EDF OA Solaire : revente électricité, facturation et espace producteur

EDF OA solaire

De nombreux consommateurs d’énergie produisent eux-mêmes leur propre électricité, que ce soit par des éoliennes ou – majoritairement – par des panneaux solaires photovoltaïques. Quand c’est le cas, le particulier peut alors choisir entre garder l’électricité produite pour sa consommation personnelle ou de la revendre à un fournisseur d’énergie. EDF, en tant que fournisseur historique d’électricité, est soumis à une obligation d’achat sur l’énergie solaire.


achats groupés en finance

Devenez autonome en produisant votre propre électricité

Economisez 70% en moyenne sur votre facture d'électricité avec l'autoconsommation. Demandez votre étude personnalisée. Service gratuit et sans engagement. (annonce Comwatt)

Obligations d’achats solaire, qu’est-ce que c’est ?

EDF, fournisseur historique d’énergie, a été mandaté par l’état depuis février 2000 pour racheter l’énergie produite par toutes les installations utilisant des énergies considérées comme renouvelables ou à forte efficacité énergétique comme :

sources de production vertes
  • L’énergie éolienne ;
  • L’énergie hydraulique ;
  • L’énergie géothermique ;
  • L’énergie issue de la biomasse ;
  • L’énergie solaire (notamment photovoltaïque) ;
  • L’énergie issue de le « cogénération » ;
  • L’énergie issue de l’incinération ;
  • L’énergie issue de « petites installations »

A noter que les entreprises locales de distribution (ELD) ont les mêmes obligations qu’EDF concernant ces achats.

EDF OA : une entité dédiée à l’achat d'énergies renouvelables

logo edf

EDF Obligations d’Achat, aussi appelé EDF OA est l'entité d'EDF responsable de l’achat des énergies renouvelables ou à forte efficacité énergétique. Elle organise l’achat de ces énergies directement auprès des producteurs qui ont souscrit à l'offre Mon Soleil & Moi d'EDF ENR, qui est l'entité d'EDF dédiée aux énergies renouvelables. Dans tous les cas, EDF est dans l’obligation d’acheter cette énergie renouvelable ou à forte efficacité énergétique à un tarif fixé par les pouvoirs publics, déterminé au préalable, lui-même évolutif.

Comme elle s’occupe de ces achats d’énergies particuliers pour l’Etat, l'entreprise est compensée du surcoût du kWh que cela engendre pour eux en fonction de la qualité de sa gestion de la mission. C’est-à-dire qu’elle ne payera pas la différence entre le prix payé au producteur et le prix actuel de cette électricité sur le marché de l’énergie. Dans les faits, tous les consommateurs participent au financement de ces nouvelles sources de production via la CSPE, l'une des taxes sur l'électricité.

Obligations d’achats solaire, un moyen de soutenir la filière photovoltaïque en France

Si EDF est dans l’obligation d’acheter les surplus ou totalité des productions d’électricité solaire photovoltaïque c’est parce que les pouvoirs publics ont décidé de soutenir la filière des énergies renouvelables en France, et notamment l’énergie solaire photovoltaïque. Depuis février de l’année 2000 cette obligation est effective et a pour objectif de soutenir la filière industrielle tout en protégeant le climat, en incitant les petits producteurs et même les particuliers à produire un surplus de consommation pour le revendre à EDF et ainsi, en tirer des revenus.

Contrat d'achat EDF OA solaire : comment ça marche ?

L’EDF OA est dans l’obligation d’acheter l’électricité solaire produite par les particuliers. Il est possible de revendre la totalité ou une partie seulement de son électricité produite. Comme nous le verrons par la suite, le prix d’achat de cette électricité est fixé par les pouvoirs publics et dépend de quelques critères comme la puissance des panneaux solaires photovoltaïques utilisés.

Comment revendre son électricité solaire à EDF ?

De la signature du contrat à la production des premiers kilowattheures, il faut compter en moyenne 4 mois.

