Gaz compensé carbone

Gaz Compensé Carbone en France : explications et offres

Mis à jour le
min de lecture

Les offres de gaz compensées carbone ne sont pas 100 % vertes. Elles permettent à un client de s'assurer que l'équivalent carbone de ses consommations soit compensé par des projets environnementaux. Concrètement, les fournisseurs achètent des crédits carbone à certaines associations pour financer des projets de réduction de CO2, comme la reforestation ou l'amélioration d'équipements dédiés à la production d'énergie dans certains pays.

Comment fonctionne la compensation carbone ?

Comme le carburant pour les véhicules, le gaz naturel produit des gaz à effet de serre (GES) néfastes pour la planète. En attendant l'émergence des gaz verts, certains fournisseurs ont voulu réagir en proposant de compenser les émissions carbone dues à la consommation de gaz naturel de ses clients, pour se chauffer ou cuisiner.

ESTIMER ET RÉDUIRE LE BILAN CARBONE DE SON ENTREPRISE !

Selectra dresse votre comptabilité carbone et peut également compenser vos émissions. Contactez notre pôle professionnels et grands comptes au 06 33 85 51 98 (Devis en ligne gratuit) ou envoyez-nous un email à l'adresse [email protected]. La ligne téléphonique est ouverte entre 8h et 21h du lundi au vendredi, entre 8h30 et 18h30 le samedi et entre 9h et 17h le dimanche. Découvrez également l'offre Entreprise Engagée pour le Climat pour participer à un monde plus vert.

La compensation des émissions de CO2 liées à la consommation de gaz naturel

co2 dessiné dans le ciel

La combustion du gaz naturel génère des émissions de CO2, le gaz à effet de serre responsable de la plus grande part du réchauffement climatique. À titre d'exemple, une famille de 4 personnes habitant une maison de 120 m2 chauffée au gaz est responsable du rejet de 3,3 tonnes de CO2 par an.

En tant que consommateur de gaz, il est aujourd'hui possible de neutraliser l'empreinte carbone de sa consommation de gaz naturel en souscrivant une offre de gaz compensé carbone. Pour chaque kWh de gaz consommé dans le cadre d'une telle offre, le fournisseur s'engage à compenser les émissions de CO2.

Combien représente ma consommation de gaz en CO2 ?

Consommer 1 kWh de gaz naturel revient à rejeter environ 0,186 kg de CO2 dans l’atmosphère.

Les crédits carbone

Pour compenser ces émissions, le fournisseur procède à l'achat de crédits carbone auprès d'associations habilitées, lesquelles mettent en œuvre des projets permettant :

  • D'éviter des émissions de carbone par le financement de structures aidant à réduire localement la pollution atmosphérique ou encourager la production d'énergies renouvelables ;
  • De capter du gaz à effet de serre émis dans l'atmosphère en favorisant le développement de forêts, puisque les arbres absorbent le CO2 par photosynthèse et le transforment en oxygène.

alternative text

Compensez vos émissions carbone à partir de 2,99€/mois

Luttez contre le réchauffement climatique en soutenant un projet environnemental avec Selectra

alternative text

Notre call center est fermé

Demandez à vous faire rappeler pour compenser votre empreinte carbone.

Les émissions de CO2 dues à la consommation de gaz naturel du foyer sont neutralisées par des actions en faveur de l'environnement. Le fournisseur de gaz obtient en échange des "crédits carbone", utilisés pour neutraliser les émissions de CO2 des personnes ayant souscrit l'offre compensé carbone.

En vertu du principe de neutralité géographique énoncé par le protocole de Kyoto, ces actions peuvent être menées n'importe où à la surface du globe. Le fournisseur Eni a par exemple financé la construction d'un méthaniseur, permettant de capter les émissions de méthane d'une décharge en Thaïlande. Il a également financé un projet de construction de fourneaux à charbon de bois au Ghana.

Le Fonds Prototype Carbone

Créé en 1999 par la Banque Mondiale, ce fonds permet de compenser les émissions de dioxyde de carbone émanant de la consommation de gaz naturel par des « crédits carbones ». Ces crédits sont des unités de réduction d'émissions certifiées (UREC), standardisés pour être facilement vérifiables et échangeables.

Les offres de gaz compensé carbone sont un bon moyen de réduire son empreinte carbone sur l'environnement. Toutefois, la meilleure manière de réduire ses émissions de CO2 est la maîtrise de sa consommation énergétique.

Allez plus loin que le gaz compensé carbone et passez au gaz vert (biogaz) !

Les offres compensées carbone en France

Le surcoût lié à l'achat des crédits carbone est facturé par le fournisseur à ses clients, directement sur le prix du kWh de gaz. Pour autant, l'offre n'est pas forcément plus chère que le Prix Repère du gaz, dont aucun CO2 généré par la consommation des clients n'est compensé.

