Vous êtes ici

Déménagement

09 73 72 73 00

Les compteurs électriques

Déménagement électricité et / ou gaz09 73 72 73 00 (Selectra : lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30)
Rappel gratuit

Déménagement électricité et / ou gaz09 73 72 73 00 (Selectra : lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30)
Rappel gratuit


Compteur électrique pour professionnels

35 millions de foyers français sont équipés de compteurs électriques, mais à quoi servent-ils vraiment ? Comment s’assurer que le compteur est bien le votre et pas celui du voisin ? Découvrez les astuces pour bien identifier son compteur électrique et bien l’utiliser.

Comment identifier le type de mon compteur électrique ?

En France, il existe 3 types de compteurs électriques : le compteur électromécanique qui fut inventé à la fin de XIXème siècles, puis qui fut partie remplacé par le compteur électronique dans la seconde moitié du XXème siècle. Plus récemment, le nouveau compteur intelligent Linky a commencé à remplacer ses prédécesseurs sur le territoire national.

Les compteurs électriques de fait aux collectivités, qui concèdent sa prise en charge et sa maintenance à ENEDIS, le principal gestionnaire du réseau de distribution en France.

Les différentes générations de compteurs électriques

Les différentes générations de compteurs électriques.

Le compteur électromécanique

compteur électromécanique

Lorsque l'énergie électrique s'est démocratisée à l’ensemble des ménages français, sont apparus les forfaits qui consistaient en une grille tarifaire prenant en compte le nombre de lampes et leur puissance. En 1880, le compteur Edison a été inventé lors d’un concours lancé par la ville de Paris. Cependant, les forfaits ont été maintenus même avec l'invention d'Edison, jugée peu fiable.

Il a fallu attendre 1889 pour voir apparaître un compteur électrique sur courant alternatif et 1894 pour voir naître le compteur électrique à disque, que l'on utilise encore aujourd'hui bien que ce dernier ait connu quelques modifications.

Le compteur électromécanique est donc le premier compteur à avoir fait son apparition, et est toujours à l'heure actuelle le compteur le plus répandu en France. Il fonctionne grâce à la rotation d'un disque métallique dont la vitesse est proportionnelle à la consommation du ménage : plus le disque tourne rapidement, plus la consommation est élevée. Chaque tour correspond à une certaine quantité de kWh consommée, en fonction du calibrage de votre compteur. En effet s'il y est écrit C = 1,3 Wh/tour ceci signifie qu'à chaque tour, vous aurez consommé 1,3 Wh. A l'inverse des compteurs plus récents, il ne permet pas d'obtenir des informations précises sur vos consommations quotidiennes d'électricité. 

Si vous êtes abonné à l’option Base, ce compteur ne comporte qu’un seul cadran. Si vous êtes abonné aux options Heures Pleines / Heures Creuses ou Tempo, ce compteur comporte deux cadrans.

Ces compteurs sont systématiquement remplacés par des compteurs dits de "nouvelle génération" (c'est-à-dire électroniques ou intelligents) lorsqu'ils connaissent un dysfonctionnement ou lors d'un nouveau raccordement au réseau électrique.

Le compteur électronique

compteur électronique

Le compteur électronique correspond à la deuxième génération de compteur. Il n’y a plus de roue, toutes les informations sont affichées sur un écran. Le compteur est donc composé d’un cadran ainsi que de deux touches.

En tant qu'usager, vous pouvez intervenir uniquement en utilisant les boutons S et D. Tout ce qui est situé sous les parties protégées, est exclusivement réservé aux techniciens du gestionnaire de réseau.

  • Via la touche D, vous pourrez accéder à votre index compteur. Si vous êtes en option base, vous n'aurez qu'un index à relever. Cependant, si vous êtes en option HP/HC, il vous faudra relever l'index relatif aux heures pleines et celui relatif aux heures creuses en défilant.
  • La touche S, quant à elle, vous permet de faire passer d'une information à l'autre :
    • la puissance instantanée ;
    • l'option tarifaire : base ou HP/HC (heures pleines/heures creuses) à faire défiler ensuite à l'aide de la touche D ;
    • le réglage du disjoncteur choisi et la puissance souscrite ;
    • l'intensité instantanée activée en watts et la puissance apparente en volt-ampère ;
    • l'intensité maximale atteinte ;
    • le numéro de série du compteur ;
    • l'état des contacts de sortie ;
    • le compteur de consommation instantanée qui vous donne les kW consommés sur une période donnée. Vous pouvez remettre ce compteur à 0 quand vous le souhaitez via la touche D ;
    • le contrôle du fonctionnement de l'écran.

