Quelle est la meilleure assurance de prêt immobilier ?

Meilleure assurance prêt immobilier
L'astuce pour trouver la meilleure assurance emprunteur est de comparer les offres en fonction de son profil.

Lorsque vous effectuez un emprunt, les banques vous demandent de souscrire une assurance prêt immobilier. Quelle assurance emprunteur est faite pour vous ? Quels sont les éléments importants à prendre en compte pour trouver la meilleure assurance prêt immobilier ? Garanties, coûts et critères : vous trouverez tous nos conseils pour faire votre choix.


Assurance emprunteur

⚖️ Comparateur Assurance Emprunteur

Comparez les assurances prêts immobiliers pour trouver le meilleur taux auprès de plusieurs assureurs et ainsi, faire des économies.

Trouver la meilleure assurance prêt immobilier : comparez les offres !

Pour choisir la meilleure assurance emprunteur, il est important de comparer les offres sur le marché en fonction de votre profil. Pour vous aider, nous avons réalisé un comparatif auprès de plusieurs assureurs trié en fonction du prix de l'assurance emprunteur.

  • Pour cette sélection d'assurance prêt immobilier, nous avons défini un profil particulier : une femme, ne fumant pas, âgée de 30 ans, employé sans facteur de risque dans son métier.
  • Elle voudrait contracter un prêt immobilier amortissable de 200 000 € à 1,5% sur 15 ans pour sa résidence principale à Lille.
  • Les offres sélectionnées garantissent un remboursement à hauteur de 100% du montant de l'emprunt.
Notre sélection des assurances emprunteur
Assureurs Prix (TTC) Garanties de la formule
logo Zen Up
Devis en ligne 
2 276,40 € Formule Zen+ Evo Essentiel
  • Décès
  • Perte Totale Irréversible d'Autonomie (PTIA)
  • Incapacité Temporaire de Travail (ITT)
  • Invalidité Permanente Totale (IPT)
  • Couverture des sports amateurs
  • Couverture des sports extrêmes pour les initiations et les baptèmes
logo MAIF
En savoir plus 
2 784,60 € Formule 2
  • Décès
  • Perte Totale Irréversible d'Autonomie (PTIA)
  • Incapacité Temporaire de Travail (ITT)
  • Invalidité Permanente Totale (IPT)
logo MMA
En savoir plus 
2 916,96 € Formule Confort 3
  • Décès
  • Perte Totale Irréversible d'Autonomie (PTIA)
  • Incapacité Temporaire de Travail (ITT)
  • Invalidité Permanente Totale (IPT)

Devis effectués le 26/03/2021 sur les sites web respectifs des assureurs, selon conditions. Référencement gratuit. Classification par prix croissant.

Devez-vous souscrire votre assurance prêt immobilier auprès de votre banque prêteuse ?Depuis l'entrée en vigueur de la loi Lagarde en 2010, vous n'êtes plus obligé de souscrire votre assurance emprunteur auprès de la banque qui vous a accordée votre prêt. Libre à vous de comparer les différentes formules d’assurance de prêt pour trouver l’offre au meilleur taux.

Comment trouver le meilleur taux d'assurance prêt immobilier ?

Le gouvernement a imposé aux assureurs d'afficher deux types de taux. Ils permettent de mieux comparer les différentes offres que vous avez sur le marché.

Quels sont ces taux d'assurance prêt immobilier ?

meilleur taux assurance pret immobilier
  1. TAEG (Taux Annuel Effectif Global)
    Il permet de savoir combien vous coûte votre crédit immobilier en incluant tous les frais annexes : les intérêts mais aussi les frais de dossier et le coût de vos assurances décès ou invalidité.
    Par exemple, vous avez emprunté 10 000 € sur 1 an. Vous avez négocié un taux d'intérêt à 2% : vos intérêts vous coûteront donc 200 € pour l'année. Vous avez encore des frais divers à payer (frais de dossier, frais de garanties) qui s'élèvent à 50 €. Votre emprunt vous coûtera donc au total 250 € ce qui représente 2,5% de votre prêt. Le TAEG est donc de 2,5%.