Offres compensées carbone pour un foyer se chauffant au gaz - avril 2024
OffreAbonnementPrix du kWhCaractéristiquesPlus d'infos
eni


Fixe Équilibre Gaz Eni

280,6 €0,0867 €
  • Prix du kWh de gaz fixe pendant 1 an ;
  • Un abonnement HT de gaz fluctuant selon les variations du Prix Repère de la CRE ;
  • 100 % des émissions de CO2 compensées avec l'option Compensation carbone + pour 5€ TTC/mois ;
  • Résiliable à tout moment sans frais.
09 74 59 12 86

Consommation de 10 000 kWh/an à Lyon- Prix TTC.

Le prix du gaz varie selon le fournisseur, mais aussi selon le lieu de résidence et la consommation du foyer. Pour trouver l'offre la moins chère pour soi, le plus simple reste de comparer en ligne les offres de gaz - et éventuellement choisir de filtrer par les offres vertes. Il est également possible de demander un accompagnement en appelant gratuitement un conseiller Selectra au 09 73 72 73 00.

Eni, acteur phare de la compensation carbone

Après avoir investi en Thaïlande dans un programme permettant de capter les émanations de méthane s'échappant de la décomposition des déchets d'une décharge en plein air, Eni fait désormais de même en Turquie. Le méthane récupéré est utilisé pour générer de l'électricité susceptible de remplacer celle issue de sources de combustibles fossiles. Cet investissement, en plus de réduire la pollution atmosphérique causée par les gaz d'enfouissement, minore les risques d'incendies et d'explosions. Au total, le projet permet d'économiser 635 000 tonnes d'émission de CO2 au total.

Il y a quelques années, Eni avait financé un projet d'amélioration des fourneaux à charbon de bois au Ghana. Cela lui avait permis d'économiser 65 000 tonnes de CO2 par an et d'améliorer significativement les conditions de vie des familles :

  • Sur le plan économique : en baissant les coûts des combustibles (les nouveaux fourneaux consomment en moyenne 300 kg de charbon en moins par an et par foyer) ;
  • Sur le plan de la santé : en réduisant les fumées et émissions de monoxyde de carbone ;
  • Sur le plan environnemental : ce programme contribue à lutter contre la déforestation.

Eni : quel mécanisme de compensation carbone ?

Pour sa compensation carbone, Eni a choisi le mécanisme VER (Voluntary Emission Reductions ou Verified Emission Reductions). Mis en place par le protocole de Kyoto, il encadre une Réduction Volontaire des Emissions de compensation carbone. Le fournisseur s'engage dans des projets lui permettant de prouver que la quantité d'émissions de CO2 de ses offres a été réduite, séquestrée ou évitée. Le mécanisme est exprimé en crédit carbone (1 crédit carbone = 1 tonne de CO2 réduite).

La compensation carbone avec ENGIE

ENGIE a été pionnier en matière d'offre de gaz compensé carbone. Toutefois, le fournisseur de gaz historique donne relativement peu d'informations sur les projets financés par les crédits-carbone.

Le programme de compensation carbone d'EDF

Constatant que le réseau électrique chinois est principalement alimenté par des énergies fossiles qui émettent beaucoup de carbone, EDF a choisi d'investir dans un projet dans l'Empire du Milieu. Le fournisseur finance un projet visant à produire de l'électricité à partir de vapeur d'eau, générée par l'incinération de déchets agricoles locaux et d'origine végétale. Ce projet a par ailleurs été soutenu par l'ONU.

En parallèle, EDF a financé un programme de recherche sur le biogaz au sein de l'Université de Lorraine. Le but était d'étudier le potentiel énergétique de certaines plantes invasives présentes en France, telles que l'Ambroisie et le Séneçon du Cap.

EDF : quelle offre de gaz compensé carbone ?

Le fournisseur EDF commercialisait une offre de gaz compensée carbone : Avantage Gaz Durable. Ce contrat proposait un prix du gaz fixe pendant 4 ans et les émissions de CO2 issues de la consommation de gaz étaient en partie compensées avec l'achat de crédits carbone. Toutefois en avril 2024 il semble que le fournisseur ne commercialise aucune offre de ce type.

Butagaz : zoom sur la compensation carbone du gaz

L'entreprise avait annoncé au début de l'année 2019 que l'ensemble de ses offres de gaz seraient désormais compensées, et ce sans surcoût pour ses clients. En 2024, les contrats Butagaz proposent de la compensation carbone, sous forme d'option. Notons par ailleurs que le fournisseur a réduit son empreinte carbone de 20 % entre 2018 et 2020.

La compensation carbone Butagaz concerne donc les clients propane de Butagaz comme ceux pour le gaz naturel. Les programmes annoncés sont :

  • La protection de forêts au Zimbabwe ;
  • L'aménagement des systèmes de cuisine au Burkina Faso ;
  • L'amélioration de l'accès à des équipements d'énergie à Haïti ;
  • Des projets solaires et éoliens en Inde.

