Le fonctionnement de la téléphonie mobile

 

Vous souhaitez être guidé dans votre démarche ou obtenir des conseils ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité

Le marché de la téléphonie mobile est dominé par 4 grands opérateurs mobiles : Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Alors que tout le territoire français n'est pas couvert par la 4G, les opérateurs du marché parlent déjà de la 5G. Le développement de ces réseaux, avec une vitesse de connexion toujours plus rapide, et la démocratisation du téléphone portable favorisent la croissance de ce marché.

Apparition des opérateurs de téléphonie mobile

Depuis une trentaine d’années, les opérateurs mobiles se succèdent, se font racheter ou survivent à la concurrence. Le déploiement du premier réseau de téléphonie mobile français a lieu en 1986, la 1G voit le jour. Distribué par France Telecom, ce réseau, appelé Radiocom 2000, fonctionnait avec des téléphones analogiques transportables intégrés aux voitures.

Sur ce réseau, SFR propose les premiers forfaits mobiles et devient le premier opérateur privé en 1987. Afin de concurrencer le réseau de France Telecom, SFR déploie le réseau analogique SFR NMT. En 1996, France Telecom commercialise le premier forfait grand public appelé Déclic, au prix de 100 francs/mois avec la minute à 4 francs pendant les heures de grand trafic et 1 franc pendant les heures creuses (soir et week-end).

Le plus ancien opérateur mobile, SFR, est aujourd’hui l’un des opérateurs les plus influents en France. Peu nombreux avant 2000, les opérateurs mobiles se sont multipliés depuis. Apparus parmis les premiers, les 3 opérateurs principaux, SFR, Orange et Bouygues Telecom, ont su s'imposer et devenir incontournables. Aujourd'hui, de plus en plus d'opérateurs espèrent rivaliser avec des forfaits pas chers. Voici la liste des opérateurs mobiles depuis la commercialisation de forfaits mobiles :

  • SFR (1987-Aujourd’hui) est l'un des premiers opérateurs mobiles français et l'un des plus importants.
  • Itineris (1992-2001) possédait une vaste couverture réseau avec 97% de la population.
  • Bouygues Telecom (1996-Aujourd’hui) est l'un des 4 opérateurs mobiles principaux. Il a lancé sa marque low cost, B&You, à l'arrivée de Free Mobile.
  • Coriolis (1999-Aujourd'hui) est un MVNO présent sur les réseaux des 3 opérateurs principaux. Il fait partie des premiers à adapter ses offres aux personnes sourdes et malentendantes.
  • Lebara Mobile (2001-Aujourd’hui) vise une clientèle issue de l'immigration. Il est actif en Europe, Australie et Arabie Saoudite.
  • Orange (2001-Aujourd’hui) est le plus important opérateur mobile. Il a lancé sa marque low cost, Sosh, à l'arrivée de Free Mobile.
  • Omea Telecom (2004-2015) proposait les offres Virgin Mobile.
  • Prixtel (2004-Aujourd’hui) commercialise des forfaits mobiles modulables.
  • TELE 2 Mobile (2005-2010) était un MVNO utilisant le réseau mobile d'Orange.
  • NRJ Mobile et Bazile Telecom (2005-Aujourd’hui) : NRJ Mobile apparaît en 2005 avec un concept innovant de crédit valable à vie en prépayé. Bazile Telecom propose des forfaits mobiles simples destinés aux séniors.
  • Virgin Mobile (2006-2015) était le 5ème opérateur mobile à ses débuts. Il a ensuite été racheté par SFR-Numericable.
  • Lycamobile (2006-Aujourd’hui) commercialise uniquement des cartes rechargeables.
  • Carrefour Mobile (2007-2012) appartient au groupe Carrefour, Il a arrêté son activité en France mais il est toujours présent en Italie et Belgique.
  • Syma Mobile (2008-Aujourd’hui) est spécialisé dans les communications vocales, en France et à l'international.
  • Zéro forfait (2009-2014) proposait des forfaits pas chers avec un prix minute à 0,19€. Il a ainsi reçu le label "Tarif social mobile".
  • Afone, Sim+ et Vectone Mobile (2009-Aujourd’hui) : Afone a un partenariat avec le groupe Leclerc. Sim+ commercialise des petits forfaits sur le réseau mobile de SFR.
  • Budget Mobile (2010-Aujourd’hui) est un opérateur low cost.
  • Free mobile, La Poste Mobile et Cofidis Mobile (2011-Aujourd’hui) : Free a cassé les prix de la téléphonie mobile avec son forfait à 2€. La Poste Mobile est un MVNO possédant un partenariat avec Universal Music Group.
  • Buzz Mobile (2012-2015) était spécialisé dans les communications voix à l'étranger.
  • Réglo Mobile (2012-Aujourd’hui) est l'opérateur mobile de Leclerc. Ses offres sont commercialisées pour concurrencer Free Mobile.
  • Auchan Telecom (2013-Aujourd’hui) est détenu par le groupe Auchan.
  • CDiscount Mobile (2016-Aujourd’hui) propose un offre à 2€ depuis novembre 2016.

