Facture d'électricité : moyenne, calcul et informations

Un devis pour l'électricité / le gaz moins cher ?

Selectra (lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30 - non surtaxé)

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée

Nous recommandons l'offre Directe

 
Comprendre chacun des éléments de sa facture d'électricité : montant moyen, mode de calcul et exemples.

Chaque fournisseur d’énergie structure ses factures différemment, mais les mêmes informations sont toujours présentes. Outre l'ordre des données, d'un fournisseur à l'autre le prix de l'abonnement peut varier tout comme le prix du kWh - plus ou moins chers d'un fournisseur à l'autre. Nous vous donnons les clés pour calculer votre facture facilement qu'importe votre fournisseur, ainsi que le montant moyen pour vous comparer au reste des Français.

Comment lire sa facture d’électricité ?

Les références client & contact fournisseur

 Vos informations clients sont généralement présentées sur la première page de votre facture dans cette zone. Elles sont composées de :

  • Votre lieu de consommation : l’adresse du lieu approvisionné en électricité (elle peut être différente de votre adresse postale de facturation) ;
  • Votre numéro de client : si vous déménagez ou que vous modifiez votre contrat, il restera identique ;
  • Votre numéro de compte : il est propre à votre contrat et indispensable pour le paiement de vos factures ;
  • Le numéro de Point de Livraison (PDL) de votre logement : il permet d’identifier votre logement.

 Les informations de contact fournisseur correspondent aux différents moyens de contacter votre fournisseur. Elles sont affichées sur la première page, généralement en haut à gauche. Elles regroupent :

Téléphone

  • L’adresse de site internet de votre fournisseur ;
  • Le numéro de téléphone du service client de votre fournisseur ;
  • Le numéro de téléphone du service de dépannage électrique ;
  • L’adresse postale du service client de votre fournisseur.

Votre offre de fourniture d'électricité

 L’essentiel de la facturation correspond à un récapitulatif des prestations souscrites dans le cadre de votre contrat de fourniture d’électricité. Il comprend :

  • La période pour laquelle la facture est établie ;
  • Le montant global TTC à payer incluant l’abonnement, les consommations, les taxes ainsi que les éventuelles options.

L'abonnement électrique sur la facture

Facture électricité

 Les modalités de votre abonnement présentent :

Si le montant de l'abonnement varie naturellement d'un fournisseur à l'autre, il varie en effet également selon la puissance et l'option du compteur. Ainsi, plus la puissance est élevée et plus vous pouvez "tirer" de l'électricité au même moment, en échange d'un abonnement plus élevé. Les puissances vont de 3 kVA (pour un studio) à 36 kVA (pour une grande maison tout électrique). Aussi si vous bénéficiez d'une différenciation tarifaire pendant les heures pleines et creuses, votre abonnement sera légèrement plus cher que si vous êtes en option Base.

 La consommation en kWh sur la facture

Calculer sa facture d'électricitéVotre consommation d’électricité se calcule simplement : nombre de kWh consommés x prix du kWh de l'offre souscrite, qui figure sur votre facture.

Si comme la majorité des français vous avez opté pour la mensualisation et êtes prélevé automatiquement chaque mois selon une consommation estimée, alors vos consommations facturées sont identiques jusqu'à l'édition de la facture de régularisation. Celle-ci correspond à la différence de consommations observée (en kWh) entre vos deux derniers relevés de compteurs électriques, effectués lors de la relève semestrielle du compteur par un technicien ENEDIS (ex ERDF). Si vous avez consommé plus qu'estimé, vous serez facturé davantage ce mois-ci ; tandis que si à l'inverse vous avez consommé moins, votre fournisseur vous rendra l'argent prélevé en trop ou la déduira de vos prochaines factures.

Le fournisseur Plüm Energie récompense ses clients qui consomment moins que prévu, en doublant en euros les économies qu'ils réalisent.

Les fournisseurs sont tenus de proposer à leurs clients l'auto-relève de leurs compteurs. En soit, le Relevé confiance d'EDF n'est donc pas une innovation mais une obligation légale. Quoiqu'il en soit, la relève mensuelle du compteur permet d'être facturé chaque mois selon ses consommations réelles. Un moyen pratique de suivre ses consommations mois après mois, mieux comprendre ses factures et éviter les mauvaises surprises.

Le fournisseur Planète Oui offre  % de remise sur l'abonnement mensuel HT à ses clients qui relèvent eux-mêmes leurs compteurs une fois par mois.

