Piscine : comment assurer son oasis ?

Mis Ă  jour le
min de lecture
Vous avez un logement de 60 m2 et payez plus de 100€ par an ?

Trouvez moins cher en comparant les prix des assurances habitation !

💰 Comparateur meilleur prix
Les offres et assureurs référencés sur cette page le sont à titre gratuit. En savoir plus.

Assurer une piscine n'est pas obligatoire. Pourtant, en dĂ©clarant votre piscine auprĂšs de votre assureur et en souscrivant une option spĂ©cifique dans votre contrat d’assurance habitation, vous protĂ©gez votre piscine d’éventuels sinistres, mais aussi ses accessoires et ses Ă©quipements annexes. Avantage non nĂ©gligeable pour passer un Ă©tĂ© serein ! Mais que prend en charge l'assurance piscine prĂ©cisĂ©ment, et Ă  quel prix ? C’est ce que nous allons dĂ©couvrir !

⭐ Tout savoir sur l’assurance habitation piscine
🧐 Doit-on souscrire une assurance piscine ?La rĂ©ponse est non ! Ce n’est pas une obligation mais c’est trĂšs recommandĂ©. Si vous ne le faites pas, vous risquez de devoir payer en fonds propres les dommages causĂ©s par un sinistre.
🔎 Quelles piscines peuvent ĂȘtre assurĂ©es avec la garantie piscine ?
  • Les piscines enterrĂ©es
  • Les piscines semi-enterrĂ©es

Les piscines hors-sol peuvent ĂȘtre couvertes par la garantie jardin.

đŸ’” Quel est le prix d’une assurance piscine ?

Difficile à chiffrer car c’est une option de l’assurance habitation. Comptez quelques euros de plus par mois si vous souscrivez cette option.

Par exemple, Acheel propose une assurance habitation avec piscine (propriĂ©taire, maison de 200m2) Ă  39,48  €/mois, soit 473,72  €/an.

Besoin d'une assurance habitation qui couvre votre piscine pour pas cher ?

⚖ Comparez les offres !

🧐 Faut-il souscrire une assurance piscine ?

Souscrire une assurance pour votre piscine n’est pas obligatoire, mais fortement recommandĂ©. Si vous ne le faites pas, vous devrez payer de votre poche les rĂ©parations, par exemple, en cas de vandalisme ou de dommages causĂ©s par une tempĂȘte.

GĂ©nĂ©ralement, l'assurance piscine est une option de votre assurance habitation. Elle protĂšge la piscine elle-mĂȘme, ses accessoires et ses Ă©quipements.

En revanche, les accidents corporels sont, eux, couverts par la responsabilité civile de votre assurance habitation, et non par l'assurance piscine.

Assurez-vous de connaßtre les dommages couverts par votre assurance habitation et, si nécessaire, souscrivez une option spécifique pour une meilleure protection.

Comment déclarer une piscine à son assureur ?

C’est simple : vous pouvez dĂ©clarer votre piscine par mail, par courrier postal, par tĂ©lĂ©phone, ou bien en agence. N'oubliez pas de mentionner votre numĂ©ro de police d'assurance. Votre compagnie d’assurance vous demandera une sĂ©rie d'informations sur votre piscine, comme ses dimensions et les matĂ©riaux utilisĂ©s.

đŸ€Quelles garanties pour assurer une piscine ?

Les couvertures d'assurance piscine varient selon les assureurs et le niveau de protection choisi. Selon votre formule, l’option piscine de votre assurance habitation vous couvre contre  :

  • Les intempĂ©ries climatique : grĂȘle, tempĂȘte, gel, inondation, etc.
  • Les incendies et explosions.
  • Les dommages Ă©lectriques.
  • Les vols et les faits de vandalisme.

💡 Il y a une fuite dans votre piscine ? L’assurance habitation peut aussi couvrir ce genre de tracas. VĂ©rifiez les conditions et les exclusions de votre contrat pour en ĂȘtre sĂ»r.

CĂŽtĂ© Ă©quipements, l’assurance piscine couvre le liner, y compris en cas de dĂ©chirure, mais aussi le bassin lui-mĂȘme, le local technique et les appareils fonctionnels (le chauffage, le pompage ou l'Ă©puration de l'eau), les robots d'entretien et les dispositifs de sĂ©curitĂ©, comme les barriĂšres et les alarmes.

