Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée
Total Direct Energie

Selectra recommande l'offre Classique

Je souscris en ligne

Quelle puissance de compteur EDF choisir et comment ?

choix puissance compteur
Plusieurs critères sont à prendre en compte pour bien choisir sa puissance de compteur électrique.

La puissance du compteur électrique correspond à la quantité d'électricité qui peut être "tirée" à un instant T. C'est une notion qu'il est important de comprendre et de savoir estimer précisément pour éviter de payer des factures trop élevées ou de subir des disjonctions à répétition. Ce guide pratique regroupe toutes les informations à savoir pour bien choisir la puissance de compteur EDF.


Le terme "Compteur EDF" n'existe pas !En réalité, les compteurs électriques n'appartiennent ni à EDF ni aux fournisseurs d'énergie, c'est bel et bien Enedis, le gestionnaire de réseau qui est en charge de ces dispositifs.

Comment choisir la puissance souscrite ?

En résumé, choisir la bonne puissance souscrite

En résumé
  • Environ 70% des compteurs EDF des ménages disposent d'une puissance 6 kVA, adaptée aux petits et moyens logements (20-80 m²) chauffés à l'électricité ou à de plus grands logements (>80m²) non chauffés à l'électricité ;
  • La puissance 3 kVA est adaptée pour les petits studios non chauffés à l'électricité ;
  • Les puissances 9 kVA et plus sont adaptées pour les grands logements (plus de 80m²) chauffés à l'électricité ;
  • Pour éviter la disjonction, la puissance souscrite doit être supérieure à la somme des puissances de tous les appareils électriques susceptibles de fonctionner simultanément sur l'installation.

Notre infographie ci-dessous vous aidera à trouver comment choisir sa puissance de compteur électrique.

choisir compteur électrique

Puissance de compteur pour une pompe à chaleur

La pompe à chaleur permet de récupérer de l'énergie gratuite présente dans l'environnement (l'air extérieur, l'eau de nappe ou de la terre) pour servir à chauffer le logement ou pour la production d'eau chaude sanitaire.

Pour éviter une surconsommation d'électricité, il convient de bien définir la puissance de la pompe à chaleur pour qu'elle soit adaptée aux besoins de chauffe du logement, et également pour éviter les disjonctions.

A titre d'exemple, si l'habitation possède une surface de 100 m² avec 2 personnes et ayant une utilisation de l'électricité pour le chauffage, l'eau chaude et la cuisson alors, il convient alors de choisir au minimum une puissance de compteur en 9 kVA. D'autant plus, si le logement utilise plusieurs équipements énergivores comme le lave-vaisselle, le sèche-linge etc.

  • Comment choisir la puissance de compteur pour une pompe à chaleur ?
  • Une puissance de raccordement 36 kVA en triphasé est en général nécessaire ;
  • Une puissance souscrite 9 kVA est un minimum ;
  • Une puissance souscrite 12 kVA peut être nécessaire selon le modèle ;
  • Pour être certain de faire le bon choix, il est conseillé de consulter le tableau des consommations.

Le tableau ci-dessous peut être pratique pour se repérer au niveau du choix de la pompe à la chaleur selon la surface du logement et la consommation d'électricité correspondante.

Estimation de consommation selon le type de pompe à chaleur et la surface
Type de Pompe à chaleur Surface du logement Consommation annuelle moyenne
Pompe à chaleur air/air 100 m² 5100 kWh
Pompe à chaleur géothermique (sol-air) 150 m² 5250 kWh
Pompe à chaleur eau-eau 220 m² 7700 kWh

Données issues d'une étude de marché de l'ADEME.

Puissance de compteur pour une voiture électrique

Pour définir la puissance de compteur électrique nécessaire pour recharger une voiture électrique, il faut que le choix se fasse en fonction de la puissance de la batterie et la puissance de recharge du véhicule. Autrement, la batterie ou la borde de recharge sera endommagée.

