Dépannage électricité & gaz : numéros d'intervention pour panne, coupure et urgences

Economisez jusqu'à 200€/an sur votre facture d'électricité/gaz

Nos conseillers vous répondent  

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée

Nous recommandons l'offre Directe

 
Ce sont les gestionnaires des réseaux ENEDIS et GRDF qu'il faut appeler pour un dépannage ou une urgence.

Nombreux sont les Français à avoir déjà été confrontés à une coupure d’électricité ou de gaz. Le plus souvent, c’est une simple panne de l’installation intérieure. Dans les autres cas, il peut s’agir de coupures pour impayés ou de pannes de réseau, liées à des intempéries par exemple. Comment identifier ces coupures et y faire face ? Que faire quand il y a une odeur de gaz ? Voici les gestes à adopter et les démarches à effectuer selon l'origine du problème.

Urgence électrique : appelez le 09 726 750 XX où XX correspond à votre département. Fuite de gaz : appelez le 0 800 47 33 33.

Panne d'électricité : que faire pour retrouver le courant ?

Identifier l'origine de la panne électrique

En cas de coupure d’électricité, ayez les deux premiers réflexes suivants :

  1. Observez l’interrupteur général de votre logement (le disjoncteur) qui est situé à côté du tableau électrique : celui-ci est-il en position arrêt ou marche ?
  2. Une fois le disjoncteur observé, jetez un coup d’œil alentour : vos voisins sont-ils également concernés par la coupure d’électricité ?

Avant chaque vérification, veillez à mettre le disjoncteur en position arrêt pour éviter toute électrocution. Ces premières vérifications peuvent vous donner un aperçu quant à la nature de la coupure. Il peut s’agir d’une simple panne de courant liée à l’installation électrique intérieure mais aussi d’une panne de réseau, d’un oubli de mise en service ou d’une coupure pour impayés...

Dans la majorité des cas, la coupure de courant provient d’une panne de l'installation électrique intérieure ou du réseau public de distribution. Les gestes à adopter ne sont pas les mêmes selon qu’il s’agisse de l’une ou de l’autre.

Panne de l’installation électrique intérieure

Dessin lampe torche jaune

L’interrupteur général de votre logement, ou "disjoncteur", est en position arrêt - cette dernière est symbolisée par un “O”. De toute évidence, la coupure d’électricité est liée à une panne de votre installation électrique intérieure. Bonne nouvelle, dans ce cas vous pouvez vous-même remettre en marche le disjoncteur. Si celui-ci saute à nouveau, il peut s’agir :

  • d’une surcharge : il est alors conseillé d’arrêter un des appareils en fonctionnement avant de remettre en marche le disjoncteur. Certains appareils électroménagers, à l’instar des bouilloires électriques, peuvent provoquer des coupures de courant. Dans le cas où le problème est récurrent, c'est que vos besoins en consommation électrique nécessitent sans doute une augmentation de la puissance du compteur en appelant le service client de votre fournisseur.
  • d’un court-circuit ou d’un défaut d’isolement d’un appareil sur votre installation intérieure : vous pouvez contrôler vos fusibles et votre disjoncteur. Mais il est fortement recommandé de contacter un électricien afin de faire vérifier l’installation électrique de votre domicile.

Panne de réseau électrique

disjoncteur

L’interrupteur général de votre logement (le disjoncteur) est toujours en position marche - cette dernière est symbolisée par un “I”. Cela signifie que vous n’êtes sans doute pas seul(e) à être concerné(e) par la coupure d’électricité dans votre quartier. Vos voisins le sont sûrement aussi. Dans la majorité des cas, il s'agit alors d'une panne du réseau public de distribution.

Dans ce cas, inutile d’intervenir soi-même, munissez-vous de bougies pour vous éclairer et attendez patiemment le retour du courant en suivant l'avancée de l'intervention des techniciens depuis l'appli ENEDIS à mes côtés. Pas besoin de joindre le gestionnaire de réseau ENEDIS - les services de dépannage sont immédiatement alertés lorsque la panne survient dans une zone.

Cependant, si la panne se prolonge au-delà d’un quart d’heure, vous pouvez appeler le service de dépannage d'ENEDIS de votre département.

Ne vous approchez pas et ne touchez pas un fil électrique à terre. Et de manière générale, restez à l'écart de tout ouvrage électrique endommagé.

L'oubli de mise en service ou résiliation de contrat électricité

Femme en détresse

Si vous n’êtes pas concerné(e) par les exemples exposés précédemment et avez emménagé dans votre nouveau logement au cours des trois derniers mois, il se peut que la coupure d’électricité soit liée à un oubli de mise en service. Dans le cas d’un emménagement récent et si vous n’avez pas encore souscrit un contrat avec un fournisseur d’électricité, il se peut en effet que la coupure d’électricité soit due à la résiliation de son contrat par le propriétaire ou le locataire précédent lors de son départ.

