Nouveau logo pour le gestionnaire du réseau d'électricité ERDF

erdf

ERDF filiale d'EDF et responsable de la gestion du réseau de distribution d'électricité s'apprête à changer son identité visuelle. Aujourd'hui, l'entreprise a présenté à ses collaborateurs son nouveau logo.


Plus de vert et moins de nucléaire

Ce nouveau logo est débarrassé de l'hélice stylisée qui faisait référence à une turbine de réacteur nucléaire. Si la première et une partie de la dernière lettre du nom restent bleues, les autres passent au vert. L'entreprise souhaite montrer son engagement dans la transition énergétique. Le vert a par ailleurs été repris des nouveaux compteurs électriques communicants "Linky" qui sont en phase d'installation dans tous les foyers français. 

Une nouvelle identité visuelle réclamée...

Ce changement demandé depuis plusieurs années par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) devrait permettre de limiter la confusion des consommateurs entre ERDF et sa maison-mère EDF. Si la CRE approuve cette mutation, elle a précisé dans son dernier rapport que :

Le projet présenté par ERDF d’évolution de sa marque, en l’absence de modification de celle d’EDF, ne permet pas d’écarter tout risque de confusion des marques d’ERDF et d’EDF prohibée par les dispositions de l’article L.111-64 du code de l’énergie.

ERDF profitera également de ce changement pour réaliser une campagne de communication, qui insistera aussi sur les missions du gestionnaire.

  • Quelques missions d'ERDF :
  • mise en service et installation des compteurs électrique ;
  • développement et entretien du réseau (raccordement) ;
  • relève des compteurs une à deux fois par an.

... mais coûteuse

La transformation sera rapide et d'ici un et demi l'ancien logo devrait avoir totalement disparu. Ce sont environ 1 000 bâtiments, 25 000 véhicules et près de 500 000 vêtements, accessoires et panneaux de chantiers qui devront être modifiés et arboreront fièrement ce nouveau logoSelon une source proche du projet, la transformation visuelle coûtera entre 30 et 35 millions d'euros

Mis à jour le