Changer d'agence bancaire : pourquoi et comment ?

changement d'agence bancaire
Pourquoi et comment changer d'agence bancaire ou de banque ?

Changer d'agence bancaire ou changer de banque est devenu une opération simple et rapide. Il faut cependant prendre quelques précautions et respecter la marche à suivre. Comment changer d'agence bancaire sans prendre aucun risque ? Pourquoi se lancer dans cette démarche ? Réponse à toutes vos questions.

Comment changer d'agence bancaire ?

Changer d’agence bancaire au sein même d'une banque : mode d’emploi

Le changement au sein du même banque d'une agence à l'autre est une procédure très simple et automatisée. Vous conservez votre numéro de compte, vos moyens de paiement - cartes et chéquiers - et vos prélèvements ou virements ne sont pas interrompus.

Pour enclencher le processus, vous vous rendez dans votre ancienne agence ou dans la nouvelle avec une pièce d'identité en cours de validité. En quelques jours seulement, la banque s'occupe de tout et, s'il y a des interlocuteurs à prévenir, elle s'en charge.

Pour vous, rien ne change, tous vos comptes courants, comptes d'épargne, comptes-titres, crédits, opérations en cours, assurances … vous suivent dans votre nouvelle agence. Pour le chéquier, lorsque vous utilisez l'un des dix derniers chèques de votre carnet, votre nouvelle agence prendra le relai pour vous en commander un nouveau. De la même façon, vous continuez à utiliser votre carte bancaire jusqu'à son expiration et votre nouvelle agence la remplacera automatiquement quelques jours avant l'échéance.

NOTE : L’opération est gratuite L'opération est totalement gratuite. Vous conservez vos références bancaires – RIB et IBAN – seule l'adresse postale de votre agence change. Les conditions générales de tous vos contrats sont bien sûr conservées.

Changer de banque facilement avec le Service de mobilité bancaire

Si le client décide maintenant de changer de banque et non plus seulement d’agence, la procédure de changement de banque était un peu plus compliquée jusqu'à la mesure entrée en vigueur le 6 février 2017 du mandat de mobilité bancaire. Le processus de changement de banque a été grandement simplifié depuis.

Vous déléguez à votre nouvelle banque toutes les démarches à effectuer auprès de votre ancienne banque. Elle vous fait signer un mandat de mobilité bancaire qui l’autorise à contacter votre ancien établissement et à recueillir toutes les informations concernant vos comptes, incluant l'historique des opérations récurrentes. Ensuite, votre nouvelle banque contacte tous vos interlocuteurs concernés par les virements et prélèvements récurrents pour les informer de votre changement de RIB : assureur, opérateur téléphonique et Internet, clients, employeur, propriétaire, impôts …

C'est à vous de déterminer en amont s'il s'agit d'un transfert partiel, auquel cas vous pouvez conserver certaines transactions sur votre ancien compte, ou s'il s'agit d'un transfert total et définitif (si vous fermez votre ancien compte et changez de domiciliation bancaire) et dans ce cas, c'est la totalité des opérations qu'il s'agit de transférer.

Si vous changez de banque, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à la banque que vous quittez. La procédure prend normalement cinq jours ouvrés et votre ancienne banque dispose d'un délai de dix jours ouvrés avant de clôturer définitivement votre compte, si tel est votre choix. N'envoyez donc votre lettre qu'une fois que vous avez bien préparé votre changement.

 

Pourquoi changer d'agence bancaire ?

Pour commencer, si vous décidez de changer d'agence bancaire, vous n'avez en aucun cas à vous en justifier auprès de votre agence actuelle. Vous êtes totalement libre de le faire et vous n'êtes tenu à aucun préavis. SI vous sollicitez votre conseiller bancaire pour vous aider dans les démarches, il peut essayer de vous convaincre de ne pas changer mais il ne peut pas vous y contraindre.

1. Déménagement : faut-il changer d'agence bancaire ?

C'est le plus souvent un déménagement qui vous pousse à changer d'agence bancaire mais vous n'y êtes absolument pas obligé. Avec les moyens de communication actuels, vous pouvez effectuer presque toutes vos transactions depuis votre espace personnel en ligne, sur le site de la banque ou son application sur votre smartphone.

déménagement en famille

Lorsque vous déménagez, vous n'avez pas non plus besoin de vous rendre à votre agence pour retirer de l'argent ou déposer un chèque, vous pouvez le faire depuis une autre agence, et même depuis une autre banque pour ce qui concerne les retraits au distributeur. Un bémol toutefois : certaines banques ont drastiquement réduit le nombre de leurs agences et vous pouvez habiter à un endroit où il n'y a aucune agence dans un rayon de plus de trente ou quarante kilomètres. Si vous travaillez beaucoup avec des chèques, cela peut vous inciter à changer non pas d'agence, mais de banque, par pure nécessité.

