Covid-19 : Création d'un groupe de travail Énergie à l'Assemblée nationale

Assemblée Nationale
L'Assemblée Nationale a créé un groupe de travail sur l'énergie pour faire face aux enjeux du secteur pendant le coronavirus.

Afin de répondre à la crise du coronavirus, la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale a monté 6 groupes de travail transpartisans. Ce sont les députés Anthony Cellier (LREM), Marie-Noëlle Battistel (PS) et Philippe Bolo (MODEM) qui prennent la tête du groupe "Energie". 


L'approvisionnement en énergie garanti

En mettant en place des plans d'urgence, les gestionnaires de réseaux et producteur d'énergie ont assuré que la France ne ferait pas face à des coupures d'électricité ou de gaz. Cette continuité, permise par le travail de concert d'Enedis, GRDF et de RTE a été saluée par Anthony Cellier. "Cela démontre la solidité et la souveraineté de notre système énergétique" a-t-il fait savoir par voie de presse. 

Quelles missions pour les députés du groupe Energie ? 

En temps de crise et même si pour l'instant l'alimentation n'est pas menacée, l'énergie reste un sujet majeur. Le groupe de travail "Energie" devra donc se pencher sur les problématiques suivantes : 

  • le dépannage et la maintenance des réseaux électriques et de gaz ;
  • la sécurité des agents d'Enedis, de GRDF, de RTE et d'EDF ;
  • Les échanges d'énergie sur les marchés européens ;
  • La prolongation de la trêve hivernale jusqu'au 31 mai 2020 ;
  • La suspension des factures d'électricité et de gaz pour les petites entreprises en difficultés.

Le report des factures d'énergie s'appliquera-t-il aux ménages ?

A priori, non. Malgré la hausse les dépenses en énergie des foyers, le gouvernement n'a pas annoncé la création d'aides supplémentaires. Pour l'instant, l'Etat a simplement étendu la période de trêve hivernale. Durant cette période, les fournisseurs ne peuvent réaliser de coupures, même en cas de factures impayées. De plus, comme chaque année, les ménages en situation de précarité énergétique pourront bénéficier du chèque énergie. 

Toutefois, certains fournisseurs ont lancé des initiatives solidaires. Par exemple, Engie a fait savoir qu'il rembourserait l'abonnement à l'électricité de 600.000 clients bénéficiaires du chèque énergie pendant 2 mois. De son côté, Planète Oui a doublé le montant du parrainage. Les clients parrains peuvent recevoir 40 euros au lieu de 20 euros sur leur cagnotte en ligne. Autant de petits gestes qui permettront aux consommateurs de faire baisser leur facture d'électricité

Mis à jour le