Le compteur intelligent

compteur intelligent

Le compteur intelligent appelé Linky est un compteur nouvelle génération qui vient révolutionner le secteur, en permettant aux producteurs, transporteurs et consommateurs d'avoir bien plus d'informations pour améliorer l'efficacité énergétique globale. En outre, il permet de communiquer directement la consommation de chacun à son fournisseur et de s’auto-paramétrer à distance, sans nécessiter le déplacement d’un technicien pour effectuer le relevé de votre compteur, le mettre en service ou bien changer la puissance. D’ici 2022, 35 millions de ménages français en seront dotés.

Trouver son compteur électrique

Même si la plupart des compteurs sont situés au sein même des habitations (dans votre cave ou votre garage), certains peuvent se trouver à l’extérieur de votre logement, dans des parties communes (locale technique). Dans ce cas, il est nécessaire de bien vérifier qu’il s’agit bien de votre compteur et pas de celui du voisin.

  • Si vous avez déjà souscrit un contrat d’électricité : munissez vous de votre dernière facture et relevez-y le numéro de votre compteur (numéro de matricule).
    • si vous avez un compteur électromécanique, le numéro de matricule correspond aux derniers chiffres de la longue série présente sur le compteur lui-même
    • Si vous avez un compteur électronique ou intelligent, le numéro de matricule correspond aux trois premiers des 5 derniers chiffres.
  • Si vous n’avez pas encore souscrit un contrat d’électricité : le conseiller téléphonique vous aidera à retrouver votre numéro de compteur si vous connaissez le nom de l'ancien occupant de votre logement ou si vous lui fournissez votre numéro d'appartement.

Comprendre son compteur électrique : prise en main

A moins de ne déjà disposer d'un compteur Linky, vous allez être amené au cours de l'année à réaliser plusieurs actions sur votre compteur.

Comment relever mon compteur électrique ?

Lorsque vous emménagez dans un logement, vous devez souscrire un contrat d’électricité. Vous êtes libres de choisir votre fournisseur d'électricité, par exemple en appelant un expert Selectra au 09 73 72 73 00 (non surtaxé) ; mais devez dans tous les cas relever l'index de votre compteur.

Vous devrez également relever votre compteur si :

  • vous avez manqué le rendez-vous semestriel avec le technicien ENEDIS ;
  • vous souhaitez changer de fournisseur d'électricité ;
  • vous souhaitez procéder à une auto-relève afin d’être facturé sur la base de votre consommation réelle.

Interventions sur le compteur d'électricité

Dans le cas où votre puissance du compteur ou l'option tarifaire souscrites ne vous convient plus, vous pouvez la modifier (la réviser à la baisse ou à la hausse si nécessaire) en appelant directement votre fournisseur qui vous conseillera, avant de vous mettre en relation avec l'opérateur ENEDIS qui conviendra.

  • La puissance électrique est la quantité d'énergie que vous pouvez consommer en simultané. Plus votre puissance est élevée, plus le nombre d'appareils électriques que vous pourrez utiliser en même temps sera élevé. Si vous êtes amenés à dépasser votre puissance alors votre compteur disjonctera.
  • Les options tarifaires déterminent le prix du kWh d'électricité en fonction de l'heure de la journée. Les options tarifaires les plus répandues sont l'option heures pleines/heures creuses et l'option base.

Que faire en cas de problème ou de dysfonctionnement de mon compteur électrique ?

En cas de problème sur votre compteur électrique, mais contactez votre fournisseur. Il vous mettra en relation avec ENEDIS. Vous pouvez constater différents problèmes ou dysfonctionnements sur votre compteur lorsque :

  • Votre index compteur est inférieur à l'index compteur relevé précédemment ;
  • Votre consommation est inhabituelle : augmente trop lentement ou trop rapidement ;
  • Vous soupçonnez une fraude au compteur ;
  • Votre compteur est tout bonnement en panne.

Quelque soit le type de dysfonctionnement, il vous faut appeler votre fournisseur. N'entreprenez pas de toucher vous-même au compteur électrique ou de contacter vous-même votre gestionnaire de réseau. La prestation sera gratuite en cas de panne réelle mais payante si le technicien s'est déplacé pour rien et présente sur votre prochaine facture d'électricité.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus