Assurance location saisonnière : comment bien assurer sa location de vacances ?

assurance location saisonnière
Quelle assurance location saisonnière choisir ? Retrouvez nos conseils !

Appartement en bord de mer, chalet à la montagne, maison de campagne… Les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir louer un logement pour profiter pleinement de leurs vacances. Pour ne pas gâcher ces quelques jours de repos et de détente, que vous soyez propriétaire ou locataire, votre location saisonnière doit absolument être assurée ! Quelle assurance location de vacances choisir ?


assurance location vacances

Devis Assurance Location Saisonnière

Obtenez un devis gratuit d'assurance location saisonnière pour votre location de vacances auprès d'un de nos partenaires.

Qu’est-ce que la location saisonnière ?

yourte assurance location saisonnière

Depuis plusieurs années maintenant, la location de logement de vacances se développe de plus en plus. On ne compte plus les annonces de locations saisonnières sur Internet. Ce type de location doit répondre à un certain nombre de critères pour être considérée comme « saisonnière » :

  1. Le bien immobilier doit être meublé et équipé ;
  2. La durée de location doit être très flexible (nuitée, semaine, mois, etc.) ;
  3. Le propriétaire s’engage à ce qu’aucun vice de construction ou défaut d’entretien ne soit présent ;
  4. Un contrat d’assurance habitation doit obligatoirement être présent.

Au final, une location saisonnière ressemble à une location dite « classique », à l’exception, bien entendu, de la durée du contrat de location. C’est un avantage considérable pour les propriétaires bailleurs qui peuvent à la fois rentabiliser leurs biens immobiliers et/ou leurs investissements, sans devoir s’engager dans un contrat de location strict et très réglementé. En effet, la location saisonnière pour les bailleurs, leur permet de bénéficier d’une législation et d’une fiscalité très avantageuse. Une souplesse de la réglementation, qui ne justifie en aucun cas un manque de vigilance en ce qui concerne la souscription d’un contrat d’assurance habitation que ce soit, selon votre profil et votre situation : une assurance habitation location saisonnière, une assurance villégiature, une assurance résidence secondaire ou une assurance PNO.

Quelle assurance location saisonnière choisir en tant que locataire ?

L'assurance location saisonnière

assurance location vacances

Devis Assurance Location Saisonnière

Obtenez un devis gratuit d'assurance location saisonnière pour votre location de vacances auprès d'un de nos partenaires.

Vous prévoyez de partir en vacances et de louer un logement (chalet, maison, appartement, yourte,....), que ce soit pour un week-end, une semaine, un mois ? Souscrire une assurance location saisonnière vous permettra de profiter pleinement de vos vacances. 

En effet, selon les assureurs et les formules, elle peut prévoir un dédommagement en cas d'annulation de location, une indemnisation en cas de perte ou de vol des bagages,... Elle assure évidemment votre responsabilité civile villégiature ainsi que celle de vos accompagnants (s'ils sont prévus au contrat). Certaines assurances location de vacances assurent également le remboursement des frais d'interruption anticipé de séjour en cas de rapatriement, de décès ou d'hospitalisation ou de sinistre ayant eu lieu dans la résidence principale. 

La garantie villégiature

Assurance logement : demandez des devis ! Afin d'assurer votre location saisonnière, vous pouvez étendre votre assurance habitation résidence principale à votre location de vacances. Trouvez la meilleure assurance habitation permettant cela en faisant des demandes de devis en ligne.
Je demande mon devis en ligne

assurance location vacances piscine

En tant que locataire, dans la majorité des cas, votre location saisonnière est assurée via votre contrat d’assurance habitation de votre résidence principale si ce dernier comporte une garantie villégiature. Cette assurance villégiature vous couvre pendant toute la durée de votre séjour, contre les éventuels dommages causés sur le bien immobilier, sur les voisins et les tiers, qu’il s’agisse d’un dégât des eaux ou d’un vol par exemple.

Avant de partir profiter de ses vacances, il est important de vérifier dans son contrat d’habitation l’étendue de cette garantie, car votre couverture est limitée dans la durée et géographiquement. Si elle ne paraît pas être suffisante, vous pouvez facilement souscrire une extension de garantie villégiature auprès de votre assureur.

Pour pouvoir bénéficier de la couverture de votre assurance villégiature, il vous faudra transmettre diverses informations à votre assureur telles que l'adresse, le nombre de pièces, la superficie, les éventuelles dépendances et autres particularités de la location de vacances. Enfin, précisez votre date d'arrivée et de départ.

Depuis des années, les Français sont toujours aussi nombreux à partir en vacances, le marché de la location saisonnière à encore de beaux jours devant lui.

L’abandon de recours

assurance location saisonnière

Comme expliqué précédemment, le bailleur d’une location de vacances peut souscrire une clause d’abandon de recours qui vous couvre en cas de dommages causés. Mais si cela n’est pas le cas, vous avez la possibilité de contracter une assurance complémentaire sous la forme d’une couverture tous risques pour toute la durée de votre villégiature. Cette protection n’est pas très onéreuse et pourrait vous permettre de profiter pleinement de vos vacances.

