Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Fin des tarifs réglementés du gaz : qu'en est-il pour les consommateurs ?

La fin des TRV du gaz aura lieu en 2023. Toutefois, les consommateurs français peuvent déjà prendre en main leur fourniture d'énergie et opter pour une offre concurrente d'Engie pour réaliser des économies.

C'est officiel, suite à l'adoption de la loi Pacte, la fin des tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz aura lieu en 2023. Une réforme qui impactera le quotidien de nombreux Français. En effet, encore 40% des consommateurs de l'Hexagone raccordés au gaz naturel sont clients des tarifs d'Engie, soit 4,3 millions de foyers. Dès lors, que se passera-t-il pour eux ? Comment se préparer à ce changement ? 

Deux phases de suppression des TRV

La fin des TRV ne va pas se faire d'un seul coup. En premier lieu, il ne sera plus possible pour les consommateurs de souscrire aux tarifs réglementés. Cette norme entrera en vigueur dès la publication de la loi au journal officiel. Cette date n'est pas encore connue. 

Dans un second temps, en juillet 2023, les tarifs réglementés seront supprimés définitivement. Engie s'est engagé à informer les usagers de leur droit et à leur proposer une offre de marché avant la suppression. 

Suis-je obligé de souscrire chez Engie à la fin des tarifs réglementés ? 

Non, en aucun cas. A partir de juillet 2023, les consommateurs seront obligés de souscrire une offre de marché. Dès lors, ils peuvent faire le choix de rester chez le fournisseur historique, Engie ou opter pour un abonnement proposé par un fournisseur alternatif de gaz.

Bon à savoir : changer de fournisseur d'énergie, c'est déjà possible.Pas besoin d'attendre la fin des tarifs réglementés pour changer de fournisseur. Sachez que depuis 2007, vous êtes libre de quitter les tarifs réglementés de gaz et d'électricité quand bon vous semble. En comparant les différents fournisseurs d'énergie, vous pourrez opter pour des offres moins chères et faire baisser vos factures de gaz et d'électricité. La procédure est très simple, vous n'avez même pas besoin de résilier votre contrat chez Engie. Il suffit juste de souscrire chez votre nouveau fournisseur. Ce dernier s'occupera de faire les démarches auprès de votre ancien fournisseur et de GRDF, le gestionnaire de réseau

Que se passe-t-il si je ne change pas d'opérateur avant 2023 ? 

Si vous ne procédez pas vous-même au changement d'offre, le choix sera fait à votre place. Vous serez basculé, dès juillet 2023, sur une offre de marché établie par Engie. C'est pourquoi, il vaut mieux vous renseigner avant sur les différentes offres de gaz proposées par la concurrence. En effet, vous pourrez en trouver une plus adaptée à votre consommation et à votre budget. Vous serez également à même de choisir une offre de gaz vert pour vous engager dans la transition énergétique.

Qu'implique la fin des TRV pour les consommateurs clients des autres fournisseurs ?

Quid des offres indexées sur les TRV ? 

La fin des TRV concerne aussi les clients déjà en offre de marché. En effet, de nombreux abonnements pratiques des tarifs indexés sur les TRV. Dès lors, leur contrat sera amené à évoluer à partir de juillet 2023, puisque le tarif de référence n'existera plus. Ils devront donc être vigilants sur les nouvelles modalités de leur contrat puisque les opérateurs pourront pratiquer des tarifs libres du prix du kWh pour le gaz. 

Vers la fin des tarifs réglementés de l'électricité ? 

C'est probable, elle n'interviendra pas dans l'immédiat. En effet, le Conseil d'État a décidé de maintenir le tarif bleu d'EDF jusqu'à nouvel ordre. Toutefois, comme pour le gaz, les ménages français peuvent d'ores et déjà quitter EDF pour une offre concurrente et sans délai. Un changement qui peut s'avérer intéressant pour faire des économies puisqu'au mois de juin les TRV de l'électricité augmenteront de 5,9%. 

Créé le