Bon Ă  savoir

Les constructeurs de piscine sont obligĂ©s de souscrire Ă  une garantie dĂ©cennale. Cette assurance couvre pendant 10 ans aprĂšs les travaux les dĂ©fauts de construction qui pourraient vous empĂȘcher de profiter pleinement de votre piscine. Par exemple, si une fuite dans la piscine est due Ă  une erreur du constructeur, la garantie dĂ©cennale s'appliquera.

💾 Quel est le tarif d'une assurance piscine ?

Il est difficile de donner le prix exact d'une assurance piscine car elle est incluse dans l'assurance habitation. Le tarif de cette derniÚre varie selon les assureurs et dépend de plusieurs critÚres, comme l'emplacement et la nature du logement, ou encore les garanties choisies.

Sachez tout de mĂȘme que l'assurance habitation coĂ»te gĂ©nĂ©ralement plus cher pour les propriĂ©taires de piscine. Les coĂ»ts liĂ©s Ă  la construction et Ă  l'entretien d'une piscine augmentent les dĂ©penses d'un logement. RĂ©sultat : cela se reflĂšte sur le prix de l'assurance habitation.

Voici le tarif d’une assurance piscine souscrite dans un contrat habitation auprùs de nos assureurs partenaires  :

⚖ Comparatif d’assurances piscine
 AcheelCrédit AgricoleGroupama

Assurance habitation sans piscine

Propriétaire, maison de 200m2

34,85  €/mois

OU

418,26  €/an

42,12  €/mois

OU

505,44 €/an

43,61  €/mois

OU

523,32  €/an

Assurance habitation avec piscine

Propriétaire, maison de 200m2

39,48  €/mois

OU

473,72  €/an

46,62 €/mois

OU

559,44 €/an

47,45 €/mois

OU

569,4 €/an

On constate donc, chez Acheel par exemple, une diffĂ©rence de prix de 4,63  €/mois entre assurance avec et sans piscine. À l’annĂ©e, vous devriez payer 55,46  € de plus par an pour protĂ©ger votre piscine des alĂ©as de la vie. DĂ©pense indispensable et pourtant, non nĂ©gligeable !

⚖ Quelle est la rĂ©glementation obligatoire pour une piscine  ?

Si l'assurance vous tranquillise, elle ne vous dispense pas de respecter la réglementation qui encadre la piscine.

PremiĂšre obligation, et pas des moindres : l’obligation de sĂ©curitĂ©. ConcrĂštement, si votre piscine est enterrĂ©e ou semi-enterrĂ©e, vous devez la sĂ©curiser, avec, au moins, un des dispositifs suivants  :

  • BarriĂšre de protection autour de la piscine.
  • SystĂšme d'alarme sonore, dĂ©clenchĂ© quand quelqu'un s'approche du bord ou entre dans l'eau.
  • Couverture motorisĂ©e de sĂ©curitĂ© ou bĂąche rigide.
  • Abri couvrant la piscine, comme une vĂ©randa.

Ces Ă©quipements doivent respecter les normes de l'Association Française de Normalisation (AFNOR). Ne pas les respecter peut entraĂźner une amende de 45 000  €. Selon l'article L. 128-1. "A compter du 1er janvier 2004, les piscines enterrĂ©es non closes privatives Ă  usage individuel ou collectif doivent ĂȘtre pourvues d'un dispositif de sĂ©curitĂ© normalisĂ© visant Ă  prĂ©venir le risque de noyade".

Autres réglementations à envisager : le permis de construire et la déclaration de travaux de votre piscine !

Le permis de construire une piscine

Pour installer une piscine, vous pourriez avoir besoin d'un permis de construire. Voici les rÚgles  :

  • Piscine hors-sol : si elle fait moins de 100 mĂštres carrĂ©s, pas de permis de construire nĂ©cessaire. En revanche, une dĂ©claration de travaux pourrait ĂȘtre requise.
  • Piscine enterrĂ©e ou semi-enterrĂ©e : un permis de construire est obligatoire si elle dĂ©passe 100 mĂštres carrĂ©s. Pour une taille infĂ©rieure, un permis est nĂ©cessaire si vous y ajoutez un abri de plus de 1,80 mĂštre de haut. Sinon, une simple dĂ©claration de travaux suffit, comme pour une piscine hors-sol.

