PEA : fonctionnement, fiscalité et comparatif 2020

PEA : fonctionnement, fiscalité et comparatif 2020

Le Plan Épargne en Actions – le PEA – est une support d'investissement pour investir en bourse, particulièrement plebiscité pour ses avantages fiscaux. Il a bénéficié de la loi Pacte de 2019 qui l’a assoupli et qui a élargi ses critères d’éligibilité. Voyons comment fonctionne ce PEA dans le détail.


L'essentiel du PEA
Pour qui ? 1 seul PEA par personne majeure, domiciliée fiscalement en France
Versement minimum & plafond Aucun (spécificité par banque)
plafond versement : 150 000€
Titres financiers éligibles
  • Actions
  • Certificat d'investissement
  • Parts de sociétés ayant statut SARL (ou équivalent) au sein de l'Union Européenne
Fiscalité
  • avant 5 ans : IR (12,8%) + prélèvements sociaux (17,2%)
  • après 5 ans : 17,2% de prélèvements sociaux
Meilleures offres Fortuneo                   BforBank 

Le fonctionnement du PEA

Qu’est-ce qu’un PEA ?

pea-action
Le PEA est un portefeuille d'actions européennes

Le Plan d’Épargne en Actions est un support d'investissement permettant d'accueillir divers types de titres financiers (actions d'entreprises européennes) et donnant accès aux marchés boursiers pour investir en bourse. Il est particulièrement apprecié pour sa fiscalité avantageuse détaillée par la suite.

On distingue généralement 4 types de PEA :

  • le PEA classique bancaire – le plus courant – qui est géré par un établissement bancaire ou un courtier sous la forme d’un compte-titres associé à un compte espèces ;
  • le PEA assurance qui est géré par un assureur sous forme de contrat de capitalisation, et qui exclut les acquisitions de titres en direct ;
  • le PEA PME, dédié aux investissements dans des titres des PME et ETI ;
  • le PEA Jeunes, dédié aux jeunes rattachés au foyer fiscal de leurs parents.

En pratique, tout PEA est composé de deux comptes distincts :

  • Le compte en espèces : qui sert pour la circulation des fonds issus de l'achat ou la vente d'actions. Ce compte sert aussi pour le prélèvement des frais de courtage lors de l'exécution des ordres de bourse. Le titulaire y retrouvera également les versements de dividendes et le produit de la vente des titres. Ce compte ne peut pas être débiteur et l’argent présent n’est pas rémunéré (contrairement à un livret d’épargne).
  • Le compte “portif” qui est le compte en actions : c’est le portefeuille sur lequel se trouvent les titres financiers achetés : 1 ligne par société indiquant le nom de la société et le nombre d'actions détenues (ex : 12 actions l'Oréal). À la sortie du PEA, la valeur des titres est reversée sous forme de capital sur le compte courant ou un compte épargne du titulaire, ou sous forme de rente viagère défiscalisée.

Enfin, comme pour la gestion de l'assurance-vie, il existe plusieurs modes de gestion pour le PEA, c’est à dire plusieurs façon de gérer les investissements :

  • Le PEA en gestion libre : le titulaire du PEA choisit lui-même les supports sur lesquels il souhaite investir et passe les ordres depuis un espace spécialisé.
  • Le PEA en gestion profilée : le titulaire du PEA investit dans des portefeuilles prédéfinis qui correspondent à des équilibres rentabilité / risque différents.
  • Le PEA en gestion pilotée : des conseillers spécialisés répartissent les fonds de façon dynamique, selon les évolutions des marchés. Un frais annuel calculé comme pourcentage de la valeur du portefeuille est alors ajouté.

Deux nouvelles formes de PEA : PEA jeunes et PEA PME

1. Le PEA Jeunes

pea-jeunes
Le PEA jeunes est accessible aux jeunes de 18 à 25 ans.

La loi Pacte de 2019 a dépoussiéré le PEA classique et a ajouté le PEA Jeunes. Il est accessible aux jeunes majeurs entre 18 et 21 ans et aux étudiants jusqu’à 25 ans, qui sont toujours rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Les majeurs justifiant d’une infirmité et rattachés à leurs parents ont également le droit d’ouvrir un PEA Jeunes, quel que soit leur âge.

Le PEA jeunes permet d’ouvrir un PEA pour les enfants rattachés au foyer fiscal, ce qui n’était pas possible auparavant. La différence majeure avec un PEA classique est le plafond de 20 000 € de versements. Une fois que le titulaire du compte n’est plus rattaché à ses parents, le PEA Jeune se mue en PEA classique, avec un plafond de 150 000 €.

