Coup de pouce économies d’énergie : montant et démarches 2019

Mise en place début 2017, la Rrime coup de pouce économie d’énergie – ou dit plus simplement Coup de pouce énergie – est un dispositif permettant aux ménages les plus modestes de bénéficier d’une prime exceptionnelle afin de faire certains travaux de rénovation de l’efficacité énergétique dans leur logement. Le gouvernement a décidé en 2019 de reconduire l’opération jusqu’à fin 2020 dans la ligne droite de sa politique de transition écologique et de l’ouvrir à l’ensemble des ménages sous condition de ressources.

Les travaux de la prime coup de pouce disponibles en 2019 ?

La prime coup de pouce énergie vient en parallèle des certificats d’économie d’énergie (CEE), un autre grand dispositif de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre GES et du réchauffement climatique. Il concerne des travaux précis de rénovation de l’efficacité énergétique, choisis par l’Etat pour leurs hauts rendements en termes d’économies d’énergie.

Les certificats d’économies d’énergie

logo certificat d'économie d'énergie

Le dispositif Certificat d’Economie d’Energie (CEE) a été instauré en 2005 dans le cadre de la Loi POPE – loi fixant les grandes orientations en matière de politique énergétique – et dans la lignée du Protocole de Kyoto. Cette mesure-phare du gouvernement a pour objectif d’accélérer les actions de tous – particulier, entreprises et collectivités – en matière de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

Prenant la forme d’un système pollueur-payeur, le dispositif CEE contraint les obligésfournisseurs d’énergie en tête, distributeurs de carburants et certains prestataires du secteur chaud-froid – à réduire leurs émissions de GES par des actions concrètes (bâtiments et transport) mais aussi (et surtout) celles de leurs clients - particuliers et entreprises. Ceux-ci n’étant pas sous le coup d’une obligation, mais d’une démarche volontaire de réduction de GES.

Depuis son lancement, les CEE ont permis de mettre en place tout une série d’opérations commerciales – des primes CEE – permettant de financer une grande partie des travaux de rénovation de l’efficacité énergétique dans des bâtiments d’habitation et professionnels.

Les travaux concernés sont listés dans des fiches standardisées où figurent :

  • les économies d’énergies réalisées en faisant les travaux ;
  • les normes techniques à respecter pour les équipements et matériaux concernés.

En 2017, le Gouvernement a décidé de focaliser les efforts à faire sur des travaux à grands rendement en termes d’efficacité énergétique en lançant la prime coup de pouce énergie. Là encore comme pour le système des CEE, le dispositif coup de pouce énergie est à bénéfice double :

  • D’une part pour la planète, grâce à la réalisation de travaux de performance énergétique réduisant les émissions de gaz à effet de serre ;
  • D’une autre pour le particulier qui voit sa facture d’énergie baisser et son confort de vie amélioré.

Pour quels travaux en 2019 ?

Maison et classe de consommation énergétique

Tous les travaux ne peuvent être envisagés dans le cadre du dispositif coup de pouce énergie. En effet, le gouvernement s’est concentré sur deux types de travaux :

  • La prime coup de pouce isolation qui concerne les travaux d’isolation des combles et des toitures ainsi que des planchers bas ;
  • La prime coup de pouce chauffage qui concerne le remplacement de toutes les chaudières au fioul, chaudières au gazet à charbon pour des équipements moins énergivores et plus écologiques comme les pompes à chaleur ( PAC air/air, PAC air/eau, PAC eau/eau), les chaudières à biomasse, les panneaux solaires combinés, les chaudières à gaz à haute performance énergétique (THPE), les appareils indépendants de chauffage au bois.

Il est intéressant de noter que ces deux primes peuvent être choisies indépendamment l’une de l’autre, mais que leur réel impact ne vaut que prises conjointement. Car selon les habitations, le problème d’isolation est important et lorsque l’on sait que près de 30% des pertes de calories se font via la toiture d’un logement, il peut être judicieux de profiter du coup de pouce isolation avant de changer les appareils de chauffe.

Montants et types de prime énergie en 2019

En fonction du niveau de revenu du ménage et du type de travaux envisagés, le demandeur à une prime coup de pouce isolation ou coup de pouce chauffage peut obtenir jusqu’à 4000€ de subvention.

Montants de l'aide Coup de Pouce Energie Chauffage
  Chaudière biomasse performante Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau Système solaire combiné Pompe à chaleur hybride Raccordement à un réseau de chaleur EnR Chaudière au gaz à très haute performance énergétique
Prime pour les ménages modestes 4000 € 4000 € 4000 € 4000 € 700 € 1200 €
Prime pour les autres ménages 2500 € 2500 € 2500 € 2500 € 450 € 600 €

La prime coup de pouce isolation permet d’obtenir des primes de :

Montants de l'aide Coup de Pouce Energie Chauffage
  Isolation des combles et toiture Isolation de planchers bas
Prime pour les ménages modestes 20 €/m² d'isolant posé 30 €/m² d'isolant posé
Prime pour les autres ménages 10 €/m² d'isolant posé 20 €/m² d'isolant posé

La prime coup de pouce économie d’énergie est versée selon trois modes :

  • Par virement bancaire ou chèque ;
  • En déduction de la facture de travaux ou d’équipements ;
  • Sous la forme de bons d’achats pour des produits de grande consommation ;

Comment bénéficier de la prime énergie coup de pouce ?

