Orthophoniste remboursement : comment êtes-vous remboursé ?

Orthophoniste

Spécialiste des troubles de la parole, l’écriture ou du bégaiement, l’orthophoniste est un professionnel indispensable pour les personnes qui souffrent de l’un de ces maux. Le remboursement de l’orthophoniste est pris en charge par la Sécurité Sociale. À quel taux êtes-vous remboursé ? Votre mutuelle peut-elle aussi participer ? Nous vous indiquons toutes les informations à savoir !


Comparateur mutuelle

🔎 Envie de changer de mutuelle santé ? Service gratuit

Comparer gratuitement les complémentaires santé en fonction de votre profil auprès de plusieurs assureurs en contactant un conseiller.

L’orthophoniste : définition

L’orthophoniste fait partie des auxiliaires médicaux. Son intervention se fait uniquement sur ordonnance de votre médecin traitant ou spécialiste, de type phoniatre ou ORL.

Le rôle de l’orthophoniste consiste à aider les personnes qui ont des troubles de la parole, de la voix, de respiration ou de déglutition. L’orthophoniste accompagne généralement les enfants mais aussi les adultes qui ont un handicap ou une malformation.

Lors de votre première consultation, l’orthophoniste procède à un bilan orthophonique pour trouver le motif de la visite, s’il n’est pas établi. Le professionnel de santé va alors chercher le trouble en posant des questions sur la vie quotidienne ainsi que le parcours de santé de l’enfant ou l’adulte. Puis, l’orthophoniste observe le patient et son entourage ainsi que sa manière de communiquer, sa morphologie et sa motricité. Le bilan orthophonique se rend utile pour pouvoir connaître le patient et lui proposer une rééducation appropriée à ses besoins.

Vient ensuite la rééducation orthophonique, c’est-à-dire la prise en charge des troubles du patient. Pour avoir accès à la rééducation, le médecin traitant doit au préalable indiquer dans un courrier une demande de bilan orthophonique avec suivi de rééducation si nécessaire. L’orthophoniste est alors seul juge pour déterminer si le patient a besoin d’un suivi ou non. Pendant la phase de rééducation, le praticien peut avoir recours à deux méthodes :

  1. Pratique. Il s’agit d’exercices divers : travail à l’écrit, stratégies d’apprentissage positives, adoption de moyens de compensation …
  2. Emotionnelle : donner à l’enfant ou l’adulte l’envie d’écrire et lire, lutter contre ses angoisses provoquées par le trouble, accepter son handicap sans se dévaloriser, s’orienter vers une thérapie spécifique complémentaire.

Orthophoniste : quand consulter ?
Une consultation est recommandée lorsque vous constatez des retards dans la compréhension et la communication chez votre enfant. Ces troubles peuvent se déclarer dès le plus jeune âge et ne sont pas à prendre à la légère. Rendez-vous chez votre médecin dès lors que vous avez des doutes pour obtenir une consultation chez l’orthophoniste si nécessaire.

Quel est le prix d'une consultation chez l'orthophoniste ?

Selon l’acte médical dont vous avez besoin, le tarif va être différent en fonction de votre code AMO (Acte Médical d’Orthophonie). Ce code correspond à un coefficient multiplicateur qui est de 2,50 en France métropolitaine et 2,62 dans les DOM (Départements d’Outre-Mer). Par exemple, si un AMO 5 (le minimum) est indiqué sur votre feuille de soin, vous devez le multiplier par 2,50 ou 2,62. Il vos sera alors facturé 12,50€ ou 13,1€ par le praticien.

Les différents actes de rééducation vous seront indiqués dans le bilan orthophonique et peuvent être multiples. Sachant que chaque prestation possède un code AMO spécifique, les frais sont susceptible d’être élevés.

  • Exemples de tarifs de prestations orthophoniques
  • Rééducation de la déglutition atypique : 20€ par séance avec code AMO 8.
  • Rééducation du bégaiement : 30,50€ par séance avec un AMO 12.
  • Rééducation des troubles de la communication et du langage écrit (lecture et/ou orthographe) : 25,25€ par séance avec code AMO 10,1.
  • Rééducation des dysphagies chez l’adulte et chez l’enfant : 27,50€ par séance avec un code AMO 11.

Le bilan orthophonique va vous coûter entre 40 et 75€ en fonction de la pathologie détectée.

En plus de ces coûts, l’orthophoniste libéral peut ajouter un forfait kilométrique pour ses déplacements à domicile.

Tarifs des indemnités applicables à partir du 1er juillet 2019
Type d'indemnité France métropolitaine Départements d'Outre-Mer
Indemnité forfaitaire de déplacement 2,50€ 2,50€

Indemnité kilométrique :

  • Plaine : 0,24€
  • Montagne : 0,37€
  • À pied ou à ski : 1,07€
  • Plaine : 0,27€
  • Montagne : 0,40€
  • À pied ou à ski : 1,07€

Les prix des autres prestations d’orthophonie doivent faire l’objet d’un affichage obligatoire dans leur salle d’attente qui soit clair et visible de tous. Les tarifs sont fixés par la Sécurité Sociale et sont identiques pour tous les orthophonistes. Ils dépendent de la NGAP (Nomenclature Générale des Actes Professionnels).

Quel remboursement pour des soins chez l'orthophoniste ?

Pour les actes d’orthophonie, la base de remboursement de la Sécurité Sociale est de 60% avec un ticket modérateur de 40% .

Le ticket modérateur désigne la somme qui reste à vote charge après les remboursements de l’Assurance Maladie.

  • Exemples de remboursement par la Sécurité Sociale pour vos actes médicaux d’orthophonie :
  • Rééducation des troubles de la communication et du langage écrit (lecture et/ou orthographe) : 15,15€ pour un prix de 25,25€. Ticket modérateur : 10,10€.
  • Rééducation des troubles de la voix d’origine organique ou fonctionnelle et des dyskinésies laryngées : 17,10€ vous sont remboursés pour un acte tarifé à 28,50€. Le ticket modérateur est de 11,40€.
  • Education ou rééducation du langage dans les handicaps moteur, sensoriel et/ou les déficiences intellectuelles : vous bénéficiez d’un remboursement de 20,70€ pour un acte qui coûte 34,50€. Le ticket modérateur s’élève à 13,80€.
  • Exemples de remboursement par la Sécurité Sociale pour un bilan orthophonique ;
  • Bilan de phonation : 45€ pour un tarif conventionnel de 75€. Ticket modérateur de 30€ ;
  • Bilan des troubles d’origine neurologique : 54€ sur un prix de base de 90€ avec un ticket modérateur de 36€ ;
  • Bilan du langage dans le cadre des handicaps moteurs, sensoriels ou mentaux (inclus surdité, IMC, autisme, maladies génétiques) : 54€ sur un prix de base de 90€ avec un ticket modérateur de 36€.

Le ticket modérateur peut être pris en charge par votre mutuelle santé, si vous en possédez une. Vos frais seront donc limités.

Comparez les mutuelles selon votre profil !

Mis à jour le