Remboursement des vaccins : quelle prise en charge ?

Le vaccin a pour objectif de stopper la transmission des épidémie et des maladies infectieuses, il permet donc de se protéger mais également de protéger les autres. Chaque année, le ministère chargé de la santé publie le calendrier des vaccinations et c'est un sujet qui peut paraître complexe : certains vaccins sont obligatoires, d'autres simplement sont recommandés ou ne sont pas tous remboursés par l’assurance maladie. Comment vos vaccins sont-ils pris en charge ? À quel taux ? Est-ce la même chose pour tous les vaccins ? La mutuelle prend-elle en charge les vaccins ? Sous quelles conditions ? On vous explique les démarches et comment les vaccins peuvent vous être remboursés par l’Assurance Maladie.

prix mutuelle santé

Devis mutuelle santé

Obtenez un devis gratuit de mutuelle santé en moins de 5 minutes.

Quels sont les vaccins remboursés par la sécurité sociale ?

La vaccination est indispensable pour éviter la propagation des maladies et épidémies. Elle est importante de façon personnelle afin de vous protéger contre les virus et microbes, mais elle permet également d’empêcher que ces derniers se propagent à l’ensemble des personnes qui se trouvent autour de vous et ainsi de suite.

remboursement vaccin grippe

On conseille de se faire vacciner lorsque nous sommes enfants, mais également à l’âge adulte pour empêcher la diffusion des infections. Sachez tout de même que beaucoup de vaccins obligatoires et recommandés sont remboursés par l'Assurance Maladie sur simple prescription médicale.

Quels sont les vaccins obligatoires en France ?

Qu’est-ce qu’un vaccin exactement ? De façon générale, on parle d'une injection d’un antigène. C’est-à-dire une molécule qui sera identifiée par vos anticorps, l'objectif étant de mettre en place une réaction immunitaire positive contre une maladie infectieuse.

Tous les vaccins ne sont pas obligatoires mais qu’il faut noter qu’il existe trois types de vaccination en France :

  • Les vaccins obligatoires. Ils sont au nombre de 11, on les retrouve dans le calendrier vaccinal, ce sont : diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (appelés DTP) , la coqueluche, la rubéole, la rougeole, les oreillons, mais aussi les infections invasives à pneumocoque, à méningocoque C, à Haemophilus influenza b.
  • Les vaccins recommandés pour tous : rougeole, oreillons, rubéole (ROR), Hépatite B coqueluche, etc.
  • Les vaccins recommandés dans des situations particulières : tuberculose, varicelle, etc.

Les vaccins obligatoires sont nécessaires pour l'entrée en crèche, à l’école, en garderie, en centre aéré, etc. Les injections doivent être faites avant le 18e mois de l’enfant (à la condition qu'il ne soit pas intégré en collectivité avant le vaccin).

Des vaccins sont recommandés dans certains cas : le BCG contre la tuberculose, conseillé dans certains endroits risqués, la varicelle, l’hépatite A ou encore l’infection à papillomavirus humains (HPV) pour les jeunes filles entre 11 et 14 ans. Il faut noter que ce n'est pas parce qu'un vaccin est recommandé et non obligatoire que les conséquences liés à la maladie pour laquelle il nous défend ne sont pas graves.

Quels vaccins sont remboursés par l’assurance maladie ?

L’assurance maladie indemnise quelques vaccins. Il existe une liste où vous pouvez les trouver, elle est fixée par arrêté ministériel. Il faut également avoir les vaccins luttant contre certaines maladies sont remboursés sous conditions :

Vaccins remboursés par l'Assurance Maladie en 2019
VACCINS OBLIGATOIRES EN 2019 VACCINS RECOMMANDES VACCINS RECOMMANDÉS SOUS CONDITIONS
Diphtérie Hépatite B Grippe saisonnière
Tétanos Infections à Haemophilus influenza B Hépatite A
poliomyélite   Infection à papillomavirus humains (HPV)
Coqueluche   Tuberculose
Rougeole   Varicelle
Rubéole    
Oreillons    
Infections invasives à méningocoque du sérogroupe C    
Infections à pneumocoque    

Ainsi, pour obtenir le remboursement de ces vaccins, il vous faut une prescription médicale de votre médecin traitant. Dans ce cas, le vaccin est remboursé au taux de :

  • 65% sur la base du prix indiqué sur la vignette ;
  • 70 % si c’est votre médecin traitant qui vous vaccine lors d’une consultation ;
  • 60 % si c’est une infirmière qui vous vaccine, munie de la prescription de votre médecin traitant.

