Meilleure Assurance Vie 2020 : Le Comparatif de Selectra

Meilleure Assurance Vie

Face à la baisse tendancielle des rendements des livrets réglementés type Livret A, l’assurance vie est une alternative proposant à la fois de la rentabilité et de la sécurité. Dans un environnement à taux bas, l’assurance vie est un des placements les plus plébiscités par les Français. Dans ce contexte, les offres des assureurs se multiplient, mais elles ne sont pas toujours faciles à décrypter. Découvrez notre comparatif des assurances vie qui performent le mieux et nos avis et conseils pour bien choisir !


Comparatif Assurance Vie : les meilleurs rendements en Fonds Euros et en Unités de compte

En préambule, voici les notions de base pour comprendre notre comparatif des contrats d’assurance vie.

On distingue les Fonds euros des Unités de compte :

  • Les Fonds Euros : est un placement sécurisé dont le capital est garanti par l’assureur. Il peut prendre la forme d’obligations, d’emprunts d'État ou de bons du Trésor. On recense deux types de Fonds euros : les fonds classiques composés majoritairement d’actifs obligataires et les fonds opportunistes ayant en général des rendements supérieurs aux fonds classiques mais, en contrepartie, l’assureur demande des investissements en unités de compte.
  • Les Unités de compte : sont des supports d'investissement, comme les fonds euros, issus des marchés financiers ou immobiliers ne garantissant pas le capital initial. Ces supports sont destinés à des épargnants souhaitant une rentabilité plus importante mais plus risquée. Ils peuvent prendre la forme d’actions, de SICAV, fonds de placements ou SCPI.

Notre méthodologie

Nous avons considéré pour chaque assureur :

  • le fonds en Euro ayant le meilleur rendement en 2019 (généralement des fonds euros opportunistes)
  • les rendements des Unités de compte (UC) correspondant aux portefeuilles des profils les moins risqués (“défensif”) ayant les rendements les plus faibles et des profils les plus risqués (“offensif”) ayant les rendements les plus élevés.

Nous avons pris en compte les assurances vie en fonds euro et en gestion pilotée uniquement, les rendements sont indiqués nets de frais de gestion, hors prélèvements sociaux et fiscaux.

N.B.: Chaque assureur définit ses profils type. Par conséquent, le portefeuille d’un profil défensif de BforBank n’a pas la même composition que celui de Fortuneo. De plus, les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs.

Vous trouverez ci-dessous notre comparatif des meilleures assurance vie.

Comparatif des meilleures assurance vie

Sélection des meilleurs contrats d’assurance vie en Fonds en euro et en Unités de compte
Assureur Versement initial Fonds en Euro
(rendement 2019* et frais)
Fonds en UC
(nbre, rendement** et frais)
logo bforbankBforBank 1 000 € 2,40 %
Fonds Euro Allocation Long Terme2
0,70 %
51 UC
De 7,06 % à 21,32 %
0,85 %
logo binck
Binck
300 € Entre 1,20 % et 1,70 %
Netissima
0,75 %
+300 UC
De 2,96 % à 20,33 %
1,50 %
logo boursorama
Boursorama
300 € 1,55 %
Fonds Euro Exclusif
0,75 %
400 supports
De 8,12 % à 20,08 %
0,75 %
logo fortuneo
Fortuneo
100 € 2,40 %
SurAvenir Opportunités
0,60 %
200 supports
De 5,61 % à 13,34 %
0,85 %
logo linxea
Linxea Avenir
100 € 2,40 %
SurAvenir Opportunités
0,60 %
580 supports
De 6,36 % à 18,89 %
0,60 %
logo linxea
Linxea Spirit
500 € 2,40 %
Fonds Euro Allocation Long Terme2
0,70 %
580 supports
De 7,66 % à 18,47 %
0,50 %
logo linxea
Linxea Vie
300 € 1,50 %
Fonds Euro Netissima
0,75 %
580 supports
De 6,60 % à 19,90 %
0,60 %
logo linxea
Linxea Zen
500 € 1,70 %
Apicil Euro Garanti
0,60 %
580 supports
De 6,90 % à 19,50 %
0,60 %
logo ing
ING
300 € De 1,20 % à 1,70 %
Netissima
0,75 %
41 supports
De 7,87 % à 12,79 %
0,85 %
logo nalo
Nalo
1 000 € 1,50 %
Fonds Euro Netissima
0,85 %
1 648 supports
De 6,50 % à 22,90 %
0,85 %
logo yomoni
Yomoni
1 000 € 2,40 %
Suravenir Opportunités
0,70 %
De 1,60 % à 22,70 %
0,70 %
logo darjeeling 100 € De 1,30% à 3 %
SwissLife Assurance et Patrimoine
0,60 %
985 supports
De 4,83 % à 25,87 %
1,30 %