Quelle différence entre le gaz renouvelable et le gaz compensé carbone ?

carbone maison

Le gaz renouvelable correspond à du biogaz et peut être produit à partir de déchets, dans le cadre d'installations de méthanisation. Ce procédé technologique a été créé par des ingénieurs en recherche de nouvelles techniques de génération de gaz pour la consommation des ménages ou le transport.

Le biométhane est considéré comme un gaz propre parce qu'il est le résultat de la fermentation de déchets dont la destruction aurait de toute façon rejetée des gaz polluants en se dégradant. L'action de consommer le biométhane en le brûlant présente donc un bilan carbone neutre et a l'avantage de participer à la transition énergétique.

Ce processus est à comparer avec celui du gaz naturel, lequel provient des couches profondes de la croûte terrestre avant d'être transporté sur des milliers de kilomètres. La combustion du gaz naturel revient à rejeter dans l'atmosphère du carbone qui était jusque-là stocké sous la terre depuis des millions d'années.

Le gaz compensé carbone n'est pas vraiment vert puisqu'il est issu d'une ressource naturelle souterraine ; dont l'achat par des consommateurs est suivi de financements de projets verts dans le monde par les fournisseurs. C'est d'ailleurs pourquoi certains parlent de greenwashing.

Ci-dessous, un aperçu des offres de gaz vert les moins chères au 19 avril 2024 :

🔥 Qui est le meilleur fournisseur de gaz vert ?
Fournisseurs de gaz vert Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le Prix Repère Gaz Prix de l'abonnement TTC Prix du kWh TTC
Mint Énergie
BIOGAZ CLASSIC
⚖ Des prix indexés !

Budget annuel estimé
1136 €
Votre surcoût est de
1136 €
257.18 € 0.0879 €
ilek
MON PRODUCTEUR FRANÇAIS DE GAZ VERT
⚖ Des prix indexés !

Budget annuel estimé
1294 €
Votre surcoût est de
1294 €
310.1 € 0.0984 €
TotalEnergies
OFFRE VERTE FIXE GAZ
🔐 Des prix bloqués !

Budget annuel estimé
1343 €
Votre surcoût est de
1343 €
257.18 € 0.1086 €
Dyneff
04 67 12 68 30
MON CONTRAT SEREIN VERT
🔐 Des prix bloqués !

Budget annuel estimé
1450 €
Votre surcoût est de
1450 €
336.86 € 0.1113 €
Alterna
05 49 60 54 58
BIOGAZ ZEN 1 AN
🔐 Des prix bloqués !

Budget annuel estimé
1514 €
Votre surcoût est de
1514 €
299.4 € 0.1215 €

*Tarifs € TTC à jour du 19/04/2024. Budget calculé et économies estimées par rapport au tarif de référence pour une consommation annuelle de 10000 kWh (classe de consommation B2i)

❓ FAQ

Comment compenser l'impact carbone ?

Chaque consommateur peut, à son échelle, compenser et réduire son impact carbone sur l'environnement. Pour cela, il suffit d'adopter certaines habitudes de consommation et éco-gestes :

  • Privilégier les transports en commun à la voiture, favoriser la marche à pied et le vélo pour les courtes distances et réduire ses voyages en avion ;
  • Réduire sa consommation de viande et éviter le gaspillage alimentaire ;
  • Opter pour une banque qui ne finance pas les énergies fossiles ;
  • Préférer des vêtements et marques écoresponsables ou de seconde main ;
  • Réduire son utilisation de la climatisation et du chauffage ;
  • Souscrire son énergie auprès d'un fournisseur d'électricité verte ou de biogaz.

Quels sont les 4 principaux gaz à effet de serre ?

Les gaz à effet de serre ne sont pas toutes identiques et ils détiennent donc un potentiel de réchauffement global différent. Parmi les gaz naturellement présents dans l'atmosphère, mais aussi générés par les activités humaines, nous retrouvons : le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), ou encore l'oxyde nitreux (N2O).

Le protocole de Kyoto, via l'Accord de Paris (COP 21), couvre 7 types de gaz à effet de serre ayant un impact néfaste sur l'environnement :

  1. Le Dioxyde de carbone (CO2) ;
  2. Le Méthane ;
  3. Le Protoxyde d'azote (oxide nitreux) ;
  4. Les Hydrofluorocarbures ;
  5. Les Perfluorocarbures ;
  6. L'Hexafluorure de soufre ;
  7. Le Trifluorure d'azote.

C'est quoi le label bas-carbone ?

Le label bas-carbone a été créé par le ministère de la Transition Écologique et d'autres partenaires. Son but est de participer à l'atteinte des objectifs de réductions des émissions de GES en France, d'ici à 2050.

Ci-dessous, le label bas-carbone en quelques chiffres :

  • 1 015 projets labellisés ;
  • 3 346 312 réductions d'émissions potentielles ;
  • 216 projets entièrement financés.