Investir en Bourse : notre guide complet pour maximiser vos rendements

investir en bourse
Tout savoir sur comment investir en bourse.

Investir en bourse ne s’improvise pas surtout si vous souhaitez en faire un investissement rentable. Connaisseur ou novice, se lancer dans la bourse requiert beaucoup de discipline et des connaissances de base pour faire des choix avisés. Vous avez de l’argent à investir mais vous ne savez pas où ni comment ? Selectra vous donne toutes les clés pour bien investir en bourse dans les meilleures conditions.


Investir en bourse : l'essentiel
Titres financiers
  • Actions
  • Obligations
  • Produits dérivés
  • OPCVM
Supports d'investissement
  • Compte-titres
  • PEA
  • Assurance vie
  • Epargne salariale
Fluctuations Importantes
Horizon d'investissement conseillé Long terme (+ 8ans)
Disponibilité des fonds Immédiate (placement liquide)

Investir en bourse, qu’est-ce que cela signifie ?

Investir en bourse est une expression générique pour faire référence à l’achat d’actions de sociétés cotées. Une action c’est une part du capital d’une entreprise. En achetant des actions d’une société, vous en devenez actionnaire ou associé de l’entreprise et ce statut vous confère des droits :

  • Droit de gestion : un actionnaire dispose d’un droit de vote associé à chaque action qu’il détient. Ce droit de vote vous permet d’assister aux assemblées générales et d’exprimer votre opinion.
  • Droit sur les bénéfices : l’actionnaire a droit à une part des bénéfices réalisés par l’entreprise, appelés dividendes. Les dividendes reçus sont répartis proportionnellement au nombre d’actions détenues par l’actionnaire.
  • Droit sur l’actif net : En cas de liquidation judiciaire de l’entreprise, l’actionnaire recevra une partie de l’actif net (actif disponible après règlement des dettes) proportionnelle au nombre d’actions détenues.

Action = sociétés côtées ?Les actions, étant des fractions de capital, il est possible d’acheter des actions de tout type d’entreprises, aussi bien côtées que des entreprises familiales. Les particuliers ont tendance à investir davantage dans des sociétés côtées pour des questions de transparence et de praticité.

La Bourse, c’est quoi ?

investir-en-bourse

La bourse est un marché où se rencontrent des offres et des demandes en titres financiers. Les agents à besoin de financement placent des ordres de vente et ceux à capacité de financement placent des ordres d’achat. Ces ordres se confrontent pour conclure une transaction d’instruments financiers. Les marchés sont supervisés par des entreprises de marché qui établissent les règles, régulent les négociations, se chargent du fonctionnement des plateformes virtuelles et habilitent les donneurs d’ordre.

NYSE Euronext NYSE Euronext est le groupe de gestion des marchés financiers le plus important au monde. Il gère entre autre la Bourse de Paris et la Bourse de New York (le New York Stock Exchange). Des millions de transactions sont gérées par NYSE Euronext par jour.

Et les indices boursiers dans tout ça ? Ce sont des baromètres pour évaluer la performance générale d’un marché. L’indice le plus emblématique en France est le CAC 40, qui regroupe les 40 plus grosses capitalisations françaises tous secteurs confondus (volume d’échanges de titres le plus important). Une baisse de CAC 40 est interprétée par les spécialistes comme une dégradation de la santé de l’économie française.
Aux États-Unis, il existe deux grandes Bourses. Le NYSE qui est la Bourse historique de Wall Street avec son indice le Dow Jones Industrial Average 30, et le Nasdaq, la bourse des valeurs technologiques, et son indice le Nasdaq 100.

Cours de bourseS'il y a une transaction, cela signifie qu'il y a eu une rencontre entre l'offre et la demande et donc une cotation au prix de l'échange. Le cours de bourse d'une action est ainsi le prix auquel la dernière transaction s'est faite.

Comment investir en bourse ?

