Courant triphasé : caractéristiques et passage en monophasé

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée
Total Direct Energie

Selectra recommande Total Direct Energie pour la mise en service

Je souscris
Triphasé et monophasé

Il existe deux types d'installation électrique : le monophasé et le triphasé. Dans ce guide, nous verrons quelles sont les avantages et inconvénients entre l'un et l'autre en termes de praticité au quotidien pour les consommateurs et les différences de prix. Ces informations sont utiles lors de la construction et du raccordement d'un nouveau bâtiment ou lorsque l'on s'interroge sur la pertinence et les modalités du passage de triphasé à monophasé, ou l'inverse.


Quelles différences entre le monophasé et le triphasé ?

En règle générale, c'est le compteur monophasé qui prévaut pour les particuliers. Néanmoins, trois raisons peuvent pousser le consommateur à opter pour une installation en triphasé.

prise électrique monophasé
Exemple de prise monophasée

Qu'est-ce que le courant monophasé ?

Le compteur monophasé est largement majoritaire chez les particuliers. L'électricité est desservie sur un seul circuit électrique pour l'ensemble du logement ; tous les équipements électriques sont branchés sur cette seule phase - et un neutre. Le courant ayant ici une différence de tension entre phase et neutre de 230 volts, il est amplement suffisant pour la majorité des besoins des particuliers : éclairage, chauffage, appareils électriques et électroménagers.

En monophasé, les prises sont celles dites « standard » avec deux trous.

Qu'est-ce que le courant triphasé ?

Dans certains cas particuliers, il est nécessaire d’installer trois circuits électriques distincts qui alimenteront chacun une partie de la maison. Le courant triphasé est composé de trois phases et d'un neutre. Il correspond à une installation électrique constituée de trois courants de même puissance, de même fréquence et de même amplitude ; mais qui sont déphasés. Ils sont donc indépendants les uns des autres ; on pourra par exemple diviser un bâtiment de trois étages avec une puissance de 9 kVA en trois courants de 3 kVA.

Les prises triphasé sont différentes des prises standard, puisqu'elles sont composées de trois à quatre trous ronds, ainsi qu'un trou plat.

prise triphasé
Exemple de prise triphasée

Ce type d'installation sert principalement aux logements et bâtiments :

  • ayant une grande consommation électrique : si le compteur dispose d'une puissance supérieure ou égale à 18 kVA, l'intensité du courant est trop forte pour une unique phase ; on passe donc en triphasé.
  • étant dotés d'équipements dont les moteurs nécessitent une installation en triphasé : fours à pain, pompe à chaleur, machines-outils.
  • dont le compteur électrique est trop éloigné du point de consommation, afin d'éviter les déperditions énergétiques, plus faibles avec le triphasé qu'avec le monophasé.

Les progrès techniques font que les équipements dont les moteurs nécessitent le triphasé se font de plus en plus rares.

Comment savoir si l'on est en monophasé ou triphasé ?

Pour les particuliers, les installations en triphasé concernent essentiellement les grandes demeures en milieu rural. A noter que lors d'un emménagement, l'ancien propriétaire ou locataire est censé notifier quel type d'installation électrique caractérise le logement. En cas de doute, rendez-vous près de votre compteur électrique et regardez les fils d'alimentation en amont et en aval :

  • vous êtes en monophasé s'il y a deux fils : une phase et un neutre.
  • vous êtes en triphasé s'il y a quatre fils : trois phases et un neutre.
 

Différences prix de l'abonnement EDF en monophasé et triphasé

Le prix de l'abonnement EDF triphasé ne dépend nullement de si l'installation est en monophasé ou triphasé ; mais de la puissance souscrite.

Prix de l'abonnement annuel du tarif Bleu - à jour au 1er octobre 2020
Puissance souscrite Option Base Option Heures Pleines - Creuses
3 kVA 103.08€ TTC -
6 kVA 127.92€ TTC 139.20€ TTC
9 kVA 152.64€ TTC 172.08€ TTC
12 kVA 177.48€ TTC 203.16€ TTC
15 kVA 201.48€ TTC 232.56€ TTC
18 kVA 226.08€ TTC* 259.56€ TTC
24 kVA 279.60€ TTC* 320.64€ TTC
30 kVA 335.76€ TTC* 354.12€ TTC
36 kVA 377.16€ TTC* 401.52€ TTC

* les puissances supérieures à 15 kVA ne sont plus disponibles à la souscription en tarif Base.

