Electricité : vers une hausse du Tarif Bleu d'EDF en août ?

TRV
Les tarifs réglementés de l'électricité repartent peut-être à la hausse en août 2020. Ce sera au gouvernement d'en décider.

Le Tarif bleu d'EDF risque d'augmenter. Dans une délibération rendue publique le 10 juillet, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) propose au gouvernement une majoration moyenne de 1,55% des tarifs réglementés de l'électricitéau 1er août 2020. Quelles sont les raisons de cette augmentation ? Comment s'en prémunir ?


Une électricité qui augmente sans cesse 

Depuis l'année 2019, les tarifs réglementés d'EDF n'ont fait que grimper. Les Français se souviennent particulièrement de l'escalade de 5,9% au mois de juin. Avait suivi une augmentation en août 2019 de 1,23% pour couvrir la hausse du TURPE, le tarif d'acheminement.

Les hausses du tarif bleu ont continué en 2020, ils ont pris 2,4% de plus en février. Ce n'est sans doute pas fini... Ils pourraient une nouvelle fois monter en août de :

  • 1,54% pour les particuliers ;
  • 1,58% pour les petits professionnels.

C'est en tout cas ce que propose la CRE. Cette évolution s'opérera uniquement sous réserve de l'acceptation de :

Pour l'instant, l'augmentation n'est donc pas actée.

Réseau électricité TURPE

Pourquoi une nouvelle hausse de l'électricité ?

La hausse de l'électricité est notamment liée à la hausse du TURPE de 2,75% au mois d'août. Le TURPE vise à financer les activités d'Enedis, c'est à dire la maintenance et la modernisation des lignes électriques moyennes et basses tensions en France.

"Dans le contexte de l’évolution des tarifs d’acheminement de l’électricité (TURPE) au 1er août 2020, la CRE propose les [nouveaux] barèmes de prix."
CRE, délibération du 2 juillet 2020

Comment se prémunir des hausses de la facture d'électricité ?

facture d'électricité TURPE

Afin de faire baisser leur facture d'électricité, les ménages peuvent mettre en place plusieurs stratégies. Tout d'abord, en changeant de fournisseur, il est souvent possible de réaliser de belles économies. De nombreux fournisseurs proposent des offres d'électricité moins chères que les TRV. Dans un contexte de hausse des prix, il peut être plus intéressant sur la longue durée d'opter pour une offre à prix fixes et non à prix indexés (évolue de la même façon que le tarif bleu).

D'autre part, en procédant à des travaux d'isolation, un foyer peut réduire sa consommation d'électricité. Dans une interview donnée à Selectra, la fondation Abbé Pierre, spécialiste des questions de logement en France, fait savoir qu'un "logement rénové induit pour le ménage 900 euros de gain par an sur la facture d’énergie". De plus, il existe de nombreuses aides pour les financer, appelées les primes énergies.

Enfin, avant de se lancer dans des chantiers de rénovation, de nombreux éco gestes aident à la meilleure maitrise la facture. Par exemple, en choisissant un ventilateur plutôt qu'un climatiseur en été ou en baissant le chauffage d'un degré en hiver, les dépenses seront amoindries.

Mis à jour le