*Les taux indiqués sont nets de frais de gestion et bruts de prélèvements sociaux.
**Taux communiqués par les banques au 26/03/2020
**Les supports d'investissements sont des actions ou obligations (SICAV, SCPI, actions ou obligations d'entreprise ou d'État, etc.).

L’assurance vie, comment ça marche ?

Définition

Assurance vieL’assurance vie est un produit d'épargne et un placement financier ; c’est-à-dire que vous investissez un capital que vous voyez grossir au moyen de rendements (intérêts perçus), variant en fonction du support d'investissement. Il en existe trois : le fonds euros, le fonds eurocroissance (plus rare) et les unités de compte.

Les étapes pour mener son projet d’assurance vie

1 - Vous choisissez le montant de votre investissement ainsi que le type de versement :

  • Versement initial uniquement : vous disposez d’une somme importante à placer, suite à un héritage par exemple ;
  • Versement initial puis des versements réguliers : vous versez une somme initiale puis la somme de votre choix régulièrement selon un échéancier ;
  • Versement initial puis des versements libres : une fois le versement initial effectué, vous enrichissez votre contrat d’assurance vie lorsque vous avez des liquidités disponibles à votre convenance.

2 - Vous choisissez le type de contrat pour lequel vous souhaitez opter

Comme vu précédemment, il existe deux types de contrat d’assurance vie : les contrats monosupport et les contrats multisupports.
Rentrons davantage dans le détail.

Les contrats monosupport

Ils consistent en un investissement de votre épargne dans des fonds euros qui peuvent prendre la forme d’obligations, d’emprunts d'État ou de bons du Trésor. C'est un placement sécurisé dont le capital est garanti par l'assureur. Il existe deux catégories de fonds euros:

 Les fonds euros classiques :

Ce sont les fonds euros traditionnels très sécurisés qui investissent généralement sur le marché obligataire (obligations d’États ou d’entreprises). Le taux d’intérêt de ces actifs est connu à l’avance et n’est pas soumis aux fluctuations du marché. Le rendement de ces actifs est révisé une fois par an.

Exemple :Le fonds SurAvenir Rendement de Fortuneo était composé en 2019 de 83 % d’obligations, 7 % d’actions et de produits dérivés, 6 % d’immobilier et 4 % de liquidités pour un rendement de 1,60 % en 2019.

 Les fonds euros opportunistes :

Ce sont des fonds qui investissent à la fois dans les fonds euros classiques et dans des actifs plus dynamiques de type immobilier ou action (en plus grande quantité que pour les fonds classiques) afin de générer un rendement plus important mais plus volatil. L’assureur garantit quand même le capital investi. La souscription à ce type de fonds euros peut être soumise à des conditions, de durée de détention des fonds, d’allocation obligatoire en unités de compte, ou de frais d’entrée ou de sortie.