Faire baisser le prix de son abonnement électriquePour réduire le montant de sa facture, vous pouvez souscrire chez Planète Oui, qui permet de réduire le montant de son abonnement HT de 20% par rapport aux tarifs réglementés d'EDF. Plus d'informations au 09 87 67 55 21 (non-surtaxé) ou demandez un rappel gratuit.

Les inconvénients du triphasé

Cette installation présente des inconvénients importants, notamment pour les particuliers. On relève deux principaux inconvénients : le risque de déséquilibrage et le coût élevé.

L'installation en triphasé disjoncte souvent

Une installation en triphasé nécessite une répartition méthodique et égale de la consommation électrique entre chaque phase, sous peine de voir l'installation disjoncter. En effet, un déséquilibrage peut entraîner une consommation électrique importante sur une phase, voire une consommation supérieure à ce qu'elle peut supporter.

Prenons l'exemple d'un compteur de 18 kVA dont on répartit la puissance sur trois phases : chaque phase peut supporter une puissance de 6 kVA. Or, si on branche l'ensemble de l'électroménager du logement sur une seule phase, cette limite peut facilement être dépassée. L'ensemble de l'installation électrique disjonctera, quand bien même la puissance globale du compteur ne serait pas atteinte. En monophasé, seule la limite du compteur est à prendre en compte, à savoir ici 18 kVA.

Une puissance souscrite plus élevée... pour un montant plus élevé

Pour pallier cette éventualité, le consommateur peut être tenté de choisir une puissance de compteur plus élevée, ce qui augmentera la capacité de chaque phase... mais également, comme nous l'avons vu plus haut, le montant de la facture. Or il n'est pas certain que cette puissance en kVA souscrite soit pleinement utilisée : les kVA ajoutés "par sécurité" vont faire gonfler la partie fixe de la facture d'électricité (à savoir l'abonnement), même s'ils ne sont pas consommés.

Comment passer du triphasé au monophasé ?

De nombreuses installations triphasées ont été mises en service par EDF dans le passé, notamment dans les grandes maisons en milieu rural. Raison pour laquelle aujourd’hui les demandes de passage en monophasé sont nombreuses.

Si une installation en triphasé n'est pas nécessaire pour un logement ; non seulement l’abonnement triphasé est coûteux du fait d'une puissance souscrite supérieure aux besoins réels, mais il entraîne un risque accru de disjonction. Au contraire du monophasé - avec lequel la charge s’équilibre sur l’ensemble de l'installation, ici chaque phase ne peut excéder une certaine puissance. Et si une phase (c’est-à-dire par exemple un étage dans une maison) dépasse cette puissance, alors le courant disjoncte : c'est le risque de déséquilibrage des phases. Pour y remédier, les particuliers peuvent :

  • Soit augmenter la puissance du compteur triphasé, mais la facture augmentera.
  • Soit modifier l’installation électrique pour la faire passer en monophasé, ce qui entraînera un coût d’investissement initial mais permettra de réduire la puissance souscrite et donc de faire baisser le coût de l’abonnement.

Dois-je absolument passer en monophasé ?Pour savoir si votre puissance souscrite est supérieure à vos besoins, nous recommandons de demander conseil à votre fournisseur en contactant le service client, dont le numéro figure sur vos factures. Si ce n'est pas le cas, et que votre installation ne disjoncte jamais, alors nous vous recommandons d'éviter des travaux qui seront onéreux et inutiles.

Si passer de triphasé à monophasé vous parait indispensable, nous recommandons au préalable de penser à :

  1. Déterminer quelle puissance souscrite serait idéale une fois en monophasé ;
  2. Appeler un électricien pour s'assurer de la faisabilité du changement et mener les travaux entre le disjoncteur et le compteur ;
  3. Vérifier qu’aucun appareil ne nécessite un branchement en triphasé, sans quoi un électricien devra faire passer ces appareils en branchement monophasé si besoin.

