Compteur de chantier EDF : démarches et tarifs pour location et achat

Les démarches pour obtenir le branchement provisoire d'un compteur de chantier.

Un compteur électrique provisoire peut être acheté ou loué pour différentes occasions, telles qu’un chantier de petite ou moyenne ampleur, des travaux ou des événements éphémères. Ils peuvent être utilisés pour une courte durée (moins de 28 jours) ou un longue durée (plus de 28 jours). Pour l’obtenir, il faut contacter EDF qui se charge des suites des démarches. Les prix varient selon plusieurs critères.

Compteur provisoire EDF : évaluer ses besoins

Un compteur de chantier EDF, utilisé pour un temps provisoire, doit faire l’objet d’une réflexion avant installation. En effet, il est important de choisir ce qui correspond le mieux aux besoins de son utilisation, notamment en termes de durée et de puissance.

Qu’est-ce qu’un compteur de chantier ?

compteur chantier edf provisoire

Un compteur de chantier est un compteur électrique posé sur un branchement provisoire raccordé au réseau d’électricité qui permet de bénéficier de l’électricité pour une courte durée. Il peut avoir une durée plus ou moins longue. Il est utilisé par des professionnels lors de chantiers ou des particuliers effectuant des travaux dans leur logement. Mais il est également possible de faire poser un compteur de chantier lors d’événements provisoires comme une foire, une fête foraine ou un festival.

Louer ou acheter son compteur de chantier ?

Alors que la location est plus souvent utilisée, il est parfois préférable d’acheter un compteur de chantier. En effet, cela dépend du prix de la location et de celui de l’achat, ainsi que de la durée de son utilisation. Généralement, pour une courte durée, la location est largement conseillée. Mais le prix peut être différent selon la puissance et le vendeur. Le prix de l’achat, quant à lui, varie aussi selon la puissance et le vendeur mais également selon le type de branchement (monophasé ou triphasé). Il est toujours de plusieurs centaines d’euros. D’où l’importance de bien effectuer les calculs avant de faire son choix.

Groupe électrogène ou compteur de chantier ?Alors qu’un compteur de chantier est relié au réseau électrique, le groupe électrogène est indépendant, fonctionnant avec de l’essence. Ce dernier vaut en général entre 300 et 500€ selon sa taille et puissance, auquel il faut rajouter le prix de l’essence. Il est considéré comme moins pratique pour les chantiers car il doit être déplacé, produit une nuisance sonore et il arrive qu’il ne fonctionne pas aussi bien qu’un compteur de chantier. Il est donc plus utilisé lors d'événements fréquents tels que les foires, festivals, kermesses...

Quelle puissance pour un compteur de chantier ?

Comme dans le cas d’un compteur traditionnel, la puissance du compteur de chantier doit être calculée selon l’énergie nécessaire. Cela dépend donc de la puissance de consommation simultanée des appareils utilisés. Il peut s’agir d’appareils de petite consommation tels que l’éclairage, une perceuse, scie électrique ou tronçonneuse, mais aussi des engins plus importants comme une grue.

Chaque appareil a une consommation définie en Watt, et en les additionnant on obtient une somme en Watt, qu’il faudra convertir en kilowatt, ou kW (en divisant par 1000) pour ainsi obtenir le besoin simultané en Watt. On peut ainsi convertir le tout en kilovoltampères ou kVA, sachant que : 1 kW = 1 kVA.

Les différentes puissances proposées pour un compteur de chantier sont les mêmes que pour un compteur classique, à savoir :

Puissances de compteur provisoire nécessaires selon les besoins électriques en Watt
Puissance du compteur en kVA Puissance maximum des appareils en Watt
3 kVA 3000 Watt
6 kVA 6000 Watt
9 kVA 9000 Watt
12 kVA 12000 Watt
15 kVA 15000 Watt
18 kVA 18000 Watt
24 kVA 24000 Watt
30 kVA 30000 Watt
36 kVA 36000 Watt

Lorsqu’il s’agit de très gros chantier, la puissance peut dépasser 36 kVA, mais cela n’est pas le cas pour les travaux de particuliers.

Une lampe consomme entre quelques dizaines et quelques centaines de Watts, et les appareils type tronçonneuse ou perceuse consomment entre cinq-cent et quelques milliers de watts au maximum, de même que les appareils tels qu’une cafetière ou une radio, parfois utilisés également. Les gros engins et véhicules, quant à eux, consomment considérablement plus.

Par conséquent, en général, s’il n’y a pas d’engin important, une puissance de 6 kVA monophasé (= relié à un seul point source) est suffisante, c’est d’ailleurs la plus courante. Si en revanche il y a utilisation d’un véhicule type grue, tout dépendra de sa puissance, mais cela sera plus proche des 18 kVA minimum, et avec une installation triphasée (c’est-à-dire reliée à trois points sources).

Quelle durée de location choisir ?