Quelles sont les conditions à réunir pour bénéficier de la prime coup de pouce énergie ? Vers quel fournisseur d’énergie se tourner pour avoir la meilleure offre de prime coup de pouce ?

Qui est éligible ?

Tous les ménages sont éligibles à la prime conversion chaudière ou la prime coup de pouce isolation. Toutefois, l’Etat a renforcé son dispositif à l’attention des ménages très modestes souvent en situation de grande précarité énergétique.

Ainsi, ces ménages se verront attribuer des primes plus importantes par rapport à des ménages à revenus standards :

Plafonds de ressources des ménages modestes pour obtenir la prime coupe de pouce majorée
Nombre de personnes du ménage Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 24 918 18 960
2 36 572 27 729
3 43 924 33 346
4 51 289 38 958
5 58 674 44 592
Par personne supplémentaire + 7 377 + 5 617

Les revenus pris en compte sont relevés sur les avis d’imposition N-1 voire N-2 de l’ensemble des personnes du ménage.

Quels sont les fournisseurs qui la proposent ?

Tous les obligés – fournisseur d’électricité, fournisseurs de gaz naturel, propaniers, distributeurs de carburants et autres prestataires dans le secteur du chaud-froid – ne participent pas à l’opération « coup de pouce énergie ».

Il faut que chaque entreprise participante signe une charte relative à l’opération coup de pouce chauffage ou coup de pouce isolation, ou les deux. On note toutefois une grande participation des fournisseurs d’énergie – situation logique puisqu’ils sont également visés en priorité pour le dispositif des certificats d’économie d’énergie.

Chaque participant devra s’engager à proposer dans ses offres :

  • 4 des équipements sur les 7 que compte l’opération coup de pouce chauffage ;
  • 1 des 2 travaux que compte l’opération coup de pouce isolation ;
Fournisseurs d'énergie participant à l'opération Coup de Pouce Energie 2019
Nom du fournisseur Nom de l'offre
Total Direct Energie Coup de pouce Chauffage & Isolation
EDF Particuliers Prime énergie d’EDF
ANTARGAZ FINAGAZ Coup de pouce Chauffage Antargaz / Coup de pouce Chauffage Finagaz
BUTAGAZ Programme Butaprimes de Butagaz
PRIMAGAZ Prime Primagaz énergie rénovation

La liste complète des participants est disponible sur le site du Ministère de la transition écologique et solidaire.

Cumul avec d’autres aides financières ?

A l’instar des Certificats d’Economie d’Energie, les primes coup de pouce chauffage et coup de pouce isolation sont cumulables avec d’autres aides financières. Une très bonne initiative qui permettra aux hésitants de sauter le pas vers un mode de consommation plus responsable.

Graphique calculatrice et argent

On peut ainsi la cumuler avec :

  • Les aides de l’ANAH dans le cadre du dispositif Habiter Mieux ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • Le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE) ;

En revanche, les primes coup de pouce ne sont pas cumulables :

  • Avec la subvention Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH ;
  • Avec une prime énergie délivrée par un obligé dans le cadre des CEE ;
  • Avec une aide de l’ADEME ;

Les démarches à respecter pour obtenir sa prime coup de pouce énergie

Homme se questionnant avec des piles de papiers

Afin d’accéder à sa prime coup de pouce isolation et/ou chauffage sans contretemps, il est nécessaire de respecter quelques étapes, quasi similaire à celles de l’obtention de prime CEE :

  1. Toute démarche de demande de prime coup de pouce doit se faire AVANT d’accepter un devis pour travaux ;
  2. Comparer les offres des différents fournisseurs d'énergie participant à l’opération coup de pouce chauffage ou coup de pouce isolation ;
  3. Le devis pour travaux doit émettre d’un professionnel artisan labellisé Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Cette certification est essentielle pour le demandeur qui s’assure d’avoir un travail de qualité et réalisé avec des matériaux aux normes en vigueur pour bénéficier de la prime coup de pouce énergie ;
  4. Faire réaliser les travaux, et veiller à ce que sur les factures soient mentionnées des éléments obligatoires telles que dans le cadre de l’opération coup de pouce chaudière : la dépose des équipements avec la mention de l’énergie de chauffage déposé et le type d’équipement déposé, le type d’équipement installé avec sa performance énergétique ;
  5. Les factures seront envoyées au fournisseur d’énergie choisi dans le respect du délai indiqué sur l’offre commerciale.
Mise à jour le