Les vaccins recommandés ou obligatoires pour partir dans des pays étrangers particuliers, comme que la fièvre jaune, le choléra ou encore la maladie de Lyme, ne sont pas indemnisés par la sécurité sociale.

Certains vaccins peuvent être pris en charge à 100 % :

  • Le vaccin rougeole-oreillons-rubéole est pris en charge à 100 % pour les enfants et les jeunes de 12 mois à 17 ans révolus ;
  • Le vaccin contre la grippe saisonnière est pris en charge à 100 % pour les populations à risques pour lesquelles la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée (personnes âgées de 65 ans et plus, personnes atteintes de certaines affections de longue durée, etc.). Chaque année ils bénéficient d'une invitation à se faire vacciner. Dans les autres cas, le vaccin contre la grippe saisonnière n'est pas pris en charge par l'Assurance Maladie.

Quand se faire vacciner ?

remboursement vaccin

Chaque année, le ministère de la santé publie le calendrier des vaccinations, qui informe des vaccinations applicables aux personnes résidant en France, en fonction de leur âge. Vous pouvez le consulter sur le site internet de l’Assurance Maladie : ameli.fr.

À partir du 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, la poliomyélite, le tétanos, l’Haemophilus b, l’hépatite B, la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le pneumocoque et le méningocoque sont obligatoires pour tous les nourrissons.

Où aller pour se faire vacciner ?

Vous avez décidé de vous faire vacciner mais vous ne savez pas où vous rendre ? Concernant votre vaccination ou celle de vos enfants, vous pouvez vous rendre :

remboursement vaccin grippe

  • Chez un médecin libéral dans un cabinet de ville ;
  • Dans un centre de vaccinations ;
  • Dans un centre de Protection maternelle et infantile (PMI), pour les enfants jusqu’à 6 ans ;
  • Chez un infirmier libéral, avec prescription du médecin ;
  • Chez une sage-femme pour les femmes dans le cadre du suivi gynécologique et de contraception, la future maman, la femme venant d’accoucher, le nourrisson et son entourage (pour certains vaccins) ;
  • Dans une pharmacie pour le vaccin de la grippe ;
  • Dans un centre de vaccinations internationales habilité pour les vaccinations obligatoires ou recommandées pour les voyages à l’étranger ;
  • Le service de médecine du travail (pour certains vaccins) ;
  • Dans un service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS) (pour certains vaccins) ;
  • Dans un Centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic ;

Selon certaines conditions particulières, la vaccination peut avoir lieu dans le cadre du service de santé scolaire.

Les vaccins non pris en charge par l'Assurance Maladie

Il existe également des vaccins qui sont obligatoires si vous voyagez dans certaines régions du globe : vaccin contre la fièvre jaune, le choléra, etc. Malheureusement, l'Assurance Maladie ne les prend pas en charge.

Votre mutuelle santé peut éventuellement indemniser ce n’est qui n’est pas pris en charge par l'Assurance Maladie, si le contrat comprend cette garantie spécifique, n’hésitez pas à leur demander des informations.

prix mutuelle santé

Devis mutuelle santé

Obtenez un devis gratuit de mutuelle santé en moins de 5 minutes.

Faut-il mettre à jour ses vaccins ?

Il est très important de faire la mise à jour de tous ses vaccins tout au long de sa vie. Cela vous protégera de façon efficace, à long terme contre toutes les maladies infectieuses et épidémies.

Certains vaccins demandent des rappels tout au long de votre vie afin qu’ils restent le plus efficaces possible comme ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite par exemple.

Concernant les adultes, un rappel tétanos et la poliomyélite est à renouveler tous les 20 ans : à 25 ans, 45 ans, 65 ans. Ensuite, il faut le renouveler tous les 10 ans à partir de 65 ans. À 25 ans, le rappel concerne également la coqueluche.

Si votre vaccination contre la méningite à méningocoque C n’a pas été effectuée, on vous conseille très fortement de la faire. Vous pouvez faire le rappel jusqu’à l’âge de 24 ans. Un rattrapage vaccinal est recommandé jusqu’à l’âge de 24 ans. Afin d’être à jour dans tous vos vaccins, on vous conseille de faire des bilans réguliers avec votre médecin et de garder votre carnet de vaccination à jour.