Les démarches et les prix ne sont pas les mêmes selon la longueur de la location souhaitée.

calendrier

Location de courte durée < 28 jours

Les locations de courte durée sont courantes surtout lors de petits travaux et chantiers tels que les aménagements de domiciles, ou encore lors d’événements provisoires telles que les foires, fêtes foraines, festivals et kermesses.

Location de longue durée > 28 jours

Les locations de longue durée concernent plutôt les gros chantiers et travaux. Le temps maximum est d’un an (365 jours). Il est possible de renouveler le contrat pour la même durée que la précédente mais le tout ne peut dépasser 1 an et 3 mois maximum. Dans le cas d’une location de longue durée, la puissance du compteur sera obligatoirement de 36 kVA au minimum.

Comment obtenir un compteur de chantier ?

Pour savoir comment avoir un compteur de chantier, la démarche change s’il s’agit d’une location ou un achat.

Où acheter un coffret de chantier ?

Pour savoir où trouver un compteur de chantier, il faut en fait chercher un coffret de chantier, qui peut se trouver en ligne ou bien directement en magasin. Sur internet, les grandes enseignes de bricolage et construction ou encore les grands sites de vente et livraison en ligne en vendent. En boutique, les mêmes enseignes en disposent. Dans tous les cas, le mieux est que le coffret soit vendu avec une garantie.

Comment louer un compteur provisoire EDF ?

Pour louer un compteur de chantier, il faut se mettre en contact avec EDF, qui fournit un numéro de demande de raccordement et transmet la demande au gestionnaire du réseau électrique. Il est nécessaire de fournir les informations suivantes :

branchement électrique

  • L’adresse du lieu de raccordement ;
  • La puissance en kVA ;
  • Le type de branchement (monophasé ou triphasé) ;
  • Les dates de début et fin du raccordement ;
  • Les coordonnées du mandataire.

Il est également possible d’appeler directement le gestionnaire de réseau. Les mêmes informations sont alors demandées, ainsi que le fournisseur choisi (ici, EDF).

C’est ensuite le gestionnaire de réseau d’électricité, généralement Enedis, qui étudie la demande. Une lettre d’engagement est envoyée à la personne ayant fait la demande, cette dernière le signe et le renvoie à Enedis.

Comment brancher un compteur provisoire ?

Qui contacter pour demander un compteur de chantier ?

téléopératrice

Pour faire une demande de compteur de chantier, il faut contacter le gestionnaire de réseau d’électricité du site en question ou EDF, dans le cas des branchements de courte durée seulement.

EDF peut être contacté par téléphone au numéro 09 69 32 15 15 (du lundi au samedi de 8h à 21h), ou bien en ligne sur son site internet, dans l’espace client.

Nous parlons ici d’un compteur de chantier EDF mais aujourd’hui plusieurs autres fournisseurs d’électricité proposent également ce service. La démarche est là même et le prix peut varier.

Comment ouvrir un compteur de chantier EDF ?

Lorsque Enerdis a accepté un branchement provisoire, elle se charge ensuite de recontacter le client pour se mettre d’accord sur un jour et une heure d’intervention pour raccorder un compteur de chantier

Prix compteur de chantier EDF

Le branchement est payant et dépend de plusieurs caractéristiques du terrain.

Prix raccordement compteur provisoire EDF
Type de terrain Opération groupée Opération isolée
Terrain nu/non fixe 155,04 € 258,40 €
Terrain demi équipé / non fixe 115,83 € 193,06 €
Terrain pré-équipé / fixe 65,23 € 107,08 €

Tarifs de location d’un compteur de chantier

Un compteur loué par Enedis a un coût de 21,93€ par mois pour une puissance de moins de 36 kVA, et de 44,31€ par mois pour une puissance supérieure. Les autres gestionnaires de réseaux électriques, qui couvrent une partie infime du réseau en France, abordent des prix semblables.

Tarif d’achat pour coffret de chantier

Le prix dépend du vendeur, mais augmente également selon :

  • La puissance (plus le compteur est puissant plus il est cher) ;
  • Le caractère monophasé ou triphasé (les compteurs triphasés sont jusqu’à deux fois plus chers que les monophasés) ;
  • Les accessoires : longueur des câbles, nombre de prises, etc.

En général, les prix varient entre 200 € et 500 €. Les coffrets comprennent tout le nécessaire au branchement et bon fonctionnement du compteur.

Qui paye pour faire installer un compteur de chantier ?

C’est le fournisseur (ici, EDF), qui paie pour l’installation d’un compteur de chantier, le facturant par la suite au client.

Facturation d’un abonnement EDF avec compteur de chantier

Le tarif de l’abonnement d’un compteur de chantier est établi par EDF et est différent du tarif pour un compteur standard. La facturation se fait à la fin de l’utilisation du compteur provisoire, et peut être faite en ligne sur le site internet de EDF.

Mise à jour le