Les taxes et contributions sur l'électricité

 Les taxes propres à l’électricité sont également mentionnées sur les factures. On distingue :

La Taxe sur la Valeur Ajoutée sur l'électricité

 La TVA sur l’électricité applique un taux différent selon qu’il s’agit de l’abonnement ou des consommations :

  • Le montant des consommations, les services et les taxes correspondantes sont taxés à 20% ;
  • L’abonnement et la Contribution Tarifaire d’Acheminement sont taxés à 5,5%.

Vos modalités de paiement des factures d'électricité

 Les modalités de paiement correspondent au mode de paiement choisi lors de la souscription de votre contrat. Différents moyens de paiement existent, mais tous les fournisseurs ne les autorisent pas tous :

Picto argent

  • Prélèvement automatique ;
  • Paiement par chèque ;
  • Télé-paiement ;
  • Carte bancaire ;
  • Titre Interbancaire de Paiement (TIP) ;
  • Espèces.

Découvrez nos conseils pour réduire ses factures d'électricité !

Facturation EDF : tous les mois ou tous les deux mois

Lors de la souscription d'un contrat d'électricité, on vous demande de choisir votre rythme de facturation.

La facture mensuelle avec prélèvement automatique

C'est la méthode la plus populaire car elle permet de lisser son budget annuel pour l'électricité, alors que les consommations ont tendance à s'accroître en hiver. De plus, le paiement se fait par prélèvement automatique. C'est le même montant qui est prélevé pendant dix mois de l'année, sur la base de l'échéancier déterminé au début du contrat. En fonction de vos habitudes de consommation et des caractéristiques de votre logement, on estime les consommations. Puis à mi-parcours, un technicien vient relever le compteur électrique pour éventuellement modifier le montant des mensualités ; s'il s'avère que vous consommez beaucoup plus ou beaucoup moins qu'estimé lors de la fixation de l'échéancier. Enfin, la onzième ou voire douzième mensualité correspondent à la régule, soit la différence entre les consommations estimées ou effectives. Si vous avez plus consommé, vous devez payer la somme demandée à votre fournisseur ; si à l'inverse vous avez mois consommé alors le fournisseur vous rembourse le trop-perçu ou le décompte pour la prochaine facture.

La facture bimestrielle permettant l'auto-relève

Celle-ci correspond à une facturation tous les deux mois basée sur un échéancier estimé en début de contrat ou selon les consommations réelles du foyer, si le client souhaite relever son compteur lui-même. Dans tous les cas chaque semestre, un technicien ENEDIS vient relever le compteur pour faire la régule et s'assurer que les éventuelles consommations communiquées soient bien exactes.

 

Décomposition de la facture d'électricité : que paye-t-on vraiment ?

Les coûts couverts dans une facture d'électricité

La fourniture d’électricité correspond au dernier maillon d’une chaine de quatre métiers : production, transport, distribution et fourniture d’électricité :

Le fournisseur d’électricité achète de l’électricité en gros à des producteurs puis il la revend au détail à son consommateur final. Or pour parvenir jusqu’au consommateur final, l’électricité doit transiter par un réseau de transport (lignes à haute tension de RTE) et par un réseau de distribution (lignes à basse tension du réseau ENEDIS).

Le prix de l’électricité TTC couvre donc :

  • la fourniture de l’électricité, qui comprend :
    1. l’achat de l’électricité en gros par le fournisseur ;
    2. les coûts supplémentaires supportés par le fournisseur pour assurer la fourniture d’électricité en période de pointe ;
    3. les coûts commerciaux.
  • l’acheminement de l’électricité, assurée par un gestionnaire de réseau de transport et de distribution.
  • des taxes et contributions.
 

Tout savoir sur les factures de gaz.

Facture moyenne d'électricité en France

Si l'on regarde de près la consommation moyenne d'électricité en France, et que l'on prend l'option et la puissance des compteurs électriques les plus communes ; on peut déterminer le montant de facture moyenne des Français.

D'après nos calculs, en se basant sur la consommation résidentielle globale portée à 150,1 TWh en 2016 divisée par les 32 078 000 sites résidentiels raccordés à l'électricité en France, la consommation électrique annuelle moyenne des foyers français est de 4 679 kilowattheures. Ensuite, on sait que les Français sont majoritairement en option Base et ont une puissance de 6 kilovoltampères. Aussi, 17 foyers sur 20 sont toujours au Tarif bleu d'EDF. A partir de ces éléments, on peut calculer la facture d'électricité moyenne des Français, qui est de 786,70 € en 2017.

Nos experts ont totalement décortiqué les postes de coûts des factures d'électricité pour mieux comprendre ce que l'on paye vraiment dans une facture. Si la fourniture permet au fournisseur de payer la production, ses coûts commerciaux et se rémunérer ; les transporteurs et distributeurs sont rémunérés via le Tarif d'utilisation des réseaux publics de l'électricité (TURPE). Enfin, l'Etat et les collectivités taxent ce produit.

