Réseau Free : couverture et qualité du réseau fixe et mobile

Souscrire chez Free

Nos conseillers vous aident à trouver l'offre Freebox la plus adaptée à vos besoins

Si Free est le petit dernier sur le marché, il a su s’imposer face aux grands de la télécom en proposant des prix toujours plus bas. Découvrons de plus près ce que vaut vraiment le réseau fixe et mobile de cet opérateur aux prix low-cost, en termes de couverture et de qualité dans les différentes zones de France.

Couverture et qualité du réseau fixe de Free

Free fait partie des principaux fournisseurs d’accès à Internet en France. Il est d’ailleurs également présent à l’international, notamment aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas.

Selon les chiffres donnés par Iliad dans le communiqué de presse du 18 mai 2017, Free comptabilise 6 451 000 abonnés à une freebox Haut Débit et Très Haut Débit, dont 369 000 abonnés à sa fibre FTTH (Fibre jusqu'à l'abonné, de l'anglais Fiber to the Home).

Parmi ces offres Freebox, on retrouve la Freebox Révolution à 39,99€/mois ainsi que la Freebox Mini 4K à 29,99€/mois, toutes deux sans engagement. Free propose également la Freebox Crystal, réservée aux abonnés en zone non dégroupée, seulement disponible en ADSL, pour un prix de 35,98€/mois, également sans engagement.

Certaine de ces offres sont également disponibles avec un engagement d'un an et vous permettent de bénéficier de tarifs préférentiels. La Freebox Revolution avec Tv by Canal Panorama passe ainsi à 19,99€/mois pendant 12 mois puis 44,99€/mois. La Freebox Mini 4K est proposée à 14,99€/mois puis 34,99€/mois. Enfin, la Freebox Crystal est à 9,99€/mois puis 24,99€/mois.

Pour bénéficier de ces offres avec engagement, n'hésitez pas à contacter nos conseillers Selectra au 09 71 07 14 14 ou à demander à être rappelé.

Free et Internet par ADSL/VDSL

Free présente des offres internet disponibles en ADSL2+ et VDSL2, évolutions de l’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line), selon éligibilité, qui permettent de se connecter grâce aux prises téléphoniques.

Si l'ADSL de Free donne accès à un débit montant de 1Mbit/s débit descendant de 15Mbits/s maximum, le VDSL de Free est plus rapide :

  • le débit descendant peut être compris entre 15Mbit/s et 50Mbits/s si votre logement se situe à moins d’un km du noeud de raccordement d'abonnés (NRA) ;
  • les débit montant peut atteindre 8Mbits/s si votre logement se situe à moins d’un km d’un NRA.

On entend par débit descendant, ou download, le flux de données que vous recevez sur votre ligne. Il s’agit par exemple de la navigation Internet, du streaming ou des téléchargements. Le débit montant, que l’on appelle également upload, est le flux de données internet que vous transmettez depuis votre ligne (partage de photos/vidéos sur les réseaux sociaux, envoi de fichiers, envoi de mails, etc.). En résumé, plus les débits (descendant et montant) de votre ligne Internet sont élevés, plus votre connexion est rapide.

Si votre logement se trouve à plus de 2km du NRA, le débit émis par la VDSL2 devient identique à celui de l’ADSL.

Il arrive que la Freebox de certains abonnés se synchronise automatiquement en VDSL2 plutôt qu’en ADSL2+, sans pour autant que ces derniers en soient avantagés ! En effet, en fonction de la localisation et de la distance entre une habitation et le NRA, le débit atteignable en VDSL2 peut alors être moins efficace et les connexions moins fluides pour le client.

Pour remédier à cette situation problématique, vous avez la possibilité de désactiver la synchronisation automatique. Dans les paramètres de la Freebox, la rubrique « gestion de la synchronisation en VDSL2 » vous permet de contrôler, en fonction de la qualité du réseau, le type de transmission qui vous avantage le plus. Votre ligne restera donc en ADSL2+ malgré votre éligibilité à la VDSL2.