Présentation du marché de la téléphonie mobile

Longtemps dominé par les 3 grands opérateurs mobiles, Orange, SFR et Bouygues Telecom, le marché de la téléphonie mobile a connu une baisse des prix avec l’arrivée d’un 4ème opérateur en 2012, Free Mobile. En effet, une entente entre les 3 opérateurs leur a permis de proposer des prix élevés pendant plusieurs années, jusqu’à la sanction de l’Autorité de la Concurrence. L'utilisation des mobiles est de plus en plus importante pour les communications, la messagerie et l'Internet mobile.

Les cartes SIM sur le marché de la téléphonie mobile

En constante augmentation en termes d’abonnés, le marché de la téléphonie mobile compte aujourd’hui 72 millions de cartes SIM. Ce chiffre est en augmentation de 1,2% en un an, soit 830 000 cartes supplémentaires, contrairement au nombre d’abonnements de téléphonie fixe en nette baisse (-1,2 million en un an).

Nombre de cartes SIM en service (en millions) T2 2015 T3 2015 T4 2015 T1 2016 T2 2016
Abonnements et forfaits 57,947 58,654 59,538 59,912 60,260
Cartes prépayées 13,181 13,092 12,566 11,914 11,699
dont cartes prépayées actives 10,836 10,959 10,230 9,683 9,461
Nombre total de cartes SIM en service 71,127 71,746 72,104 71,826 71,959

Source : Site de l'ARCEP

En 2016, le nombre de cartes SIM sur les réseaux 3G correspond à 63% du nombre total de cartes SIM et de 37% sur les réseaux 4G. Si de nombreuses cartes SIM sont présentes sur le marché, toutes ne sont pas actives (utilisation lors des deux derniers mois).

La consommation mensuelle de téléphonie mobile

Malgré la préférence pour la messagerie par les nouvelles générations, les communications vers les fixes et mobiles en France connaissent une hausse du nombre de minutes. Elles passent de 6 548 millions de minutes à 7 170 millions de minutes, soit une évolution de 9,50% en un an vers les fixes. Vers les mobiles, les communications atteignent 32 170 millions de minutes avec une évolution de 7,17%.

Trafic de téléphonie mobile par destination d'appel (en millions de minutes) T2 2015 T3 2015 T4 2015 T1 2016 T2 2016
Communications vers fixes nationaux 6 548 6 390 6 744 6 969 7 170
Communications vers mobiles nationaux 30 017 28 682 30 568 31 086 32 170
Communications vers l'international 1 539 1 501 1 475 1 588 1 694
Roaming out 483 698 503 488 603

Source : Site de l'ARCEP

  • Le roaming out correspond aux appels émis et reçus à l’étranger par les clients des opérateurs mobiles français.
  • Le roaming in correspond aux appels émis et reçus en France par les clients des opérateurs mobiles étrangers.

Le volume d’appels émis depuis les mobiles vers l’international augmente avec +155 millions de minutes en un an au 2ème trimestre 2016. Sur l’ensemble du trafic sortant des réseaux mobiles, ce trafic représente 4%.