En effet, les différents modèles de voitures électriques n'ont pas tous les mêmes caractéristiques de recharge. La puissance de charge varie de 3,2 kW à 22 kW. Pour mieux se repérer, les bornes de recharges ayant une puissance allant de 3,7 à 7,4 kW doivent être raccordées en monophasé et les puissances supérieures (de 11 kW à 22kW) doivent être raccordées en triphasé.

Pour rappel 1 kW = 1 kVA, donc pour choisir au mieux la puissance du compteur électrique en fonction de la puissance de charge d'une voiture électrique, il faut que celle-ci soit supérieure à celle de la borne de recharge pour éviter le risque de disjonction.

En plus de la puissance de la borne de recharge, il est nécessaire aussi de prendre en compte les caractéristiques du logement. Le mieux est encore de dresser une liste des équipements les plus énergivores du logement pouvant être utilisés en même temps pour en déduire la puissance de compteur idéale.

Le tableau ci-dessous permet d'avoir une meilleure visibilité sur le choix de la puissance de compteur :

Recommandation choix de la puissance du compteur électrique avec et sans borne de recharge
Caractéristiques du logement Puissance électrique sans borne de recharge Puissance électrique avec une borne de 7,4 kW qui est chargée pendant la nuit Puissance électrique avec une borne de 7,4 kW qui est chargée pendant la journée
Avec 60 m² de surface - chauffé au gaz ou à l'électricité 6 kVA 9 kVA 12 kVA
Avec 80 à 100 m² de surface - chauffé à l'électricité 9 kVA 9 kVA 15 kVA
Avec plus de 150 m² de surface - chauffé à l'électricité 12 kVA 12 kVA 18 kVA

Puissance de compteur pour une chaudière électrique

Radiateur

La puissance nécessaire pour un logement équipé d'une chaudière électrique est sensiblement la même (voire légèrement inférieure) que la puissance compteur pour radiateurs électriques. En effet, si la chaleur procurée par une chaudière électrique est plus agréable et offre une inertie plus grande (du fait du circuit d'eau chaude), l'énergie utilisée pour chauffer la surface reste l'électricité.

Pour être certain de la puissance nécessaire, il convient de se renseigner sur le modèle de la chaudière électrique en question (il existe de très nombreux modèles dont la consommation varie énormément). Il faudra ensuite ajouter sa puissance électrique maximale (en Watt) à celle des autres équipements (voir tableau ci-dessous) susceptibles de fonctionner en même temps.

Comment déterminer la puissance électrique nécessaire ?

Pour identifier facilement la puissance requise par chaque type d'équipement électroménager, il est possible de se reporter au tableau ci-dessous et de procéder au calcul de la puissance de compteur nécessaire. Attention toutefois, ces données sont des moyennes et la puissance réelle varie d'un appareil électrique à un autre, cela explique également l'étendue parfois très grande des fourchettes proposées dans ce tableau. Si vous possédez déjà un appareil ou pensez vous en procurer un, l'idéal est de se référer aux informations fournies par le constructeur.