Exemple :Le fonds SurAvenir Opportunités de Fortuneo était composé en 2019 de 68 % d’obligations, 20 % d’immobilier et 12 % d’actions et de produits structurés. Il affiche un rendement de 2,40 % en 2019.
Les contrats multisupports

Ce sont des contrats qui permettent d’investir sur différents supports, les fonds en euros et les unités de compte.
C’est le mélange entre la sécurité apportée par les fonds euros et la prise de risque des unités de compte pour chercher une meilleure rentabilité.

Les Unités de compte sont de différents types : actions de sociétés côtées en bourse, actions immobilières SCPI ou SCI, valeurs mobilières SICAV ou FPC, fonds indiciels (ETF) etc.

Le rendement de votre assurance vie dépendra de vos choix d’unités de compte c’est-à-dire de votre goût pour le risque et de votre horizon de placement.

Le contrat d’assurance vie n’est qu’un moyen pour investirD’un côté, il existe des supports d’investissement qui sont gérés par des assureurs. De l’autre, il y a les contrats d’assurance vie qui sont des enveloppes vous permettant d’investir dans des supports assurance vie. Ces contrats sont gérés et vendus par les banques ou des courtiers en assurance au client. Vous pouvez donc trouver un même fonds chez plusieurs banques ou courtiers en assurance.

Comment comparer les contrats d’assurance vie ?

Nos conseils pour choisir les meilleures assurances vie

1 - Prendre conscience de vos attentes et de vos objectifs

Pour ce faire, voici les quelques questions clés à se poser avant de mettre en place votre projet assurance vie :

  • Combien puis-je investir en apport initial ? Aurai-je besoin de cet argent à court ou moyen terme ?
  • Pourrais-je faire d’autres versements tout au long de la vie du contrat ?
  • Quel est mon profil d’épargnant ? très prudent et ne tolérant aucun risque et, à l’opposé, un profil cherchant à maximiser le rendement au prix d’une acceptation d’un risque de potentiel perte de capital ?
  • Quelle est la durée de placement souhaitée ? Ai-je une stratégie plutôt long terme (+ de 8 ans), moyen terme (entre 2 ans et 8 ans) ou court-terme (- de 2ans) ?
  • A quel mode de gestion dois-je recourir ? (savoir juger de vos connaissances et temps suffisants pour suivre l’évolution des marchés financiers)

2 - Choisir le type d’assurance vie (un fonds euro solide et une variété d’UC)

Selon vos objectifs, c’est à vous de choisir si vous optez pour un investissement en fonds euros uniquement ou pour un mélange de fonds euros et d’unités de compte.

Dans les deux cas, soyez attentif à ce que le fonds euro ait un rendement supérieur à 1 % en 2019 et portez une attention particulière à l’historique des performances sur les 4 années précédentes.

Les performances des fonds euros sont toujours annoncés par l’assureur en début d’année N+1 au titre de l’année N. Pour 2020, ils affichent les rendements de 2019.
Les fonds euros sont des investissements dans les obligations d’État et, dans une moindre mesure, dans des actions ou actifs immobiliers. Ainsi, leurs performances sont en général similaires car dépendant des mêmes tendances de marché.

En ce qui concerne les unités de compte (UC), optez pour une assurance vie qui propose une large variété de supports afin d’avoir un choix plus large en cas d’arbitrage.
Il est indispensable d’examiner toutes les offres notamment, les supports inclus et la zone géographique d’investissement.

Il est également important de considérer l’indice de risque d’un placement qui vous informe sur le potentiel de l’unité de compte et du risque associé. Cet indice de risque se trouve dans le DICI : document d’informations clés de l’investisseur.

Le DICI est une notice à lire très attentivement avant de souscrire à une UC. Conformément à la législation en vigueur, le DICI doit être présenté à chaque nouvel investisseur en assurance vie avant sa prise de décision. Il contient les informations suivantes :

  • l’objectif et la politique d’investissement du fonds ;
  • une description du produit ;
  • le niveau de risque et de rendement du fonds ;
  • les frais réels, en particulier le montant frais de gestion ;
  • si le produit est à capital garanti ou s’il contient un risque de perte en capital ;
  • la période de détention recommandée.

