mix energetique france

Mix Énergétique Français 2024 : nucléaire, renouvelables et fossiles

Mis à jour le
min de lecture

D'après le ministère de la Transition Énergétique, le mix énergétique français est dominé par le nucléaire (à 36,6 %) et le pétrole (à 30,3 %), selon le Ministère de la Transition Énergétique. Bien que le pétrole et l'électricité nucléaire dominent, les énergies fossiles voient leur pourcentage diminuer au profit du renouvelable. Quant au mix électrique français, c'est l'électricité produite à partir du nucléaire qui domine avec 63 %, selon RTE. Quelles sont les spécificités du mix énergétique français en 2024 ?

À RETENIR SUR LE MIX ÉNERGÉTIQUE FRANÇAIS EN 2023 :

  • En France, le secteur de l'énergie représente approximativement 2 % de la valeur ajoutée ;
  • Les énergies fossiles continuent de baisser dans le mix énergétique français et laissent progressivement place aux énergies renouvelables ;
  • Les énergies renouvelables affichent une part croissante dans le mix énergétique français : environ 20,7 % de la consommation d’énergie finale brute en France ;
  • La production électrique en provenance du charbon ou du gaz a chuté d'environ 17 % entre janvier et juin 2023 ;
  • La France importe la quasi-totalité de l'énergie fossile consommée. En 2022, elle devient importatrice nette d’électricité pour la première fois depuis 1980.

Spécificités du mix énergétique français en 2023

Graphique : Selectra - Source : Chiffres clés de l'énergie - Ministère de la Transition Énergétique

Le mix énergétique français est le fruit des politiques énergétiques, environnementales et géopolitiques des gouvernements successifs. Celles-ci ont participé à l'élaboration d'un équilibre entre les différentes sources d'énergies en France, où le mix énergétique se caractérise par une double spécificité :

  • L’électricité y occupe une place de choix, beaucoup de logements français utilisant l'électricité pour se chauffer, tandis que d’autres pays européens privilégient le chauffage au gaz naturel ;
  • La production d’électricité est dominée par des centrales thermiques fonctionnant grâce à l’énergie nucléaire alors que les mix de production électriques des autres pays européens sont dominés par des centrales thermiques à combustible fossile (charbon, fioul et gaz).

Mix énergétique mondial

Contrairement au mix énergétique français, le mix énergétique mondial est largement dominé par les énergies fossiles : le pétrole, le charbon et le gaz naturel. Ce trio représente environ 80 % de la production d'électricité dans le monde en 2024. Une part qui ne diminue pas : la transition vers le renouvelable se faisant avant tout au détriment du nucléaire. Certains pays comme l'Allemagne ont même choisi de s'appuyer sur les énergies fossiles comme le charbon pour sortir du nucléaire et développer les énergies vertes.

Un mix énergétique français en faveur de l’électricité

En France, la consommation d’électricité par habitant est plus importante que dans des pays voisins comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni. L’importance de l’électricité dans notre mix énergétique s’explique par le poids significatif du parc de logements chauffés à l’électricité. Seulement un tiers des foyers français utilisent le gaz naturel pour la cuisson, l'eau chaude ou le chauffage.

La France a fait la promotion de l'électricité dès les années 1970 pour des questions de souveraineté énergétique. Avec le premier choc pétrolier de 1974 et la hausse des tensions au Moyen-Orient avec le conflit israëlo-arabe, le gouvernement français s'est tourné vers le nucléaire, donc l'électricité.

Mix électrique dominé par l’énergie nucléaire

Source : Rapport d'activité 2023 RTE - Graphique : Selectra

La production d’électricité, en France, est assurée par divers moyens de production :

  1. Centrales thermiques :
    • À combustible fossile : gaz naturel, fioul ou charbon ;
    • Fonctionnant au moyen de l’énergie nucléaire ;
  2. Des moyens de production utilisant les énergies renouvelables :

En France, la part de l’énergie nucléaire dans le mix énergétique français est très élevée. D'après le rapport d'activité 2022 RTE, environ 63 % de l’énergie produite en France l’a été au moyen de l’énergie nucléaire. Par comparaison, les énergies fossiles représentent approximativement 57 % de la production d'électricité aux États-Unis et, en moyenne, 33 % de l’énergie produite en Europe au 1ᵉʳ semestre 2023. À titre informatif, c'est la place du gaz naturel dans le mix électrique qui varie le plus aux E-U : il s'agit de la principale source d'électricité aux États-Unis, grand producteur gazier.

Quel pourcentage d'énergies fossiles dans le mix électrique européen ?

La part des énergies fossiles dans le mix électrique est d'environ 33 % en Europe, entre janvier et juin 2023. Il s'agit du niveau le plus bas enregistré jusqu'à présent, d'après un rapport du groupe de réflexion Ember.