2. Le PEA - PME

Le PEA-PME est le Plan Épargne en Actions destiné à financer les PME – les Petites et Moyennes Entreprises – et les ETI – les Entreprises de Taille Intermédiaire françaises. Il fonctionne exactement de la même manière que le PEA classique, mais le plafond pour les versements est plus élevé, à 225 000 €.

Cumuler PEA classique et PEA - PME Il est possible de cumuler les deux PEA, même s’ils se trouvent dans deux établissements bancaires différents. Le plafond total des versements sur les deux PEA est alors de 225 000 €.

Ouvrir un PEA : conditions et modalités

Qui peut ouvrir un PEA ?

Pour ouvrir un PEA il faut :

  • être majeur
  • être domicilié fiscalement en France

Une personne ne peut ouvrir qu’un seul PEA et il ne peut y avoir 2 PEA par foyer fiscal. En revanche, il est possible de cumuler un PEA classique et un PEA PME. On le rappelle, le montant des versements des deux PEA cumulés ne peuvent alors dépasser 225 000 €.

A noterEn cas de déménagement et de transfert de résidence fiscale hors de France (voir banque pour un non résident), le PEA demeure, sauf si le nouveau foyer fiscal se trouve dans un État ou Territoire Non Coopératif, ETNC signifiant en langage courant « paradis fiscal ».

Comment ouvrir un PEA ?

comment-ouvrir-un-pea

L’ouverture d’un PEA correspond à la signature d’un contrat avec un établissement bancaire ou avec un assureur.

Il n’est pas forcément nécessaire de posséder un compte-courant dans l’établissement même pour y ouvrir un PEA. Cependant, avoir déjà un compte courant ouvert dans la banque permettra d’ouvrir un PEA plus aisément, parfois tout simplement depuis l’espace client.

Pour une personne non-cliente auprès de la banque, les documents à fournir sont les suivants :

  • une pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile de moins de trois mois ;
  • un RIB du compte courant qui sera la compte de support et qui servira pour le premier versement.

Il est le plus souvent possible d’ouvrir un PEA en ligne, notamment dans les banques en ligne, mais il faudra parfois envoyer un dossier papier pour finaliser l’ouverture de celui-ci (BforBank notamment). La date officielle du démarrage du PEA correspond à la date du premier versement.

Le fonctionnement en détail du PEA


Les versements sur le PEA

Lors de la souscription du PEA, un premier versement est exigé, par la plupart dea banqus, pour activer le PEA, généralement d’une valeur de 100 €. Il est possible – mais pas obligatoire – de mettre en place des versements réguliers. Généralement, les versements proviennent du compte courant et il n’y a pas de frais de versement.

Les versements alimentant le compte-espèces doivent être uniquement en numéraire, c’est-à-dire en espèces, chèques ou virements. Ce sont ces sommes versées sur le compte-espèces qui permettent d’acheter ensuite des titres.

Un plafond de 150 000 € s'applique sur les versements (sauf pour le PEA-PME et sauf si le titulaire détient un PEA classique et un PEA PME). Celui-ci ne concerne que les versements : si les placements ont été fructueux, le PEA peut valoir une somme supérieure.

A noterDepuis le 6 décembre 2016, il n’est pas possible d’employer les sommes versées sur le PEA pour acquérir des titres détenus hors de ce plan.

Acheter des titres avec le PEA

Les titres pouvant figurer sur un PEA bancaire sont :

  • actions ;
  • certificats d’investissement ;
  • parts de SARL ;
  • part d'organismes de placements collectifs (OPCVM, Sicav, etc.).

Dans un PEA en gestion profilée ou dans un PEA en gestion pilotée, le titulaire n’a pas à acheter directement les titres à placer sur son PEA, ce qui simplifie largement la donne.

Si le PEA est en gestion libre, le titulaire devra procéder lui-même aux ordres. Dans ce cas, la banque ou l’établissement hébergeant le PEA mettent le plus souvent à disposition du titulaire un espace en ligne permettant de passer des ordres ; par exemple Live Trader chez Fortuneo. Il suffit alors de sélectionner les titres souhaités puis de se laisser guider pour passer l’ordre.

Le versement des dividendes

Les dividendes sont généralement versés directement sur le compte espèces du PEA (pour tous les titres détenus en directs). Il arrive que les dividendes soient proposés en titres correspondants au montant.

Les dividendes ainsi versés sur le compte-espèces peuvent alors être réinvestis dans de nouveaux supports avec le PEA, ou bien retirés (voir ci-dessous).

Et pour les fonds communs de placement ?Pour les fonds communs de placement (OPCVM et les trackers), tout dépend s’il s’agit de fonds de distribution (auquel cas les plus values seront effectivement versées sur le compte-espèces) ou de fonds de capitalisation (auquel cas elles sont réinvesties dans le fonds).