  1. La première étape pour revendre son électricité solaire à EDF OA est de demander une étude personnalisée à EDF ENR. Après un premier contact par téléphone au 0 805 550 000 (non-surtaxé), un client peut être envoyé au domicile pour évaluer les spécificités du terrain et de la maison, pour établir un bilan solaire gratuit et sans engagement. Le conseiller déterminera ainsi la meilleure option à choisir pour les panneaux solaires : lieu, orientation, etc. C'est également l'occasion de calculer le prix global de l'installation photovoltaïque et d'estimer le rendement afin de voir si cet investissement serait intéressant en regard du prix de son abonnement EDF.
  2. Ensuite, la visite d'expert est nécessaire afin de valider la faisabilité technique de l'installation.
  3. Si tout va bien, s'en suit la souscription du contrat d’achat photovoltaïque avec EDF. Ce contrat permet en quelque sorte de devenir producteur pour EDF ; il prendra effet dès la mise en service du raccordement de l’installation solaire photovoltaïque. La rémunération se fera selon les termes prévus dans le contrat à un prix fixé par les pouvoirs publics mais soumis à des évolutions et critères que nous détaillerons plus bas.
  4. Plusieurs démarches administratives sont à engager, auprès de la mairie notamment. Il faut également déposer une demande de raccordement auprès d’ENEDIS qui s’occupera de l’installation une fois la demande acceptée. EDF ENR s'engage à effectuer ses démarches pour le compte de son client et de le tenir au courant des avancées.
  5. Vient ensuite la période de l'installation des panneaux solaires par des techniciens mandatés par EDF ENR. En outre, la performance des panneaux solaires EDF est garantie pendant 25 ans ; des techniciens sont dépêchés gratuitement en cas de baisse du rendement des panneaux solaires.
  6. Un technicien ENEDIS se rend enfin au domicile du client pour se charger du raccordement. Il installe également un dispositif de comptage des kWh produits par les panneaux, à moins de ne disposer du compteur Linky qui est en mesure de compter l'électricité produite.
  7. Les panneaux fonctionnent et produisent des kWh, que le client peut consommer intégralement ou bien revendre à EDF OA-Solaire. Il est possible de suivre sa production depuis l'application ou site Soleilenligne d'EDF.
  8. C’est ENEDIS qui est, en tant que gestionnaire du réseau public de distribution, en charge du comptage des kWh produits. C'est sur la base de cette relève que les clients doivent effectuer leur facturation.

EDF n'est pas le seul à proposer une telle offre d'accompagnement complet, de l'installation de ses panneaux solaires à la revente de l'électricité produite. L'offre d'autoconsommation d'ilek se démarque notamment de par son outil d'estimation gratuite en ligne du rendement atteignable de panneaux photovoltaïques à son domicile.

achats groupés en finance

Devenez autonome en produisant votre propre électricité

Economisez 70% en moyenne sur votre facture d'électricité avec l'autoconsommation. Demandez votre étude personnalisée. Service gratuit et sans engagement. (annonce Comwatt)

EDF OA solaire changement de propriétaire

Lors d'un déménagement EDF, il n’est pas possible de démonter ses panneaux solaires et de les installer sur son nouveau bien pour continuer à bénéficier de son contrat EDF OA.

Dans le cadre du changement de propriétaire d'un bien, le nouveau propriétaire peut décider de conserver les panneaux solaires et poursuivre le contrat d'Obligation d’Achat solaire EDF. Il faut alors que l'ancien propriétaire signe « formulaire de Cession », qu'il est d'ailleurs désormais possible de remplir en ligne.

Facturation OA solaire : envoyer sa facture à EDF

Pour facturer à OA-solaire il faut d’abord s’assurer d’avoir bien rempli tous les termes jusqu’à la mise en route du contrat et, surtout, d’avoir créé son espace personnel sur le site d’EDF OA.

Espace producteur OA EDF solaire

feuilles

EDF Obligations d’Achat met donc à disposition des particulier une plateforme en ligne sur laquelle il leur est possible de suivre l’état de leurs productions et de procéder aux facturations le cas échéant. En sus de la plateforme, il est possible de s’adresser à un conseiller pour se faire aider via le numéro du service client d'EDF.

Créer son espace client EDF OA solaire est indispensable pour de nombreuses démarches, dont le paiement des factures. Pour s’inscrire il faudra se munir des éléments suivants :

  • Numéro de contrat EDF OA (BTA, BO ou BOA) ;
  • Numéro de Contrat de Raccordement d’Accès au réseau et d’Exploitation (aussi appelé numéro CRAE) ;
  • Nom/Prénom/Raison Sociale du Titulaire du contrat EDF OA tels que stipulés sur le contrat d’achat ;
  • Code postal du site de production et email.

Facture EDF OA : comment ça marche ?