Grâce à la baisse des tarifs de l’itinérance internationale, le volume des appels émis et reçus en roaming out représente 1,4% de l’ensemble du trafic de téléphonie mobile, soit +120 millions de minutes au 2ème trimestre 2016. Cette baisse devrait s’intensifier à partir de juin 2017 avec la suppression du roaming en Europe. En effet, ils seront alignés avec les prix nationaux :

  Au 1er juillet 2014 Au 30 avril 2016 Au 15 juin 2017
Appels passés (min) 0,19€ Tarif national + 0,05€ Tarif national
Appels reçus (min) 0,05€ Tarif national + 0,0114
Messages envoyés (SMS) 0,06€ Tarif national + 0,02€
Internet mobile (Mo) 0,20€ Tarif national + 0,05€

Source : Site de l'ARCEP

En un an, le trafic du nombre de SMS sur le marché de la téléphonie mobile connaît une hausse de 2,52%. Cependant, cette évolution ne concerne que les SMS provenant des forfaits, puisque ceux provenant des cartes prépayées diminuent au 2ème trimestre 2015 avec une légère hausse au 4ème trimestre de la même année.
Le trafic du nombre de MMS a fortement augmenté en 2015 en passant de 996 à 1 159 millions de MMS envoyés, soit une augmentation de 16,37%.

Trafic de la messagerie (en millions) T2 2015 T3 2015 T4 2015 T1 2016 T2 2016
Nombre de SMS 50 425 49 633 51 641 50 737 51 557
dont SMS provenant des forfaits 48 289 47 523 49 461 48 722 49 687
dont SMS provenant des cartes prépayées 2 136 2 110 2 180 2 015 1 871
Nombre de MMS 996 1 045 1 051 1 049 1 159
Nombre total de messages émis 51 422 50 678 52 692 51 786 52 717

Source : Site de l'ARCEP

La consommation moyenne de données est elle aussi en augmentation, jusqu’à 1,8Go par mois et par carte. Malgré une plus importante consommation de communications en France, vers l’étranger et en roaming, de SMS/MMS et d’Internet mobile, la facture mensuelle moyenne par client diminue depuis plusieurs années.

 

Cette diminution de la facture mensuelle est liée à l’arrivée de Free Mobile avec ses prix bas, et aux opérateurs mobiles, qui ont proposé des forfaits mobiles pas chers, et des marques low cost pour contrer l’arrivée de Free sur le marché.

Présentation de la structure du marché de la téléphonie mobile entre les opérateurs mobiles

Sur le marché de la téléphonie mobile, les opérateurs mobiles de réseaux (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) et les opérateurs mobiles virtuels (aussi appelés MVNO) se partagent le marché. Plus nombreux, les MVNO ont cependant moins d'abonnés que les 4 opérateurs principaux.

Opérateurs mobiles français de réseaux sur le marché de la téléphonie mobile

Orange, l'opérateur mobile historique

Premier opérateur mobile à déployer le réseau 1G, Orange détient les meilleures couvertures réseaux, aussi bien en 2G, 3G et 4G. L'opérateur est toujours incontournable en France et il occupe une place de plus en plus importante dans le monde. Orange commercialise des offres low cost sous le nom de Sosh. Pour en savoir plus sur Orange, découvrez notre dossier sur cet opérateur mobile.

  • 201 millions de clients dans 28 pays
  • 28,97 millions clients mobile au troisième trimestre 2016 (soit une hausse de 1 219 000 clients), dont 8,7 millions en 4G
  • 9,4 millions d'€ de chiffre d'affaires en France au 1er semestre 2016, soit une baisse de 1,2%
  • 20 millions d'€ de chiffre d'affaires mondial au 1er semestre 2016, soit une augmentation de 2,7%
  • Elu meilleur réseau mobile en France pour la 6ème fois consécutive

SFR, le précurseur des forfaits mobiles

Premier opérateur mobile à commercialiser des forfaits mobiles en 1987, l'opérateur connaît aujourd'hui de grandes difficultés. Face à ses concurrents, SFR perd de nombreux abonnés mobiles et son chiffre d'affaires diminue. Depuis l'arrivée de Free Mobile sur le marché, SFR commercialise des forfaits mobiles low cost sous la marque RED by SFR. De nombreux MVNO utilisent son réseau mobile. Pour en savoir plus sur SFR, découvrez notre dossier sur cet opérateur mobile.