PrĂ©voyez entre 2 et 3 mois pour l'obtention du permis de construire. Notre conseil : faites les dĂ©marches dĂšs le dĂ©but de l'hiver pour ĂȘtre sĂ»r de pouvoir barboter pendant l’été !

La déclaration de travaux pour piscine

Une dĂ©claration de travaux peut ĂȘtre nĂ©cessaire selon la taille de votre piscine :

  • Pour une piscine de moins de 10 mĂštres carrĂ©s, vous avez besoin de dĂ©clarer les travaux uniquement si vous ĂȘtes dans une zone protĂ©gĂ©e ou si vous construisez en mĂȘme temps un abri de plus de 1,80 mĂštre de haut.
  • Si votre piscine mesure entre 10 et 100 mĂštres carrĂ©s, la dĂ©claration de travaux est obligatoire. Dans certaines situations, comme en zone protĂ©gĂ©e, un permis de construire peut ĂȘtre aussi nĂ©cessaire. Pour savoir Ă  quoi vous en tenir, vous pouvez consulter le plan d'urbanisme, disponible auprĂšs de votre mairie.

Faut-il déclarer sa piscine aux impÎts ?

Si votre piscine dĂ©passe les 10 mÂČ, vous devez la dĂ©clarer aux impĂŽts. Les piscines infĂ©rieures Ă  10 mÂČ ou hors-sol (dĂ©montables ou gonflables) sont exemptĂ©es de taxes. Vous avez 3 mois pour dĂ©clarer votre piscine aprĂšs la fin des travaux.

🏊 FAQ sur l'assurance piscine

🏡 Est-ce que l'assurance habitation couvre les piscines hors sol ?

Les piscines hors sol, comme les piscines gonflables ou en matĂ©riaux lĂ©gers, ne sont gĂ©nĂ©ralement pas couvertes par la garantie piscine. Seules les piscines creusĂ©es, enterrĂ©es ou semi-enterrĂ©es sont incluses, principalement en raison de leurs coĂ»ts de rĂ©paration plus Ă©levĂ©s. Pour assurer une piscine hors sol, considĂ©rez une option jardin, car elles sont souvent traitĂ©es comme du mobilier d’extĂ©rieur.

💡 Certaines assurances habitation couvrent Ă©galement les spas et jacuzzis sous leur garantie piscine.

📄 Qui porte la responsabilitĂ© en cas d'accident dans une piscine ?

Si un accident survient, le propriĂ©taire de la piscine peut ĂȘtre tenu responsable. Les dommages subis par les victimes sont couverts par sa garantie responsabilitĂ© civile, incluse dans son assurance habitation.

⏳ Quand et comment dĂ©clarer un sinistre piscine Ă  son assurance ?

Pour ĂȘtre indemnisĂ© des dommages subis par votre piscine, vous devez, dans la plupart des cas, dĂ©clarer le sinistre Ă  votre assureur dans un dĂ©lai de 5 jours ouvrĂ©s. Dans le cadre d'une catastrophe naturelle, ce dĂ©lai est de 10 jours et, dans le cadre d'un vol ou d'un acte de vandalisme, de 2 jours.

Consultez votre contrat d'assurance habitation ou contactez votre assureur pour connaßtre les conditions de prise en charge et de déclaration de sinistre.

Lorsque vous dĂ©clarez un sinistre, votre compagnie d’assurance peut vous demander de fournir plusieurs informations  :

  • La date, les causes, le point de dĂ©part et les circonstances du sinistre, qu'elles soient connues ou supposĂ©es.
  • La nature, l'importance et le montant approximatif des dommages.
  • Le nom, le prĂ©nom, l'adresse et la qualitĂ© des personnes impliquĂ©es dans le sinistre, qu'elles soient victimes, responsables ou tĂ©moins.

Par la suite, vous devrez remplir une dĂ©claration plus dĂ©taillĂ©e. L’assureur peut Ă©galement vous demander des informations ou documents supplĂ©mentaires, comme des justificatifs des biens endommagĂ©s et des photos. Ces Ă©lĂ©ments l’aideront Ă  constituer votre dossier d’indemnisation.