La facturation, via l’espace producteur sur le site d’EDF OASv2, est réalisée une ou deux fois par an à la date d’anniversaire du contrat, selon les termes du contrat d’achat signé entre le particulier producteur d’énergie solaire photovoltaïque et EDF. Il faut ensuite envoyer sa facture en ligne en suivants les démarches suivantes :

  1. Se rendre sur son espace producteur en se connectant à son espace personnel sur le site d’EDF OA ;
  2. Dans la rubrique « Facture à établir », et quand la date le permet en fonction du contrat, cliquer sur « Établir » ;
  3. Valider ses données personnelles en s’assurant qu’elles sont exactes ;
  4. Dans l’onglet « Index » et la rubrique « Production » saisir son index de production au préalable communiqué par EDF OAsolaire. Si la saisie de l’index est inexacte, un message prévient l’utilisateur ;
  5. Dans l’onglet « Index » et la rubrique « Non-Consommation » saisir son index de non-consommation. Si la saisie de l’index est inexacte, un message prévient l’utilisateur. Valider l’étape « Index » pour passer à la suivante ;
  6. Récapitulatif de la facture avec le montant total hors TVA, cocher la mention relative au mandat EDF et valider ;
  7. Accepter la proposition de facture et l’envoyer électroniquement à EDF.

Pas besoin de modèle de facture EDF OA donc. Par ailleurs, il est possible de se faire payer sa facture directement par virement en le demandant dans l’onglet « Mes données de paiement » de l’espace personnel EDF.

Quel est le tarif d’achat d'EDF de l’électricité solaire produite par un particulier ?

Le prix de rachat de l’électricité produite par l’énergie solaire photovoltaïque par un particulier n’est pas fixé par EDF mais par les pouvoirs publics. Pour être plus précis, l’Etat peut soit procéder à des arrêtés tarifaires soit procéder à un appel d’offres qu’il organisera de concert avec la Commission de Régulation de l’Energie.

Ce mode de fixation des prix est identique à la façon dont l’état détermine les tarifs réglementés d’EDF.

Le prix de revente pour le consommateur dépend principalement de deux critères :

  • Ce que l’on appelle la « puissance crête » de l’installation photovoltaïque c’est-à-dire le volume de kilowatts-crête produit.
  • Le « degré d’intégration au bâti » de l'installation photovoltaïque, c’est-à-dire la position des panneaux photovoltaïques.

Le tarif applicable par EDF sera également différent selon que la production d’énergie solaire photovoltaïque soit vendue en totalité ou seulement le surplus de consommation.

Une fois un contrat d’achat souscrit, le fournisseur garantit ce tarif fixe pendant 20 ans, avec une indexation de ce tarif en fonction de deux indices de l’INSEE : l'inflation et l'indice des prix à la consommation. Il s'agit là d'une façon de donner de la visibilité aux consommateurs qui choisissent d'investir dans l'autoconsommation.

Les tarifs de rachat pour une vente totale de production électrique photovoltaïque sont répertoriés dans ce tableau, en fonction des différents critères :

Prix achat EDF OA Solaire pour vente totale de l'électricité produite - 1er trimestre 2018
Type d’installation Puissance KiloWatts crête Tarif d’achat
Intégration au bâti Inférieure ou égale à 3 kWc 20,47 €
Intégration au bâti Inférieure ou égale à 9 kWc 17,74 €
Intégration simplifiée au bâti Inférieure ou égale à 3 kWc 18,22 €
Intégration simplifiée au bâti Inférieure ou égale à 9 kWc 15,49 €
Non intégration au bâti Inférieure ou égale à 36 kWc 12,07 €
Non intégration au bâti Inférieure ou égale à 100 kWc 11,12 €

Les obligations d'achat EDF pour une vente de votre surplus de consommation de votre production électrique photovoltaïque sont répertoriés dans ce tableau, en fonction des différents critères :

OA Solaire tarif d'achat pour vente du surplus d'électricité produite - 1er trimestre 2018

Type d’installation Puissance KiloWatts crête Tarif d’achat
Intégration au bâti Inférieure ou égale à 3 kWc 10,00 € + prime 0,38 cts/kWh
Intégration au bâti Inférieure ou égale à 9 kWc 10,00 € + prime 0,29 cts/kWh
Intégration simplifiée au bâti Inférieure ou égale à 3 kWc 6,00 € + prime 0,19 cts/kWh
Intégration simplifiée au bâti Inférieure ou égale à 9 kWc 6,00 € + prime 0,19 cts/kWh
Non intégration au bâti Inférieure ou égale à 36 kWc 6,00 € + prime 0,19 cts/kWh
Non intégration au bâti Inférieure ou égale à 100 kWc 6,00 € + prime 0,09 cts/kWh

La prime correspond à la prime à l’investissement dégressive par rapport à la puissance installée, censée encourager à l’utilisation de puissance kilowatts-crête inférieures.