Puissance moyenne par appareil électrique
Type d'équipement Puissance moyenne en Watt (W)
Chauffage et confort thermique
Logement entier (par m²) 100 W
Radiateur électrique 1 500 à 3 000 W
Chauffage d'appoint 1 000 à 2 000 W
Sèche-serviette 400 à 700 W
Ventilateur sur pied 50 à 60 W
Climatisation 1 500 à 5 000 W
Production d'eau chaude
Chauffe-eau électrique / cumulus (100 litres) 2 000 à 2 500 W
Eclairage
Logement entier (par m²) 10 à 20 W
Lampe avec ampoules économiques 15 à 25 W
Ampoule à incandescence 100 à 200 W
Lampe halogène 300 W
Cuisine
Réfrigérateur combiné (250 litres) 150 à 350 W
Congélateur (250 litres) 130 à 300 W
Plaques de cuisson électriques / plaque à induction 450 à 3 000 W
Micro-ondes 1 000 à 1 500 W
Four électrique 2 000 à 2 500 W
Lave-vaisselle 1 200 W
Hotte aspirante 70 à 150 W
Cafetière 500 à 1 000 W
Bouilloire 2 000 W
Friteuse 1 500 à 2 000 W
Barbecue électrique 2 000 à 2 500 W
Appareil à raclette 600 à 1 000 W
Appareil à fondue 600 à 900 W
Appareil à pierrade 900 à 1 300 W
Grille-pain 500 à 1 000 W
Mixer 200 W
Gaufrier 800 à 1 200 W
Nettoyage et entretien
Lave-linge 2 500 W
Sèche-linge 2 500 à 3 000 W
Fer à repasser 750 à 1 100 W
Machine à coudre 100 W
Aspirateur 700 à 800 W
Tondeuse à gazon électrique 1 500 W
Nettoyeur haute pression 1 400 à 2 000 W
Taille-bordures électrique 400 à 650 W
Taille-haies électrique 550 W
Perceuse 350 à 700 W
Scie électrique 1 000 à 3 000 W
Tronçonneuse 2 000 à 2 400 W
Toilette
Brosse à dent électrique 20 à 50 W
Rasoir électrique 8 à 12 W
Sèche-cheveux 1 500 W
Lisseur 20 à 40 W
Épilateur à lumière pulsée 10 W
Multimédia
Télévision cathodique 100 W
Télévision LCD 200 W
Télévision plasma 300 W
Ordinateur portable 30 W
Ordinateur + écran cathodique 150 W
Ordinateur + écran plat 80 W
Tablette 10 W
Lecteur DVD 20 W
Lecteur Blu-ray 25 W
Vidéoprojecteur 200 à 300 W
Système son home-cinema 100 à 200 W
Imprimante-photocopieuse 800 W
Scanner 600 W
Chargeur de téléphone 5 W
Box internet 25 W
Console de jeux 20 à 200 W
Autres
Recharge de voiture électrique 1 800 à 3 200 W
Spa 600 à 4 000 W
Pompe de piscine 370 à 1 500 W
Eclairage de piscine 300 W
Réchauffeur électrique de piscine 3 000 à 18 000 W

Une fois la puissance totale de des appareils pouvant être utilisés simultanément calculée, il est très simple de savoir quelle puissance de compteur choisir :

  • un compteur 3 kVA permet de soutirer 3 000 W simultanément ;
  • un compteur 6 kVA permet de soutirer 6 000 W simultanément ;
  • un compteur 9 kVA permet de soutirer 9 000 W simultanément ;
  • un compteur 12 kVA permet de soutirer 12 000 W simultanément ;
  • un compteur 15 kVA permet de soutirer 15 000 W simultanément ;
  • etc.

Quelle puissance électrique choisir pour un appartement ?

Choisir la bonne puissance de compteur dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • La surface du logement en m² ;
  • Le nombre d'occupants ;
  • Si l'énergie est utilisée pour le chauffage, l'eau chaude et la cuisson (gaz, électricité ou système collectif) ;
  • Les appareils électroménagers présents et susceptibles de fonctionnement en même temps.

Pour un appartement, voici les cas les plus fréquents et la puissance associée :

3 kVA : pour les petites surfaces

La puissance 3 kVA se retrouve principalement dans des studios ou F1, voire F2 dont la surface est très petite. Elle est à choisir si :

  • La surface du logement est inférieure ou égale à 30 m² ;
  • Il n'y a qu'un voire deux occupants peu présents dans le logement ;
  • Le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire se font via une autre énergie (au gaz ou collectif) ;
  • Tous les appareils qui peuvent être utilisés simultanément ne dépassent pas 3 000 W ;
  • Il n'y aura pas dans le logement de gros appareil électroménager (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, congélateur, ...).

A noter que pour une souscription en 3 kVA il n'est pas possible de bénéficier de l'option tarifaire Heures Pleines/Heures Creuses. Cela s'explique principalement par le fait que cette option est utilisée pour faire des économies lors de l'utilisation d'appareils très énergivores ; ces derniers sont normalement absents d'un logement dont la puissance de compteur kVA est de 3.

6 kVA : le plus commun dans les logements français.