  • 14,58 millions d'abonnés au troisième trimestre 2016, soit une baisse de 648 294 clients
  • 2,781 milliards d'€ de chiffre d'affaires au 1er semestre 2016, soit une baisse de 4,3%
  • 70%de la population couverte en 4G

Bouygues Telecom, le deuxième réseau 4G français

Troisième opérateur mobile français, Bouygues Telecom parvient à tirer son épingle du jeu malgré la domination des 2 géants français, Orange et SFR. Aujourd'hui, avec l'arrivée de Free Mobile en 2012 et sa croissance en 5 ans, Bouygues Telecom se fait rattraper par Free. Pour endiguer le phénomène, l'opérateur a développé sa marque low cost, B&You, en 2012. Pour en savoir plus sur Bouygues Telecom, découvrez notre dossier sur cet opérateur mobile.

  • 12,66 millions d'abonnés au 3ème trimestre 2016 (soit une hausse de 770 000 clients), dont 5,6 millions abonnés en 4G
  • 2,7Go de consommation mensuelle moyenne d'Internet mobile pour les clients 4G
  • 82% de la population couverte en 4G
  • 1er opérateur sur le nombre d'antennes 4G activées

Free Mobile, le petit dernier qui bouscule le marché de la téléphonie mobile

A son arrivée, Free a bousculé le marché de la téléphonie mobile grâce à ces forfaits mobiles à 2€. Il s'est imposé avec un petit forfait pas cher et un forfait incluant l'une des plus grandes enveloppes Data existantes sur le marché pour seulement 19,99€/mois. Parmi les différents opérateurs, les clients de Free sont ceux qui consomment le plus d'Internet mobile par mois. En 5 ans, Free Mobile a rattrapé son retard et dépassera prochainement le 3ème opérateur mobile, Bouygues Telecom. Une simple formalité pour le premier recruteur mobile en 2016. Pour en savoir plus sur Free, découvrez notre dossier sur cet opérateur mobile.

  • Premier recruteur mobile au 1er trimestre 2016 avec 215 000 nouveaux abonnés
  • 12,4 millions d'abonnés au 3ème trimestre 2016 (soit une hausse de 700 000 nouveaux clients), dont 5,3 millions en 4G
  • 4,4Go de consommation mensuelle moyenne d'Internet mobile pour les clients 4G
  • 73% de la population couverte en 4G

MVNO français sur le marché de la téléphonie mobile

En plus de ces 4 opérateurs mobiles historiques, d’autres opérateurs survivent dans l’ombre et sans réseau propre. Appelés opérateurs de réseau mobile virtuel, plus connus sous l’abréviation MVNO (Mobile Virtual Network Operator), il s'agit d'opérateurs mobiles ne possédant pas de réseau propre. Ils payent des minutes de communication en gros aux opérateurs historiques de leur choix pour les proposer à leurs abonnés. Ils représentent 6,981 millions d'abonnés au 3ème trimestre 2016. La plupart de ces opérateurs utilisent le réseau mobile de SFR.

MVNO actuels Réseaux utilisés
Afone Mobile Réseau de SFR
Auchan Mobile Réseau de SFR
Bazile Telecom Réseau d'Orange
Budget Telecom Réseau de SFR
Cdiscount Réseau de NRJ Mobile
Cofidis Mobile Réseau de SFR
Coriolis Réseau de SFR
La Poste Mobile Réseau de SFR
Lebara Mobile Réseau de Bouygues Telecom
Lycamobile Réseau de Bouygues Telecom
NRJ Mobile Réseau de SFR, Orange et Bouygues Telecom
Prixtel Réseau de SFR
Reglo Mobile Réseau de SFR
Simplus Réseau de SFR
Syma Mobile Réseau d'Orange
Vectone Mobile Réseau de SFR

Spécificités du marché de la téléphonie mobile

Différences entre les réseaux mobiles GSM, GRPS, EDGE, 2G, H+, 3G, 4G, 5G

La 4G n’est pas déployée sur tout le territoire français - certaines zones n’ont même aucun réseau - que les opérateurs mobiles parlent déjà de la 5G pour 2020.