Demander une mise en service d'urgenceContactez Selectra au 09 73 72 73 00 ( ) pour être orienté vers le fournisseur partenaire le plus adapté à votre profil de consommation et vous donnant accès à un rendez-vous de mise en service d'urgence si des techniciens sont disponibles. L'intervention sera facturée entre  € et  € selon le délai choisi (tarifs officiels ENEDIS).

Urgence gaz : il y a une odeur de gaz

Le gaz de ville est naturellement sans odeur ; il est donc odorisé afin de pouvoir se rendre compte d'un danger en cas de fuite de gaz. Ainsi s'il y a une d'odeur de gaz dans le logement ou si vous constatez un tuyau crevé, appliquez immédiatement les mesures suivantes :

ça sent le gaz

  • Ouvrez les portes et fenêtres pour aérer les pièces où se trouve l'odeur de gaz ;
  • Fermez le robinet d'arrivée du gaz ;
  • N'utilisez pas d'appareil électrique susceptible de produire une étincelle (ascenseur, sonnette, téléphone, lampe de poche...) ;
  • Sortez de votre logement ;
  • Appelez les secours ;
  • Prévenez éventuellement vos voisins ;
  • Attendez à l'extérieur l'arrivée des secours

Le numéro à contacter est celui du Centre d'Appel Sécurité Dépannage Gaz du gestionnaire de réseau GRDF, au 0 800 47 33 33 (appel gratuit depuis un poste fixe). Ce service de dépannage est disponible 7j/7, 24h/24. Alternativement, vous pouvez appeler les pompiers au 18 ou au 112 depuis un mobile.

Coupure de gaz naturel : que dois-je faire ?

À l’instar des coupures d'électricité, les coupures de gaz naturel ont des causes multiples. Elles peuvent provenir d’une panne sur le réseau de distribution, d’un problème de raccordement individuel, d’une coupure pour impayés mais aussi d’un oubli de mise en service ou de la résiliation du contrat.

compteur gaz naturel gazpar

Panne de réseau gaz

La coupure de gaz peut être due à un incident sur le réseau gazier de distribution. Dans ce cas, échangez avec vos voisins ; vus n’êtes peut-être pas seul à être concerné par cette coupure. Pour trouver une solution, il faudra appeler le service de dépannage de GRDF afin qu'un technicien soit dépêché sur place pour intervenir.

Problème de raccordement individuel au gaz

Il se peut qu’un incident soit survenu sur votre raccordement individuel. Il peut alors s’agir d’un problème de compteur de gaz ou d’un détendeur déclenché. Pour information, le détendeur est un mécanisme servant à faire passer un gaz stocké dans un étage (accumulateur, bonbonne de gaz, etc.) vers un étage de pression inférieure. Dans ce cas également, c'est le gestionnaire de réseau de distribution GRDF qu'il faut contacter.

La coupure de l’électricité ou du gaz pour factures impayées

Feuilles déchirées

Si vous n’avez pas réglé le montant de vos dernières factures d'énergie, vous faites sûrement l’objet d’une coupure pour impayés. L’électricité et/ou le gaz sont alors coupés par le gestionnaire de réseau de distribution à la demande du fournisseur d'énergie. L'intervention est facturée   € pour l'électricité et   pour le gaz.

Néanmoins avant de recourir à la coupure, le fournisseur est tenu de respecter plusieurs formalités prévues par la loi :

  • La lettre d’avertissement : en cas de non-paiement 14 jours après la date limite du paiement de la facture, vous recevez un courrier avertissant que vous bénéficiez de 15 jours supplémentaires pour régler votre facture. En cas de non paiement à la fin de ce délai, votre puissance de compteur peut être réduite ou suspendue.
  • En outre, vous avez le droit à des délais plus longs si vous bénéficiez du chèque énergie, ou si vous avez déjà reçu une aide d’un Fonds de Solidarité pour le Logement pour payer votre électricité auprès du fournisseur concerné.
  • Vous devez recevoir un deuxième courrier de votre fournisseur, 20 jours avant la coupure ou la réduction effective de votre fourniture d’électricité.

Chaque année, environ 600 000 ménages français sont confrontés à une coupure d’électricité ou de gaz pour impayés. Pendant la trêve hivernale, le fournisseur ne peut procéder à aucune coupure d’électricité mais il est en droit de réduire la puissance livrée à chaque foyer jusqu’à 3 kVA.

Si vous êtes concerné(e) par une coupure d’électricité pour impayés, vous pouvez saisir le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) ainsi que le Médiateur de l’énergie. La coupure ou la réduction de la fourniture d’électricité est alors suspendue. Mais après deux mois, la procédure d’impayés reprend si aucune aide ne vous a été accordée.

« Si, en revanche, il est avéré que la coupure est liée à des factures impayées, et que le fournisseur ne se montre pas suffisamment à l'écoute, mieux vaut alors contacter son assistante sociale, celle de sa commune ou de son Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) »

Marie-Claude Lassadi, responsable du service information et orientation au Médiateur national de l'énergie.

Mise à jour le