Si la puissance 6 kVA est la plus courante, c'est qu'elle convient à la fois à des logements relativement petits n'utilisant que l'électricité et à des habitations plus grandes utilisant également le gaz ou un système collectif pour la production d'eau chaude et le chauffage.

Plus précisément, c'est l'option qu'il faut demander au fournisseur si :

  • Le logement mesure entre 30 et 80 m² ;
  • Il y a deux ou trois occupants dans le logement ;
  • Le chauffage est électrique ;
  • Le logement contient des appareils électroménagers classiques (lave-vaisselle, lave-linge, four, réfrigérateur/congélateur) ;
  • Tous les appareils qui peuvent être utilisés simultanément ne dépassent pas 6 000 W.

Ou encore si :

  • Le logement fait entre 80 et 100 m² ;
  • Il y a deux ou trois occupants dans le logement ;
  • Le logement contient des appareils électroménagers classiques ;
  • Tous les appareils qui peuvent être utilisés simultanément ne dépassent pas 6 000 W ;
  • Le chauffage n'est pas électrique mais collectif, au gaz, au bois, ou encore au fioul.

Contrairement à la puissance 3 kVA, il est possible de bénéficier des heures creuses avec une puissance compteur ENEDIS de 6 kVA (et avec les puissances supérieures). Il s'agit d'une option qui peut s'avérer intéressante pour faire des économies sur l'utilisation des appareils électriques ayant une consommation importante.

Le saviez-vous ?Les particuliers qui payent leur électricité le moins cher sont ceux qui ont participé à un achat groupé d'énergie. Ce type d'opération vise à négocier des prix de groupe pour l'électricité en jouant sur la force du nombre. D'abord, les consommateurs sont invités à se pré-inscrire gratuitement et sans engagement via un formulaire en ligne. Puis les organisateurs envoient un appel d'offres aux différents fournisseurs d'électricité pour négocier le meilleur prix. Enfin, les pré-inscrits reçoivent l'offre et les économies estimées par email et sont libres d'y souscrire ou d'y renoncer.

9 kVA : la puissance du "tout-électrique".

Elle est idéale pour les familles ou colocations ayant une grande surface et n'utilisant que l'électricité pour tous leurs besoins énergétiques. Voici les critères qui doivent plutôt faire opter pour une puissance compteur Enedis 9 kVA :

  • Le logement fait entre 80 et 100 m² ;
  • Il y a trois ou quatre occupants dans le logement ;
  • L'électricité est la seule source d'énergie utilisée (chauffage, eau-chaude et cuisson inclus) ;
  • Le logement contient des appareils électroménagers classiques ;
  • Tous les appareils qui peuvent être utilisés simultanément ne dépassent pas 9 000 W.

Quelle puissance électrique pour une maison ?

Les critères pour choisir la puissance de compteur maison individuelle sont les mêmes que pour les appartements lorsque la surface est moyenne (jusqu'à 100 m² environ) et les appareils électroménagers classiques. Il existe toutefois une quatrième option pour répondre aux besoins spécifiques des logements les plus grands nécessitant de souscrire une puissance supérieure à 9 kVA.

12 kVA : pour les logements les plus énergivores.

Les puissances de compteur supérieures à 12 kVA (15, 18, 24, 30 et 36 kVA) se retrouvent fréquemment dans des grandes maisons en milieu rural, ou dans des locaux professionnels. La puissance de raccordement doit alors impérativement être 36 kVA triphasé plutôt que 12 kVA monophasé.

  • Le logement fait entre 100 et 150 m² ;
  • L'électricité est la seule source d'énergie utilisée (chauffage, eau-chaude et cuisson inclus) ;
  • Le logement contient de nombreux appareils électroménagers et équipements audiovisuels et informatiques ;
  • L'électricité est en plus utilisée pour chauffer une piscine, alimenter une pompe à chaleur ou un système de climatisation ;
  • Tous les appareils qui peuvent être utilisés simultanément ne dépassent pas 12 000 W.

Le 12 kVA représentant un droit de tirage important sur le réseau électrique, l'abonnement correspondant est relativement onéreux. Il est conseillé de bien s'assurer qu'une puissance de 9 kVA ne pourrait pas être suffisante avant de souscrire.