Il existe trois manières d’acheter des actions :

  • Investir en direct grâce à des enveloppes bancaires donnant accès aux marchés financiers telles que le PEA ou le compte-titre
  • Investir dans un placement collectif avec un gérant qui s’occupe de constituer un portefeuille appelé OPCVM (organisme de placements collectif en valeurs mobilières), incluant plusieurs types d’actifs (actions mais aussi obligations)
  • Investir en direct dans des fonds d’investissement en gestion passive (fonds indiciels, alias trackers ou ETF), avec des gérants qui se contentent de reproduire la performance des marchés en suivant les grands indices (CAC 40, Nasdaq, MSCI World, etc.). En pratique, il faut alors signer un mandat de gestion sur assurance vie généralement, plus rarement sur PEA ou CTO.
comment-investir-en-bourse
Fonctionnement simplifié du passage d'un ordre de bourse

Comparatif des meilleurs courtiers en bourse

meilleur-courtier-en-bourse

Les courtiers en Bourse (aussi appelé Brokers) sont des intermédiaires entre un investisseur et une place de marché. Ce sont aujourd'hui des intermédiaires indispensables pour accéder aux marchés car ils informent sur les règles et les coûts de transaction et offrent des garanties si l’ordre n’est pas exécuté comme prévu. Il est impossible d'opérer en bourse sans courtier.

Pour investir en bourse, il existe deux types de courtiers :

  • Les banques traditionnelles : proposent des services de courtages avec généralement un gestionnaire de portefeuille. Via l'ouverture d'un compte-titre ou d'un PEA, la banque donne accès à ses clients à la bourse. La banque transmet les ordres de bourse de ses clients à une plateforme d'achat et de vente puis la chambre de compensation se charge de réaliser l'échange de titres
  • Les courtiers en ligne : sont dotés de plateformes en ligne performantes permettant aux investisseurs de réaliser leurs opérations en autonomie. Les courtiers en ligne proposent des tarifs plus compétitifs et offre un large choix de produits financiers.
Comparatif des meilleurs courtiers en bourse
Courtier Offre
(enveloppe fiscale et frais de courtage)
Offre de bienvenue En savoir plus
Logo BforBankBforBank Compte-titres / PEA / PEA-PME
2,5€/ordre (jusqu'à 1000€)
2000€ de frais de transfert remboursés En savoir plus
Logo Fortuneo Banque
Fortuneo Banque
Compte-titres / PEA / PEA-PME
3,90€ / ordre
100 ordres offerts et remboursement 100% des frais de transfert En savoir plus
Logo Boursorama BanqueBoursorama Compte-titres / PEA / Fonds d'investissement
5,50€ / ordre
  En savoir plus
Logo EtoroE-Toro Trading Social
Gratuit pour les actions
   
Logo BinckBinck Compte-titres / PEA
5€ / ordre (entre 1000€ et 5000€)
 
Logo DegiroDeGiro Compte-titres
0,04%/ordre
-  

Pourquoi investir en bourse ?

Les français sont souvent frileux lorsqu'on évoque l'investissement en Bourse. Pourtant, la Bourse se distingue des autres placements financiers par 3 caractéristiques : sa rentabilité, sa flexibilité et sa diversité.

  1. Investir en bourse c'est investir dans l'économie réelle et contribuer au bon fonctionnement des entreprises françaises. L'entreprise lève des fonds pour financer sa croissance (développement à l'international, projet de recherche et développement etc.)
  2. Sur le long terme,investir en bourse c'est investir dans le meilleur actif financier, celui qui affiche le meilleur rendement. La rentabilité moyenne des actifs boursiers est de 10% annuel. On est loin des contrats d'assurance vie en fonds euros dynamiques à 2,5% de rendement annuel. Certes cette rentabilité est variable et fluctue au rythme des marchés financiers mais sur des cycles économiques longs, la tendance est à la plus-value. Une mauvaise année sera compensée par les suivantes.
  3. De plus, le marché boursier est un marché liquide, permettant de récupérer les fonds investis rapidement en cas de besoins ou encore d'adapter la répartition de son portefeuille en fonction de la conjoncture avec un accès à de nombreux actifs pour une plus grande diversification et une meilleure maitrise du risque.
  4. La fiscalité lourde associée au plus value est une idée reçue : il existe plusieurs solutions avantageuses pour optimiser vos impôts comme l'ouverture d'un PEA ou la souscription d'un contrat d'asssurance vie.

