ETF ou trackers : investir en Bourse et à quel risque ?

ETF ou trackers : investir en Bourse et à quel risque ?

Les ETF - ou fonds indiciels – sont des fonds d’investissement très appréciés des traders pour investir en Bourse. Appelé également trackers, les ETF permettent de répliquer un indice boursier dans son évolution et dans ses performances. Focus détaillé de Selectra ce placement financier : le fonctionnement des ETF et leur souplesse de gestion, les frais de courtage, ainsi que le risque à investir sur des ETF.


  • L’essentiel à retenir sur les fonds d'investissement ETF :
  • Un ETF est un fonds d’investissement composé d’un panier de valeurs financières (obligations, actions, etc.) ;
  • Un ETF est un fonds côté en continu en Bourse, dont l’objectif est de suivre un indice boursier ;
  • La gestion d’un ETF est passive, ce qui implique un investissement avec peu de frais de gestion ;
  • Un ETF offre une diversification importante de placement financier via un panier de titres conséquent (zone géographique, secteur d’activité, type d’actifs disponibles).

Qu’est-ce qu’un ETF ? Un fonds d'investissement répliquant les indices boursiers

prix etf

Les ETF (pour Exchange-Traded Fund) font partie des placements financiers populaires auprès des investisseurs débutants et chevronnés. En cause, sa praticité et sa simplicité d’utilisation pour investir en bourse : un ETF s’apparente à un fonds d’investissement, mais à la différence d’un fonds classique géré par un organisme financier (banques ou courtiers), l’ETF va chercher à répliquer les performances d’un indice boursier de référence, sans essayer de le battre. Cet indice de référence est lui-même composé d’investissement sur des actions, des obligations et même des matières premières.

Pour y voir plus clair, voici les principaux points de différence entre un fonds d’investissement classique (OPVCM, SICAV ou FCP) et un fonds indiciel ETF :

Différences entre un fonds d'investissement classique et un ETF fonds indiciel
Caractéristiques ETF - Fonds indiciel Fonds d'investissement traditionnel
Gestion du fonds pas d’intermédiaire, en direct sur les marchés financiers (ex : Euronext) Gestionnaire du fonds via des distributeurs (banques, courtiers)
Type de gestion Passive Active
Constitution du fonds Paniers de valeurs boursières au travers de plusieurs centaines d'entreprises différentes Constitution d'un portefeuille de placement en achetant des actifs via chaque entreprise sélectionnée (une par une)
Objectifs de la stratégie de placement Réplication à l'identique de l'évolution d'un indice boursier (CAC 40, Euro Stoxx 50, Nasdaq, S&P 500, Dow Jones, etc.) Surperformance (battre le marché)
Fréquence de cotation Continu (négocation des titres à tout moment) Une fois par jour ou hebdomadaire
Frais de gestion annuels Les frais de gestion sont très compétitifs (moyenne de 0,4 %) Les frais de gestion de l'ordre de 2% à 3%

Les avantages d’un tracker bourse peuvent se résumer ainsi :