Une fois ces dispositions prises, il faudra appeler le service client de son fournisseur d’électricité, qui se chargera de faire intervenir ENEDIS, le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité. Un technicien sera dépêché sous 10 jours ouvrés pour faire passer à un compteur monophasé et il vous en coûtera 158,75 €. Ce prix intègre le changement de puissance, s'il est demandé.

installation triphasée

Passer du monophasé au triphaséIl est également possible de passer en triphasé, notamment lors de l'installation d'une pompe à chaleur. Pour cela, les mêmes démarches doivent être faites que pour un passage en monophasé ; à savoir contacter un électricien et son fournisseur pour être mis en relation avec ENEDIS. Le technicien interviendra au même prix et dans les mêmes délais.

Monophasé ou triphasé : que choisir pour sa maison neuve ?

La pose d'un compteur en monophasé ou triphasé aura des conséquences certaines sur l'utilisation de l'électricité dans son logement.

Dans quel cas choisir le branchement en triphasé plutôt qu'en monophasé ?

Le triphasé ne devrait concerner aujourd’hui que certains professionnels. Pour autant, il peut être conseillé aux particuliers qui construisent leur maison avec par exemple d'une PAC ou d'une piscine chauffée d'opter pour une installation en trois phases.

Dans tous les cas, votre électricien sera en mesure de vous conseiller sur la meilleure option pour votre logement ou votre local d'entreprise.

Quelle puissance de raccordement du compteur choisir ?

L'installation électrique d'un logement est prévue pour supporter une puissance maximale appelée "puissance de raccordement", qui est déterminée avec Enedis lors du raccordement de l'installation au réseau. Deux options sont disponibles : 12kVA monophasé ou 36kVA triphasé.

choix de la puissance électrique d'un compteur

Une fois le raccordement effectué, le consommateur souscrit une "puissance compteur" (dans la limite de la puissance de raccordement) : elle détermine la capacité de l'installation à faire fonctionner plusieurs appareils électriques simultanément. Il est important de choisir cette puissance souscrite avec soin, en fonction des besoins réels du logement et de ses occupants. En effet, plus la puissance est élevée, plus le prix de l'abonnement augmente : il faut donc trouver le juste équilibre pour éviter les disjonctions (si la valeur est trop basse) et le gaspillage (si la valeur est trop haute).

Là encore, votre électricien pourra vous orienter. Pour information, la majorité des Français ont une puissance souscrite de 6 kVA. Une puissance de 3 kVA correspond davantage aux petits studios, alors qu'un grand logement chauffé à l'électricité sera plutôt en 9 kVA voire 12 kVA si les besoins en électricité sont grands.

Quel fournisseur choisir en monophasé ? En triphasé ?

Tous les fournisseurs d'électricité sont aptes à alimenter des installations en triphasé comme en monophasé. Leurs grilles tarifaires sont d'ailleurs identiques pour les deux types de compteurs.

La différence se joue au niveau de la puissance souscrite : plus le nombre de kVA est élevé, plus la facture augmente. Or, comme nous l'avons vu précédemment, les clients en triphasé ont généralement recours à une plus grande puissance électrique. De plus, un logement équipé en triphasé aura tendance à afficher une consommation électrique importante. Pour ces raisons, il est particulièrement utile de comparer les offres des différents fournisseurs, afin de faire jouer la concurrence et réaliser des économies sur sa facture d'électricité.

Sélection de fournisseurs moins chers que le tarif Bleu d'EDF - Référencement gratuit - Octobre 2020
Fournisseur Prix du kWh HT Avantages Contacts
Total Direct Energie
Total Direct Energie
-10% par rapport au tarif réglementé d'EDF
  • De l'électricité à prix très compétitif
  • Elu service client de l'année pendant 12 années consécutives
  • Sans engagement
09 74 59 44 87
Vattenfall
Offre électricité Eco de Vattenfall
10% par rapport au tarif réglementé à la souscription
  • Une électricité neutre en carbone
  • Sans engagement
01 86 26 47 81
Me faire rappeler
mint énergie
Offre Online & Green
-17% par rapport au tarif réglementé
  • L'offre d'électricité verte la moins chère de Mint Energie
  • Sans engagement
09 74 59 46 30
Me faire rappeler
Mis à jour le