Les retraits du PEA

Il est possible d’effectuer des retraits à partir du compte-espèces du PEA, afin d’en obtenir des liquidités.

Avec l’adoption de la Loi Pacte, les retraits avant 8 ans n’entraînent plus la clôture automatique du PEA. Désormais, jusqu’au 5 ans du PEA, tout retrait entraîne sa clôture. Au-delà, il est possible d’effectuer des retraits partiels, tout en conservant le PEA. En outre, la loi Pacte rend désormais possible les versements après les retraits partiels, à partir de 8 ans.

Qu’est-ce qui a changé ?Auparavant, tout retrait effectué avant 8 ans entraînait la clôture du PEA. Les retraits partiels n’étaient donc possible qu’après 8 ans, mais une fois l’un d’eux effectué, il n’était plus possible d’effectuer de versement sur le PEA.

La fiscalité du PEA en 2020

Il ne s'applique aucune fiscalité sur le PEA tant qu’il n’y a pas de retrait et que ces gains sont simplement réinvestis sur le PEA.
Les règles fiscales qui s'appliquent sont les suivantes :

  • Seules les plus-values et les dividendes sont imposés en cas de retrait. Le capital ne fait pas partie de l'assiette fiscale.
  • Les gains net du PEA sont soumis à l'impôt sur le revenu (retrait intervenant dans les 5 premières années) et aux prélèvements sociaux.

Seule la plus-value est imposée, c’est-à-dire l’écart entre la valeur des retraits et la valeur des versements. Le taux appliqué sur cette plus-value dépend alors de “l’âge du PEA”, son lancement étant daté au premier versement effectué.

Depuis le 1er janvier 2019 et avec l’adoption de la loi PACTE, la fiscalité du PEA a été largement simplifiée avec la mise en place du prélèvement forfaitaire unique (PFU ou flat tax, qui combine l’impôt sur le revenu à hauteur de 12,8% et les prélèvements sociaux à hauteur de 17,2% pour un total de 30%):

  • En cas de retrait du PEA avant 5 ans (donc clôture) : le PFU de 30% s’applique ;
  • En cas de retrait après 5 ans, seuls les prélèvements sociaux à hauteur de 17,2% s’appliquent.

Comparatif PEA : conseils pour choisir le meilleur PEA

Meilleur PEA : quel PEA choisir ?

La plupart des établissements bancaires traditionnels proposent le PEA. Les banques en ligne et les courtiers en ligne également ; les deux banques en lignes les plus performantes dans ce domaine sont Boursorama Banque et Fortuneo grâce à leurs services complets et leurs tarifs faibles. Elles proposent notamment la gestion pilotée si le titulaire du compte n’a pas l’intention de suivre son portefeuille au quotidien.

Comparatif PEA : que faut-il prendre en compte ?Lors de la comparaison des offres, les points à comparer sont les suivants :
  • les tarifs de transaction ;
  • les droits de garde notamment en cas d’inactivité sur le compte ;
  • l’accès à tous les marchés désirés ;
  • l’aspect pratique et intuitif de l’application pour effectuer les transactions.
Comparatif PEA - Les meilleures offres des banques en ligne
Caractéristiques Logo Boursorama BanqueBoursorama Banque Logo FortuneoFortuneo Banque Logo BforbankBforBank
Nom de l'offre Découverte Optimum Standard
Frais de courtage base 1,99 € par transaction
jusqu’à 500 €
1,95 € par transaction
jusqu’à 500 €
2,50 € par transaction
jusqu’à 1000 €
Droits de garde Gratuit Gratuit Gratuit
Abonnement mensuel Gratuit Gratuit Gratuit
Plus d'informations : En savoir plus En savoir plus En savoir plus
Comparatif PEA - Les meilleures offres des courtiers en ligne
Caractéristiques Logo BinckBinck Logo YomoniYomoni Logo Bourse Direct
Bourse direct
Frais de courtage base 2,50 € par transaction
jusqu’à 1000 €
1,6% € par transaction 0,99 € par transaction
jusqu’à 500 €
Droits de garde Gratuit Gratuit Gratuit
Abonnement mensuel Gratuit Gratuit Gratuit

Le PEA Boursorama Banque en détail

logo-boursorama-banque

La banque en ligne de la Société Générale, Boursorama Banque, propose des offres de PEA attractive en termes de frais, d'interface et de service client :