  2. TAEA (Taux Annuel Effectif d'Assurance)
    Le TAEA permet d'évaluer le coût de l'assurance emprunteur proposée par l'établissement prêteur dans le coût total du prêt. Pour le calculer, il faut prendre en compte le TAEG et ajouter les frais de votre assurance emprunteur.
    Reprenons l'exemple précédent et prenons en compte une assurance emprunteur qui vous coûte 150€ au total. Votre emprunt vous coûtera donc 150€ (le coût de l'assurance emprunteur) + 200€ (le coût du taux d'intérêt à 2%) + 50€ (les divers frais à payer), soit un total de 400€ soit 4% de votre prêt. Il s'agit du TAEA. Il offre plus de transparence pour les emprunteurs qui connaîtront le coût réel de leur prêt toutes charges confondues.

Un taux bas est plus avantageux.

Le coût des intérêts payés pour votre emprunt dépendra de plusieurs éléments comme votre âge, le montant de votre emprunt, votre activité professionnelle voire sportive, votre état de santé et le choix des garanties sélectionnées.

Consultez les délégations d'assurance qui peuvent vous proposer des taux plus avantageux. Il s'agit d'assureurs externes aux groupes bancaires.

Quelle est la différence entre TEG et TAEG ?Depuis 2016, le TEG (Taux Effectif Global) est l'ancien nom du TAEG. Il a été modifié afin d'inclure l'assurance chômage et l'assurance décès invalidité.

Choisir la meilleure assurance emprunteur : quels sont les critères importants ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour choisir la meilleure assurance prêt immobilier. Les taux, les garanties, les exclusions ou les délais font partis des critères cruciaux à étudier.

1. Recherchez le meilleur taux assurance prêt immobilier

Pour bénéficier du meilleur taux, il est important de demander des devis d'assurance emprunteur et de comparer les différents assureurs selon votre profil. Les taux peuvent varier d'un assureur à l'autre.

Cependant, nous vous conseillons de ne pas regarder uniquement le TAEG et le TAEA. Le meilleur taux d'assurance prêt immobilier ne vous offre pas forcément les meilleures garanties. Il est important de regarder d'autres critères comme les garanties facultatives.

2. Quelles sont les garanties optionnelles intéressantes ?

Vous pouvez ajouter des garanties optionnelles dans votre assurance emprunteur. Certains assureurs peuvent vous les proposer directement en les incluant dans votre contrat mais ce n'est pas toujours le cas.

Voici trois exemples de garanties optionnelles que nous vous conseillons de négocier :

  1. la garantie perte d'emploi : en ayant cette garantie, vous n'avez plus de risques de ne pas avoir de revenus pour votre crédit immobilier si vous perdez votre emploi ;
  2. les garanties problèmes dorsaux et psychiques : en ayant cette garantie, vous assurez le remboursement de votre emprunt même si vous n'avez plus la capacité de travailler ;
  3. la garantie d'Invalidité Permanente Partielle (IPP) : avec cette garantie, votre assureur rembourse votre emprunt même si vous ne pouvez plus assumer une activité professionnelle à temps complet.

3. Quelles sont les exclusions de garantie à craindre ?

Après avoir analysé vos garanties et leurs conditions, il est primordial de jeter un œil aux exclusions du contrat. Selon votre situation, certaines exclusions peuvent vous concerner.

Voici une liste des exclusions les plus courantes :

  • les métiers à risques : les gendarmes, policiers, pompiers, marins, diplomates, agriculteurs, journalistes, pilotes de ligne et hôtesse de l'air ;
  • les sports extrêmes : escalade, parapente, alpinisme, rallye, plongée et courses automobiles ;
  • certaines maladies psychiatriques, psychologiques et les cancers ;
  • les voyages à l'étranger : séjours humanitaires, séjours professionnels, expatriations ;
  • les accidents lors des émeutes et des manifestations ;
  • les actes de terrorisme ou de sabordage ;
  • les faits de guerre pour les militaires ;
  • les accidents nucléaires ;
  • les comportements illégaux qui entraînent des sinistres : les crimes, délits ou les rixes par exemple ;
  • les comportements irresponsables d'un assuré : toxicomanie, délits graves ou suicide.