Le réseau mobile 2ème génération : 2G, GSM et GRPS

Précurseur de l’Internet mobile d’aujourd’hui, le réseau 2G permet le transfert de données par paquets. Il permet un débit maximum théorique de 384 Kbit/s. Le réseau 2G regroupe le réseau GSM pour les communications vocales et les réseaux EDGE et GRPS pour le transport de données. Les recherches sur la 2G ont commencé en 1987 et sa mise en place pour l’Internet mobile dans les années 1990.

Le réseau mobile 3ème génération : 3G et H+

Le réseau 3G permet une navigation Internet plus rapide et un meilleur téléchargement de données. Les réseaux 3G+ et H+ sont des évolutions de ce réseau mobile 3ème génération. Son débit est supérieur à celui de la 2G, puisqu’il peut atteindre 42 Mbits/s. Le réseau mobile 3ème génération est apparu dans les années 2000.

Le réseau mobile 4ème génération : 4G

Le réseau 4G permet une navigation toujours plus rapide afin de profiter d’une meilleure expérience utilisateur. En cours de déploiement, les opérateurs mobiles prévoient une couverture totale d’ici plusieurs années, en 2030. La 4G+ est une évolution de ce réseau 4ème génération. Il offre un débit maximum théorique de 223 Mbit/s. Les travaux pour déployer le réseau 4G avaient débuté dans les années 2003-2004.

Le réseau mobile 5ème génération : 5G

Les premiers travaux sur la 5G s’effectueront durant les années 2018 et 2019, pour commercialiser des offres mobiles disponibles sur ce réseau à partir de 2020. L’objectif de cette technologie est de réduire le temps de latence dans la transmission de données. Le débit maximum théorique pourra atteindre 1 Gbit/s.

Fonctionnement de l’Internet mobile

Du fait de l'augmentation de la consommation d'internet mobile et des communications vocales, les opérateurs mobiles proposent de plus en plus d’offres adaptées aux voyageurs connectés.

Des forfaits mobiles permettent ainsi de bénéficier d’une enveloppe Data à l’étranger. Il existe différentes caractéristiques pour utiliser cette enveloppe Data : en fair-use ou godet.

  • Fair-use : Lorsque la totalité de l’enveloppe Data est consommée, le débit est réduit.
  • Godet : Lorsque la totalité de l’enveloppe Data est consommée, l’accès à Internet est facturé au Mo mais avec le débit maximum.

La limitation de cette enveloppe Data permet à tous les usagers d’un opérateur de bénéficier d’un service de qualité. En cas de dépassement, un surplus est payé à l’opérateur afin de financer le surcoût nécessaire d’une infrastructure plus importante. Ces gros consommateurs d’Internet mobile sont peu nombreux mais représentent 5% des internautes utilisant les 80% du trafic Internet.

Fonctionnement de l’engagement des forfaits mobiles

Lors d’une souscription à un forfait mobile, les opérateurs mobiles peuvent vous proposer 3 types d’engagement : engagement 12 mois, engagement 24 mois et sans engagement. Chacun de ces engagements présente des caractéristiques différentes.

Grâce à la loi Châtel effective depuis 2008, les opérateurs mobiles ne peuvent pas inclure une durée d'engagement supérieure à 24 mois. Il est également possible de résilier son contrat de plus de 12 mois avant la fin de celui-ci à un tarif plus avantageux.

Forfait mobile avec engagement 12 mois avec mobile

A la souscription d’un forfait mobile avec un engagement de 12 mois, un mobile à prix réduit peut être acheté. L’engagement vous lie à l’opérateur mobile et oblige l’abonné à payer l’intégralité du prix du mobile. L'achat d'un mobile n'est pas obligatoire.