Toujours dans le cas d’un déménagement, vous pouvez également très facilement contacter votre conseiller par mail ou chat, ou sur sa ligne directe par téléphone. Cependant, si vous avez l'habitude de rencontrer souvent votre conseiller en rendez-vous, vous pouvez ressentir le besoin de changer d'agence afin de pouvoir rencontrer un nouveau conseiller qui vous épaulera au quotidien dans la gestion de vos comptes.

2. Mésentente avec votre conseiller : un motif pour changer d’agence bancaire ?

conseiller bancaire

En cas de différend entre le conseiller et le client, ce dernier peut décider de changer d’agence bancaire. C’est d’autant plus probable si cela affecte la confiance entre les deux interlocuteurs.

Vous pouvez aussi juger que le conseiller vous conseille mal, qu'il ne répond pas à vos demandes ou qu'il n'y répond pas assez vite. Vous pouvez trouver injuste qu'il vous ait refusé un prêt …

La qualité de la relation avec votre conseiller bancaire n'est absolument pas anecdotique et, si vous la jugez insatisfaisante, vous êtes libre de changer d'agence.

Notre conseil : bien préparer son changement d'agence bancaire

Avant de prendre une décision hâtive, prenez le temps de réfléchir et de tout comparer pour être sûr de ne rien avoir à regretter par la suite. Vérifiez que la nouvelle agence ou la nouvelle banque vers laquelle vous souhaitez migrer propose bien les mêmes conditions, qu'il s'agisse du service au client ou des conditions de contrat. Pour en être vraiment sûr, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre futur conseiller. Cela vous donnera l'occasion de le rencontrer et d'apprécier ses compétences, et de contrôler de manière exhaustive tous les services auxquels vous aurez droit.

Les services au client

Comparez les plages horaires d'ouverture si vous avez besoin de vous rendre régulièrement à votre agence, ainsi que ses conditions d'accès (dans certaines villes, une agence peut se retrouver au centre d'une zone piétonnière que vous aurez du mal à atteindre par exemple). Il faut aussi que les horaires d'ouverture vous conviennent, si vous êtes salarié, vous ne disposez peut-être que du samedi et toutes les banques ne sont pas ouvertes le samedi.

Si vous avez besoin de retirer ou déposer régulièrement du liquide, la banque doit être équipée à cet effet d'un guichet avec du personnel ou automatique mais, en tous les cas, disponible à vos horaires. Vous pouvez avoir besoin d'un conseiller personnel et d'un conseiller professionnel, êtes-vous sûr que votre nouvelle agence a les personnes compétentes pour vous répondre à toutes vos demandes …

Bref, réfléchissez à tous les services que vous utilisez et vérifiez que vous les trouverez bien dans votre nouvelle agence.

Les conditions de contrat

Si vous changez aussi de banque, vous devez faire le tour de vos contrats pour vous assurer que vous trouvez l'équivalent dans le nouvel établissement. Une fois que vous êtes sûr que votre nouvelle banque accepte de reprendre vos crédits, prenez garde à ce qu'ils conservent les mêmes conditions, voire de meilleures. Très important aussi les conditions de découvert si vous étiez habitué à une certaine souplesse, veillez à ce qu'elle soit conservée.

Si vous retirez souvent de l'argent au distributeur, soyez attentif aux commissions qui sont différentes d'une banque à l'autre et vous pourriez vous retrouver avec des frais inattendus en passant par des distributeurs qui n'appartiennent pas au réseau de votre banque.

Les précautions à prendre pendant le changement de banque

Si vous changez aussi de banque, le temps du transfert entre deux banques, laissez suffisamment de fonds sur le compte de l'ancienne tant que vous n'êtes pas sûr que tous les prélèvements automatiques ont bien été entérinés par l'autre banque.

Certaines banques peuvent vous demander de restituer vos moyens de paiement - cartes bancaires et chéquiers - donc ne les détruisez pas avant de vérifier.

Mise à jour le