En cas de problème de réseau ou de panne, Free propose l'assistance téléphonique (au 3244) et l’intervention à domicile incluses dans le prix de ses offres Freebox. Vous pouvez aussi obtenir une assistance en ligne ou via Twitter et Facebook. Free a également lancé le service Face to Free afin de pouvoir les contacter en visio.

L’assistance à domicile est gratuite, seulement si le client n’est pas en tort.

Free et la fibre optique

Free dispose aussi d'un réseau de fibre optique FTTH, représentant 4,4 millions de prises raccordables en France métropolitaine (selon des chiffres de juin 2017). Ce type de raccordement, plus rare car plus coûteux, nécessite des travaux directement dans l’immeuble. C’est pourquoi les grandes villes sont privilégiées et les zones rurales moins concernées.

C’est en 2006 que Free développe ce concept de fibre optique et commence son déploiement. Le premier NRO (Nœud de Raccordement Optique), est installé l’année suivante, à Paris. Peu à peu, Free installe de nouveaux nœuds de raccordement optique dans les agglomérations très denses comme Lyon ou Marseille.

Pour les zones urbaines moins denses, Free profite de son accord de co-investissement et des infrastructures d'Orange pour fournir ses clients. Les premiers abonnés procèdent alors à un raccordement : l'abonné se munit d'un convertisseur optique qui relie la Freebox et la prise fibre optique pour avoir accès à Internet.

montee en debit free

 

Connectée en fibre FTTH, la Freebox permet, en principe, d’accéder à un débit descendant pouvant atteindre 1 Gbit/s et un débit montant allant jusqu’à 200 Mbit/s maximum.

Il vous est possible de faire évoluer votre débit Internet ! Dès que vous devenez éligible à la VDSL/VDSL2 ou à la fibre optique, l’opérateur s’engage à opérer les changements, sans frais, afin que vous profitiez du meilleur débit. Sinon, vous pouvez souscrire un abonnement fibre Free en appelant Selectra au 09 71 07 14 14 ou en demandant à ce que l'un de nos conseillers vous rappelle.

Couverture et qualité du réseau mobile de Free

En janvier 2012, Free a pris une nouvelle dimension, avec ses offres mobile sans engagement.

Il a rapidement fait de nombreux adeptes grâce à ses abonnements à petits prix. On connaît 2 forfaits Free mobile à ce jour : l’offre mobile Free à 2€/mois et celle à 19,99€/mois. Depuis 2013, Free propose également la 4G sans frais supplémentaire !

Le réseau Free et l’itinérance Orange

Free s’est associé à l’Opérateur Orange afin d’utiliser son réseau et pallier certains manques qu’il connaît au niveau de sa couverture réseau.

En pratique, lorsque vous vous trouvez dans une zone non prise en charge par la couverture Free, vous êtes redirigé sur le réseau 3G d’Orange pour continuer votre navigation Internet ou vos communications.

comparatif reseau orange free

On constate en effet sur ces cartes datant de juin 2017 que la couverture du réseau Orange est bien plus étendue que celle du réseau Free.

Seulement, depuis septembre 2016, l’accord entre les deux opérateurs a pris fin et cette itinérance Orange tend peu à peu à se stopper depuis janvier 2017. La fin se fait ainsi progressivement et sera définitive en 2020.

Si d’ici 2018, Free espère couvrir 98 % de la France, les détenteurs d’une offre mobile Free ne sont pour l’instant couverts que dans 85 % des zones en France métropolitaine. A terme, le déploiement de la couverture Free permettrait également de mettre fin aux problèmes de réseau (coupures lors du passage de Free à Orange par exemple) relatés par les clients d’un abonnement Free Mobile lorsqu’ils sont en itinérance Orange.

La fin de l’itinérance Orange se caractérise, pour l’instant, par une limitation du débit internet accessible lorsqu’un client d’une offre mobile Free se voit reconduit sur le réseau d’Orange. Cette diminution plutôt stricte se ressent déjà fortement par les clients Free qui peinent à se connecter, notamment sur Youtube. La limitation du débit devrait se faire ainsi :

  • 5Mbits/s de débit dès Septembre 2016
  • 1Mbit/s de débit au cours de 2017 et 2018
  • 768Kbit/s de débit en 2019
  • 384Kbit/s de débit en 2020

D’ici 2020, s’il reste des zones non couvertes par Free, les clients verront leur 3G ou 4G coupée, pour n’avoir qu’une capacité EDGE (soit un débit 2G).