Comment changer de fournisseur lors d'un déménagement ?Que vous emménagiez dans un appartement ou une maison, les conseillers Selectra peuvent vous faire changer de fournisseur en quelques minutes pour faire baisser votre facture d'énergie. Les conseillers experts sont joignables au 09 73 72 73 00 (prix d'un appel local) du lundi au vendredi de 8h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h. Ils seront à même de déterminer la puissance électrique nécessaire pour le nouveau contrat et de vous orienter vers l'offre partenaire la plus adaptée. Annonce

Comprendre la différence entre puissance de raccordement et puissance souscrite

Lors du raccordement d'un nouveau logement, Enedis propose au consommateur deux puissances de raccordement : 12 kVA monophasé, qui convient à la grande majorité des installations domestiques, et 36 kVA triphasé, pour les besoins spécifiques (exemple : distance de plus de 100 mètres entre le compteur et l'installation électrique, appareils électriques fonctionnant en triphasé, ou puissance de compteur de plus de 12 kVA nécessaire).

La puissance souscrite est fixée quant à elle au niveau du compteur, et non du raccordement réseau. Les deux sont liées car la puissance souscrite ne peut dépasser la puissance de raccordement. Il sera ainsi impossible à un consommateur disposant d'une puissance de raccordement de 12 kVA de souscrire une puissance de 15 kVA, sauf à demander à Enedis de coûteux travaux pour modifier la puissance de raccordement. En revanche, si la puissance souscrite souhaitée est inférieure ou égale à la puissance de raccordement, il est alors possible de procéder à un changement de puissance en faisant cette demande à Enedis, moyennant une prestation dont le tarif est de 37,78 € (pour les puissances inférieures à 36 kVA).

FAQ

Comment changer la puissance de son compteur ?

Puissance de compteur électrique et prix de l'abonnement

picto argent pièces billets

La puissance souscrite du compteur électrique a une influence directe sur le prix de l'abonnement mensuel payé par le consommateur final. C'est pour cela qu'il est conseillé d'estimer au plus juste ses besoins plutôt que de prendre une puissance trop élevée ; si vous pensez que votre abonnement a été surestimé, il est possible de faire baisser la puissance du compteur. Un autre critère fait varier ce poste de dépense : l'option tarifaire. En effet, il est un peu plus cher (au niveau de l'abonnement) de pouvoir profiter des heures creuses. C'est néanmoins une dépense qui se rentabilise facilement pour les ménages ayant une forte consommation ; il suffit pour cela d'utiliser les appareils les plus gourmands en électricité sur les plages d'heures creuses.

Prix de l'abonnement des tarifs réglementés d'EDF - TTC
Puissance du compteur Prix annuel de l'abonnement
Option Base Option Heures Pleines / Heures Creuses
3 kVA 99.12 € -
6 kVA 121.20€ 133.20€
9 kVA 143.64€ 163.44€
12 kVA 166.20€ 192.00€
15 kVA * 187.44€ 218.76€
18 kVA * 210.72€ 243.60€
24 kVA * 262.08€ 299.64€
30 kVA * 310.80€ 327.84€
36 kVA * 355.92€ 372.00€

* Pour ces puissances il n'est plus possible de souscrire l'option Base.

Les consommateurs peuvent faire des économies sur leurs factures d'électricité sans pour autant changer leurs habitudes. Pour se faire accompagner dans cette démarche et trouver une offre d'électricité moins chère, contactez un conseiller Selectra au 09 73 72 73 00 (numéro non surtaxé) ou demandez un rappel gratuit. Annonce

Puissance de compteur et disjonctions

S'il est important de ne pas surestimer la puissance nécessaire pour ne pas dépenser inutilement, il est également indispensable de souscrire une puissance suffisante. En effet, une puissance compteur trop basse fera disjoncter l'installation électrique intérieure. Aucune inquiétude si cela vous arrive, il suffit pour rétablir le courant d'aller jusqu'au disjoncteur du logement et de remettre tous les "plombs" en position "marche" (vers le haut).