  1. Performance de l'ETF, car l’objectif principal d’un tracker est de reproduire la même performance que le marché financier, et non de le surpasser ! En effet, la plupart des investisseurs n’arrivent pas à dépasser le marché sur le long terme. L’avantage de l’ETF est de pouvoir miser sur des indices qui ont « fait leur preuve ».
  2. Souplesse de gestion du tracker, car l’ETF par sa gestion passive est accessible à un public d’investisseurs débutants, et qui n’a pas toute l’expérience ni le temps de se consacrer de manière active à la gestion des ETF.
  3. Transparence d'un tracker car il permet de faire de la réplication d’un indice boursier, ce qui implique que l’investisseur sait exactement dans quoi, et vers quoi il investit. Sachant que le suivi de l’évolution d’un indice ou d’une matière première peut être à la hausse ou à la baisse ;
  4. Diversification des placements car l'ETF bourse permet d’investir sur plusieurs centaines d’entreprises dans un seul ETF, quel que soit le lieu géographique (marchés boursiers en France ou international) ou le secteur d’activité. L’avantage est de pouvoir diversifier ses placements, et ainsi de maitriser son risque.
  5. Frais de gestion réduits de l'ETF car le suivi d’un indice boursier par un trackers n’implique pas les mêmes ressources qu’un fonds traditionnel. La gestion peut être en grande partie automatisée, ce que n’offre pas un fonds traditionnel avec un suivi et des analyses par une équipe de gestionnaires. Les frais de gestion d’un ETF avoisinent les 0,4 % en moyenne quand un fonds classique affiche des taux de 2% par an qui viennent se soustraire à la performance du placement.
Exemple de trackers
Nom Sous-jacent
ETF China Indice boursier chinois
Lyxor ETF CAC40 CAC 40
ETF Oil and gas Cours du pétrole et du gaz naturel
Gestion active et gestion passive : quelles différence ?La gestion passive aussi connue sous le nom de lazy investing, a pour objectif de répliquer les performances des indices boursiers en suivant 2 stratégies :
  • la diversification : élargir au maximum le nombre d'actifs financiers au sein d'un portefeuille.
  • Le time to market : investir tôt sur le marché pour maximiser la durée d'investissement et lisser les rendements.
A contrario, la gestion active est destinée à battre le marché selon 2 stratégies :
  • le Stock Picking : choisir les actifs les plus performants parmi tous les actifs disponibles.
  • le Market Timing : investir à certains moments et pas à d'autres. Vendre quand le titre est au plus et l'acheter quand il est au plus bas.

Fonctionnement des ETF ou fonds indiciels

Voyons dans le détail le fonctionnement d’un tracker, notamment sur ses points-clés : le suivi d’un indice et sa réplication pour une performance identique de l’indice de référence.

Les modes de réplication des fonds d'investissement

prix etf

Pour rappel, l'objectif d'un ETF est de répliquer la valeur d'un indice de référence, et de s'en rapprocher le plus possible. Les ETF disposent de deux principaux modes de réplication, pratiqués par le gestionnaire du portefeuille :

  • La réplication physique consiste à acheter/vendre tous les titres qui composent son indice de référence, dans les mêmes proportions que ce dernier. Concrètement, un ETF CAC 40 investira dans Total, Hermès, Airbus, etc., en accordant à chaque titre la même proportion que dans l'indice ;
  • La réplication synthétique (ou indirecte) consiste à acheter des actifs ayant la même performance globale que l'indice puis d'échanger ces actifs contre les actifs de l'indice. Cet échange s'opère entre gestionnaires et s'appelle un swap

ETF et PEA La réplication synthétique est particulièrement utile dans le cadre de placement sur un PEA. L’investissement sur des ETF dans un PEA permet de se placer (indirectement) sur des positions d’indices dans les marchés américains, par exemple ; ce que ne permet pas directement un PEA, puisque pour rappel, un PEA permet de se positionner uniquement sur des actions européennes.

Qui sont les émetteurs de trackers ?

Les émetteurs des trackers ETF sont issus en majorité de filiales des plus grandes banques. Ces filiales en Europe sont :

  1. iShares, filiale de Blackrock, avec 50 % de part de marché en Europe ;
  2. Db-X Trackers filiale de Deutsche Bank ;
  3. Lyxor, filiale de la Société Générale. Lyxor ETF est leader en France avec près de 40 % des encours en gestion d’ETF ;
  4. UBS ;
  5. Amundi, filiale du Crédit Agricole. Amundi ETF est co-leader en France avec près de 35 % des encours en gestion d’ETF ;

Comment est déterminé le prix en Bourse ?

prix etf

Le prix d’un tracker est fonction de l’évolution de la cotation de l’indice qu’il réplique. En clair, le cours de cotation d’un ETF suit la valeur de marché de cet indice (loi de l’offre et de la demande).

Pour que la valeur de l'indice sous-jacent ne dévie pas trop des prix du marché, il existe des « garde-fous » des teneurs de marché ; ou l’indicateur « Tracking Error » qui mesure la capacité d’un fonds à s’éloigner des valeurs qu’il réplique.