Comment est calculé le profil de risque du DICI ?C’est une échelle cotée de 1 à 7, standardisée par l’Union Européenne, qui mesure le risque et le rendement d’un fonds, en fonction des performances antérieures. Plus le rang augmente, plus le rendement potentiel et le risque associé sont élevés. Un rang bas évoque un risque faible, même si celui-ci n’est jamais nul. Le profil de risque peut évoluer dans le temps, il est donc essentiel de suivre cet indicateur.

3 - Comparer les conditions des assureurs

Les rendements des assurances vie dépendent très fortement des frais retenus par l’établissement. Ils peuvent peser lourd dans la balance et surtout venir diminuer les rendements escomptés. À performances égales, deux assureurs ne vous feront pas gagner le même montant in fine.
Vérifiez :

  • les droits d’entrée : généralement gratuits chez les fintechs et les banques en ligne mais pouvant atteindre jusqu’à 5% du montant investi.
  • les frais de gestion annuels : en moyenne de 0,70% pour les fonds euros et de 0,85% pour les unités de compte.
  • les frais d’arbitrage : retenus lorsque vous changez de placements, ils sont parfois gratuits mais peuvent atteindre jusqu’à 1% du capital arbitré.
  • les frais de retrait ou de rachat anticipé : certains assureurs appliquent une pénalité de retrait lorsque vous retirez vos fonds avant le délai mentionné au contrat.

4 - Comparer les offres

Faites bon usage de notre comparatif ci-dessus, recensant à la fois les performances et les frais de gestion annuels. Valorisez notamment :

  • les performances des dernières années,
  • les frais de gestion,
  • la fiabilité de l’assureur.

5 - Choisir son mode de gestion

Votre niveau de connaissance des marchés financiers jaugera votre capacité à avoir recours à certains modes de gestion explicités ci-dessous.

Qu’il s’agisse d’une banque ou d’entreprise spécialisée, chacune propose différents modes de gestion du contrat d’assurance vie :

  • La gestion libre : l'épargnant investit tout seul dans les supports d'investissement qu'il souhaite. Cela requiert une grande connaissance des produits financiers et du marché.
  • La gestion profilée : Ce mode de gestion est un compromis entre la gestion libre et la gestion sous mandat. L'épargnant gère son capital à distance en "automatisant" la gestion de ses investissements selon des profils définis : prudent, équilibré et dynamique.
  • La gestion sous mandat ou gestion pilotée : comme pour la gestion profilée, l'épargnant délègue la gestion de son épargne à des professionnels qui décidera des investissements à faire en fonction de la volonté de l'épargne. Toutes les caractéristiques de cette gestion sont contractuellement établies.

En savoir plus sur les modes de gestion d'assurance vie.

Comparatif : Les types de gestion des différentes assurances vie
  Gestion libre Gestion profilée Gestion pilotée
Logo Binck.fr
Binck.fr
     
Logo Linxea
Linxea
     
Logo Yomoni essentiel
Yomoni Essentiel
     
Logo Boursorama Banque
Boursorama Banque
     
Logo Bforbank
Bforbank
     
Logo Monabanq
Monabanq
     
Logo Fortuneo
Fortuneo
     
Logo ING
ING
     
Logo Hello Bank
Hello Bank
     
Logo HSBC
HSBC
     
Logo BNP
BNP Paribas
     
Logo Société Générale
Société Générale
     
Logo Axa
Axa Banque
     

*Le mode de gestion dépend du contrat. Mode de gestion pour HSBC Evolution Patrimoine Vie 2.

Quelle est la fiscalité appliquée à l’assurance vie lors de son rachat ?

Au delà de ses rendements particulièrement intéressants, l’assurance vie dispose d’une fiscalité avantageuse par rapport aux autres produits d’épargne (livrets bancaires par exemple).