Des inconvenients ?La bourse en ligne a démocratisé l'investissement en bourse des particuliers. L'accès à la bourse n'a jamais été aussi simple et rapide, quelques clics suffisent pour passer un ordre de bourse. Cette ouverture grand public ne signifie pas que les pratiques ne doivent pas suivre des règles précises car les risques existent et des connaissances de base sont nécessaires pour investir en bourse. La volatilité de la bourse en fait un des placements les plus risqués (anticipation des marchés, diversification, investissement sur le long terme). Donc il faut être prudent !

Nos conseils pour investir en bourse

L'investissement en bourse est un exercice qui demande de la discipline pour ne pas prendre de risques excessifs et pour maximiser ses gains.

1. Investir uniquement votre surplus d'épargne

L'épargne investie en bourse peut être intégralement perdue. Compte tenu des risques liés à l'investissement en bourse, il est dangereux d'investir l'intégralité de son épargne dans un PEA ou un compte-titres. Investir en bourse présente un risque de perte de capital qui peut impacter le niveau de vie de l'investisseur s'il ne respecte pas les règles élémentaires de diversification du portefeuile.

2. Bien s'informer avant d'investir

informations-investissement-en-bourse

L'investissement en bourse peut vite tourner en pari perdant si vous improvisez. Il est important de bien s'informer sur les produits financiers avant d'y mettre de l'argent.

Quelles sont les informations clés ?Il s'agit de s'informer sur :
  • le type de produits (actions, obligations, produits dérivés), ses mécanismes et le risque inhérent
  • les valeurs cotées en bourse et qui est son émetteur
  • l'actualité économique
  • notion en analyse fondamentale et en analyse technique
Les informations générales sur les produits financiers sont fournis par l'émetteur des actions qui a l'obligation de communiquer au public ses informations financières : performances financières trimestrielles, décision stratégique (fusion ou acquisition).

3. Définir son profil d'investisseur et sa stratégie d'investissement

Avant d'investir en bourse, il faut clarifier son profil d'investisseur, plutôt prudent, équilibré ou dynamique. A chaque profil correspond des types d'actions.
Par exemple, si vous investissez dans des produits dérivés qui fonctionne par effet de levier important alors que vous êtes un profil prudent, cela peut générer un effet de panique et des décisions prises sous le coup de la précipitation plutôt que de la raison.
Le profil d'investisseur est directement lié à votre stratégie d'investissement c'est-à-dire :

  • votre horizon de placement (la durée, en bourse, il faut être patient, les meilleurs rendements sont constatés sur le long terme - + 8 ans)
  • vos objectifs de gains et un seuil plancher pour vos pertes (le seuil minimal est important pour maitriser votre risque et ne pas se faire "embarquer" dans un cyle de perte interminable). Une fois, les objectifs de gains atteints, il faut savoir prendre ses bénéfices au risque qu'ils se transforment en pertes.

Cette stratégie vous permettra de conclure sur un ratio rendement - risque pour guider vos choix de placements.

Dans quoi investir et à quel prix ?Les levées de fonds sont aujourd'hui monnaie courante donc comment savoir dans quelles actions investir ? L'important est d'investir dans des entreprises qui présentent des avantages concurrentiels durables car c'est un gage de rentabilité sur le long terme. Par exemple, une marque forte est un avantage concurrentiel de taille, il est certain qu'investir chez l'Oréal ou Hermès vous assure sur le long-terme.
A cela vient s'ajouter la notion de valeur intrinsèque de l'entreprise : il est certain qu'investir dans une excellente entreprise est peu risqué et rémunérateur mais votre gain ne sera pas optimisé car leurs actions seront hors de prix. Il faut donc savoir concilier des titres de bonne qualité à bon prix pour que l'investissement soit rentable. Cela revient à attendre que les prix baissent suffisamment pour maximiser votre rendement. L'idéal est donc d'acheter des actions en deça de la valeur intrinsèque de l'entreprise pour maitriser votre risque en cas de forte chute.
L'exemple type est la bulle internet qui a survalorisé beaucoup d'entreprise du web qui n'avait pas de valeur intrinsèque forte.

