Comment modifier son assurance ?

Comment modifier mon contrat d'assurance habitation, auto ou autres ?

Vous vous êtes marié ? Vous avez changé de profession ? Vous venez d'avoir un enfant ? Vous avez installé une pergola dans votre jardin ? Vous avez acheté un ensemble de meubles pour votre salle à manger ? Vous avez changé de voiture ou de domicile ? Un simple changement dans la vie personnelle ou professionnelle peut accroître ou affaiblir le risque du bien couvert. Quel que soit le changement, vous devez absolument en informer votre assureur.

Devis assurance auto

Assurez votre voiture avec une assurance adaptée à vos besoins

Devis auto en ligne

Devis assurance habitation

Protégez au mieux votre logement et vos biens en quelques clics

Devis habitation en ligne

 

Dans quels cas je peux demander la modification de mon contrat d'assurance ?

modification assurance habitation

Il est possible de demander la révision de votre contrat d'assurance lorsqu'il arrive des changements dans vos vies personnelles comme professionnelles, celles de vos proches. Ainsi vous pouvez contacter votre assureur pour l'avertir de changements tels que :

  • Un déménagement qui implique un changement de domicile ;
  • Le souhait d'un niveau de protection plus élevè pou moindre. Par exemple, en assurance auto, vous pouvez demander à passer de l'assurance auto tous risques à au tiers et inversement ;
  • La modification de facteurs qui ont contribué à la mise en place du contrat initial : que ces facteurs provoquent une aggravation comme une diminution du risque ;
  • Un changement de situation familiale, professionnelle, etc. Par exemple, un mariage, une naissance, un décès, l'adoption d'un animal, une perte d'emploi, un départ en retraite, etc.

Dans des cas, plus précis :

  • L'usage de votre logement est modifié dans le cadre d'une assurance habitation. Par exemple, une partie de votre habitation est utilisée à l'usage professionnel, une partie de votre logement est louée à une tierce personne (chambre étudiant, garage que vous louez, etc.), vous n'habitez plus dans le logement et êtes ainsi devenu un propriétaire non occupant (PNO), etc.
  • Les capitaux couverts via votre assurance sont devenus insuffisants. Par exemple suite à l'achat de bijoux, d'un ensemble de meubles, etc.
  • Votre maison ou votre appartement a subi un agrandissement ou un réaménagement des pièces, par exemple, la suppression d'un mur, la pose d'une cloison, l'installation d'une véranda, la fermeture d'un balcon, etc. Vous avez désormais une dépendance ?

Chaque changement demande une adaptation de votre contrat d'assurance actuel. Pour cela, il faut contacter votre assureur et l'informer de ces changements.

Comment demander la modification de mon assurance ?

Afin de prévenir votre assureur et d'avoir un retour de sa part quant à ces changements et l'évolution du risque, vous devez envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception dans les 15 jours qui suivent l'arrivée de ce changement. S'il s'agit d'un changement qui présente une aggravation du risque protégé par votre assurance, vous devez impérativement l'envoyer dans les 15 jours avec les pièces justificatives. Vous pouvez également contacter votre assureur via l'un de ses conseillers en agence. Rendez-vous en agence, expliquez lui votre situation, et présentez lui vos pièces justificatives. Il est également possible de joindre votre assureur par fax, email ou téléphone. Veillez à obtenir en retour un justificatif écrit (et non un oral) qui prouve que votre changement a bien été pris en compte par votre assureur. Néanmoins, le moyen le plus sûr pour un tel motif est de contacter votre assureur par la lettre recommandée. 

modification contrat assurance

Renseignez vous quant aux différentes offres d'assurance de votre assureur, les garanties qui pourraient vous être utiles face à votre changement. Ainsi, vous pouvez compléter votre lettre recommandée avec une demande de modification de votre contrat. Par exemple, vous avez construit une piscine dans votre jardin. Vous devez l'informer de ce nouveau élément, mais aussi demander si votre assurance habitation pourrait se doter de la garantie Piscine qui est en option avec votre contrat.

Cela fait 10 jours que vous avez prévenu votre assureur de votre changement, que vous lui avez demandé la modification de votre contrat et vous n'avez toujours pas reçu de réponse ? Vous pouvez considérer que votre demande a été acceptée.

Votre assureur vous a répondu et vous propose une nouvelle offre ? Vous pouvez l'accepter ou la refuser. En cas de refus de votre part, votre assureur doit maintenir les conditions du contrat initial. Par contre, vous vous devez de lui apporter une réponse car, dans le cas contraire, il est en droit de demander la résiliation de votre contrat.

En cas de désaccord avec mon assureur, que faire ?