De quoi parle-t-on quand on dit “fiscalité” ?Seuls les gains (autrement dit les plus-values) sont imposés. Le capital n’est pas imposé.
Les gains sont soumis à deux types d’impôts :
  • Les gains sont soumis aux prélèvements sociaux. Dans le cas de fonds euros, ceux-ci sont prélevés chaque année. Dans le cas d'unités de compte, ils sont prélevés en cas d'arbitrage, de rachat partiel ou total.
  • Les gains sont par ailleurs soumis à l'impôt sur le revenu, en cas de rachat partiel ou total, soit en étant tout simplement intégrés dans les revenus de l'année du ménage (le gain est donc imposé au taux marginal d'imposition), soit de manière forfaitaire, via un prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) qui est dégressif en fonction de la durée de détention de l'assurance vie (la date faisant foi étant celle de l'ouverture de l'assurance vie et non des versements).

En l’absence de rachat (vie courante du contrat)

En laissant votre argent placé sur votre contrat d’assurance vie, les intérêts produits sont exonérés d'impôts sur le revenu. Les intérêts du fonds euro seront néanmoins soumis aux prélèvements sociaux annuels (17,20 %). Si vous détenez un contrat en unités de compte, les prélèvements sociaux ne seront appliqués qu’en cas de rachat.

En cas de rachat total ou partiel

Seuls les gains ou plus-values sont imposables. Le capital initial ne fait pas partie de l’assiette imposable.

Le schéma fiscal est plus complexe car depuis la loi de Finances de 2018, nous devons distinguer deux cas de figure en fonction de la date de versement.

La Loi Macron instaure un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30 %Ce PFU de 30 % rompt avec l’idée qu’il faut garder son épargne plus de 8 ans pour bénéficier d’une moindre fiscalité sur les plus-values. En cas de retrait, un forfait de 30 % sera appliqué sur les gains issus des versements effectués à partir du 27/09/2017.

Fiscalité pour les versements effectués avant le 27 septembre 2017

Les gains sont de toutes façons soumis aux prélèvements sociaux (17,20 %). Par ailleurs, lors du rachat, les plus-values seront imposées :

  • soit à l’impôt sur le revenu (donc à votre taux marginal d’imposition) ;
  • soit selon un prélèvement forfaitaire libératoire (PFL), dégressif selon l’âge de votre contrat.
  Choix d’intégration des gains dans l’impôt sur le revenu Choix du PFL comme taux d’imposition des gains
Contrat < 4 ans IR + 17,20 % de prélèvements sociaux 35 % + 17,20 %
Contrat entre 4 et 8 ans IR + 17,20 % de prélèvements sociaux 15 % + 17,20 %
Contrat de plus de 8 ans IR + 17,20 % de prélèvements sociaux 7,50 % + 17,20 %
Après abattement (4 600 € pour personne seule et 9 200 € pour personne en couple)

Source : site officiel du service public (données au 26/03/2020)

Comment fonctionne l’abattement fiscal en cas de rachat des contrats de plus de 8 ans ?Il s’agit d’un abattement (réduction de la base imposable) sur les plus-values générées.
Cet abattement s’applique à hauteur de 4 600 € pour une personne seule et à hauteur de 9 200 € pour une personne en couple. On peut en bénéficier chaque année c’est-à-dire qu’il vous est possible de racheter chaque année les 4 600 € ou 9 200 € sans payer d’impôts sur ces sommes (seuls les prélèvements sociaux seront appliqués).

Prenons un exemple :
Un contrat de + 8 ans d’une valeur de 200 000 € (150 000 € de capital et 50 000 € d’intérêts ou de plus-values).
Je décide de racheter 30 000 €. Pour connaître la part d’intérêts dans ces 30 000 €, j’applique une règle de trois. Il en ressort une plus-value de 7 500 €. Je suis une personne en couple et peut bénéficier de l’abattement car 7 500 € < 9 200 €.
Je ne paierai donc pas d’impôts sur ce rachat hormis les prélèvements sociaux.