Quelles sont les contraintes du mix énergétique français ?

Le mix énergétique est conçu pour répondre de manière optimale à un certain nombre de contraintes : réduction de la facture énergétique, baisse de la consommation de matières fossiles, stockage de l'électricité, etc.

Mix énergétique et facture énergétique

Le mix électrique est pensé pour réduire au maximum la facture énergétique. C'est l'un des enjeux majeurs de la France, dont la facture énergétique a plus que doublé en 2022 pour atteindre 116 milliards d’euros. À noter que ce niveau inédit provient majoritairement de la forte élévation des cours après la crise de l'énergie. L'électricité est en effet le seul poste créditeur, puisque la France exporte son surplus d'électricité.

La facture énergétique peut être réduite de manière accidentelle, comme en 2015 avec la chute du cours du pétrole, mais aussi de manière volontaire, par une promotion de certains types d'énergies, comme l'électricité ou plus récemment le biométhane.

Mix énergétique et stockage de l'électricité

Contrairement aux capacités de stockage du gaz, l'électricité ne se stocke pas : il faut donc s'assurer d'une production permanente de l'électricité. Or, les sources renouvelables de production d'électricité sont dites intermittentes. Il est impossible de maîtriser le soleil, le vent ou les précipitations : il semble donc difficile aujourd'hui de faire de l'électricité verte la première énergie du mix.

C'est l'une des raisons pour lesquelles le nucléaire est encore majoritaire dans l'Hexagone. En 2023, celui-ci comporte 18 centrales nucléaires et 56 réacteurs à REP (eau sous pression). Ceux-ci assurent une production constante et justifient le fait que l'énergie nucléaire soit la principale source de production d’électricité en France (70 % environ d'après le mix énergétique).

Par ailleurs, la problématique du stockage de l'électricité justifie aussi le fait qu'il y ait encore des centrales thermiques à flamme sur le territoire français. Ces dernières peuvent être mises en route rapidement et pallier les pics de consommations hivernaux.

Quels sont les acteurs du mix énergétique français ?

En France, il existe plusieurs acteurs majeurs du secteur de l'énergie. Ceux-ci décident des grandes orientations de la politique énergétique française et jouent ainsi un rôle dans la constitution du mix énergétique français :

  • Le ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer ;
  • La Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) ;
  • Les producteurs et les fournisseurs de gaz et d'électricité ;
  • Les gestionnaires des réseaux de transport (RTE pour l'électricité, GRTgaz et TIGF pour le gaz) et de distribution (Enedis pour l'électricité et GRDF pour le gaz).

❓ Foire Aux Questions

Mix énergétique français : quelles prévisions pour 2024 ?

Les acteurs du secteur énergétique sont confiants concernant l'hiver 2023 et le début de l'année en 2024 à venir.

Nous pouvons être très confiants sur les conditions de passage de l’hiver

Marianne Laigneau - direction d’Enedis- Le 5 septembre

Concrètement, les opérations de maintenance sur le réseau nucléaire EDF permettent à celui-ci de regagner en efficacité. Par ailleurs, la puissance nucléaire disponible devrait atteindre 35 GW en octobre et 50 GW en janvier 2024.

Ces annonces qui rejoignent les prévisions RTE énoncées en juin 2023. L'opérateur du réseau prévoyait alors un hiver plus serein sur le plan énergétique, grâce à “l’amélioration du niveau de disponibilité des centrales nucléaires”.

Par ailleurs, les énergies renouvelables participeront activement à la traversée de l'hiver. Le gestionnaire de réseau Enedis a augmenté ses capacités de production (éolien et solaire), via 100 000 installations solaires courant 2022. Ainsi, la stratégie énergétique adoptée pour l'hiver à venir consiste à commercialiser de l'énergie moins couteuse pour les Français, et moins carbonée.

La Belgique et l'Allemagne ont quant à eux été contraints d'augmenter considérablement leur bilan, ou empreinte carbone, en se tournant vers les hydrocarbures. Par ailleurs, le débat entre la France et l'Allemagne concernant le nucléaire se poursuit, bien que les deux puissances aient convenu de trouver un accord sur le rôle du nucléaire dans la réforme du marché européen de l’électricité (octobre 2023).

Quels facteurs influencent le mix énergétique mondial ?

Au cours des dernières années, certains événements ont eu un impact direct sur le mix énergétique mondial :

  1. La crise liée à la Covid-19 : celle-ci a modifié les habitudes de consommation d’énergie. Ainsi, celle-ci a diminué dans certains secteurs et a augmenté dans d’autres ;
  2. La guerre en Ukraine : l’invasion du pays par la Russie a eu des conséquences sur la sécurité énergétique et l’approvisionnement en gaz naturel. De fait, cette crise d’approvisionnement a mis en lumière certains défis concernant la dépendance aux combustibles fossiles.