  • Frais faibles : des frais de courtage parmi les plus bas du marché, aucun droit de garde ni de frais d’inactivité.
  • Interface client : Boursorama est une référence en termes de fonctionnalités et d'ergonomie de ses plateformes, le passage d'ordres se fait en quelques clics.
  • Service client : grande disponibilité et efficacité des conseillers reconnue (notamment sur les thématiques boursières)
Comparatif PEA - Les offres découverte en banque en ligne
Formule Découverte Classic Trader Ultimate trader
Frais de courtage base 1,99 € par transaction
jusqu’à 500 €
5,50 € par transaction
jusqu’à 1 000 €
16,65 € par transaction
jusqu’à 7 750 €
9,90 € par transaction
jusqu’à 10 000 €
Frais de courtage supplémentaires * 0,60 % / transaction 0,48% / transaction 0,2 % / transaction 0,12 % / transaction
Droits de garde Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit
Abonnement mensuel Gratuit Gratuit
si 1 transaction par mois
Gratuit
si 1 transaction par mois
Gratuit
si 30 transactions par mois

Tarifs non exhaustifs au 05/06/2020. Voir site de la banque en ligne pour conditions tarifaires complètes
*Pour un ordre d’un montant supérieur à la limite précitée

Le PEA Fortuneo en détail

logo-fortuneo

La banque en ligne du Crédit Mutuel Arkéa propose, elle, trois formules qui peuvent être pilotées en gestion libre ou en gestion sous mandat.

Offre de bienvenue PEAPour toute première ouverture d'un PEA ou PEA-PME, 100 ordres d’un montant inférieur ou égal à 10 000 € par ordre sont offerts.
Profitez de l'offre
PEA Fortuneo - Comparatif
Formule Optimum Trader Actif Trader 100 ordres 0 courtage
Frais de courtage 1,95€ / ordre (inférieur à 500€) 9,50€ / ordre (inférieur à 10 001€) 6,50€ / ordre (inférieur à 100 000€) Gratuit (2 ordres inférieurs à 10 000€ / mois)
Frais de courtage supplémentaires * 3,90 € jusqu’à 2 000 €
0,20 % au-delà
0,12 % / transaction 0,10 % / transaction 20 € pour un ordre jusqu'à 10 000 €
0,20% pour tout ordre supérieur à 10 000€
Droits de garde Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit

Tarifs non exhaustifs au 05/06/2020. Voir site de la banque en ligne pour conditions tarifaires complètes.

Le PEA BforBank en détail

logo-bforbank

Bforbank dispose d'une des meilleures offres boursières des banques en ligne aussi bien pour la qualité des offres et du service que des tarifs pratiqués:

  • Nombreux titres financiers proposés : aussi bien issus des places boursières européennes, que américaines ou asiatiques.
  • Accès à la plateforme de courtage ProRealTime : gratuit (permettant de faire une économie de 15€ / mois)
  • Une plateforme ergonomique : incluant des outils d'analyse très utiles
Offre de transfert PEA BforBankPour le premier d'un PEA ou PEA-PME ayant une valorisation d'au moins 3000€, 2000€ de frais de transfert sont remboursés.
Profitez de l'offre
PEA Bforbank - Comparatif
Formule Marché français
(actions, obligations, trackers)
Marché français
( warrants, bons, droits)
Marché étranger
Frais de courtage
  • 2,5€ / ordre (jusqu'à 1000€)
  • 5€ / ordre (entre 1000€ et 3000€)
  • 0,13% avec mini 10 € / ordre (supérieur à 3000€)
  • 4€ / ordre (jusqu'à 7700€)
  • 4 € + 0,05% sur la part de l’ordre supérieure à 7700 €
  • 18€ / ordre (jusqu'à 7700€)
  • 18 € +0,23% sur la part de l’ordre supérieure à 7700 €
Droits de garde Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit

Tarifs non exhaustifs au 05/06/2020. Voir site de la banque en ligne pour conditions tarifaires complètes.

PEA : questions fréquentes

Comment clôturer un PEA ?

Le PEA est clôturé dans les cas suivants :

  • retrait avant 5 ans ;
  • dépassement du plafond des versements ;
  • retrait de la totalité des sommes et conversion des capitaux en rente viagère ;
  • décès du titulaire ;
  • tout non respect du contrat signé à l’ouverture du PEA ;
  • à la demande du titulaire.

Transfert PEA : sous quelles conditions ?

Il est possible de transférer un PEA dans un autre établissement bancaire, à la condition qu’il n’y ait ni retrait, ni clôture pendant le transfert et que soient versés la totalité du solde du compte espèces, ainsi que l’ensemble des titres.

Attention cependant, le tarif de ce transfert est libre et à l’appréciation de chaque établissement bancaire. Il est généralement très élevé.

Quel est le plafond du PEA ?

Le plafond du PEA es 150 000 €. Cependant, étant donné qu’il est possible de cumuler un PEA classique - qu’il soit bancaire ou assurance – avec un PEA PME, il est possible de verser jusqu'à 225 000 € dans le cadre de ces plans.

Mis à jour le