L’option PFL est très intéressante si vous êtes lourdement imposé surtout pour les contrats supérieur à 8 ans.

Retrouvez ci-dessous les tranches marginales d’opposition (barème applicable en 2020).

Tranches marginales d’opposition 2020
Tranches Taux d'imposition à appliquer sur la tranche correspondante
Jusqu'à 10 064 € 0 %
De 10 065 € à 25 659 € 11 %
De 25 660 € à 73 369 € 30 %
De 73 370 € à 157 806 € 41 %
Plus de 157 807 € 45 %

Source : site officiel du service public (données au 26/03/2020)

Fiscalité pour les versements effectués après le 27 septembre 2017

En cas de rachat des versements effectués après le 27 septembre 2017, deux options s’offrent à vous :

  • les gains sont imposés à l’IR selon votre tranche d’imposition ;
  • les gains sont imposés au PFU de 30 %.
  Part des versements < 150 000 € Part des versements > 150 000 €
Contrat de moins de 8 ans PFU 12,80 % ou IR + 17,20 % prélèvements sociaux PFU 12,80 % ou IR + 17,20 % prélèvements sociaux
Contrat de plus de 8 ans PFU 7,50 % après abattement* (ou IR) + 17,20 % prélèvements sociaux PFU 12,80 % après abattement* (ou IR) + 17,20 % prélèvements sociaux

*4 600 € pour personne seule et 9 200 € pour personne en couple.

Source : site officiel du service public (données au 26/03/2020)

Pour des explications plus approfondies sur la fiscalité des contrats d’assurances vie, consultez notre article dédié : Fiscalité de l’Assurance Vie en 2020. Il abordera notamment les problématiques de fiscalité en cas de décès.

Comparatif des offres de bienvenue des assurances vie

Comparatif des offres de bienvenue* Assurance Vie
Assureurs Offre Conditions
logo darjeeling Jusqu'à 300€ offerts
  • 1ère adhésion au contrat Darjeeling
  • Premier versement minimum de 2 000€
  • Un investissement minimal de 30% en Unités de Compte
Logo Assurancevie.com
Puissance Avenir
Jusqu'à 350 € offerts
  • 1ère adhésion au contrat Puissance Avenir
  • Choisir le mode "gestion pilotée"
  • 1er versement de 5 000 €
Logo Yomoni Essentiel
Yomoni Essentiel
Jusqu'à 200 € offerts
  • 1ère adhésion à un compte Yomomi
  • Pour toute ouverture d'un PEA, comptes-titres ou assurance vie
  • Versement initial de 5 000 € ou 10 000 €
Logo Bforbank Jusqu'à 100 € offerts
  • 1ère adhésion au contrat multisupport Bforbank Vie
  • Versement initial de 5 000 € ou 1 000 € minimum
  • 25 % minimum doit être investi en unités de compte
Logo Fortuneo Jusqu'à 200 € offerts
  • 1ère adhésion au contrat Fortuneo Vie
  • Versement initial de 5 000 € ou 3 000 € minimum
  • 30 % minimum doit être investi en unités de compte
Logo Linxea
Linxea Avenir
150 € offerts
  • 1ère souscription au contrat Linxea Avenir
  • Versement initial de 3 000 €
  • 40 % minimum doit être investi en unités de compte
Logo Binck.fr
Binck.fr
Jusqu'à 150 € offerts
  • 1ère souscription au contrat d'assurance-vie Binck.fr
  • Versement initial de 10 000 €**
  • 40 % minimum doit être investi en unités de compte

*Sélection de banques en ligne et assureurs proposant des offres en ligne
**Pour un versement supérieure ou égal à 10 000 €. Offre de 50 € pour un versement initial entre 1000 et 4 999 €, offre de 100 € pour un versement entre 5 000 € et 9 999 €.

