Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Rapport de la CRE : les offres alternatives d'énergie rencontrent toujours plus de succès

En matière de gaz et d'électricité, les Français quittent progressivement les tarifs réglementés.

La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) publiait la semaine dernière son observatoire du troisième trimestre 2018 sur le marché de détail de l'énergie en France. Elle y souligne les évolutions en matière de consommation d'électricité et de gaz en France. Pour vous aider à mieux comprendre le marché des consommateurs résidentiels, Selectra en a extrait l'essentiel.

Electricité et gaz : de plus en plus de clients résidentiels optent pour les offres alternatives

Dans son dernier observatoire, la CRE dresse un bilan de fin d'année positif pour les offres de marché. En effet, les sites résidentiels - c'est-à-dire les particuliers - ont de plus en plus tendance à se détourner des tarifs réglementés principalement proposés par EDF et Engie et optent pour des offres de marché. Cette progression s'observe tant sur le marché de l'électricité que celui du gaz.

Sur le segment de l'électricité, 401 000 particuliers supplémentaires ont quitté le tarif bleu d'EDF pour une offre de marché au troisième trimestre 2018, contre 321 000 au précédent trimestre. Pour le gaz, 104 000 consommateurs particuliers ont opté pour des contrats hors tarifs réglementés. Une dynamique qui devrait réjouir les fournisseurs alternatifs qui se préparent à la fin prochaine des tarifs réglementés du gaz.

Les fournisseurs historiques toujours leaders du marché 

Les fournisseurs historiques, tels qu'EDF, Engie ou les Entreprises Locales de Distribution (ELD) demeurent néanmoins leaders. Si les offres alternatives représentent pour l'heure 22% du marché de l'électricité en France, soit environ sept millions de sites, 80% des ménages restent fidèles au tarif "bleu" réglementé d'EDF. Les "switchers" se tournent cependant en grande majorité vers un fournisseur concurrent alternatif.

Pour le gaz naturel, plus de la moitié, 58% des clients résidentiels, ont choisi de quitter les tarifs réglementés proposés par Engie. Les fournisseurs alternatifs progressent très nettement avec plus de 79 000 clients supplémentaires ce trimestre, contre 25 000 chez les fournisseurs historiques.

Un marché fortement concurrentiel 

De plus en plus d'acteurs sont présents sur les marchés de l'énergie. Pour le gaz naturel, on ne compte pas moins  40 fournisseurs non nationaux parmi lesquels 22 fournisseurs historiques et 18 fournisseurs alternatifs. 

En matière d'électricité, environ 160 opérateurs non nationaux se font concurrence. Ces chiffres sont amenés à progresser avec l'arrivée récente de nouveaux acteurs de la grande distribution tels que Leclerc, GreenYellow (Groupe Casino), et peut-être bientôt Orange, géant des télécoms. 

Mise à jour le