Le risque est diminué mais mon assureur refuse de diminuer mes cotisations

Votre enfant a quitté le domicile familiale ? Vous avez installé un système de vidéo surveillance ? Il y a donc eu un changement de situation dans votre vie ou votre logement et vous devez donc en informer votre assureur dans les 15 jours qui suivent ce changement. Le risque étant diminué, vous pouvez demander à votre assureur de revoir le contrat d'assurance habitation qui vous lie afin qu'il vous fasse un geste commercial. N'hésitez pas à énumérer vos points forts démontrant les faibles risques que vous ou votre logement représente (habitation récente, quartier calme, caserne de pompier non loin ou gendarmerie à proximité, jamais ou peu de sinistre, etc.). Une fois votre assureur averti de ces changements, il a 10 jours pour vous informer de sa décision quant à garder le montant de cotisation ou baisser la prime d'assurance.

Votre assureur vous a refusé une baisse de vos cotisations malgré que le risque soit moins important qu'à la date de signature du contrat ? Vous pouvez soit :

  1. accepter de continuer ce contrat. Dans ce cas, vous n'avez d'autres choix que de payer le montant de la prime annuelle prévue dans le contrat.
  2. demander la résiliation du contrat d'assurance via une lettre recommandée avec accusé de réception. Votre contrat sera effectivement terminé un mois après que votre assureur ait reçu votre demande de résiliation. Profiter de ce mois de préavis pour rechercher une nouvelle assurance.

Lorsque le risque est accru ...

Le jour où vous avez conclu votre contrat d'assurance habitation, vous ne vous attendiez pas à ce que quelques années plus tard vous installiez des dépendances comme un garage, une terrasse, que vous agrandissiez votre salon en abattant le mur de la cuisine, etc. Cependant, que ce soit en assurance habitation ou en assurance auto, des changements changent les risques d'apparition de sinistre pour votre assureur et vous devez obligatoirement l'en informer dans les quinze jours après l'apparition de ces nouveaux risques, ou de ces aggravations. En effet, il s'agit d'une obligation du Code des assurances. En d'autres termes, toujours avec l'exemple de l'assurance logement, aujourd'hui, un professionnel vous a installé une baignoire à la place de la douche. Il vous reste 14 jours pour avertir votre assureur habitation de ce changement. Ne manquez pas de protéger vos dépendances au moyen d'une assurance ou d'une garantie : un incident est vite arrivé.

AttentionToute omission ou fausse déclaration peut entraîner la résiliation pure et simple de votre assurance par votre assureur et ce, sans mois de préavis.

... et mon assureur refuse de me couvrir

Si votre assureur estime que le risque est trop grand ou qu'il ne peut pas protéger ce type de changement, votre assureur peut décider de résilier le contrat d'assurance qui vous lie. Il s'agit de l'un des cas où un assureur peut résilier une assurance avec l'un de ses assurés. Ainsi, votre contrat d'assurance logement sera bel et bien résilié dans un délai de 30 jours après réception du courrier, vous informant qu'il n'est plus en capacité de protéger votre bien dorénavant. Ce laps de temps vous est primordial pour trouver une autre assurance habitation ! N'attendez pas que ces 30 jours soient passés pour vous mettre en quête d'un nouvel assureur et d'une assurance.

... et mon assureur a décidé d'augmenter mes cotisations

modification contrat assurance auto

Votre prime d'assurance a été revue à la hausse suite à la déclaration que vous avez faites à votre assureur concernant un changement de situation ? Sachez que dans ce cas de figure, vous êtes informé par courrier via un avenant ou un nouveau contrat.

Vous pouvez, si cette hausse des cotisations ne vous plaît pas, refuser cette nouvelle offre. Dans ce cas, l'assureur vous proposera soit une nouvelle offre, soit il vous informera de la résiliation de votre contrat d'assurance. Pour que cette résiliation de la part de votre assureur soit officielle, vous devrez attendre 30 jours pour que votre contrat soit effectivement abrogé. Ainsi, vous avez le temps de rechercher une assurance auprès d'un autre assureur.

Sachez que lorsqu'une rupture de contrat unilatérale de la part de votre assureur est effectuée, ce dernier doit obligatoirement expliquer les motifs qui ont mené à cette résiliation de contrat, selon la loi Hamon.

Mon assureur refuse toute modification de mon contrat d'assurance

Votre assureur ne veut pas modifier votre contrat d'assurance ? Vous avez la possibilité de demander la résiliation de votre assurance quand vous le souhaitez une fois la première année d'engagement écoulée grâce à la loi Hamon. Attention, si vous êtes obligé d'avoir une assurance pour votre logement comme c'est le cas pour les locataires, vous devez dans un premier temps chercher un nouvel assureur. En effet, votre nouvel assureur fera lui-même la résiliation du contrat d'assurance. Ainsi, cette résiliation sera effective un mois suivant la réception de la demande par l'assureur.

Si votre contrat d'assurance habitation a été signé avant le 1er janvier 2015, vous devrez attendre la prochaine reconduction tacite de votre contrat afin de pouvoir profiter de la loi Hamon.

Mise à jour le