Hausse du TURPE de 2,75% en août : vers une augmentation de la facture d'électricité ?

TURPE
La hausse des tarifs d'acheminement de l'électricité aura des conséquences sur les factures des ménages dès le 1er août 2020.

Au 1er aout, la facture d'électricité des ménages pourrait bien augmenter. Cela n'est pas dû à une hausse du tarif réglementé d'EDF, le tarif bleu, mais à une évolution de la contribution au tarif d'acheminement de l'électricité, appelée aussi TURPE. Mais alors à quoi est due cette hausse du TURPE ? Quelles sont ses conséquences ? Selectra fait le point.


Le TURPE : qu'est-ce que c'est ?

Le TURPE (tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité) correspond au tarif d'acheminement de l'électricité. Plus précisément le TURPE HTA-BT concerne tous les consommateurs raccordés au réseau électrique français :

  • En haute tension A (HTA), généralement les sites industriels ;
  • En basse tension (BT), les professionnels et les particuliers.
logo CRE

Le TURPE est payé par tous les fournisseurs d'électricité et cela se répercute naturellement sur la facture des consommateurs.

Le montant du TURPE est calculé selon un barème établi par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Il évolue tous les ans au mois d'août.

TURPE : une majoration de 2,75% en août 2020

Cette année, le TURPE augmentera de 2,75% dès le 1er août. Cette hausse se répercutera donc très certainement sur la facture d'électricité des ménages puisque les fournisseurs ne vont pas supporter ce coût eux-mêmes.

Selon la CRE, cette augmentation résulte de plusieurs facteurs :

  • Une hausse de l'inflation ;
  • Une évolution de la dotation au fonds de péréquation tarifaire de l'électricité.

"La grille tarifaire des tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité dans les domaines de tension HTA et BT, c’est-à-dire celle appliquée aux utilisateurs du réseau de distribution d’électricité, évoluera en moyenne de + 2,75 % au 1er août 2020."
CRE - Délibération du 28 mai 2020

Quelle répercution sur la facture d'électricité ?

L'augmentation du TURPE va impacter la facture d'électricité des ménages de deux manières :

  1. De façon directe : car la CTA (taxe sur l'électricité basée sur le TURPE) va augmenter aussi. On estime à moins de 2€ son augmentation sur un an pour un ménage consommant 4000kWh par an (en 6kVA) ;
  2. De façon indirecte : le fournisseur devra supporter des coûts d'acheminement plus importants, il le répercutera donc sur le prix de l'électricité payé par le client.

Pour un ménage consommant 4000kWh par an (option Base - 6kVA), le surcoût annuel au total serait de 10,49€ (si le fournisseur réperctute en totalité la hausse du TURPE). Pour une même consommation en option heures pleines heures creuses, on estime à 18,83€ le surcoût sur un an.

A noter que les personnes ayant souscrit un contrat à prix fixe ne subiront que la hausse de la CTA car le prix de l'électricité HT est bloqué.

Quels moyens pour compenser cette hausse ?

facture d'électricité TURPE

Afin de faire baisser leur facture d'électricité, plusieurs choix s'offrent aux ménages. En premier lieu, ils peuvent procéder à un changement de fournisseur. En optant pour une offre d'électricité moins chère, ils pourront réaliser des économies.

De plus, en limitant leur consommation d'électricité, ils peuvent gagner en pouvoir d'achat. Cela passe par des éco-gestes. Ainsi, par exemple, en éteignant tous les appareils en veille d'une maison, l'Ademe fait savoir que les consommateurs peuvent réduire leur facture d'électricité de 11%. De la même manière, en dégivrant son réfrigérateur 3 à 4 fois par an, on peut gagner entre 10 et 30 € sur sa facture annuelle d'électricité.

Mis à jour le