Dans un logement qui subit de nombreuses disjonctions, deux pistes sont à explorer pour régler le problème :

  1. L'installation électrique intérieure est endommagée ; c'est par exemple le cas si un fil est dénudé et cause un court-circuit. Dans ce cas, il est conseillé de faire appel à un électricien qui vérifiera l'installation, s'assurera qu'elle puisse être utilisée en toute sécurité et, surtout, réglera le problème ;
  2. La puissance souscrite est insuffisante ; si les coupures de courant arrivent lorsqu'un grand nombre d'appareil sont branchés (four, plaques de cuisson et machine à laver par exemple). Pour régler ce problème, il est possible soit de n'utiliser ces équipements que les uns après les autres ou de demander une modification de la puissance souscrite.

Comment changer sa puissance de compteur souscrite ?

techniciens compteur électrique

Pour modifier la puissance souscrite du compteur électrique (augmentation ou baisse), il suffit de téléphoner au fournisseur d'énergie avec lequel un contrat a été souscrit pour le logement. Le numéro à contacter et la référence client à donner pour cette démarche se trouvent sur les factures. C'est un technicien ENEDIS, le gestionnaire de réseau, qui sera ensuite envoyé pour procéder au changement de puissance du compteur. Attention toutefois, c'est bien à votre fournisseur qu'il faudra vous adresser pour obtenir ce fameux rendez-vous.

Les frais d'intervention sont ensuite prélevés au client sur la facture qu'il reçoit de son fournisseur et reversés par la suite à ENEDIS.

Tarifs modifications de puissance de compteur électrique Enedis - juin 2020
Intervention Tarif TTC
Délai standard (10 jours ouvrés)
Avec réglage de l’appareil de contrôle (disjoncteur, Linky) 37,78 €
Avec changement du disjoncteur 56,22 €
Avec réglage du disjoncteur et changement de compteur
Avec changement de disjoncteur et changement de compteur 67,99 €
Avec passage de monophasé à triphasé 158,75 €
Avec passage de triphasé à monophasé
Avec programmation du compteur à distance Linky 3,71 €

Ces tarifs correspondent à une modification seule de la puissance souscrite. Cependant, les prix sont identiques pour un changement simultané de l'option tarifaire (Base ou Heures Pleins / Heures Creuses). Si vous pensez de toute manière modifier la puissance de votre compteur, c'est l'occasion parfaite pour vous demander également si votre option tarifaire vous convient ou si vous souhaitez en changer.

A noter que pour une demande d'augmentation de la puissance souscrite au-delà de la puissance de raccordement, Enedis fait parvenir un devis au demandeur. En effet, ce type d'intervention requiert des travaux qui peuvent, selon les cas, être importants et coûteux.

A qui puis-je m'adresser pour être conseillé sur le choix de la puissance du compteur électrique ?Selectra est un interlocuteur privilégié pour être orienter vers la meilleure offre en fonction de son profil de consommation. Les conseillers experts sont joignables au 09 73 72 73 00 (rappel gratuit) du lundi au vendredi de 8h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h. Annonce

Changer soi-même la puissance souscrite du compteur électrique

Il est formellement déconseillé de chercher à modifier soi-même la puissance du compteur. Tout d'abord, il est très probable que cela ne fasse qu’endommager le compteur et, pire encore, mette votre personne en danger. De plus, la fraude au compteur est un délit qui n'est pas pris à la légère par la justice. Le plus sûr et le plus efficace pour avoir un compteur à la bonne puissance est encore d'appeler son fournisseur !

Comment connaitre la puissance de son compteur ?

Il peut s'avérer utile de connaitre la puissance de son compteur électrique lorsque le consommateur souhaite acheter un appareil comme une machine à laver, un téléviseur etc. Pour avoir cette information, il existe plusieurs moyens :

puissance souscrite linky
  1. Première manière de trouver la puissance de son compteur électrique, c'est directement sur celui-ci. En effet, avec le compteur Linky il est possible de le savoir en cliquant trois fois sur le bouton "Selection". Il est également possible d'avoir cette information avec le compteur électronique en appuyant sur le bouton défilement ;
  2. Autrement, on peut trouver la puissance de compteur souscrite en se référant à sa facture d'électricité. Exemple d'une facture EDF où l'on peut voir cette information :
puissance compteur facture edf

Qu'à changé Linky dans le choix d'une puissance électrique ?

