Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

La neige : future énergie renouvelable ?

D'après des chercheurs américains, combinée à du silicone, la neige pourrait créer de l'électricité.

L'été approche, le soleil revient mais c'est bien la neige qui nous intéresse aujourd'hui. Des scientifiques de l'UCLA auraient réussi à trouver le moyen de transformer les chutes de neige en électricité verte. Mais comment est-ce possible ? Selectra vous explique tout. 

Un flocon de neige chargé d'électricité

On connaissait déjà le solaire, l'éolien et l'hydroélectrique comme énergies renouvelables. S'ajoute à ces sources d'énergie, la neige. En effet, les flocons de neige portent une charge électrique positive. Dès lors, pour produire de l'électricité, il suffit de les mettre en contact, par un procédé technique, avec une charge d'électricité négative, contenue par exemple dans le silicone. Les chercheurs ont donc combiné la neige avec du silicone générant ainsi de l'énergie. 

La neige : une énergie illimitée ? 

Pour l'instant non, la technologie n'étant pas encore assez avancée pour être utilisée à grande échelle. Mais à terme, elle pourrait devenir une solution pour la transition énergétique. La planète dispose chaque année d'une couverture en neige annuelle moyenne d'un tiers de la masse terrestre. Il s'agit là d'un potentiel de production énorme, comme le reconnait, Maher El-Kady, chercheur à l’UCLA. « Nous avons une grande source d'énergie prête à être collectée » s'enthousiasme-t-il. Une bonne nouvelle pour les consommateurs mais aussi les territoires montagneux, souvent enneigés. Redynamisés, ils pourraient bénéficier sur la longue durée d'une nouvelle source de revenus. 

Coupler l'énergie solaire et l'énergie issue des chutes de neige

Avec un fort potentiel, cette technologie pourrait entrer en complémentarité avec les panneaux solaires, afin d'avoir une production même en cas de précipitations. En installant un dispositif sur les panneaux photovoltaïques, ils pourraient, lors d'intempéries, créer de l'électricité. Le rendement des panneaux serait alors amélioré. En effet, le déficit de production lié à un plus faible ensoleillement l'hiver pourrait être compensé. Sans compter qu'en plus après la chute, la neige participe encore de la création d'énergie. Comme l'explique Annelen Kahl, experte de l'Institut WSL, l'institut fédéral de recherches sur la forêt, le paysage, la biodiversité de Suisse, « Lorsque des installations photovoltaïques sont installées en montagne, le rayonnement solaire réfléchi par la neige peut contribuer à la production ». Une bonne nouvelle pour l'économie mais aussi pour la planète ! Et qui sait ? A terme, la neige pourrait faire baisser les factures d'électricité des consommateurs...

Créé le