Les revenus tirés de cette revente d’énergie solaire sont exonérés d’impôts. L’installation électrique ne doit cependant pas excéder une puissance produite de 3 KiloWatts-crête, car au-delà de cette limite la production solaire est considérée comme produite à titre professionnel.

Comment calculer la puissance d'un panneau photovoltaïque ?

Le prix de revente de l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques est conditionné par la puissance exprimée par le panneau solaire en question. Cette puissance est calculée en Kilowatt crête et correspond à la puissance maximale de production électrique que l’installation est en capacité de délivrer. Inscrite sur le produit, elle correspond à la puissance idéale fournie, c’est-à-dire celle que l’on peut atteindre dans des conditions optimales :

  • une température de 25°C ;
  • une bonne orientation des panneaux photovoltaïques par rapport au soleil avec aucune zone d’ombre ;
  • un ensoleillement qui atteint 1000 watts de lumière par mètre carré.

La puissance crête ne correspond donc pas à la puissance délivrée en réalité par votre installation, mais plutôt à ce qu’elle pourrait délivrer dans des conditions optimales continues. Elle renseigne sur le potentiel de production électrique d’un panneau solaire, pas sur sa production réelle qui, elle, est soumise aux cycles jours-nuits et aux différentes intempéries météorologiques, même si les rayons du soleil traversent les nuages.

Comment calculer son degré d’intégration au bâti ?

Il existe trois degrés différents d’intégration au bâti, et ceux-ci vont conditionner le prix d’achat de votre production électrique solaire :

  • On dit qu’il y a « intégration au bâti » quand les panneaux solaires photovoltaïques sont installés à la place du toit. Ce genre d’installation a pour but d’assurer l’étanchéité des toits avec les panneaux solaires ;
  • On dit qu’il y a « intégration simplifiée au bâti » quand les panneaux solaires sont disposés juste au-dessus du toit et, de fait, ne participent pas à l’étanchéité du toit.
  • On dit qu’il y a « non-intégration simplifiée au bâti » quand les panneaux sont disposés ailleurs que sur un toitt sur un espace réservé ; par exemple dans un jardin.

Coût d'installation et rendement des panneaux solaires EDF ENR

Le coût total de l'installation varie essentiellement selon le modèle, le nombre de panneaux et les travaux nécessaires. Il faudra compter au minimum 9000 € avec EDF ENR pour l'installation la plus simple. 

installation de panneaux solaires sur un toit

A noter que depuis 2018, le particulier doit verser une caution toutes les installations de production d’électricité photovoltaïque supérieures à 9 KiloWatts crête. Cette caution s’élève à 360 € pour les puissances comprises entre 9 KiloWatts crête et 36 KiloWatts crête et à 1000 € pour les puissances comprises entre 36 KiloWatts crête et 100 KiloWatts crête.

Quant au rendement d'un panneau solaire, il varie lui aussi selon une multitude de facteurs. Le fournisseur estime toutefois que ses clients arrivent en moyenne à réaliser 50% d'économies sur leurs factures EDF, et même jusqu'à 70%.

Comment contacter EDF OA ?

Il est possible de les contacter directement par téléphone au 0 891 700 130. Le coût de l’appel est de 25 centimes d’euros la minute plus le coût de l’appel. L’accueil se fait de 9h à 18h du lundi au vendredi.

Il existe aussi un formulaire de contact à cette adresse sur le site dédié, ainsi qu'un chat pour parler en direct avec un conseiller.

S'il n'existe plus d'agence EDF oa solaire, il reste possible d’envoyer un courrier à :

EDF OA SOLAIRE
TSA 10295
94962 CRÉTEIL CEDEX

La SmartFlower n'est plus distribuée par EDF ENR. Elle promet 40% de production en plus par rapports aux panneaux photovoltaïques standard, en misant sur un design astucieux et des technologies intelligentes. Elle tourne en fonction de l’orientation du soleil, comme un tournesol pour un ensoleillement sur les panneaux est toujours optimal.

Mis à jour le