Comparer sa facture d'électricité

Pour commencer, rappelons que les chiffres mentionnés ci-dessus sont une moyenne ! Selon que vous vous chauffiez ou cuisiniez au gaz, le montant ne sera pas le même. De même son montant diffèrera selon la taille du foyer et du logement, les habitudes de chacun, la qualité de l'isolation thermique, et bien entendu l'offre souscrite auprès de votre fournisseur.

La façon la plus simple de comparer sa facture est d'utiliser le comparateur Selectra. Premier comparateur d'offres d'énergie en France, il compare toutes les offres d'électricité sur le marché qui sont publiées par les fournisseurs. En amont, il demande à l'internaute des informations sur sa consommation et son foyer. Plus les informations renseignées sont précises et plus la comparaison entre les offres des fournisseurs sera bonne. Dans ses résultats, le comparateur présente les fournisseurs par ordre de prix, indique la facture annuelle moyenne qu'il estime et la différence de prix avec le tarif réglementé d'EDF. L'objectif est de trouver facilement l'offre la moins chère tout en explicitant les économies réalisables en passant chez tel ou tel fournisseur.

Calculer sa consommation d’électricité est relativement simple. Il suffit de multiplier, pour chaque appareil consommateur d’électricité, la puissance demandée par cet appareil (exprimée en W) par la durée d’utilisation (exprimée en heures). Par exemple, une ampoule de 50W fonctionnant pendant une heure aura consommé 50Wh. Pour rappel 1 kWh = 1000 Wh.

Questions fréquentes sur les factures EDF

Comment résilier un contrat d’électricité

déménagement

Si vous déménagez, vous devez résilier votre contrat d’électricité de votre ancien logement avant de souscrire un autre contrat pour votre nouveau logement.

Si vous souhaitez changer de contrat d’électricité mais que vous ne déménagez pas, inutile de résilier votre contrat actuel, votre nouveau fournisseur s’en chargera pour vous. Pour changer de fournisseur, appelez le 09 73 72 73 00 ou faites-vous rappeler gratuitement.

Vous restez néanmoins redevable de toute facture impayée auprès de votre fournisseur, même si vous le quittez. De plus, les fournisseurs vérifient souvent si vous avez un impayé concernant votre précédent contrat ; et certains se réservent de fait le droit de ne pas accepter la souscription s'ils qualifient votre dossier de mauvais payeur.

Comment contester une facture d’électricité ?

Si vous constatez que votre facture est anormalement élevée, avant de contester votre facture d’électricité, il vous est conseillé de procéder à quelques vérifications :

  1. Peut être avez vous changé vos habitudes de consommation ou bien vos équipements ?
  2. Analysez l'évolution de votre consommation en prenant en compte uniquement les index relevés et non pas les index estimés dans l’historique de vos consommations.
  3. Votre installation intérieure fonctionne-t-elle correctement ? Un tel dysfonctionnement peut provenir
    • d’un ballon d’eau chaude entartré ou mal réglé (heures pleines/heures creuses) ;
    • d’un appareil vétuste ;
    • ou bien d’un joint abîmé.
  4. Le Point de Livraison (PDL) de votre compteur est mal identifié ? Vérifiez que les trois derniers chiffres du matricule de votre compteur sont bien identiques au n° de compteur indiqué sur votre facture.
  5. Votre compteur d’électricité subit un dysfonctionnement ? Dans ce cas, demandez à votre fournisseur de procéder à des vérifications. Si un dysfonctionnement est avéré, la prestation sera gratuite.
  6. Un autre consommateur s’est-il branché sur mon compteur ? Afin de vérifier que personne ne s’est branché sur votre compteur, arrêtez le disjoncteur de votre tableau électrique. Si votre compteur continue d’enregistrer des consommations, c’est qu’effectivement, quelqu’un s’est branché sur votre compteur. Dans ce cas, signalez le à votre fournisseur d’électricité.

Juridiquement, vous devez conserver vos factures d’électricité pendant 5 ans.

Mise à jour le

Florian

Florian rejoint Selectra à la fin de l'été 2015 après l'obtention de son bachelor à l'ESSEC. Il s'occupe principalement de l'amélioration du référencement des sites du groupe et de générer des partenariats.

Achat groupé télécom : prolongation

Découvrez les offres box et mobile négociées par Familles de France et Selectra ! Pour profiter des offres lauréates, il suffit d'être préinscrit à l'achat groupé et de nous contacter par téléphone.