Bon à savoir Le tracker ETF est un fonds indiciel dont la cotation est en continu. Ce qui signifie que les ETF peuvent être négociés comme les actions en Bourse, à tout moment de la journée, pendant les heures d’ouverture du marché boursier concerné : soit en moyenne de 9h à 17h30 du lundi au vendredi.

Comment investir dans les ETF ?

Pour investir dans un tracker indiciel, il est important de faire les bons choix quant à l’enveloppe de placement, la nature des valeurs de l’indice ainsi que le gestionnaire en charge du portefeuille de placement.

Choisir son enveloppe fiscale

enveloppe-investissements

Il existe 3 types de portefeuille de placement pour les particuliers :

  • Le plan d’épargne en actions (PEA) qui représente une enveloppe de placement très avantageuse fiscalement. De plus, il est possible d’investir sur des trackers hors Europe sur un PEA, ce qui permet de contourner une des limites du PEA (dont l’investissement est possible uniquement sur les actions européennes) ;
  • L’assurance-vie qui est le plan d’épargne le plus populaire en France. Elle permet d’avoir un placement financier sur le long terme et de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Attention, les trackers ETF sont considérés comme des unités de compte et donc soumis à des frais de gestion (entre 0,60 et 0,85 % par an) ;
  • Le compte-titres ordinaire (CTO) est l’enveloppe classique pour investir en Bourse. Souple dans sa gestion et la diversité des produits financiers disponibles, le CTO n’offre pas autant d’avantages fiscaux que le PEA ou l’assurance-vie.

A qui confier son investissement en ETF ? Le conseil de Selectra Pour investir en Bourse, il est recommandé de comparer les meilleures banques en ligne ou courtiers en ligne du marché. Ces acteurs 2.0 du trading proposent un panel diversifié d’instruments financiers et une large gamme de marchés boursiers sur lesquels se positionner. Nalo et  Yomoni Vie proposent une offre d'assurance-vie en gestion pilotée avec investissement en trackers (notamment des trackers eco-responsable chez Nalo). Fortuneo Vie, Degiro, eToro, BforBank, sont autant de courtiers ou banques en ligne de qualité. Consulter notre comparatif du meilleur courtier en ligne.

Sur quels trackers investir ?

Le choix des trackers ETF sur lesquels investir est une étape primordiale pour sa performance future. Pour cela, il est indispensable de penser « diversification » de son portefeuille d’indices ETF, et en cette matière le choix est large :

  • La zone géographique des ETF permet d’investir un peu partout dans le monde (Europe, USA, Asie, etc.) Les trackers géographiques permettent de cibler un pays ou une zone géographique précise, voire le monde entier (trackers world). Le tracker World ETF Lyxor et Amundi sont les deux trackers les plus populaires en France ;
  • Les secteurs d’activité via les trackers sectoriels qui permettent de cibler certains secteurs dans toutes les catégories, des plus classiques (énergie, immobilier, technologies de l’information, bitcoin, etc.) aux plus incongrues (marijuana).

Attention au choix de son courtier ou banque en ligne Tous les courtiers ou banques en ligne ne proposent pas des ETF. Il est donc essentiel d'être attentif aux offres de courtage ou d’assurance-vie proposés par ses établissements financiers.

Les risques à investir dans des ETF

horizon risque

Comme tout investissement en Bourse, investir sur des ETF comporte une part de risque non négligeable :

  • Le capital investi n’est pas garanti et dépend des fluctuations des marchés. Si l’indice baisse, la valeur du portefeuille baisse d’autant et l’investisseur peut tout perdre ;
  • Le fonds indiciel peut être influencé sur sa capacité à répliquer à l’identique son indice sous-jacent.
  • Investir en Bourse : les bonnes pratiques
  • Se renseigner un maximum sur les ETF sélectionnés ;
  • Garder en tête ses objectifs d’épargne, sa capacité d’investissement et de prise de risque ;
  • Vérifier que le gestionnaire de fonds dispose bien de l’agrément de l’AMF, ainsi que l’ETF proposé.
Mis à jour le