Tarifs réglementés du gaz : une augmentation de 0,2 % au 1er janvier 2021

augmentation tarif du gaz

Suite à une délibération de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), le tarif réglementé de vente (TRV) du gaz naturel d'Engie augmentera de 0,2% au 1er décembre 2020. Une augmentation qui reste dans la tendance des mois précédents. Quel sera l'impact sur la facture des ménages ? Comment minimiser cette hausse ? Selectra fait le point.


Une légère hausse en janvier 2021

En moyenne, les TRV du gaz enregistreront une hausse de 0,2%. Alors même que les besoins en chauffage augmentent avec l'hiver, cette nouvelle évolution vient s'ajouter à celles d'octobre (+4,7%), de novembre (+1,6%) et de décembre (+2,4%). 

Au 1er janvier 2021, les tarifs réglementés hors taxe d’ENGIE augmentent légèrement de 0,2 % par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er décembre 2020.
CRE - Délibération du 23 Décembre 2020

Cette évolution ne se traduira pas de la même manière pour tous les consommateurs. Elle variera en fonction des usages du gaz.

  • D'après la CRE, la hausse du 1er janvier 2021 sera de :
  • +0,1% pour un usage de cuisson (tarif base) ;
  • +0,1% pour un double usage cuisson et eau chaude (tarif B0) ;
  • +0,2% pour du chauffage individuel (tarif B1) ; 
  • +0,2% pour les petites copropriétés disposant d'un chauffage central au gaz naturel (Tarif B2i). 

Pourquoi une hausse des tarifs réglementés du gaz ? 

L'évolution du tarif réglementé s'explique par une hausse des coûts d'approvisionnement en gaz naturel pour Engie. Cette évolution a entrainé une montée des TRV.

La CRE a vérifié que l’évolution des coûts d’approvisionnement d’Engie, telle qu’estimée par la formule, entre le 1er décembre 2020, date du dernier mouvement tarifaire, et le 1er janvier 2021, correspond bien à une hausse de 0,01 c€/kWh. 
CRE

Pour le mois de janvier, l'introduction du terme de lissage entre juillet 2020 et février 2021, n'a ni joué en la faveur, ni en la défaveur des consommateurs. La valeur de lissage est restée constante. 

Pour rappel, le dispositif de lissage a été mis en place pour accompagner les hausses du gaz de manière progressive. En effet, l'épidémie de Covid-19 a provoqué une chute des cours du gaz, donc des prix, au printemps.

Mais, avec les périodes de froid hivernal, les cours du gaz ont eu tendance à remonter. Pour anticiper cette remontée des prix, les autorités publiques ont préféré lisser les augmentations des TRV. Cela permet d'éviter une hausse trop soudaine impactant durement le porte-monnaie des Français.

Hausse des TRV du gaz : comment s'en prémunir ?

La hausse des TRV fait augmenter la facture des ménages. Aujourd'hui, selon la CRE encore 34% des Français sont clients des tarifs réglementés de vente d'Engie. D'autre part, beaucoup de ménages ont opté pour une offre à tarifs indexés sur les TRV. Ils sont donc eux aussi touchés. 

Afin de faire baisser votre facture de gaz, il est possible de mettre en place des stratégies. Ainsi, les consommateurs peuvent :

  1. Choisir une offre à prix fixe : elles assurent un prix HT du kWh stable pendant une ou plusieurs années. En cas de hausses des TRV, le client est protégé. En cas de diminution, il ne lui sera pas possible d'en profiter sauf s'il a opté pour une offre révisable à la baisse. C'est ce que proposent les offres Astucio Eco d'Eni ou encore Gaz Ajust d'Engie ;
  2. Souscrire une offre indexée moins chère que les TRV : de nombreux fournisseurs garantissent réduction sur le prix du kWh HT par rapport au TRV du gaz. Ainsi, on est sûr de payer moins qu'avec le fournisseur historique. Total Direct Energie, Vattenfall, Méga Energie, ou encore Dyneff en proposent de très avantageuses ;
  3. Opter pour offre à prix libres : enfin, certains fournisseurs, comme Wekiwi ou Bulb, ne se servent pas des TRV comme référence. Ils préfèrent suivre les cours du marché. Attention, ce type d'offre s'adresse à des consommateurs ayant une vision claire du marché du gaz. Leurs évolutions ne sont pas toujours les plus faciles à comprendre pour les usagers. 

Pour trouver l'offre la moins chère, il est possible de comparer les offre en ligne ou par téléphone avec Selectra au 09 73 72 73 00 (appel non-surtaxé) ou demander à .

En parallèle, il faut mettre en place certains éco-gestes, pour faire diminuer sa consommation comme : 

  • Baisser son chauffage d'un degré. Cela peu se traduire par 7% de gains sur la facture de chauffage ; 
  • Mettre un couvercle sur les casseroles en cuisine. C'est 4 fois moins de gaz consommé pour un même plat ; 
  • Prendre des douches plutôt que des bains. On évite ainsi de trop solliciter le chauffe-eau à gaz et on fait en plus des économies d'eau

Ce sont là des petites habitudes simples à mettre en place qui vous permettront de faire des économies d'énergie.

Mis à jour le