Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Mensualisation des factures d’électricité et de gaz : comment est calculée ma mensualité ?

Economisez jusqu'à 20€/mois sur la facture d'énergieL'électricité et le gaz naturel, moins chers qu'au tarif réglementé.
Les conseillers Selectra vous répondent au :
09 74 59 05 44  
Rappel immédiat et gratuit


Comprendre sa mensualité pour être facturé au plus juste.

Lors de la souscription d'un contrat d'énergie, le conseiller demande quel échéancier de paiement des factures le client souhaiterait adopter. La majorité choisit la mensualisation, puisqu'elle permet de lisser le montant des factures en répartissant le coût des consommations sur 11 mois. Au douzième mois intervient la relève du compteur par un technicien, à partir de laquelle une facture de régularisation est éditée.

Sur quels critères se basent les conseillers pour estimer une consommation ? Pourquoi la mensualité varie d'un fournisseur à l'autre ? Peut-on modifier le montant d'une estimation ou la date de prélèvement ? Quelle incidence sur les factures en cas de sous ou sur-estimation ?

Mensualisation des factures d’électricité : explications

Mensualisation des échéances de paiement : comment ça marche ?

  • Périodicité : l’échéancier prévoit onze mensualités identiques et une régularisation le 12ème mois.
  • Modes de paiement : le plus souvent avec prélèvement automatique le 5 de chaque mois, ou sur demande paiement par virement, par chèque ou par paiement en ligne.
  • Délai de paiement : au plus tard 15 jours calendaires après la date d’émission de la facture.
  • Support : le client pourra choisir de recevoir ou une facture en ligne et/ou une facture papier.

Que se passe-t-il en cas de modification des taxes sur la période ?Le fournisseur prend en compte à la fois les estimations et les relevés effectués par le gestionnaire du réseau de distribution pour la répartition des consommations sur la facture annuelle.

Estimation de consommation : quels critères pris en compte ?

Calendrier

La consommation d'énergie varie selon plusieurs facteurs. On sait par exemple qu'elle est beaucoup plus importante en hiver qu'en été car il faut bien se chauffer. Ainsi lors de la souscription le conseiller pose-t-il une multitude de questions sur les caractéristiques du foyer et du logement, ainsi que sur les habitudes de vie du ménage. Le but est d'estimer au plus près la consommation annuelle (en kWh) du client, avant de la multiplier par le prix du kWh de l'offre souscrite et diviser le tout par 11 pour fixer le montant des mensualités.

Estimer sa consommation d'électricité et de gaz.

Les spécificités du foyer

On regarde en premier les caractéristiques du logement, la composition du foyer et ses habitudes de consommation :

  • la surface du logement : plus long à chauffer et plus difficile à éclairer s'il est grand ;
  • l'isolation des toits, murs et fenêtres pour éviter les pertes de chaleur ;
  • le nombre de personnes composant le foyer, leur âge et leur présence à domicile (le soir et/ou la journée).

La consommation d'énergie pour quels appareils (électroménager, techno, cuisson, eau chaude chauffage)

Certains foyers utilisent le gaz pour l'eau chaude ou le chauffage, alors que d'autres sont au tout-électrique. Certaines personnes collectionnent les téléviseurs, d'autres ont une passion pour les éclairages de Noël ou les grands aquariums ; quand d'autres encore n'ont ni télévision ni lave-linge, etc.

Curseurs de console de musique

Ainsi la consommation d'électricité et de gaz varie selon les appareils qu'utilise chacun, et cela se ressent sur les factures :

  • électroménager : lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur, congélateur, etc.
  • cuisson, chauffe-eau et chauffage : à l'électricité au gaz, ou autre encore ?
  • technologies : box internet, nombre de téléviseurs, d'ordinateurs et de téléphones, domotique, etc.
  • passions et autres : véhicules électriques (vélo, trottinette, voiture), hoverboard, DJ, éclairage, home cinéma, piscine, etc.

La période de l'année

En France, tous les foyers consomment plus en hiver qu'en été. Cela est davantage vrai dans le Nord du pays, tandis que le Sud a une consommation importante liée à la climatisation en été.

On note aussi que certains hivers sont plus rudes que d'autres, de même en été. Cela a naturellement une incidence sur la consommation des ménages, et donc sur l'estimation qui en est faite par les conseillers.

