Réseau de distribution du gaz : nouveau logo et nouveau plan d'action pour GRDF

Le gestionnaire du réseau de distribution de gaz GRDF a dévoilé vendredi son nouveau programme de développement. A la clef, un changement de logo et un GrDF qui devient GRDF.


GRDF souhaite conquérir de nouveaux abonnés au gaz

L'élaboration de notre plan stratégique s'est accompagné d'un travail considérable en interne pour que notre identité et le contenu de nos missions soient portés au maximum par nos collaborateurs. Sandrine Lagumina

Depuis le début de l'année 2010, Gaz Réseau Distribution France enregistre un recul des abonnés au gaz. Un solde négatif que le distributeur souhaite freiner malgré ses 11 millions de clients. Sandra Lagumina, directrice générale de GRDF explique que ce recul "témoigne d'une tendance que [l'entreprise] souhaite inverser.

L'entreprise vise 10 000 clients supplémentaires pour 2018 et n'hésite pas, pour convaincre, à renforcer également ses services dans le but de satisfaire un peu plus ses clients. Si GRDF n'a pas à rougir de l'actuel taux de satisfaction de son service (75%), elle souhaite tout de même le voir grimper à 90%. Sandra Lagumina se félicite d'autre part que GRDF fasse confiance à ses équipes pour mener à bien ses ambitions : "Je connais peu d'entreprises qui, dans le cadre d'une vision stratégique, aient décidé à ce point de s'appuyer sur leurs ressources internes."

GRDF change de logo et modernise son image

Nouveau logo GRDF

GRDF présentait également vendredi son nouveau logo, symbole de changement et de modernité paré de majuscules (ndlr : on remarquera la disparition du "r" minuscule, qui fait place à un "R" majuscule). Une nécessité et même une "urgence" pour Sandra Lagumina qui révèle que le logo "évoque l'esprit d’ouverture, qui correspond bien aux mutation que connaît actuellement le paysage de l'énergie".

Une référence à la fin des tarifs réglementés pour les professionnels (fin 2015), qui parachèvera partiellement l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, mais surtout à l’essor des gaz verts tels que le bio-méthane.

Nous nous félicitons des objectifs affichés dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, à savoir 10% de bio-méthane dans la consommation de gaz en France d'ici 2030 mais il faut maintenant se doter des outils qui vont permettre cette accélération. Une évolution de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) serait une bonne solution. Elle ne profite pour l'instant qu'aux biocarburants et il serait souhaitable de l'étendre au bio-méthane.

Sandra Lagumina Directrice général de GRDF

Cela fait longtemps que Sandra Lagumina le scande : "on ne parle pas assez du gaz en France". Un gâchis pour la directrice générale de GRDF qui considère le gaz comme "une énergie qui épouse parfaitement les préoccupations de la transition énergétique, à savoir facile d'utilisation, respectueuse de l'environnement et disposant d'un coût attractif".

Changements des logos ERDF et GRDF : la mise en image de l'indépendance des gestionnaires de réseaux

En adoptant une identité de marque plus éloignée de celle de GDF Suez (qui est lui-même devenu Engie il y a quelques mois), GRDF répond aux préconisations de la Commission de régulation de l'énergie. Celle-ci avait estimé que la séparation entre GRDF et GDF Suez, d'une part, et entre ERDF et EDF, d'autre part, n'était pas assez claire aux yeux des utilisateurs. Il y a quelques semaines, c'était d'ailleurs ERDF qui changeait son logo. ERDF et GRDF, qui ont en charge la gestion des réseaux de distribution d'électricité et de gaz, sont indépendants sur les plans managérial et comptable d'EDF et de GDF Suez. Cette indépendance est garantie par la CRE.

Mis à jour le