Comment changer de médecin traitant ?

alt

Vous déménagez, votre médecin part à la retraite...? Peu importe les raisons, changer de médecin traitant est une démarche relativement simple à réaliser. Dans cet article, nous vous expliquons comment procéder au changement de votre médecin traitant dans les bonnes et dues formes.


changer de medecin traitant

Devis Mutuelle Santé

Obtenez un devis gratuit d'assurance santé en 2 minutes auprès d'un de nos partenaires.

Changer de médecin traitant facilement

Changer de médecin traitant est une démarche assez simple. Pour déclarer un médecin traitant, vous avez deux choix :

  1. lors d'une consultation chez votre médecin : le médecin que vous aurez choisi pour médecin traitant fait la déclaration en ligne directement auprès de l’Assurance Maladie. Pour cela, il aura besoin de votre carte Vitale. C'est simple et rapide : pas de formulaire à remplir, pas de courrier à envoyer. La Caisse de Sécurité Sociale enregistre directement le nom et les coordonnées de votre nouveau médecin traitant.
  2. sur papier, en utilisant un formulaire de déclaration de médecin traitant, appelé « Cerfa 12485 » ou « formulaire S3704 » téléchargeable sur internet. Ce formulaire est à remplir et à signer par vous-même et votre nouveau médecin traitant.

Où envoyer son formulaire de déclaration de médecin traitant ?

Si votre médecin traitant a fait la déclaration en ligne, vous n'avez aucune démarche à accomplir. Tout est enregistré automatiquement. Si vous avez utilisé un formulaire papier, vous devez la transmettre à votre Caisse d'Assurance Maladie, soit par courrier postal, soit directement sur place. Votre Caisse enregistre alors votre déclaration. Nous vous conseillons de mettre à jour votre carte Vitale.

Pourquoi changer de médecin traitant ?

mutuelle sante et changement medecin traitant

Les raisons qui vous amènent à changer de médecin traitant peuvent être diverses :

  • vous ne vous entendez plus : un médecin traitant doit être une personne avec laquelle vous vous sentez bien, et en confiance. Si ce n'est plus le cas, rien ne vous empêche d'en changer;
  • votre médecin traitant part à la retraite ou cesse son activité pour une autre raison (déménagement, maladie, changement d'orientation professionnelle, etc.).Dans ce cas, deux situations s’offrent à vous : soit il est remplacé, soit il n’a trouvé personne pour reprendre le suivi de ses patients ;
  • vous déménagez.

Vous pouvez alors de procéder au changement de médecin traitant à tout moment, et sans avoir à vous justifier. Il vous suffit de faire une nouvelle déclaration (au cabinet de votre nouveau médecin ou via le formulaire) pour continuer à bénéficier d'un meilleur remboursement de vos frais de santé.

Combien de fois peut-on changer de médecin traitant ?

Le changement de médecin traitant n'est pas limité quantitativement. En d'autres termes,vous avez le droit de changer de médecin traitant autant de fois que vous le souhaitez. Votre Caisse d'Assurance Maladie ne vous demandera pas de vous justifier. Vous n’avez, en principe, pas à informer votre ancien médecin traitant, mais nous vous conseillons de le faire. Il pourra alors vous transmettre votre dossier médical que vous remettrez à votre nouveau médecin qui aura alors une parfaite connaissance de votre état de santé.

Comment choisir son nouveau médecin traitant ?

Un médecin traitant est le professionnel au cœur de votre parcours de soins coordonnés. Ses missions sont essentielles pour votre santé :

  • il assure votre suivi médical et vous conseille au mieux en fonction de votre profil (maladie chronique ou pas, mode de vie, antécédents familiaux,etc.);
  • il vous conseille au mieux dans le cadre de votre parcours de soins coordonnés ;
  • il vous oriente vers des médecins spécialistes ou d’autres professionnels de santé qu'il juge compétents ;
  • a une connaissance précise de votre dossier médical et vous rappelle quand il faut mettre à jour certains actes médicaux (vaccins, examens de dépistage, etc.) ;
  • met en place, conjointement avec les autres professionnels qui vous suivent, le protocole de soins en cas d’affection de longue durée (ALD). Vous êtes ainsi mieux informé sur les actes et les prestations dont vous aurez besoin pour vous soigner.

Autant dire que le choix du médecin traitant n'est pas anodin. À vous de choisir un professionnel avec qui vous vous sentirez à l'aise et en confiance.Tout médecin (généraliste, spécialiste, conventionné ou non, urgentiste, exerçant en cabinet, en hôpital ou dans un centre de santé), peut être désigné comme médecin traitant, à partir du moment où il est inscrit au conseil de l’Ordre. Si les critères de choix restent à votre entière appréciation, nous vous conseillons de choisir un médecin proche de votre domicile, pour des raisons de commodités évidentes.

Attention, il arrive souvent qu’un médecin n’accepte plus de nouveaux patients. Si vous êtes dans ce cas et ne trouvez pas de médecin traitant, nous vous conseillons de vous rapprocher du conciliateur de votre Caisse primaire d’Assurance maladie. Il vous conseillera au mieux sur vos possibilités en fonction de votre lieu d'habitation.

Changement de médecin traitant et mutuelle

changement medecin traitant

Devis Mutuelle Santé

Obtenez un devis gratuit d'assurance santé en 2 minutes auprès d'un de nos partenaires.

Avant de changer de médecin traitant, vérifiez s'il est conventionné ou non. Ensuite, renseignez-vous bien auprès de votre mutuelle sur la politique de remboursement selon le type de secteur de votre médecin. En effet, les formules les plus économiques remboursent mal les actes médicaux réalisés par les médecins conventionnés de secteur 2 et ceux non-conventionnés. La souscription d'une mutuelle avec une couverture renforcée est à privilégier si votre nouveau médecin traitant pratique des dépassements d'honoraires. Même si la prime d'assurance est plus chère, cela vous évitera les mauvaises surprises au moment d'être remboursé.

La Sécurité Sociale vous rembourse moins bien quand vous ne respectez pas le parcours de soins coordonnés : 30% au lieu de 70%. De même, sachez que votre ticket modérateur ne sera pas pris en charge par les mutuelles santé solidaires et responsables.

Mis à jour le