112,65%
MS INVF US Growth AX
  • Technologies : 50,65%
  • Service de communication : 21,41%
  • Santé : 13,05%
  • Bien de consommation discrétionnaires : 10,12%
  • etc.
+49,15% +112,66%

Qu’est-ce que le cours des SICAV ?

Le cours des SICAV représente le prix auquel elles s’échangent sur le marché. Celui-ci varie en fonction de l’offre et de la demande. En d’autres termes, le cours des SICAV détermine la performance d’un fonds.

La performance des SICAV doit être rapportée à d’autres indices, comme le marché par exemple. On dit d’une SICAV qu’elle est performante lorsqu’elle est au-dessus de la moyenne du marché. Si un fonds progresse de 10 % alors que le marché est stable, la performance est excellente. Si en revanche, dans les mêmes conditions, le marché a progressé de 15 %, la performance s’avère médiocre. Les SICAV les plus performantes sont celles qui progressent le mieux par rapport au marché de référence.

La valeur d'une SICAV peut-elle chuter à zéro euro ? Effectivement, en cas de faillite de la société émettrice du fonds, la valeur du SICAV peut chuter à zéro euro. Cela ne signifie pas pour autant que le cours de la SICAV est lui aussi à zéro : vous ne pouvez simplement plus échanger les titres de cette société.

💸 Les frais appliqués aux SICAV

L’ensemble des frais liés à l’acquisition de placements collectifs comme les SICAV et les FCP est indiqué dans le DICI fourni par l’établissement financier. Il en existe de 3 types :

  • Les frais d’entrée, souvent négociables, dont l’épargnant doit s’acquitter pour devenir acquéreur. Ils sont généralement compris entre 0 et 5 % du capital investi.
  • Les frais courants, qui intègrent le paiement pour la gestion du compte et le fonctionnement. Ils sont normalement déduits de la performance affichée (environ 2%)
  • Les frais selon les enveloppes. Ils sont applicables dans le cadre d’une SICAV détenue dans une enveloppe, à l’image d’un contrat d’assurance-vie. Ils s’élèvent en moyenne à 0,8 % par an.
Zoom sur les frais appliqués aux SICAV
💸 Types de frais 💰 Montant appliqués en %
Monétaires 0,1%
Obligations en euros 0,6%
Actions de pays de la zone euros 1,4%
Diversifiés 1,5%
Actions internationales 1,6%
Actions françaises 1,7%

Source : Six Financial Information

☑️ Les avantages et les inconvénients d’une SICAV

👍 Avanatges 👎 Inconvénients
  • Accessibilité des fonds
  • Diversité des fonds disponibles
  • Cadre légal et juridique solide
  • Souplesse de fonctionnement : aucun plafond
  • Compatibilité avec tous les profils d’investisseurs
  • Plus-values taxées
  • Aucune garantie du capital
  • Frais de gestion réguliers qui sur un an peuvent facilement devenir élevés

Les avantages d’un placement en SICAV

La force principale d’une SICAV est sa souplesse de fonctionnement. Aucun plafond minimum ou maximum d’investissement n’est défini. C’est un placement particulièrement liquide car il est possible de revendre ses parts à tout moment et sa valeur est actualisée a minima une fois par semaine.

Une SICAV, c’est aussi la garantie d’un portefeuille diversifié entre différents produits financiers : actions, obligations, titres, bon de trésorerie, etc. Cela permet de mieux gérer la prise de risque souhaitée par l’investisseur. En d’autres termes, quel que soit votre profil d'investisseur, vous trouverez un portefeuille financier adapté à vos besoins.

Les marchés financiers sur lesquels vous pouvez investir dans des SICAV sont extrêmement réglementés. Le jeu de l’offre et de la demande s’opère naturellement sans qu’il n’y ait de dérives. Ce niveau de sécurité vous assure des investissements fiables.

Enfin, le dernier avantage d’une SICAV est de permettre à l’investisseur d’accéder collectivement à des fonds, nationaux et internationaux, auxquels il n’aurait pas accès individuellement.

Les inconvénients des SICAV

Le principal facteur de nature à freiner l’investissement privé est certainement le risque lié aux marchés boursier. Une SICAV n’est pas garantie en capital. En effet, on s’écarte d’un produit d’épargne ou d’un achat immobilier qui va prendre simplement de la valeur avec le temps. Les SICAV sont soumises à une certaine volatilité qui varie au gré des marchés (financier, immobilier et obligataire) et selon le type de placement.

Les SICAV génèrent des frais de gestion qui, cumulés peuvent vite devenir importants et atteindre presque 2%. Soyez vigilants et n'hésitez pas à comparer les offres du marché !

Enfin, la fiscalité française s’applique sur les SICAV : l’IR ou le Prélèvement Forfaitaire Unique de 30% (12,8% d’impôt et 17,2% de prélèvements sociaux) s’appliquent sur les bénéfices générés. Cette fiscalité peut rapidement impacter votre performance globale.

Mis à jour le