Pollution numérique : les éco-gestes pour mieux utiliser internet

Ordinateur
La sobriété numérique est un moyen de réduire sa facture d'électricité et de limiter la pollution digitale.

Depuis le début du confinement, notre usage d'internet ne fait que monter. Télétravail, aide aux devoirs, Netflix, Skype entre amis, internet tourne à plein régime... Et tout, cela a un coût pour la planète. Quel est-il ? Comment faire pour rendre plus verte sa navigation sur le net ? Selectra fait le point.


La pollution numérique, une réalité grandissante

Bien que peu connu, Internet joue un rôle dans le réchauffement climatique. D'après un rapport Greenpeace de 2017, si Internet était un pays, il serait le troisième plus gros consommateur d'énergie à l'échelle planétaire, derrière la Chine et les Etats-Unis d'Amérique.

Si l'on en croit Cleanfox, entreprise spécialisée dans la gestion des boites mail, 4% des émissions de CO2 sont dues à la pollution digitale. Et si l'homme continue ainsi, elles correspondront bientôt à 6%. Alors il est grand temps de changer un peu nos habitudes : place à la sobriété numérique.

Conseil #1 : Éteindre les appareils connectés en veille et la box internet

éteindre la box internet

Les appareils intelligents génèrent un gaspillage d'énergie exceptionnel. En effet, même en veille, les tablettes et ordinateurs portables ont tendance à multiplier les notifications. C'est pourquoi, il vaut mieux les éteindre lorsqu'ils ne présentent pas d'utilité immédiate. C'est bon pour l'environnement mais aussi pour les factures d'électricité. Selon l'Ademe, en éteignant tous les appareils en veille, un ménage peut réaliser jusqu'à 11% d'économies d'énergie.

Conseil #2 : Optimiser l'utilisation de sa boite mail

Supprimer les mails et les pièces jointes

La boite mail est un des plus gros contributeurs de la pollution numérique. Et malheureusement, peu sont ceux qui trient leurs mails personnels et professionnels. Pourtant, mettre les courriels et les pièces jointes à la corbeille est un formidable vecteur pour lutter contre le changement climatique. En effet, ils engorgent les serveurs inutilement et consomment beaucoup d'électricité.

Supprimer 30 emails équivaut à économiser 24h de consommation d’une ampoule. Cleanfox

Compresser les images et documents avant le transfert

Une image lourde met beaucoup de temps à partir et utilise donc plus d'électricité qu'elle ne devrait. Pour réduire son empreinte carbone, on pense donc à compresser les fichiers avant de les envoyer. A la réception, le destinataire n'aura plus qu'à les dézipper.

Bloquer les spams

Les spams constituent une grande partie de la boite de réception. Pour lutter contre ce phénomène de mails indésirés, le mieux est d'installer un anti-spam.

Conseil #3 : Mieux faire ses recherches sur internet

choisir son moteur de recherche

Choisir le bon moteur de recherche

L'utilisation de Google correspond à 40% des émissions totales de CO2 d'internet. D'après un chercheur de Harvard, une recherche sur Google représente un rejet de 7 grammes de gaz carbonique. C'est pourquoi, pour les recherches internet, il convient de privilégier des moteurs de recherches éco-responsables, comme Lilo ou Ecosia. Ils proposent de compenser les émissions carbones des citoyens en plantant des arbres ou en soutenant des projets environnementaux.

Ajouter les sites fréquemment consultés en favoris

Pour gagner du temps et réduire son empreinte écologique, le mieux est de garder les sites régulièrement consultés en favoris. Cela offre à la planète l'économie de nombreuses recherches.

Conseil #4 : Faire du tri dans son cloud

En stockant des images et des documents, les clouds participent à la pollution numérique. C'est pourquoi, il est préconisé de ne conserver que les fichiers strictement nécessaires sur le cloud. Ainsi, les photos en double, les documents non lus depuis plusieurs mois peuvent facilement être supprimés.

Conseil #5 : Installer un bloqueur de publicité

bloqueur de publicité

Pollution visuelle, la publicité a aussi un impact environnemental. Pour s'en passer, il est possible d'installer des bloqueurs de publicité. En la matière le plus connu reste Adblock, mais il y en a plein d'autres. En plus, ils rendront plus agréables les recherches sur le net.

Conseil #6 : Limiter le streaming vidéo et audio

Une heure de streaming vidéo sur un téléphone portable, c'est l'équivalent de la consommation annuelle d'un frigidaire. C'est pourquoi, il est important d'être raisonnable quant à sa consommation de vidéos. Le mieux pour cela est de visionner les films et séries en famille ou entre amis.

Mis à jour le