4. Diversifier son portefeuille

"Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier". La diversification de votre portefeuille est la clé de réussite pour avoir un bon rendement - risque. Pourquoi ? Les risques sont dilués entre plusieurs valeurs qui ne se comportent pas de la manière selon les fluctuations du marchés et du secteur.
La diversification vous permet également d'avoir différents types d'épargne à court-terme, à moyen-terme et à long-terme selon vos besoins du moment. Pour ce qui est de la bourse c'est un placement de long terme (pour ne pas subir la volatilité inhérente aux actions) qui peut booster considérablement le rendement de votre épargne.

5. Surveiller son portefeuille

Une fois que vous avez acheté vos actions, n'hésitez pas à penser comme un associé ! Soyez attentif à l'évolution des offres, aux changements de management , aux rapports annuels etc.

Quand investir en bourse ?

horizon-investisement

L'investissement en bourse se conçoit sur le long terme. Il est recommandé d'investir peu mais régulièrement pour maitriser son risque. Le fait d'investir régulièrement vous permet de rester attentif au marché et d'investir des sommes suffisantes pour capitaliser.
Le moment opportun pour investir en bourse est théorique donc à appliquer avec précaution :

  • il faut acheter une action lorsque celle-ci n'est pas survalorisée idéalement à un prix inférieur à sa valeur intrinsèque
  • il faut investir lorsque les marchés sont bas et revendre lorsqu'ils sont au plus haut pour réaliser des plus values, avec un horizon de placement à long terme quoi qu'il en soit. Une stratégie court-termiste serait très risquée.

Dans quels placements financiers faut-il investir ?

Pour investir en bourse, il est obligatoire d'ouvrir un compte ou une enveloppe spécifique permettant d'inscrire des titres financiers. Ces supports sont de plusieurs ordres: Assurance vie, PEA ou compte-titres. Ils sont commercialisés par différents établissements financiers :

  • Les banques
  • Les sociétés d'assurance
  • Les courtiers

Quelle « enveloppe » choisir pour des investissements boursiers ?
Il faut considérer deux critères principaux dans votre choix:

  • Le types de placements accessibles selon le support
  • La fiscalité applicable selon le support

Investir en Bourse via des enveloppes : Assurance vie, PEA, compte titre

Compte-titres: flexible, simple mais avec une fiscalité peu avantageuse

enveloppe-investissements

Le compte-titres est le support le plus fréquemment utilisé pour investir en bourse. Il s'agit d'un compte permettant de détenir des titres financiers rattaché à votre compte courant. Un compte titre peut être ouvert auprès d'une banque ou d'un courtier. Le rattachement à un compte bancaire permet de :

  • débiter le compte courant pour régler les achats de titres financiers et les frais associés aux ordres passés;
  • créditer le compte courant du montant des ventes de titres financiers.

L'ouverture de compte-titres est disponible pour tous, personnes majeures ou mineures, sous forme individuelle ou joint. Il n'est pas limité en montant.
Le compte-titres donne accès à tous types de titres financiers : actions, obligations, matières premières, devises, OPCVM etc. Il peut être géré individuellement (si vos connaissances en bourse vous le permettent) en ayant recours quoi qu'il en soit à un courtier pour transmettre vos ordres. La gestion peut également être déléguée à un conseiller en investissement qui gèrera votre portefeuille de titres selon le profil d'investisseur choisi. La gestion mandatée génère des frais de gestion.

