Quel remboursement pour une consultation d'ostéopathie ?

Si vous souffrez de douleurs articulaires, de troubles digestifs, d'asthme, etc. qu'aucun traitement ne parvient à soigner, vous devriez peut-être consulter un ostéopathe. Mais attention, cette pratique de médecine douce n'est pas remboursée par la Sécurité sociale. Comment procéder alors pour bénéficier quand même d'un bon remboursement de l'ostéopathie ? Réponses dans notre article.

hypnose remboursement sécu

Devis Mutuelle Santé

Obtenez un devis gratuit d’assurance santé en 2 minutes auprès d’un de nos partenaires.

Quel est le prix d'une séance chez l'ostéopathe ?

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

Catégorisée comme médecine douce, l'ostéopathie est destinée à soigner les douleurs liées aux troubles de mobilité du système musculo-squelettique (TMS) de façon naturelle, sans traitement médicamenteux.

L'ostéopathie est basée sur des techniques manuelles fondées sur des manipulations osseuses ou musculaires (techniques de pression, d’élongation ou de torsion). En effet, selon son inventeur, le Dr Andrew Taylor Still, le bien-être de l'humain est lié au bon fonctionnement de son appareil locomoteur (squelette, articulations, muscles, tendons, nerfs) car toutes les parties du corps sont reliées entre elles par l'intermédiaire des tissus organiques qui le composent.

Une consultation chez l'ostéopathe est nécessaire en cas de :

  • douleurs vertébrales, costales et articulaires ;
  • tendinites ;
  • douleurs et traumatismes musculaires ;
  • maux de tête ;
  • migraines ;
  • vertiges.

Comment se passe une première consultation chez l'ostéopathe ?

Au cours d'un premier rendez-vous chez l'ostéopathe, celui-ci questionne le patient et procède à un examen physique (palpation). Il est probable que le praticien pose des questions qui semblent éloignées du problème pour lequel le patient consulte ou qu'il manipule des régions du corps qui ne font pas mal. Ceci est normal : l'ostéopathie considère le corps humain comme un ensemble indissociable.

L'ostéopathie s'adresse à tous les âges et il n'est pas nécessaire de consulter son médecin traitant avant d'aller voir un ostéopathe. Néanmoins, mais en cas de manipulations du crâne, du rachis ou de la face chez le bébé de moins de 6 mois, il est conseillé de demander un certificat de non contre-indication médicale à un médecin.

Contre-indications à l'ostéopathie Certaines pathologies sont contre-indiquées. C'est le cas de l'hémophilie, l'ostéoporose, les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Tarifs d'une consultation chez l'ostéopathe

Les ostéopathes ne sont pas considérés comme des médecins. À ce titre, ils sont libres de fixer les tarifs qu'ils souhaitent mais doivent obligatoirement les afficher dans leur cabinet. Le prix d'une consultation chez l’ostéopathe varie en fonction de sa situation géographique. Dans les grandes villes comme Paris, Marseille ou Lyon, vous paierez en moyenne 60 €. Ailleurs, les prix tournent aux alentours des 45-50 €. Une consultation pour un enfant coûtera 40 € en moyenne.

Quel remboursement pour des soins d'ostéopathie ?

De part sa qualité de médecine non conventionnelle, il n’existe aujourd’hui aucune prise en charge par la Sécurité sociale ni aucun remboursement CMU de l’ostéopathie.

Pour être certain de bénéficier d’un bon remboursement en ostéopathie, le mieux est de souscrire une mutuelle qui couvre ce type de pratique médicale.

Quelle mutuelle rembourse les séances d'ostéopathie ?

La majorité des contrats de complémentaire santé prévoit le remboursement de l'ostéopathie, qui peut être de deux types différents : 

  • certaines mutuelles proposent un forfait annuel généralement une centaine d'euros, voire plusieurs centaines pour les offres les plus complètes ;
  • d’autres proposent un remboursement à la séance (25 à 30 euros pour 3 ou 4 séances dans l'année).
Comparatif mutuelles ostéopathe
Assureur Médecines douces prise en charge Montant de la prise en charge Plus d'informations
Logo Otherwise
Formule Optimum

Techniques alternatives sans prescription : ostéopathes, étiopathes, chiropracteurs, orthophonistes, orthoptistes, pédicures, podologues, diététiciens

30€/séance, dans la limite de 3/an Devis en ligne
Logo Eovi MCDEquiteo Excellence

Médecines complémentaires : ostéopathe, acupuncteur, chiropracteur, homéopathe, diététicien, pédicure, podologue, hypnothérapeute

30€/séance dans la limite de 4 séances/an/bénéficiaire Devis en ligne
Logo SwissLife
Formule 2
Médecines douces non remboursées (ostéopathie, chiropractie, acupuncture, homéopathie, phytothérapie, sophrologie, mésothérapie) et auxiliaires médicaux non remboursés (pédicurie-podologie, psychomotricité, diététique, ergothérapie) et toute autre pratique si prescrite sur ordonnance. Forfait par acte (maximum 5/an/bénéficiaire) : 20€ Devis en ligne
Logo Groupama
Solution famille
Niveau 5
Médecine douce (ostéopathes, acupuncteurs, homéopathes, psychothérapeutes, psychomotriciens…). Forfait annuel dans la limite de 3 séances à raison de 30€/séance Devis en ligne

Attention, certaines mutuelles remboursent l’ostéopathie que si le professionnel est diplômé en ostéopathie ou inscrit au Registre des Ostéopathes de France. Lisez bien vos conditions générales.

Comment trouver une meilleure mutuelle pour les consultations chez l'ostéopathe ?

Quelle mutuelle rembourse la medecine douce ?

Vous souhaitez trouver une mutuelle qui rembourse bien l’ostéopathie et ne pas avoir de reste à charge trop important ? La comparaison est le meilleur moyen de trouver votre bonheur. En effet, comparer reste le meilleur moyen de bénéficier d'une couverture au meilleur rapport qualité / prix. Voici quelques points sur lesquels vous devez être vigilant avant de souscrire :

  • commencez par réfléchir à vos besoins : quels types d'ostéopathe envisagez-vous de consulter ? À quelle fréquence annuelle et à quel prix ? Une fois cette étape passée, faites le tour des mutuelles proposant un forfait "médecine douce" ;
  • calculez la différence entre votre nouvelle complémentaire santé et votre mutuelle actuelle. À garanties égales et en incluant le forfait médecines douces ;
  • il ne vous reste plus qu’à comparer votre reste à charge dans les deux cas. Choisissez ensuite la mutuelle qui propose un meilleur remboursement de l'ostéopathie.
Mise à jour le