La facture de régularisation

La 12ème mois, un technicien est mandaté par ENEDIS et GRDF pour établir un relevé effectif de votre consommation en notant l'index du compteur. Il est envoyé au fournisseur, qui soustrait l'index relevé à l'index de départ (ou du précédent relevé) pour établir la consommation exacte du client sur la période. En résulte une facture de régularisation, puisqu'il est impossible de déterminer la consommation d'un client au kilowattheure près.

Néanmoins, le fournisseur connaissant de mieux en mieux votre consommation, il pourra adresser un nouvel échéancier de paiement pour les prochains mois au plus près de ce que vous consommez vraiment.

Que se passe-t-il si je consomme moins que prévu ?

En cas de sur-estimation, le trop-perçu sera déduit de la prochaine mensualité du nouvel échéancier ou remboursé, selon le fournisseur. Dans tous les cas, le client ne perdra pas l'argent qu'il a versé en trop à son fournisseur.

Notons que le fournisseur Plüm Energie rembourse en double le trop-perçu s'il a sur-estimé la consommation de son client. Son objectif ? Inciter les consommateurs à faire attention et consommer moins que prévu.

Rendre la monnaie

Que se passe-t-il si je consomme plus que prévu ?

En cas de sous-estimation, le solde est en faveur du fournisseur, qui prélèvera la somme due à la date indiquée sur la facture.

Comment expliquer la différence d'estimation d'un fournisseur à l'autre ?

Les problèmes d'estimation des factures d'énergie sont la principale plainte faite par les consommateurs, tous fournisseurs confondus. Pour leur décharge, il est difficile d'estime avec précision une consommation d'électricité ou de gaz ; d'autant plus qu'ils ne peuvent déterminer si tel ou tel client fait attention ou bien s'il gaspille beaucoup d'énergie avec un comportement irréfléchi.

Il est toutefois vrai que certains conseillers n'approfondissent pas assez l'estimation de la consommation et ne posent pas toutes les questions qu'ils devraient. Enfin, certains fournisseurs ont une politique de sur-estimation pour améliorer leur trésorerie et s'assurer de ne pas avoir à demander de l'argent en plus à leurs clients, qui sont toujours mécontents quand cela arrive. En effet, de nombreux consommateurs ne comprennent pas les principes de l'estimation et de la régularisation...

Il ne faut pas se fier à une estimation ; vous payerez en fin de compte votre consommation exacte !

Si la consommation finale est trop élevée, c'est que vous avez consommé plus que prévu. Ou dans de très rares cas que le compteur est défaillant.

Comment être facturé sur sa consommation réelle ?

Si vous n'aimez pas le principe de l'estimation, il existe une solution.

L'auto-relève des compteurs

relève compteur

Vous avez la possibilité, qu'importe votre fournisseur, de pratiquer l'auto-relève du compteur. Très simple, elle consiste à noter et communiquer chaque mois votre index de compteur à votre fournisseur par internet ou téléphone. Cela a l'intérêt pour le client de suivre ses consommations au plus près, et donc d'y faire plus attention. Néanmoins, les factures ne sont plus lissées et sont donc très élevées en hiver - et plus légères en été.

Le fournisseur Planète Oui offre  % de remise HT sur l'abonnement électrique pour ses clients qui pratiquent l'auto-relève.

Les compteurs Linky et Gazpar

L'arrivée des compteurs Linky et Gazpar va améliorer le principe de l'estimation. En effet, étant donné qu'ils peuvent communiquer jour après jour la consommation réelle de chaque foyer, les fournisseurs seront plus à même de bien estimer la consommation de leurs clients qui choisiront la mensualisation. Les factures resteront lissées et identiques 11 mois sur 12.

Peut-on modifier le montant de ses mensualités ?

L'échéancier fixé avec le client peut tout à fait être révisé en cas de relève montrant un écart notable entre consommation réelle et estimée. Il suffit pour cela de contacter votre fournisseur par téléphone ou en ligne. Et en cas de refus de sa part, vous pouvez changer de fournisseur gratuitement en un coup de téléphone, et demander au conseiller de déterminer la consommation que vous souhaitez.

Quel autre échéancier de paiement des factures d'énergie ?

Il existe la facture bimestrielle, qui permet d'être facturé tous les deux mois - et possiblement sur sa consommation réelle. Néanmoins, cela induit des factures inégales pendant l'année.

Mise à jour le