Quelles sont les règles fiscales applicables à un compte-titres ?
Un compte-titres est soumis à l'imposition des revenus de valeurs mobilières et des plus-values des cessions de titres + prélèvements sociaux.
Depius la Loi Macron et l'instauration du Prélèvement Forfaitaire Unique en 2018, s'applique un taux de 30% (IR + prélèvements sociaux) applicable sur tous les revenus du patrimoine financier.
Exception : pour les titres acquis avant le 1er janvier 2018, il est possible d'opter pour une taxation à la tranche marginale de l'impôt sur le revenu.

Avantages et Inconvénients d'un compte-titres
Avantages Inconvénients
  • Facile d'accès et sans contrainte : pas de limite dans le nombre d'ouverture de compte-titres ni dans les montants perçus. Disponible dans toutes les banques et chez tous les courtiers
  • Aucune restriction en matière de titres : les valeurs éligibles sont vastes et le choix de titres financiers important
  • Accès à tous les types de stratégie de gestion : accès au Système de Règlement Différé
  • Utilisation de produits dérivés possible : type options "put" pour se prémunir contre la baisse des marchés ou générer un rendement supplémentaire avec son portefeuille en vendant des « call »
  • Fiscalité peu avantageuse : dividendes et plus-values soumis à la fiscalité
  • Risque de perte : compte pour investir en bourse
  • Frais de gestion parfois prohibitifs dans le cadre d'une gestion mandatée

PEA: plafonds et avantages fiscaux

Le PEA (Plan d'Epargne en Actions) est une enveloppe fiscale accueillant des titres d'entreprises françaises et européennes. Réservé aux personnes fiscalement domiciliée en France, il est possible de détenir un seul PEA par personne majeure.
Le plafond des versements est limité à 150 000 € mais il n'y a pas de limite d'encours. Il est donc possible de génerer d'importantes plus-values sur des titres ayant occasioné des versements inférieurs à 150 000€.
Le PEA fonctionne selon 2 sous-comptes :

  • Un compte en espèces : qui permet le transit de l'argent issu des transactions d'achat et de ventes ainsi que du paiement des frais de courtage.
  • Un portefeuille d'actions : qui héberge toutes les actions détenues

Pour ouvrir un PEA, il faut se tourner vers une banque ou un courtier en ligne

Quelles sont les règles fiscales applicables à un PEA ?
Le PEA est une très belle niche fiscale : tant que l'argent ne quitte pas l'enveloppe, aucune imposition ne s'applique, ni même la nécéssité de déclarer des revenus. Vous pouvez donc réinvestir 100% des sommes issues des dividendes ou des plus-values. Si vous sortez de l'argent de votre enveloppe PEA, vous êtes imposé à des niveaux différents selon l'âge de votre PEA :

  • Avant 5 ans : 12,8% d'impôts sur le revenu + 17,2% de prélèvements sociaux soit 30% d'impôts appliqués sur vos gains en cas de retrait.
  • Après 5 ans : Aucun impôt sur le revenue + 17,2% de prélèvements sociaux soit 17,2% d'impôts appliqués sur vos gains en cas de retrait.
Avantages et Inconvénients d'un PEA
Avantages Inconvénients
  • Fiscalité avantageuse après 5 ans
  • Choix titres financiers restreints : actions d'entreprises françaises ou européennes
  • Clôture du PEA : en cas de retrait ou de transfert (partiel ou non) de titres sur le PEA avant 8 ans
  • Versements plafonnés à 150 000€

Assurance vie : flexible, avantages fiscaux et conseils de gestionnaire

investissement-assurance vie

L'assurance vie est un support au profil double : support d'épargne et support d'investissement. Les fonds d'une assurance vie pour épargner sont placés sur des fonds euros, rémunérations supérieures aux livrets bancaires et tout aussi sécurisé.
Dans sa modalité support d'investissement, l'assurance vie permet d'avoir accès aux marchés boursiers. Grâce à un contrat multisupport, il est possible d'investir dans des unités de compte dont des actions, des obligations, des OPCVM.
Selon votre profil d'investisseur, vous arbitrez sur la part de votre investissement en unités de compte et la part à investir en fonds euros. Plus la part en unités de compte est important, plus les rendements augmentent au même titre que le risque.

