Tarif Bleu d'EDF : une hausse des prix de l'électricité en février 2021 ?

hausse tarif bleu EDF février 2021
Les tarifs réglementés de l'électricité augmenteront probablement au 1er février 2021, du fait de la pandémie de Covid-19.

Le tarif bleu d'EDF risque d'augmenter le 1er février 2021. La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a émis une recommandation en ce sens. Elle conseille au gouvernement de faire grimper le tarif réglementé d’EDF de 1,6% TTC. Pourquoi cette évolution ? Comment s'en prémunir ?


Electricité : des prix en hausse

TRV hausse 2021

Les tarifs réglementés de vente (TRV) de l’électricité continuent à grimper. Après une hausse de 1,54% en août dernier, le prix de l’électricité pourrait subir une nouvelle augmentation au 1er février 2021. Elle devrait être de :

  • 1,61% TTC pour les particuliers ;
  • 2,61% TTC pour les professionnels.

Pour être mise en place, cette hausse devra être approuvée par Barbara Pompili, la Ministre de la Transition Ecologique et Bruno Le Maire, le Ministre de l'Economie. Cette augmentation se fera donc sous réserve de validation.

Comment expliquer cette hausse ?

Cette augmentation est en grande partie due à l’épidémie de Covid-19. En effet, comme l’explique la CRE, « les mesures prises pour enrayer l’épidémie, ont notamment perturbé les opérations de maintenance du parc nucléaire ».

D’autre part, s’est ajouté à cela le dépassement du plafond de l’ARENH (Accès régulé à l’énergie nucléaire historique). Pour rappel, l’ARENH est un dispositif qui oblige EDF à vendre à 42€ / MWh jusqu’à 100 TWh d’énergie nucléaire. Lorsque le plafond est dépassé, les fournisseurs alternatifs sont obligés de s'approvisionner sur les marchés de gros où le prix de l’électricité est plus élevé. Mécaniquement, les tarifs de l’électricité grimpent.

Enfin, la hausse des impayés, notamment de la part des professionnels, a engagé des difficultés pour EDF. Toutefois, le coût lié aux impayés a été minimisé par la CRE pour éviter une hausse trop importante.

La CRE est consciente du contexte exceptionnel et des difficultés que traversent certains de nos concitoyens et certaines entreprises. Afin de limiter l’impact du mouvement tarifaire sur les consommateurs, elle a décidé de n’intégrer dès à présent dans les TRVE que 50% des coûts liés aux impayés pour 2021. CRE, dossier de presse du 18 janvier 2021

Facture d’électricité : comment éviter les hausses ?

autoconsommation

Le tarif réglementé de l’électricité joue un rôle de baromètre des prix de l’électricité. Une évolution à la hausse entraine tout le marché. Face à cela, les consommateurs ont plusieurs solutions pour réduire leur facture d’électricité

  • Réaliser des travaux de rénovation thermique. En isolant mieux son logement, on diminue ses besoins en chauffage, donc la consommation des radiateurs électriques
  • Mettre en place des éco-gestes. Par exemple, en réglant le chauffe-eau uniquement en heures creuses ou en installant des LED à la place des ampoules à incandescence, on fait diminuer ses dépenses en électricité ; 
  • Installer des panneaux solaires en autoconsommation. Ainsi, on consomme sa propre production photovoltaïque. 

Toutes ces solutions sont complémentaires et permettent à un ménage d’optimiser sa consommation d’électricité.

Pour faire baisser la facture sans jouer sur la consommation, il est également conseillé de changer de fournisseur d’électricité. En optant pour une offre moins chère, on peut faire jusqu'à 200 € d'économies par an. Pour trouver l’offre la plus compétitive, le plus simple reste de passer par un comparateur d’électricité. C’est gratuit et sans engagement. 

Mis à jour le