Si vous avez des vaccins en retard, pas d’inquiétude, vous n’avez pas besoin de reprendre toutes injections depuis le début, il suffit simplement de rattraper les injections en retard.

Que rembourse votre mutuelle en cas de frais de vaccination ?

L’assurance maladie, selon la situation ou bien le type de vaccin, peut vous rembourser de 65% à 100% pour les cas les plus spécifiques. Cependant, n’hésitez pas à souscrire une mutuelle qui pourra vous prendre en charge le reste de la tarification.

remboursement vaccin grippe

En effet, lorsque vous souscrivez à une mutuelle, il existe toujours des garanties spécifiques relatives à la vaccination, le plus souvent sous forme de forfait annuel. C’est une formule qui convient très bien à la majorité des adhérents. Cependant, gardez à l’esprit que si vous êtes amenés à faire un voyage à l’étranger dans des zones dites “à risques” vous aurez besoin de vaccins supplémentaires (fièvre jaune, fièvre typhoïde, etc.) qui ne seront pas pris en charge par l’assurance maladie.

Dans ce cas, il est nécessaire de bien regarder si votre contrat mutuelle santé indemnise ce type d’injections. Dans tous les cas, n’hésitez pas à comparer les différents contrats des mutuelles santé en demandant des devis et en les analysant selon vos besoins. Même si le tarif reste important, veuillez tout de même vérifier que vos besoins en termes de vaccins seront couverts. Pour cela il existe des comparateurs en ligne qui vous indiquent le prix et les garanties en quelques minutes.

prix mutuelle santé

Devis mutuelle santé

Obtenez un devis gratuit de mutuelle santé en moins de 5 minutes.

Quels sont les vaccins obligatoires pour voyager ?

Se faire vacciner avant de partir en voyage est indispensable si le pays où vous souhaitez aller fait partie d’une zone à risque. Dès lors que vous connaissez la destination, n’hésitez pas à rendez rendez-vous avec votre médecin, ou dans un centre de vaccination, afin de savoir lesquels d’entre eux sont obligatoires ou alors fortement recommandés. Vous pouvez également aller vous faire vacciner à l’hôpital si ce dernier à mis en place un service de vaccination international.

Il ne faut pas hésiter à vous renseigner rapidement, certains vaccins nécessitent d'être injectés au moins 10 jours avant la date du départ pour faire face aux éventuels effets secondaires comme celui de la fièvre jaune par exemple. D’autres vaccins comme la rage réclament 3 injections à intervalles très réguliers. Les vaccinations internationales font l’objet d’une liste dans un bulletin annuel officiel.

Sont concernées les maladies suivantes :

remboursement vaccin grippe

  • La fièvre jaune (ou vaccination antiamarile à pratiquer pour tout séjour dans les zones tropicales d’Afrique et d’Amérique du sud) ;
  • L’encéphalite japonaise (vaccination à pratiquer pour les séjours à risques ou une expatriation dans certains pays d’Asie ou en Océanie) ;
  • L’encéphalite à tiques (pour les séjours en zones rurales ou boisées d’Europe centrale, orientale et septentrionale, du nord de l’Asie centrale, du Japon et de la Chine) ;
  • La fièvre typhoïde (pour tout séjour prolongé ou dans de mauvaises conditions dans les pays où l’hygiène est précaire ; le vaccin est fortement conseillé dans le sous-continent indien) ;
  • Les infections invasives à méningocoques (selon l’actualité des zones d’épidémies),
  • L’hépatite A (pays où l’hygiène est précaire, quelles que soient les conditions de votre séjour), ;
  • L’hépatite B (séjours fréquents et prolongés dans les pays à forte ou moyenne prévalence de ce virus) ;
  • La rage (séjour prolongé ou aventureux en situation d’isolement dans des zones à haut risque : Afrique, Asie, Amérique du Sud) ;
  • La grippe saisonnière (fortement conseillé chez les groupes à risques : malades chroniques, seniors participant à un voyage en groupe ou à une croisière).

Il faut noter qu’aujourd’hui, seul le vaccin contre la fièvre jaune est réclamé selon règlement sanitaire international. Certains pays africains ou récemment le Brésil imposent d'être vacciné si vous souhaitez pouvoir pénétrer dans ces zones géographiques. Cela vaut également en cas de passages transitoires au sein d’un aéroport.

Mise à jour le