Quelles sont les règles fiscales applicables à un contrat d'assurance vie ?
La fiscalité de l'assurance vie s'applique uniquement en cas de retrait total ou partiel. Elle présente aussi des avantages fiscaux en matière de succession. Pour en savoir plus, consultez notre article sur la fiscalité de l'assurance vie.

Avantages et Inconvénients d'un contrat d'assurance-vie
Avantages Inconvénients
  • Offre de placements vaste du moins risqué au plus risqué
  • Fiscalité avantageuse : en cas de rachat et de succession
  • Frais de gestion parfois prohibitifs

Comparatif meilleurs supports financiers

Les différents supports pour investir en bourse
Caractéristiques Compte-titres PEA Assurance vie
Nombre par personne Illimité 1 Illimité
Plafond Aucun 150 000€ de versement Aucun
Retrait Libre à tout moment
(retrait dans les 5 premières années engendre la fermeture du PEA)
à tout moment
(avant 4 ans fiscalité peu avantgeuse)
Nature des titres financiers disponibles Tous titres d'entreprises européennes Tous
Fiscalité PFU 30% ou barème de l'IR Exonération après 5 ans
(soumis aux prélèvements sociaux)
PFL dégressif + abattement après 8 ans

FAQ : investir en bourse

F.A.Q : investir en bourse

Quel site pour investir en bourse ?

Contrairement aux pratiques de bourse traditionnelles, la bourse en ligne offre la possibilité d’acheter et de vendre des titres financiers directement sur internet. Chaque plateforme de courtage propose des offres avec des frais différents pour la gestion de portefeuille. Il est donc important de comparer les offres et les frais associés pour trouver l’option qui vous convient le mieux au meilleur prix.

Quel compte ouvrir pour acheter des actions ?

Pour acheter des actions, un investisseur doit forcément ouvrir un compte qui puisse accueillir les titres financiers. Les trois plus connus sont :

  • Le compte-titres : très flexible mais peu avantageux en termes de fiscalité
  • Le PEA (Plan d’Epargne en Actions) : moins flexible avec un choix de titres financiers restreints mais une fiscalité avantageuse
  • L’assurance vie en unités de compte : choix vaste de titres, fiscalité avantageuse au fur et à mesure des années et flexible

Le choix du compte doit se faire selon vos contraintes fiscales et vos objectifs d’investissement. Il est donc difficile de préconiser une solution plutôt qu’une autre.

Quel est le meilleur moment pour investir ?

La bourse est par définition volatile mais sur le long terme la performance est positive. La logique veut que le meilleur moment pour investir soit lorsque les marchés sont bas (au moment d’une crise généralement) car la tendance à la sortie d’une crise est forcément à la hausse. Mais la balance confiance-rendement à ce moment là n’est pas la meilleure. La règle d’or à suivre est : l’investissement régulier sur le long terme. De cette manière, les irrégularités seront lissées, une mauvaise année sera compensée par les suivantes.

Dans quoi investir quand on est jeune ?

Un jeune doit d’abord se constituer une épargne de précaution avant d’investir en bourse. Une fois prêt, il pourra songer à la bourse avec tous les gardes-fous nécessaires à savoir un support qui vous assure sécurité et flexibilité comme l’assurance vie. Selon votre besoin, il est possible de choisir la part d'unités de compte et de fonds euros pour maîtriser votre risque. Investir au sein du contrat d’assurance vie dans des OPCVM vous garantit des actions solides et des dividendes réguliers.

Compte titre : définition, fiscalité, comparatif
Bourse
compte-titres

Compte titre : définition, fiscalité, comparatif

Un compte titre permet aux particuliers d’investir en Bourse et de détenir des titres ou des valeurs mobilières. Quelle est la fiscalité d’un compte-titre ? Comment en ouvrir un ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur les comptes titres dans notre article