Les compteurs des générations précédentes (électromécaniques, électroniques) pouvaient tolérer par exemple une puissance de compteur de 7 kVA alors qu'ils sont paramétrés en 6 kVA. Ce taux de tolérance est de l'ordre de 15%.

A contrario, le compteur communicant Linky est bien plus précis que ses prédécesseurs car dès que la puissance des appareils utilisés dépasse la puissance souscrite, le compteur électrique disjoncte et cause une coupure de courant.

Quelle puissance pour un compteur électrique pro ?

Besoin de souscrire à un contrat professionnel ?Les conseillers Selectra sauront vous faire un devis et vous guider vers la meilleure offre au 09 74 59 19 51 (rappel gratuit). Ce numéro est joignable du lundi au vendredi de 8h à 21h, le samedi de 8h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 17h. Annonce

Les entreprises sont classifiées en fonction de la puissance de compteur professionnel. Pour savoir dans laquelle de ces 3 catégories se trouve une entreprise, il faut se référer au détail ci-dessous :

Puissance profils Tarif Bleu professionnel pour les petites consommations

Ce tarif est adapté pour les entreprises de type commerçants, artisans ou professions libérales, ayant un besoin en électricité similaire aux puissances électriques des particuliers, c'est-à-dire entre 3 et 36 kVA.

Tandis que les entreprises ayant une puissance de compteur supérieure s'apparentent plutôt à des profils jaune ou vert pour les tarifs réglementés.

Pour souscrire un contrat électricité professionnel, ces entreprises ont la plupart du temps accès à des offres similaires à celles proposées aux particuliers. L'idéal pour faire le bon choix et de payer moins cher que le tarif Bleu professionnel d'EDF est de comparer les différentes options possibles.

Puissance profils Tarif Jaune pour les grands consommateurs en basse tension

Le Tarif Jaune était le tarif réglementé de l'électricité pour les professionnels ayant un raccordement basse tension et une puissance comprise entre 42 et 240 kVA. Aujourd'hui, ce tarif n’existe plus : ces entreprises doivent obligatoirement souscrire une offre de marché.

Dans les faits, la majorité des fournisseurs montent des offres sur-mesure pour chaque client professionnel en fonction de l'activité et des besoins électriques de celle-ci. Il faut donc demander des devis à différents fournisseur pour se faire une idée des prix et services qui peuvent être obtenus.

Les profils Tarif Vert pour les pros haute tension

Le Tarif Vert est lui aussi un tarif réglementé dédié aux professionnels qui a disparu. Son nom est toutefois toujours utilisé pour désigner les professionnels raccordés en moyenne ou haute tension via un transformateur privé et dont la puissance souscrite est supérieure ou égale à 250 kVA.

Pour ces entreprises-là aussi les offres de marché fonctionnement par devis ; il est possible d'en obtenir un sur simple demande auprès d'un fournisseur.

Quelle puissance électrique pour un compteur de chantier ?Pour choisir la puissance d'un compteur provisoire, il faut tout d'abord connaître la durée des travaux. Pour une durée inférieure à 28 jours, il est possible d'indiquer la puissance souhaitée (en faisant le calcul des besoins du chantier en Watts). Pour une durée plus longue, la puissance demandée doit au minimum être de 36 kVA. Le demande doit être faite directement auprès du gestionnaire de réseau ENEDIS

picto gaz

Quelle puissance pour un compteur gaz ?

Lors de l'installation dans un logement disposant déjà du gaz, il n'y a pas à se questionner sur la puissance à souscrire, cette notion n'existant pas pour cette énergie. En effet, la classe de consommation de gaz du logement est déterminée au moment du raccordement GRDF et dépend uniquement de l'utilisation faite du gaz : cuisson, eau chaude, chauffage.

Mis à jour le