La clause de responsabilité civile

Votre contrat d’assurance multirisque habitation (MRH) doit impérativement comporter une clause de « responsabilité civile » afin de protéger votre responsabilité en cas de sinistre ou d’accident dans le bien loué.

Face à un sinistre, quel qu’il soit, prévenez impérativement le propriétaire ou l’agence de location dans les plus brefs délais. Si l’assurance du logement vous revient, votre compagnie d’assurance doit être prévenue dans les délais indiqués dans le contrat.

Quelle assurance logement de vacances pour le propriétaire ?

Nos assurances pour les propriétaires bailleurs

 

Assurance propriétaire non occupant

L'assurance habitation de votre locataire ne couvre pas tous les sinistres : protégez votre bien.

Simulation en ligne en 3'

Assurance garantie loyer impayé

Pour éviter toute mauvaise surprise et garantir le paiement de vos loyers, demandez un devis gratuit.

Simulation en ligne en 3'
maison de vacances à la montagne à assurer à l'aide d'une assurance location vacances

Protégez votre logement de vacances grâce à une assurance ou une garantie et profitez en toute sérénité !

Si l’on prend à la lettre la législation concernant la location d’un logement saisonnier en tant que propriétaire, il est dit que la souscription d’une assurance habitation n’est pas obligatoire.

En tant que propriétaire, vous décidez de louer un bien immobilier meublé pendant les vacances. Les assureurs vous considéreront alors comme un propriétaire non-occupant. Avec ce profil, vous n’êtes en aucun cas obligé d’assurer votre bien, et les locataires non plus. Bien entendu, il serait bien plus judicieux et préférable d’assurer votre logement de vacances !

Protéger votre responsabilité envers les voisins

Vous n’êtes peut-être pas obligé de souscrire une assurance habitation, mais en cas de sinistre comme un dégât des eaux par exemple, vous êtes entièrement responsable des dommages causés chez les voisins. Il est donc préférable de souscrire une assurance habitation dite « pour le compte de qui il appartiendra », dans le but de couvrir, contre tout sinistre, le propriétaire et les éventuels locataires du logement.

Vous avez également la possibilité d’ajouter une clause supplémentaire d’« abandon de recours » qui vous engage à ne pas vous retourner vers le locataire si ce dernier est reconnu responsable des dégâts. Cette clause doit être présente dans le contrat de location.

Protéger votre responsabilité envers les locataires

Si votre logement est assuré classiquement et que vous décidez de le mettre en location saisonnière, vous devez dans un premier temps en informer votre compagnie d’assurance et vérifier que votre contrat multirisque habitation présente une garantie « responsabilité civile du propriétaire » envers les locataires. Cette garantie est très importante en cas d’accident corporel au sein de votre logement. Pour cela, il faut que le propriétaire fasse un état des lieux de tout le matériel et les équipements mis à la disposition des locataires saisonniers.

Pour renforcer cette protection, une garantie « recours des locataires contre le propriétaire » permet d’indemniser par le biais de l’assurance, les dommages causés au locataire en cas de défaut d’entretien du logement.

Protéger son bien immobilier avec le dépôt de garantie

dépôt de garantie et assurance location saisonnière

Le dépôt de garantie est une pratique courante dans le monde de la location, et les locations de vacances ne dérogent pas à la règle. Le propriétaire peut demander au locataire une somme entre 10 et 30% du prix du séjour au titre de « garantie » pour pallier à d’éventuelles détériorations de sa part.

En effet, cette somme permet au propriétaire du logement de procéder aux réparations des éventuels actes de vandalisme et autres dégâts causés par le locataire saisonnier. Si aucun dégât n'a été constaté, le dépôt de garantie est évidemment restitué au locataire.

Propriétaire : comment assurer une résidence secondaire ?

assurance location saisonnière

Pour de nombreux propriétaires, logement de vacances rime avec résidence secondaire. Mais comment assurer un bien immobilier qui reste inhabité une grande partie de l’année ?

Étendre le contrat d’assurance habitation avec des garanties complémentaires

Toutes les compagnies d’assurance vous proposeront, pour assurer votre résidence secondaire, d’ajouter une garantie optionnelle à votre contrat d’assurance multirisque habitation de votre résidence principale.Une simplicité administrative qui pourrait être très avantageuse, mais les résidences secondaires doivent faire l’objet de couvertures spécifiques.

Une assurance prévue pour les résidences secondaires

 

Aujourd’hui, la plupart des assureurs peuvent proposer aux propriétaires de résidence secondaire, des contrats d’assurance habitation spécifiques. Ils fournissent les mêmes couvertures et garanties qu’un contrat « classique » en ajoutant :

  1. Une clause d’inhabitation : c’est l’une des garanties les plus importantes. Dans un contrat MRH (multirisque habitation) classique, la garantie vol et cambriolage ne prendre plus effet après une période d’inoccupation entre 60 et 90 jours. Or, pour une résidence secondaire cette période d’absence peut être bien plus importante.
  2. La garantie responsabilité civile : vous devez prêter attention que votre responsabilité soit couverte dans tous vos logements.

Avant de souscrire une extension de garantie ou une assurance spécifique pour votre résidence secondaire, prenez le temps d’étudier chaque prix pratiqué par les compagnies d’assurance. Les différences de tarifs peuvent être très importantes !

Mis à jour le