Ces conflits politiques et sanitaires ont un impact direct au niveau mondial et permettent d'inciter certains pays à accélérer leur transition énergétique (vers les énergies renouvelables.

Quels sont les prix de l'électricité en 2024 ?

Les tensions du Proche-Orient ont un impact sur le prix du kWh d'électricité en février 2024. Après une hausse des prix de l'électricité en octobre 2023, les prévisions de novembre concernant l'année 2024 indiquent une diminution de ces tarifs. Cette baisse serait entre autres liée à la production importante des énergies renouvelables (éolien majoritairement) et au niveau mesuré du cours du pétrole (autour de 82 USD/b).

Quels sont les fournisseurs d'énergie les moins chers au 23 février 2024 ?

Il est difficile de prévoir le prix de l'électricité et du gaz pour l'année à venir. Toutefois, les tableaux ci-dessous vous indiquent les meilleurs fournisseurs d'électricité au 23 février 2024. Idem pour les meilleurs fournisseurs de gaz :

⚡ Qui est le meilleur fournisseur d'électricité en option base?
Fournisseur d'électricité Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le tarif EDF Abonnement annuel - TTC Prix du kWh - TTC
Alterna
05 49 60 54 58
ÉLECTRICITÉ VERTE 100% LOCALE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
2688€
Vous gagnez
608€
165.58€ 0.2018€
OHM Énergie
OFFRE MAXI ÉCO Budget annuel estimé
2700€
Vous gagnez
596€
149.88€ 0.204€
La Bellenergie
PRUDENCE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
2733€
Vous gagnez
563€
152.54€ 0.2064€
Mint Énergie
ONLINE & GREEN
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
2733€
Vous gagnez
563€
152.52€ 0.2064€
TotalEnergies
STANDARD FIXE ÉLECTRICITÉ
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
2816€
Vous gagnez
480€
150.64€ 0.2132€
Octopus Energy
ECO-CONSO FIXE
🌿 Offre verte !
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
2874€
Vous gagnez
422€
152.54€ 0.2177€
Alpiq
OFFRE ÉLECTRICITÉ PROMO
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
2874€
Vous gagnez
422€
152.54€ 0.2177€
Sowee
 Souscrire en ligne
ÉLEC' PRIX FIXE 3 ANS
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
2874€
Vous gagnez
422€
152.64€ 0.2177€
Primeo

01 70 23 24 97

OFFRE FIDÉLITÉ
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
2874€
Vous gagnez
422€
152.54€ 0.2177€
Ekwateur
SELECTRA HIVER 2023 - 2024
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
2901€
Vous gagnez
395€
150.64€ 0.22€

*Tableau à jour du 23/02/2024. Budget calculé pour une consommation de 12500 kWh par an à Lyon en option base (6 kVA) .

🔥 Qui est le meilleur fournisseur de gaz ?
Fournisseur de gaz Nom de l'offre Budget annuel - TTC Économies sur le Prix Repère Abonnement annuel - TTC Prix du kWh - TTC
OHM Énergie
OFFRE MAXI ÉCO GAZ Budget annuel estimé
1165€
Vous gagnez
60€
257.16€ 0.0908€
TotalEnergies
OFFRE SPÉCIALE GAZ
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
1171€
Vous gagnez
54€
257.16€ 0.0914€
Ekwateur
SELECTRA HIVER 2023 - 2024
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
1195€
Vous gagnez
30€
257.21€ 0.0938€
Vattenfall
GAZ FIXE FIDÉLITÉ
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1207€
Vous gagnez
18€
269.14€ 0.0938€
CRE
PRIX REPÈRE MOYEN DE VENTE DE GAZ NATUREL Budget annuel estimé
1225€
Même prix que le Prix Repère 257.18€ 0.0968€
Gaz de Bordeaux
05 56 79 41 41
GAZ RÉF
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
1228€
Votre surcoût est de
3€
251.28€ 0.0977€
Sowee
 Souscrire en ligne
GAZ PRIX FIXE 3 ANS
🔐 Des prix bloqués !
Budget annuel estimé
1235€
Votre surcoût est de
10€
257.16€ 0.0978€
Mint Énergie
BIOGAZ CLASSIC
🌿 Offre verte !
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
1242€
Votre surcoût est de
17€
257.16€ 0.0985€
EDF
3404
AVANTAGE GAZ OPTIMISÉ
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
1252€
Votre surcoût est de
27€
278.76€ 0.0973€
Happ-e
 Souscrire en ligne
HAPP-E OFFRE GAZ
⚖ Des prix indexés !
Budget annuel estimé
1262€
Votre surcoût est de
37€
284.15€ 0.0978€

*Tableau à jour du 23/02/2024. Budget calculé pour une consommation de 10000 kWh (classe de consommation B2i) par an à Lyon .