L’abonné peut néanmoins rompre l’engagement avant ces 12 mois mais il doit s’acquitter du montant des sommes restantes.

Forfait mobile avec engagement 24 mois

Comme pour l’engagement de 12 mois, celui de 24 mois permet de profiter d’un mobile pas cher. Grâce à un remboursement étalé sur 24 mois, l’abonné paye un abonnement mensuel moins cher puisqu’il rembourse le mobile plus longtemps. Mais il est possible de ne pas acquérir de mobile lors de la souscription.

Le montant d’une résiliation avant les 24 mois varie selon le nombre de mois d’engagement restants :

  • Résiliation avant le 13ème mois : l’abonné paye les mensualités jusqu’au 12ème mois + 3 mensualités.
  • Résiliation après le 13ème mois : l’abonné paye les mensualités restantes /4.

Forfait mobile sans engagement

Ces forfaits sont souvent proposés par les opérateurs mobiles low cost. Souscrire un forfait sans engagement ne permet pas à l’abonné de bénéficier d’une réduction sur un mobile. Mais la résiliation est ainsi simplifiée, puisque les démarches peuvent être effectuées à n’importe quel moment.

 

Vous souhaitez souscrire un abonnement mobile avec ou sans engagement ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité

Quels changements pour les abonnés chez les opérateurs mobiles en 2017 ?

La fin du roaming en 2017

Le changement majeur de cette année 2017 est la fin du roaming. A partir du 17 juin 2017, tous les Européens pourront utiliser leur forfait mobile, dans l'intégralité des pays de l'Union Européenne, sans payer de surcoût. Adopté en décembre 2016, le texte de la Commission Européenne prend en compte la position des opérateurs mobiles face à d'éventuels abus. Les opérateurs mobiles auront la possibilité d'exiger des explications aux abonnés dans le cas d'une consommation importante et régulière, et de les surfacturer si besoin. Ce contrôle évitera les achats de cartes SIM dans un pays où elles sont moins chères, puis l'utilisation de celles-ci de la part des abonnés dans leur pays en itinérance. Le roaming représente une certaine somme que les opérateurs ne toucheront plus.

La fin des zones blanches

D'ici la fin de l'année 2017, les opérateurs mobiles doivent déployer leur réseau 3G sur l'ensemble du territoire français et supprimeront les zones blanches. Ces zones blanches représentent 1% de la population en France. Le déploiement de la couverture réseau permettra à tous les français de bénéficier d'un accès à Internet et éliminera cette fracture numérique, présente depuis de nombreuses années.

Au 17 janvier 2017, les opérateurs mobiles devront étendre leur réseau 4G à 40% des habitants des zones peu denses (ce qui représente 18% de la population).

La diversification des activités des opérateurs mobiles

La place du cinéma et du sport est de plus en plus importante. Les chaînes TV sur ces thèmes peuvent influencer les futurs abonnés. En effet, elles font parfois parties des critères de sélection et de souscription d'un abonnement Internet. Orange et SFR l'ont bien compris et souhaitent investir dans le cinéma, en produisant des séries. Ils veulent également obtenir les droits TV pour certains championnats de football.

Orange lancera prochainement Orange Bank, une banque mobile. Suite à un accord avec Groupama, Orange détient 65% de Groupama Banque. Les services de la marque Orange Banque seront proposés uniquement dans les boutiques Orange. Les services de la marque Groupama Banque resteront, quant à eux, commercialisés dans les réseaux de distribution de Groupama et Gan. L'acquisition de Groupama par Orange favorisera ses solutions bancaires actuelles : les transactions NFC (Citizy) ou solution de paiement Orange Cash avec Visa. Jusqu'à aujourd'hui, aucun opérateur mobile n'a réussi dans le domaine bancaire, un véritable défi pour Orange !

Pendant ce temps, SFR négocie avec certaines banques pour mettre en place un porte-monnaie électronique et commercialiser une offre de terminal de paiement mobiles pour les commerçants.

Créé le