Au moment de la souscription, les assureurs peuvent vous faire remplir un questionnaire médical ou un questionnaire dédié sur votre métier ou sur votre activité sportive (pour les sports extrêmes).

En cas de mensonge ou d'omission, lorsque vous subissez un dommage, votre assurance pourrait ne pas prendre en charge votre crédit immobilier, vous ne serez pas remboursé des cotisations d'assurance déjà payées et vous risquez une peine allant jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 375 000 € d’amende pour fausse déclaration.

Les assureurs refusent de vous couvrir ?Renseignez-vous sur les conventions AERAS qui permettent aux personnes à risques de trouver une assurance emprunteur.

4. Surveillez les délais de carence et délais de franchise

meilleur assurance pret immobilier

Après avoir trouvé un terrain d'entente avec votre assureur sur vos garanties et les exclusions, il faudra vous méfier de certains délais qui pourraient vous surprendre.

Lorsque vous signez un contrat d’assurance emprunteur, vous avez un délai de carence. Il s'agit d'une période plus ou moins longue selon l'assureur durant laquelle vous ne serez pas couvert même si vous avez commencé à payer vos cotisations. Les délais peuvent être de plusieurs mois : il est important de vérifier à partir de quelle date vous serez couvert.

Un autre délai est important à consulter : il s'agit du délai de franchise. Il correspond au temps nécessaire (quelques jours, quelques semaines, quelques mois) avant que votre assurance emprunteur ne prenne en charge le remboursement de votre prêt immobilier, suite à un drame (accident, perte de travail, etc) couvert par vos garanties.

5. Vos garanties sont-elles révocables ?

Après un certain âge, les assureurs révoquent certaines garanties, c'est-à-dire qu'ils ne les couvrent plus.

Par exemple, vous avez emprunté à votre banque 200 000 € pour votre maison que vous remboursez sur 20 ans. Vous aviez 35 ans lors de la souscription. Un assureur peut inclure qu'à partir de vos 50 ans, si vous êtes en IPP (Invalidité Permanente Partielle), il ne vous couvrira plus. Vous ne serez donc plus couvert pendant les cinq dernières années de votre prêt.

Si vous avez un métier manuel, un accident du travail peut vite arriver et cela peut être difficile de rembourser votre prêt immobilier. Inclure une clause appelée irrévocabilité des garanties pourrait être très intéressant. Grâce à cette clause vos garanties ne seront pas modifiées, quelle que soit la durée de votre contrat.

6. L'acceptation par votre banque prêteuse

Vous venez de trouver l'assurance emprunteur idéale : des garanties complètes avec le meilleur taux assurance prêt immobilier. Encore faut-il que votre banque prêteuse l'accepte.

Si vous aviez déjà une assurance emprunteur et que vous avez décidé d'en changer, votre banque prêteuse a le droit de ne pas accepter ce changement. Pour qu'une banque accepte le changement d'assurance emprunteur, il faut que les garanties incluses dans votre formule d'assurance soient au minimum équivalentes à celles incluses dans votre précédente assurance prêt immobilier. Par exemple, si vous proposez à votre banque une assurance emprunteur où il n'y a plus l'assurance chômage (même si elle est normalement facultative), elle sera en droit de refuser.

Résilier pour souscrire la meilleure assurance emprunteur

Assurance emprunteur

⚖️ Comparateur Assurance Emprunteur

Comparez les assurances prêts immobiliers pour trouver le meilleur taux auprès de plusieurs assureurs et ainsi, faire des économies.

La loi Hamon, entrée en vigueur en 2015, permet de résilier une assurance prêt immobilier durant les 12 premiers mois du contrat sans justificatif. Les assurés bénéficient d'un délai pour se rétracter et négocier une assurance emprunteur plus adaptée à leurs besoins sans être dans l'urgence.

Ensuite, la loi Sapin 2, entrée en vigueur en 2018, assouplit les conditions de résiliation après la première année de souscription. Vous pouvez annuler votre contrat à échéance annuelle. Pour se faire, il faudra envoyer une lettre de résiliation d'assurance emprunteur deux mois avant la date d'échéance. De quoi vous permettre de changer d'assurance prêt immobilier afin d'en trouver une meilleure !

Mis à jour le