FAQ - Assurance Vie

1. Quelle est la meilleure assurance vie en 2020 ?

La meilleure assurance vie dépend de votre profil d’investisseur, plutôt prudent ou offensif.
Les plus prudents opteront pour des contrats monosupport constitué de fonds euros.

Parmi les fonds euros dynamiques, les meilleurs sont :

  • Euro Swisslife,
  • Netissima,
  • Suravenir Opportunités
  • Euro Allocation Long Terme

Parmi les fonds classiques, les meilleurs sont :

  • Suravenir Rendement,
  • Eurossima,
  • Euro Dolcea Vie
  • Apicil Euro Garanti

En ce qui concerne les contrats multisupports, il faut choisir un assureur solide, peu de frais de gestion, des fonds euros solide, un vaste choix d’unités de compte. Selon ces critères, les meilleures assurances vie sont :

  • Linxea Avenir (assureur Crédit Mutuel Suravenir)
  • Linxea Spirit (assureur Crédit Agricole Spirica)
  • Placement-direct.fr Darjeeling (assureur Swisslife)
  • Yomoni Vie (assureur Crédit Mutuel Suravenir)
  • Nalo Patrimoine en gestion pilotée (assureur Generali)

2. Comment comparer les contrats d’assurance vie ?

Il n’est pas toujours très opportun d’ouvrir un contrat d’assurance vie dans sa banque où loge votre compte courant ou votre épargne par simplicité. Il faut toujours faire un tour d’horizon et un travail de comparaison des autres assureurs en prêtant une attention particulière sur :

3. Contrat d’assurance vie : puis-je disposer de mon argent quand je le souhaite ?

Selon l’article L. 132-23 du Code des Assurances, “l’assureur ne peut refuser la réduction ou le rachat” dans le cadre d’une assurance. Pour retirer l’argent placé sur votre assurance vie, vous devez effectuer un rachat du contrat d’assurance, partiel ou total avec un délai de 30 jours à compter de la réception de la demande complète. Il ne faut donc pas avoir besoin de cet argent urgemment.

4. Les intérêts dégagés par mon assurance vie sont-ils imposables ?

Seuls les gains des assurances vie font partie de l’assiette fiscale et sont imposables, le capital est bien évidemment non imposable.
Pour les fonds euros, les plus-values générées sont imposées chaque année des prélèvements sociaux à hauteur 17,20% pour les placements en fonds euros. Les UC seront soumis aux prélèvements sociaux uniquement en cas de rachat.

Lors du rachat, les plus-values seront imposées :

  • soit à l’impôt sur le revenu,
  • soit selon le prélèvement forfaitaire libératoire, dégressif selon l’âge de votre contrat (pour les versements effectués avant le 27 septembre 2017) soit le prélèvement forfaitaire unique (pour les versements effectués après le 27 septembre 2017).

Consultez notre article Fiscalité de l’Assurance Vie en 2020 pour plus de détails.

5. Puis-je détenir plusieurs contrats d’assurance vie ?

Il est tout à fait possible de détenir plusieurs contrats d’assurance vie auprès d’un seul assureur ou de plusieurs. La détention de plusieurs contrat est une stratégie fortement conseillée pour optimiser ses rendements et son imposition.

6. Les versements sont-ils plafonnés ?

Il n’y a pas de montant maximum légal à ne pas dépasser. Ni les versements, ni les intérêts ne sont plafonnés.

7. Est-il possible de transférer mon contrat vers un autre établissement ?

L’assurance vie n’est pas un placement transférable d’une compagnie d’assurance à une autre.
Vous serez donc forcé de faire un rachat total dans votre compagnie d’assurance actuelle puis ouvrir un nouveau compte dans une autre. En revanche, suite au votre de la Loi Pacte, il vous est possible de faire un transfert de contrat au sein du même assureur.

Mis à jour le