Toutefois, le nombre d’abonnés Free connectés sur le réseau Free Mobile et non sur celui d’Orange n’a fait qu’augmenter ces dernières années. Bien qu’il soit difficile pour l’opérateur d’assurer une couverture maximale en totale autonomie, plus le déploiement du réseau Free avance, plus le temps passé sur l’itinérance d’Orange diminue.

itinerance orange free

Réseau Free : capacité de débit

Selon le site de l’ARCEP, en date du 1er mai 2017, on compte 14 231 antennes 4G Free mobile et 8 169 relais 4G Free mobile.

Toujours en-deçà de ses concurrents malgré une couverture Free qui se propage peu à peu à toute la France, l’opérateur connaît des disparités affectant certaines zones qui ne sont malheureusement pas couvertes par le réseau mobile.

Au 1er Janvier 2017, voici quelle était la couverture réseau 3G des 4 premiers fournisseurs d’accès à Internet en France :

reseau 3g

Source : ARCEP

L’état de la couverture 4G des 4 grands réseaux français au 1er Avril 2017 :

reseaux 3g

Source : ARCEP

On ne peut que constater la faiblesse du réseau 3G et du réseau 4G Free par rapport aux 3 autres opérateurs de réseau. La couverture Free reste ainsi très inégale selon les zones, et les problèmes de qualité de service s’en ressentent, surtout en ce qui concerne le chargement de pages web et les vidéos en streaming.

Voici un schéma comparatif des 4 grands fournisseurs d’accès à internet de France en ce qui concerne la qualité de leur réseau, aussi bien pour les appels que pour les SMS, la navigation web et le streaming, dans les différentes zones.

qualite operateurs de reseau

Source : ARCEP mars 2017

Malgré une couverture réseau moins bonne que celle de ses rivaux, Free a pour clients les plus gros consommateurs internet. L'explication tient certainement aux prix très bas des forfaits mobile Free et aux offres sans limite de consommation, très appréciées des abonnés qui ne veulent se soucier du hors forfait.

En effet, on constate que même les forfaits qui proposent une enveloppe internet très conséquente, allant parfois jusqu’à 100Go, sont souvent moins attrayants que les offres illimitées.

Réseau Free : quel avenir pour l’opérateur ?

Quel avenir pour la fibre ?

Concernant la fibre, Free espère s’être suffisamment déployé pour atteindre la barre des 9 millions de foyers raccordables à la fin de l’année 2017. En mars de cette année, Free a d’ailleurs signé, dans ce but, un accord pour obtenir un financement s’élevant à 200 millions d’euros.

Si pour l’instant le nombre de prises raccordables est de 4 millions, l’association entre Free et l’entreprise Axione devrait en rapporter plusieurs millions à l’opérateur, notamment grâce aux réseaux d‘initiative publique (RIP). Axione est un aménageur numérique de territoires ayant contractualisé pas moins de 2 millions de prises fibre FTTH dont pourra prochainement profiter Free.

D’ici quelques mois voire quelques années, Free devrait donc être apte à proposer ses box en fibre dans les zones les moins denses.

Quel avenir pour Free mobile ?

Quant au réseau Free mobile, la plus grande attente de Free reste sa volonté de se défaire de l’itinérance Orange d’ici 2020 (voire 2022) et de réussir à couvrir 98% de la France comme l’a annoncé l’opérateur.

Alors que la 4G ne couvre pas encore toute la France, certains parlent déjà de la 5G ! Mais pour Free, la 4G offre de nombreuses possibilités et n’a pas encore été assez exploitée, notamment en ce qui concerne les objets connectés. Le fournisseur d’accès Internet préfère se concentrer sur son déploiement et utiliser plus pleinement les réseaux 4G déjà existants.

Mise à jour le